BTTH Chapitre 525

BTTH Chapitre 524
BTTH Chapitre 526

Alors, comment le père Yan va s’y prendre avec Bai Cheng ? A vous de le découvrir dans ce chapitre !

Bonne lecture à tous ! (NDT : ce chap devait sortir à 17h25… allez savoir pourquoi il ne l’a pas été)

 

 

Chapitre 525 – Affronter un Dou Ling six étoiles

 

Xun’Er et les autres savaient que Xiao Yan était capable de déployer subitement une puissance considérable, aussi ne furent-ils pas surpris de voir que sa force avait grandement augmenté. Cependant, Lin Xiuya et les autres, qui observaient la situation depuis une position surélevée, poussèrent involontairement un ‘huh’ de stupéfaction. Eux qui étaient puissants étaient naturellement capables de découvrir que la force du jeune homme avait presque rattrapée celle de Bai Sheng. Ce genre de grosse augmentation de son niveau avait vraiment de quoi stupéfier, vu que six étoiles les séparaient.

Lin Xiuya parut davantage abasourdi encore, tant l’adolescent avait surpassé ses attentes. “Je comprends mieux pourquoi j’avais senti une vague gravité chez ce bonhomme, la première fois que je l’ai rencontré. Il possédait une botte secrète pareille…”

À ses côtés, Yan Hao fixait intensément le bonhomme en question. Le déploiement soudain de puissance de ce dernier semblait grandement l’intéresser, au vu de son expression. Il opina du chef en entendant son camarade, puis il tourna son regard vers un coin un peu sombre, où il entendit quelqu’un pousser une exclamation surprise étouffée.

Cette fois, Bai Cheng va effectivement se prendre un mur. Il pourrait même perdre sa position dans le classement des puissants.” Dit-il avec un sourire en coin jubilatoire.

Ses camarades rirent, puis ils se concentrèrent à nouveau sur le combat en contrebas.

……

Grâce aux trois changements mystérieux du feu céleste, le jeune alchimiste avait indubitablement obtenu une force lui permettant d’affronter Bai Cheng pendant un court instant. La brute, en le voyant faire, perdit son sourire glacial une paire de fois. Il avait vaguement entendu dire que son adversaire était capable de faire gonfler sa puissance, mais il ne s’en était pas soucié. Il pensait que ce n’était rien de plus qu’une méthode peu orthodoxe, et qu’il allait retrouver sa force originelle une fois le temps écoulé.

Son dédain monolithique s’effrita un peu face à cette silhouette humaine attaquant à la vitesse de l’éclair. Bai Cheng comprit alors enfin qu’il avait vraiment sous-estimé son adversaire depuis le début.

Il serra violemment les dents et tint fermement sa lance, fixant intensément Xiao Yan qui s’approchait de plus en plus. Une lueur froide brilla dans son regard ; il savait clairement ce que signifiait cette bataille pour lui. S’il devait malheureusement perdre, le jeune homme pourrait aussitôt prendre sa place au classement des puissants. De plus, même la réputation de son Gang Blanc se réduirait comme peau de chagrin, ce qui entraînerait le déclin de leur position au sein de l’académie interne. Par conséquent, il devait par tous les moyens vaincre l’adolescent, aussi difficile que ce puisse être !

Une certaine froideur perçante envahit l’expression de Bai Sheng, qui fit circuler son Dou Qi jaune foncé en lui incessamment, avant de s’en envelopper intégralement. Son Dou Qi circula lentement autour de lui, telle une eau tourbillonnante émettant un halo jaune. “Quel gamin arrogant et déchaîné ! Je vais te montrer la véritable force d’un expert du classement des puissants ! Tes techniques médiocres te donnent un peu trop la confiance.”

Le halo jaune sombre du Dou Qi trembla, puis il se mit à vrombir sourdement sous le regard des spectateurs. La longue lance frappa à la vitesse de l’éclair, et chacun de ses coups provoquait de nombreuses images rémanentes. Bai Cheng maniait son arme à une vitesse vraiment terrifiante ; en une fraction de seconde, les images rémanentes couvrirent l’espace devant lui. À ce moment, Xiao Yan, qui chargeait comme une bête magique, apparut juste hors de portée du barrage de la lance.

Hah !”

Les images rémanentes jaune sombre s’arrêtèrent dans les airs, puis une étrange lueur froide brilla à la pointe de la lance. Chacune de ces images rémanentes semblait capable de pénétrer la pierre, sous le renforcement du Dou Qi jaune. Bai Cheng regarda son adversaire, qui était déjà près de lui, et il poussa tout à coup un cri froid. Les images rémanentes de sa lance bondirent tout à coup de manière explosive, faisant violemment siffler le vent de manière impressionnante.

Que la brute soit capable d’agglomérer tant d’images rémanentes était une preuve de sa puissance. Il méritait vraiment sa réputation de membre du classement des puissants.

Un Dou Ling ordinaire aurait dû se démener tant bien que mal face à son attaque vigoureuse. Cependant, le jeune alchimiste avait autant d’expérience au combat que son adversaire, et il était capable de l’affronter frontalement grâce aux trois changements mystérieux du feu céleste. Il ne recula pas le moins du monde, bien que ces images rémanentes de lance apparaissent sous son nez à la vitesse de l’éclair et en déplaçant des bourrasques sévères. L’énorme règle de fer dans sa main fut abruptement levée, avant d’être implacablement abattue à la verticale sans autre forme de procès.

Cède !”

La trajectoire de la règle était on ne peut plus ordinaire, mais ce coup contenait une force capable de fendre des montagnes. Le corps de la règle trancha l’air et laissa même une légère trace noire à sa suite. La pression du coup créa une bourrasque sauvage et violente, qui provoqua des craquelures dans le sol solide. Nombre de spectateurs changèrent légèrement d’expression en voyant la puissance de cette attaque. Ce combat intense était vraiment quelque peu intéressant.

Clang, clang…”

De nombreuses lances fantomatiques, accompagnées de vents violents, frappèrent répétitivement la règle et provoquèrent des tintements métalliques. Elles disparurent rapidement, et seules les ondulations se répandant rapidement permettaient au public de savoir où cet échange intense avait lieu.

Une grosse portion de ces images rémanentes disparut donc, n’en laissant finalement que quelques-unes qui finirent par abandonner leur résistance insensée. Le corps de la lance s’immobilisa, et une longue lance quasi substantielle déchira l’air en une fraction de seconde. Une rafale violente s’aggloméra à la pointe de la lance, qui frappa rudement en direction du coeur de Xiao Yan.

Ce dernier plissa les yeux, rétracta agilement la règle et la planta immédiatement devant lui tel un bouclier noir. La lance entra alors en collision avec l’arme.

Au moment où les deux entrèrent en contact, la lance déploya soudainement une grande puissance, qui repoussa l’adolescent au point que ses pieds glissèrent au sol sur deux ou trois mètres avant de s’arrêter.

Hmpf.” Renifla froidement Bai Cheng après avoir forcé son adversaire à reculer. Il fit légèrement trembler la main tenant la poignée de sa lance, et le halo enveloppant cette dernière devint tout à coup bien plus lumineux, au point qu’elle éblouisse le champ de bataille comme un soleil.

Chi !”

Alors que la lueur jaune sombre devenait plus intense, un serpent de sable constitué d’énergie fonça abruptement depuis la lance, et son énorme gueule entra férocement en collision avec la règle.

Bang !”

Une grande explosive éclata au point d’impact et provoqua une ondulation visible à l’oeil nu. De nombreuses craquelures apparurent répétitivement sous les pieds du jeune alchimiste.

Dégage !” Bai Cheng donna un gros coup de paume contre le manche de sa lance, déployant sans retenue sa puissance de Dou Ling six étoiles à ce moment. Une force incomparable frappa la règle et, sous la puissance force ascendante de la pointe de la lance, elle s’arracha des mains de son maître avant de tournoyer une paire de fois dans les airs, et de se planter dans le sol hors de l’arène.

Le public s’exclama en voyant la règle quitter ses mains, et même les membres de la secte du Roc serrèrent les poings avec anxiété. Seuls Xun’Er et les autres qui le connaissaient bien ne s’inquiétèrent pas.

Bai Cheng, après avoir désarmé son adversaire avec une attaque contenant toute sa puissance, sentit la victoire être à sa portée. Tout excité, il éclata de rire et continua de frapper à toute vitesse vers la poitrine de son ennemi. “Comment vas-tu te battre sans ton arme, hein ?”

Xiao Yan, une fois désarmé, fronça légèrement les sourcils. La technique à la lance de Bai Cheng était plus virulente et vicieuse encore que celle de Bai Shan ; sa longue lance frappait comme un éclair. Lorsqu’il sentit une vague douleur pénétrante monter de sa poitrine, il fit apparaître de la foudre argentée sous ses pieds, puis après un léger tremblement, il ne laissa à sa place qu’une vague image rémanente. Son corps, lui, réapparut à une dizaine de mètres de là.

La lance perça l’image rémanente en une fraction de seconde, puis elle remua légèrement et la transperça jusqu’à la faire disparaître. La brute leva la tête et regarda le jeune homme, qui était à une dizaine de mètres de là. “Tu ne vas toujours pas admettre ta défaite ? Il se peut que je fasse preuve de clémence si tu te mets à genoux et me supplie de t’épargner. Autrement, tu sais ce qu’on dit : les lances n’ont pas d’yeux, alors ne me reproche pas d’avoir été vicieux si je devais te briser ou te trancher un membre.” L’académie interne n’empêchait pas les combattants d’utiliser des techniques mortelles dans l’Arène, mais en temps normal, les combattants se retenaient un peu à moins de se haïr. Après tout, ils étaient dans une école, pas dans une arène de gladiateur.

Le jeune alchimiste ignora son fier adversaire et jeta un vague coup d’oeil à la règle hors de l’arène. Il fit ensuite légèrement trembler son corps pour sentir le déferlement de son puissant Dou Qi, qui avait tout à coup commencé à circuler vivement après avoir perdu la restriction de son arme.

Il contempla ensuite le regard noir, glacial et solennel de Bai Cheng. Il rit doucement, mais ne lui répondit rien. Un halo argenté apparut à nouveau sous ses pieds et il posa immédiatement le pied à terre pour disparaître comme un fantôme. Il réapparut ensuite tout à coup à côté de la brute et son poing couvert de Dou Qi vert ardent s’écrasa violemment vers la tête de ce dernier.

Les yeux de Bai Cheng se contractèrent subitement devant la vitesse terrifiante qu’il venait de démontrer. Il se pencha en arrière par réflexe, et le poing accompagné d’un vent brûlant fit naître chez lui une douleur ardente.

L’ombre noire filant à toute vitesse sous ses yeux provoqua chez la brute une vague de stupeur monstrueuse, ce qui le poussa à jurer avec agitation et exaspération : “Mais… Pourquoi la vitesse de ce type est à nouveau soudainement montée en flèche ?”

Il ignorait naturellement que sans la lourde règle de fer, le jeune homme déployait pleinement sa puissance offensive. Pour les autres, perdre son arme était un coup fatal, mais pour lui, c’était comme lui enlever ses chaînes.

Le Xiao Yan qui brandissait sa règle n’avait rien d’effrayant, mais le Xiao Yan désarmé se battant à mains nues était une véritable machine de guerre.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 524
BTTH Chapitre 526

5 Commentaires

  1. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Hinomurakid

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  5. Leira

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com