DNC Chapitre 351

DNC Chapitre 350
DNC Chapitre 352

Eh eh eh, encore un chapitre fantastique de DNC pour votre plus grand plaisir 😀

Vous allez encore bien rire !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 351 – Frappe en premier et gagne l’avantage

 

Tout le monde se tourna vers Xie Danfeng… Cela étant, elle était elle-même complètement confuse. Elle secoua les mains de déni et dit : “Ne me regardez pas comme ça, je ne sais pas du tout ce qui vient de se passer.”

Xie Danqiong opina du chef en regardant sa petite soeur… Il avait une expression complexe dans son regard, comme s’il réfléchissait à quelque chose. Ce type laid comme un pou s’avère être un homme extraordinaire.

Même le clan des Trois Étoiles Divines lui démontre un tel respect… Ce n’est pas à la portée de n’importe qui.

Le jeune maître sentait qu’il pouvait bien avoir commis une erreur —  une terrible erreur !

Il ne regrettait cependant pas sa décision. Danfeng est ma petite soeur et je n’ai pas l’intention de me servir de la marier à des fins politiques. Je dois lui trouver un beau mari. Je suis son frère aîné, nous partageons le même sang et je ne peux pas la regarder épouser un monstre hideux… Non ?

Les deux frères Luo hochèrent la tête en perdant leur regard au loin… Luo Kedi renifla et dit avec cynisme . “Tu prends un homme de haut… Et cet homme sauve les membres de ton clan… Humpf, tu as perdu la face, aaaah.”

Xie Danqiong rougit de honte.

Tu as été sauvé… T’as le cul bordé de nouilles…” Coyote grogna et dit : “Allons-y !”

Le clan Luo se retira comme la marée. Les deux frangins avaient encore peur suite à cet incident et par conséquent, ils se dirigèrent aussitôt vers où le gros des forces armées était stationné.

Xie Danqiong passa également un ordre, et il mena le repli de ses troupes. Il pouvait bien mourir, il ne reviendrait jamais ici.

Sa soeur, elle… Resta un long moment sur place. Elle soliloquait à voix basse. Ce vieux mytho ! Il a dit qu’il allait me donner un cadeau, mais il m’a juste tapoté l’épaule avant de filer ! Où est le cadeau ?

Elle rentra et prit un bain, mais elle ne vit toujours rien…

J’ai perdu tous mes paris contre cette canaille et je suis complètement fauchée, à présent. J’espérais pouvoir rattraper ces pertes quand ce vieux salopard m’a dit qu’il allait me donner un cadeau… Et il se tire ensuite ?

C’est horripilant !

Après cet incident, il y eut de nombreuses confrontations avec le clan des Trois Étoiles Divines et les bêtes spirituelles… On peut facilement imaginer la férocité et la brutalité des batailles, dans lesquelles même des experts de niveau Roi périraient… Et pourtant, Danfeng se déchaîna parmi les groupes de bêtes malgré sa culture d’Aïeul Martial — pas une seule créature ne parvenait à la toucher.

Elle paraissait avoir l’air d’une géante aux yeux de ces bêtes spirituelles… Ils essayaient de se cacher d’elle dès qu’il la voyait et quand ça ne marchait pas… elles s’enfuyaient la queue entre les jambes…

Il y eut une fois où divers clans majeurs découvrirent une saussurea des mers de feu, une herbe précieuse, mais elle était malheureusement gardée par trois bêtes spirituelles de septième rang. De plus, elles contrôlaient de nombreuses bêtes, aussi ces créatures gigantesques affrontaient les trois clans majeurs… Qui n’avaient aucun moyen de s’en occuper.

Et puis Xie Danfeng fila comme une flèche vers la plante. Ce fut ahurissant à voir car les trois bêtes de septième rang s’endormirent soudainement, pour une raison ou une autre… Cependant, il faut dire que… Ces trois bêtes avaient fermé les yeux et elles firent semblant de dormir en voyant la jeune femme !

Par conséquent, celle-ci pensait ne risquer aucun danger d’être attaquée, et elle alla déterrer la précieuse herbe que les trois monstres entouraient. En fait… ‘grande soeur’ Xie attrapa même la queue du monstre le plus proche, puis elle le fit virevolter et le lança dans les airs… Et très facilement en plus…

Et malgré tout, cette bête magique de septième rang resta immobile et continua jusqu’au bout de prétendre dormir…

Les spectateurs des différents clans observèrent la scène avec des yeux gros comme des soucoupes, complètement éberlués.

La saussurea des mers de feu avait disparu… Et Xie Danfeng s’en alla de son côté. Les trois créatures de niveau sept se levèrent alors enfin… Elles éternuèrent un peu et firent comme si elles venaient de se réveiller, puis elles s’en allèrent mollement…

Cette histoire devint un mystère parmi le champ de bataille de Cang Lan… Certains suspectèrent même…  Est-il possible que la fille aînée du clan Xie ait une lignée de bêtes spirituelles ?

Xie Danqiong piqua une colère phénoménale en apprenant cette rumeur. Il décida de créer une distraction pour étouffer la rumeur -et plusieurs ennemis-. Ses fleurs de jaspe dansèrent dans le ciel… Et les membres tranchés de ses ennemis volèrent également dans le ciel. Le nom de ‘Fleur de Jaspe’ se répandit graduellement à travers tout Cang Lan…

 

Chu Yang remonta lentement du fond du lac.

Le corps énorme du Dragon Déluge flottait sagement plus bas, de plus en plus petit au fur et à mesure qu’il s’en éloignait.

La peau du dragon était inutile et ses organes internes avaient été détruits par l’Épée des Neuf Calamités. Le jeune homme avait fouillé entièrement son cadavre, avait coupé quelques morceaux de barbaque et les avait balancés dans l’espace des neuf calamités.

Il avait présumé que sa viande devait être délicieuse, étant donné que ce dragon déluge avait ‘dragon’ dans son nom…

Cependant, la couleur verte de la barbaque brisa ses rêves. La chair du Dragon Déluge était certainement délicieuse… Mais elle était aussi la plus toxique au monde. Seul l’antidote produit à partir des yeux du dragon venimeux yin yang pouvait le neutraliser.

L’adolescent passa un long moment à réfléchir, puis il décida finalement de récupérer quelques morceaux de viande malgré sa toxicité. Je ne peux pas la manger… Mais ça ne veut pas dire que les autres ne le peuvent pas non plus, pas vrai ?

Si quelqu’un s’avère désagréable… Je l’inviterai à dîner et lui offrirais un bon steak de Dragon Déluge !

De toute façon… J’ai plus d’une demi-tonne de viande en stock…

Ses yeux s’illuminèrent lentement. Sa culture avait progressé jusqu’à atteindre le pinacle du septième rang de Vénérable Épéiste, après avoir récupéré le troisième fragment de l’Épée.

Encore un peu et j’atteindrai le huitième rang ! Et après le neuvième, j’atteindrai enfin le niveau de Roi Martial !

Le Fourbe trouvait que sa culture progressait à un rythme impeccable.

Ça ne fait qu’un an que je me suis réincarné.

Il approcha de la surface du lac, où le monde brillait bien plus. Tout à coup, quelque chose attira son attention… Il s’apprêtait à percer la surface quand il vit subitement des ombres de gens sonder l’onde depuis leurs bateaux, et ces bateaux ne cessaient de faire des allers-retours.

On dirait que de nombreuses personnes participent à une battue…

Il fronça les sourcils. Je savais que ce Yin Wutian viendrait à ma recherche. Après tout… J’ai abruptement disparu sous l’eau pendant quelques heures… Ce doit être un tour de force inimaginable pour lui.

Une idée lui vint tout à coup ; il resta sous l’eau et nagea furtivement vers une île située au milieu du lac.

Il y posa silencieusement le pied, puis il se servit d’une technique martiale pour sécher ses vêtements. Il s’allongea alors sur l’herbe, s’endormit et commença à ronfler… Bruyamment.

Yin Wutian n’avait pas pu trouver l’expert de niveau roi Jin et plus le temps passait, et plus il paniquait… Il étendit également de plus en plus le périmètre de recherche. Des perles de sueur froide coulaient sur son front.

Le Premier Ministre Diwu deviendrait extrêmement furieux si ce type devait s’être noyé dans le lac !

Peu à peu… Ils approchèrent du centre du lac.

Tout à coup, un membre de la battue entendit un bruit et une expression suspicieuse apparut sur son visage. C’est quoi ce bruit ?

Plaît-il ?” Yin Wutian fut également surpris ; il concentra aussitôt son pouvoir martial pour mieux percevoir…

Rooooonfle… Ronfle… Roooonfle…”

On dirait que quelqu’un ronfle.” Dit un Aïeul Martial en riant. “En tout cas, les ronflements de ce mec peuvent faire trembler le monde…”

Le Roi Yin avait une expression glaciale. Il écouta attentivement et s’arrêta tout à coup… avant de pointer l’île du doigt et de dire : “Allez fouiller là-bas.”

Ronfle… Roooonfle…”

Il sauta du bateau où il se trouvait et vola jusqu’à un autre à une vingtaine de mètres de là. Il se rendait dans la direction d’où provenaient ces ronflements.

Ronfle…. Ronfle…”

Il réalisa que ces ronflements incessants venaient… Du centre de l’île. Il concentra ainsi son regard vers quelques buissons denses.

Dans un premier temps, ça n’avait pas l’air d’avoir la moindre importance, mais… Yin Wutian eut tout à coup l’impression qu’il allait exploser de rage.

Sa nuque le picota de rage, et ses cheveux se dressèrent férocement sur sa tête.

Son subordonné jeta également un coup d’oeil attentif… Et il vit l’expert de niveau Roi Jun… Le type qui avait disparu depuis un moment et qu’on croyait noyé. Il était allongé sur des herbes hautes… Avec une expression tranquille sur le visage, les yeux clos et la respiration régulière….

Ronfle… Ronfle…” Il poussait un ronflement étrange à chaque fois qu’il expirait.

Yin Wutian grinça des dents, serra les poings puis il avança à grands pas.

Ronfle… Ronfle… Criiick… Scriiik…” Les hommes s’échangèrent des regards vides de désarroi, incapables de décider s’ils devaient rire ou pleurer. Non seulement le Roi Martial Jun ronfle en dormant… Mais il grince aussi des dents. C’est un son vraiment sinistre…

Yin Wutian se tint devant le Roi Jun et ne put s’empêcher de soupirer.

J’ai cherché ce gars partout, anxieux de ne pas le trouver, et ce connard avait juste décidé de roupiller dans un coin isolé sans nous prévenir…

Qui doit porter le blâme dans cette histoire ?

Il soupira et s’accroupit lentement, sur le point de le réveiller.

Cependant, l’expert Jun murmura tout à coup quelque chose dans son sommeil. Personne ne comprit quoi que ce soit à ce qu’il disait… Puis il se retourna pour dormir sur le côté. Son cul faisait à présent face au visage du Roi Martial Yin.

Ce dernier tendit la main pour le pousser.

Mais à ce moment…

Boom !”

Bordel !” Yin Wutian bondit rapidement en arrière, tel un ballon… Et il recula plus loin encore en se pinçant le nez.

Ce type vient de péter…

L’expression des experts du Hall des Cavaliers Dorés, qui observaient la scène à côté, devint étrange… Ils voulaient rire, mais ils n’osaient pas… Cela dit, ils avaient vraiment du mal à se retenir de rire.

Les premières lueurs de l’aube occupaient déjà le ciel, aussi tout le monde avait clairement vu la scène — L’expert de niveau Roi Yin s’était accroupi, puis le cul de l’expert Jun lâcha un gros… boum… Qui résonna ensuite à la ronde.

Tout le monde avait vu la façon dont la mèche sur le front du Roi Yin avait été secouée par ce pet soudain… C’était une scène spectaculaire.

Tous les subordonnés arboraient des airs sérieux, mais ils tremblaient tout de même subtilement de temps à autre. Il faisaient de leur mieux pour s’empêcher d’éclater de rire.

Enfoiré !” Rugit Yin Wutian, qui avait sacrément perdu la face.

Le Roi Jun se redressa pareussement et demanda : “C’était quoi ce bruit ? Du tonnerre ?” Il regarda lentement à gauche, puis à droite avec ses yeux endormis, puis il se redressa mollement. Il demanda alors d’un air perplexe : “Pourquoi êtes-vous tous autour de moi comme ça ?”

L’équipe de recherche se sentit déprimée… À ton avis ? Tu crois vraiment qu’on voulait se réunir autour de toi ?

L’expert de niveau Roi Yin se dirigea vers lui à grands pas, l’air visiblement furieux.

Il s’apprêtait à l’injurier copieusement.

Cependant, il n’eut pas le temps de démontrer toute l’étendue de sa colère, car… L’expert Jun se leva tout à coup rageusement avant même qu’il ne puisse l’ouvrir… Puis il s’emporta terriblement !

Il se mit à jurer en brayant : “Yin Wutian, je vais te réduire en morceaux… Saloperie de feignasse ; tu as négligé ton devoir ! Je t’avais dit que j’avais besoin de gens hier soir… Et tu n’as même pas répondu ! Et maintenant… Tu as emmené tous ces gens avec toi pour glander au soleil ?”

Le Roi Jun postillonna dans tous les sens et parut s’énerver de plus en plus. Il frappa le sol du pied et mugit : “Yin Wutian, j’exige une explication ! Autrement, j’irais voir Diwu Qingrou… Les gens du bambou n’ont jamais été reçus aussi froidement… Et même cette réception a été faite sans conviction ! Tu… Tu… Tu… Tu es trop téméraire ! Tu es indéniablement stupide ! C’est disgracieux… En fait, ajoute huit degrés de disgrâce ! C’est ce que tu es !”

Ça aurait dû être l’occasion pour Yin Wutian de démontrer sa fureur… Mais il n’eut même pas la chance de parler.

Vous… Vous…” Yin Wutian était si furieux que de la fumée s’échappait de sa tête…. Mais il bégaya et fut incapable de sortir le moindre mot. Il avait l’impression que ses poumons et son coeur allaient exploser, tandis que ses veines paraissaient sur le point d’éclater de rage.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 350
DNC Chapitre 352

6 Commentaires

  1. Hyrtik

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Celen

    XDDD Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  3. Coco

    Merci pour ce chapitre 😀

    Répondre
  4. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  6. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com