DNC Chapitre 350

DNC Chapitre 349
DNC Chapitre 351

Pfiou ! Ce fut long parce que traduit avec la b… les pieds en anglais, mais voilà votre DNC du jeudi !

Bonne lecture avec Tantan, le vrai héros de DNC~

 

 

Chapitre 350 – L’étrange clan des Trois Étoiles Divines

 

Cependant… Vouloir à tout prix trouver le conjoint parfait peut mener à la tragédie.” Dit très lentement Meng Chaoran, en insistant bien sur chaque mot pour exprimer clairement son sentiment. Du coup ; Xie Danqiong en vint à approuver ses dires.

Effectivement…” Dit-il dans un long soupir.

Marier ses enfants est une tâche assez difficile pour les grands clans respectables. Il est extraordinairement ardu de trouver un bon parti qui plaira aussi aux enfants. Les roturiers ne peuvent tout simplement pas comprendre la peine et la souffrance des enfants de ces familles ; ils ne voient que le côté glamour, sans jamais réaliser qu’une génération entière doit être sacrifiée pour que cette existence qu’ils envient puisse se poursuivre…” Dit le maître d’un ton pesant, comme s’il était très déçu et frustré.

Le jeune maître Xie soupira longuement, touché par ces mots venant réellement droit du coeur.

Cela dit… Ça dépend également de la situation : si un clan a un héritier capable et à l’apogée de son pouvoir, alors… Il ne sera plus nécessaire de sacrifier le bonheur de ses enfants…” Meng Chaoran sourit doucement. “Jeune maître Xie, votre assurance satisfait ces critères.”

Xie Danqiong leva un sourcil intrigué. Cette déclaration était très agréable, mais elle avait également un sens caché qui ne lui échappait pas.

De plus, jeune maître Xie… Juger quelqu’un seulement sur son apparence…” Les yeux du maître brillèrent soudainement d’une lueur extrêmement froide et incisive, et il semblait regarder son jeune interlocuteur en débordant d’assurance. “… Tout est cyclique dans la vie, alors vous ne devriez pas vous acharner sur ces pauvres enfants.”

Il avait toujours l’air cordial, mais l’apparition soudaine de son expression incisive était extrêmement surprenante. D’autant que ça ressemblait à un avertissement préalable.

Pour ce qui est de cette histoire impliquant votre petite soeur et Tantan… Vous pourriez laisser courir pour le moment et y réfléchir plus tard…” Dit insipidement Meng Chaoran. “Votre clan Xie pourrait changer d’avis ultérieurement. Les jeunes gens et les sages du Jiang Hu pensent très différemment… Ils ne feront pas nécessairement ce que vous souhaitez qu’ils fassent. Dès lors, il est nécessaire de leur laisser une option. Qu’en pensez-vous, jeune maître Xie ?”

Ce dernier resta silencieux un long moment, puis il dit : “Vous avez raison, monsieur.”

Il savait qu’il ne parviendrait pas à convaincre sa petite soeur pour le moment, mais ça ne resterait pas forcément vrai une fois que les deux tourtereaux seraient séparés et de retour chez eux. Vu comme le caractère de sa soeur avait changé cette fois-ci… Il était possible qu’elle oublie tout ça en deux-trois jours.

Il ignorait que le but Meng Chaoran était également de quitter tout ce monde et de s’en aller de là avec Tantan aussi vite que possible.

Il pouvait sentir qu’un énorme problème approchait de son disciple, et qu’ils restaient avec ces gens, alors… peut-être que ça deviendrait un évènement majeur.

Dans ce cas, moi et mon disciple allons nous en aller à présent.” Le maître sourit, joignit ses mains ensemble et se retourna pour partir sans perdre davantage de temps.

Attendez…” S’écria précipitamment Luo Kedi pour les arrêter.

Tu… Es-tu le frère d’armes de Chu Yang ?” Demanda Meng Chaoran en le couvant d’un regard chaleureux.

Le Coyote savait qu’il était le maître de son cher grand-frère Chu, aussi salua-t-il précipitamment le maître vu qu’il ne pouvait absolument pas l’ignorer. “En effet… Enchanté de vous rencontrer, senior.”

Alors tu es le frère de mon frère… Je comprends mieux…” Dit Tantan avec enthousiasme.

Mmhmm, nous viendrons vous trouver une fois que Chu Yang arrivera dans les Trois Cieux Intermédiaires.” Dit précipitamment le maître, de toute évidence pressé. “Cependant, nous avons quelque chose à faire actuellement, aussi allons-nous partir pour le moment.”

Luo Kedi se gratta la tête, visiblement quelque peu perplexe. Il ignorait pourquoi le maître se montrait aussi distant, mais il adopta néanmoins une expression souriante : “Bien senior, faites comme bon vous semble.”

Allons-y, Tantan !” Meng Chaoran traîna son disciple par la main et s’en alla rapidement.

Tantan, lui, traînait un peu les pieds. “Maître… c’est un peu…”

Cours !” Cria froidement son maître en accélérant. Ils ne rejoignirent pas la route principale ; ils traversèrent plutôt la forêt d’arbres nains à la vitesse de l’éclair et disparurent.

Xie Danfeng regardait d’un air absent la direction par laquelle son bien-aimé était parti. Tout à coup, des larmes lui montèrent aux yeux. Elle ressentit spontanément un grand vide lui étreindre le coeur.

Il… il est parti, juste comme ça ?

Sans même me dire au revoir ?

Xie Danqiong vint à ses côtés et dit d’une voix douce : “Petite soeur…”

Xie Danqiong, on n’en a pas fini toi et moi !” Elle regarda rageusement son frère aîné. “Comment oses-tu t’immiscer dans mes affaires personnelles ? Attends un peu, tu vas voir ! Humpf !”

Elle se retourna et s’en alla d’un air grincheux.

Son pauvre frère se rembrunit…

Peu après le départ de Meng Chaoran, les frères Luo et le jeune maître Xie faisaient leurs adieux quand soudain… *Boum !* Un terriblement grondement résonna au loin. Ça ressemblait à la cavalcade de milliers de chevaux ; en fait, c’était comme si ce grondement venait de partout à la fois…

Ça craint !” S’exclamèrent à l’unisson Xie Danqiong et les frères Luo.

Ils se retournèrent pour observer les alentours et ne purent s’empêcher d’aspirer une grande goulée d’air frais sous le choc.

Ils virent un torrent massif de bêtes spirituelles se déverser vers eux depuis trois directions, et ces bêtes étaient de niveau un à cinq…  Elles étaient menées par quelques douzaines de bêtes, probablement de niveau six.

Des milliers de créatures fonçaient droit vers eux…

Nous sommes fichus !”

Xie Danqiong et Luo Kewu parurent désespérés.

La force combinée des deux clans s’élevait à mille trois cents hommes. Ils n’étaient pas assez nombreux pour affronter frontalement autant de bêtes spirituelles, d’autant que la plupart étaient de haut niveau. Les humains allaient être réduits en pièces et engloutis dès qu’elles attaqueraient.

Les experts des deux clans avaient clairement perdu espoir.

Auraient-ils eu dans leurs rangs plusieurs experts de niveau Roi… Qu’ils auraient tout de même été bouleversés.

En fait, même un Empereur Martial aurait mis les bouts face à une horde aussi massive de bêtes spirituelles, alors un Roi Martial…

Coyote jeta un regard noir au jeune maître Xie en palissant. “Aaaah, mon dieu… Xie Danqiong, espèce d’enfoiré, tu as déterré leurs ancêtres ou quoi ? Ou alors, tu as violé leur Impératrice ? Bordel, on n’aurait jamais pensé que s’associer avec toi nous entraînerait dans un truc pareil…”

Arrête tes conneries !” Répondit Xie Danqiong d’un ton sec. “Je suis sûr que c’est toi le responsable de ce merdier !”

Fermez-la tous les deux ! Ressaisissez-vous et apprêtez-vous à tuer ces créatures.” Cria Luo Kewu d’un ton sombre. Ses yeux brillaient de réticence. Vais-je donc… moi, Luo Kewu… mourir dans la gueule de ces bêtes ?

Les bêtes spirituelles étaient presque sur eux, couvrant le ciel d’une aura sanglante innommable. Les yeux des monstres luisaient de férocité, et leurs crocs blancs et acérés avaient l’air très sinistres…

Tout le monde dégaina son épée et attendit l’ordre qui allait commencer la bataille…

Un gros rugissement se fit entendre, et les innombrables créatures se cabrèrent subitement sur place. Leurs sabots retombèrent au même endroit, et elles s’arrêtèrent toutes sur place. Il n’y avait plus qu’un mètre entre elles et les experts humains…

Plus d’une douzaine de membres du clan des Trois Étoiles Divines se trouvaient derrière cette marée de bêtes. Ils marchaient tranquillement, les mains dans le dos.

Ils étaient proprement vêtus d’habits humains élégants et avaient une démarche d’experts humains. En fait, n’importe qui les aurait pris pour des humains — si ce n’était pour l’idéogramme ‘lumière des étoiles’ étincelant sur leur front.

La personne au milieu balaya la foule du regard en un instant, puis il demanda lentement : “Est-ce que cette personne est là ?”

Luo Kedi et Xie Danqiong furent stupéfaits :  De qui parle-t-il ?

Un homme vêtu d’un habit grotesque apparut soudain et dit : “Il était certainement là tout à l’heure… Avec ces personnes. Je vous jure que je l’ai vu, monsieur le ministre.”C’était le même homme que Xie Danqiong et ses hommes avaient combattu il y a quelques instants.

L’homme au milieu se tourna alors vers Xie Danqiong. “Y avait-il un type bizarre parmi vous tout à l’heure ?” Il demanda ensuite lentement : “Où est-il parti ?”

Tout le monde sut aussitôt qu’il parlait de Tantan.

Xie Danfeng avait déjà commencé à s’en aller, mais elle se retourna dès qu’elle l’entendit parler de Tantan, avant de s’avancer bravement : “Pourquoi le cherchez-vous ?”

Qui es-tu ?” L’homme au milieu tourna gentiment son regard vers elle, puis il la regarda sévèrement et lui demanda : “Pourquoi n’attends-tu pas ton tour pour parler ?”

La jeune femme devint furieuse : “Je suis sa femme ! Vous parlez de mon mari et je ne peux même pas parler ?”

Plusieurs personnes changèrent d’expression à sa déclaration, et ils s’échangèrent des regards totalement consternés pendant un moment. Le silence régna quelques instants.

L’homme semblant être le chef l’observa d’un air étrange et lui demanda, en faisant une grimace perplexe : “Tu es sa femme ? Sa femme ?”

Bien sûr que je le suis !” La jeune femme rougit, mais elle conserva tout de même un ton brusque : “Vous croyez que je mens ?”

Bien… bien… bien…” Répéta le chef d’un ton traînant en la dévisageant des pieds à la tête. Les gens autour de lui l’observèrent également sous tous les angles…

Xie Danfeng se sentit mal à l’aise d’être ainsi scrutée. Elle était sur le point de perdre son calme…

Par où est-il parti ?” Demanda gentiment le chef.

Il est parti, et je ne vous dirai pas par où.” Elle posa ses mains sur ses hanches et répondit : “Pourquoi le cherchez-vous ? Expliquez-moi, et nous pourrons peut-être trouver un accord !”

L’homme la contempla avec un regard brillant intensément, puis il hocha la tête  et dit : “Bien… bien… bien… bien…”

La jeune femme s’énerva subitement et l’injuria “Arrêtez avec vos foutus ‘bien’ ! Ne savez-vous donc pas dire autre chose ?” Que son camp soit désavantagé la laissait de marbre.

Le chef ne la trouva pas grossière ; en fait, il leva même la tête vers le ciel et rit de bon coeur : “Bien… bien… mieux encore… Mieux encore !” Il jeta ensuite un autre regard vers son interlocutrice : “Ah vraiment, c’est très bien.”

La demoiselle en resta sans voix.

L’homme tourna alors doucement la tête, comme s’il voulait lui dire quelque chose. Il ajouta alors : “Nous allons partir à sa recherche puisqu’il n’est pas là.”

Qu’allez-vous lui faire ?” Demanda anxieusement Xie Danfeng en s’avançant.

Je vais te donner un cadeau.” Le chef lui adressa un sourire chaleureux, puis il se changea soudainement en éclair et apparut devant elle. Il lui tapota alors gentiment l’épaule, puis il recula en une fraction de seconde.

Xie Danqiong devint furieux : “Que faites-vous ? Éloignez-vous de ma soeur !” Il bondit alors brusquement en avant.

Cependant, l’homme avait déjà battu en retraite à ce moment. Il opina du chef, puis il fit un signe de la main : “Au vu de la situation… Je vais épargner ces gens. Allons-y.”

Il se mit soudainement à flotter dans les airs puis, d’un geste de la main, il fila en avant en faisant siffler l’air. Il allait aussi vite qu’un météore.

La foule de bêtes spirituelles rugit à l’unisson, puis elles firent demi-tour et s’en allèrent à toute vitesse… Elles suivirent cet homme et quittèrent le champ de bataille.

Un silence de mort couvrit l’endroit, où on ne voyait plus la moindre créature.

Xie Danqiong, Luo Kewu et les autres avaient l’impression d’avoir rêvé. Ce qui venait de se passer était… tout simplement inexplicable. Perplexes, ils clignèrent des yeux et s’échangèrent des regards ahuris.

L’ennemi est arrivé avec une armée aussi puissante… Et s’en est allé juste comme ça ?

Mais pourquoi ?

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 349
DNC Chapitre 351

7 Commentaires

  1. Shirosuu

    Qui est Tantan au juste ? Ça devient trop intéressant my god ! Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Hyrtik

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. eLoElO

    Noooooooooon ! Auteur =vilain adepte de la souffrance !
    Merci pour le chapitre au Grand Waz !

    Répondre
  4. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Lygatt

    tantan = enfant abandonné d’un membre du clan des trois étoiles divines et d’une humaine d’apres moi, et c’est ce qui lui vaudrait cet tête ainsi que sa voix

    Répondre
  6. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  7. tecniv

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com