BTTH Chapitre 545

BTTH Chapitre 544
BTTH Chapitre 546

Salut tout l’monde ! Internet a sauté dans ma résidence jusqu’à hier soir, alors je vais à présent me venger ! :p

Je vais au moins rattraper un peu cette semaine, donc ce soir vous allez encore avoir un DNC et un OG ! Et si j’ai le courage, je fais pareil demain pour tout rattraper :p

Bonne lecture à tous !

 

 

 

Chapitre 545 – Changement inattendu dans le clan

 

L’atmosphère dans la pièce était si oppressive qu’elle en était suffocante. Lin Yan et les autres observèrent Xiao Yan, qu’ils voyaient bouillir de rage pour la première fois, et en restèrent quelque peu cois. Ils ne s’attendaient pas à ce que ce jeune homme généralement si gentil et souriant s’avère aussi terrifiant une fois complètement furieux.

Le jeune homme fixa intensément le visage pâle de Xiao Li et, un long moment plus tard, il prit une grande inspiration et se calma de force. Il se retourna et dit d’une voix grave à Xiao Yu : “Que s’est-il passé ? Grand-frère cadet devrait être dans l’Empire Jia Ma, non ? Pourquoi a-t-il tout à coup débarqué à l’Académie Jia Nan ?”

Xiao Li est arrivé à l’entrée de l’académie il y a deux jours. Quelqu’un est venu me prévenir de son arrivée ; je me suis empressée d’aller à sa rencontre et je l’ai trouvée aussi affaiblie que ça. Il a juste prononcé une seule phrase en me voyant avant de s’évanouir.” Dit doucement Xiao Yu.

Quelle phrase ?” Demanda d’une voix rauque l’adolescent en sentant son coeur bondir.

Préviens Xiao Yan que quelque chose est arrivé au clan Xiao !”

*Bang !*

Une puissance force envahit soudainement la pièce avec violence. Xiao Yu, qui était la plus près de son cousin, fut ébranlée et dût reculer de quelques pas. Son beau visage s’imprégna  aussitôt de stupeur devant son visage terriblement sombre et solennel. Son aura… était plus puissante encore que celle de l’instructrice Ruo Ling ! Ils ne s’étaient pas vus pendant six mois seulement, et pourtant sa force avait déjà atteint un tel niveau ?

Xun’Er se précipita aux côtés du jeune alchimiste et serra fermement son bras de sa main délicate couverte d’une vague aura dorée. Son aura permit à celle de son aimé, qui semblai plus ou moins hors de contrôle, de se calmer peu à peu. “Calme-toi, Xiao Yan ge-ge !”

Celui-ci haleta précipitamment une paire de fois, les mains encore légèrement tremblantes. Il avait secrètement déplacé le clan Xiao jusqu’à la compagnie de mercenaires que gérait son frère aîné Xiao Ding. Mais le commandant en second de la compagnie en question, son grand-frère cadet Xiao Li, était apparu aux portes de l’académie qui étaient pourtant à une dizaine de milliers de kilomètres de leur base. Ça ne pouvait signifier qu’une chose : le clan comme la compagnie de mercenaire tout entière avait dû subir un coup terriblement dévastateur.

Xiao Yan serra les poings si fort que ses ongles percèrent ses paumes, et du sang coula entre ses doigts avant de goutter à terre. Il observa le visage livide de son frère, allongé sur le lit, et il sentait la lame du regret s’enfoncer dans sa poitrine. Il n’aurait jamais cru qu’il finirait par blesser son clan en l’emmenant là où se trouvait ses grands-frères…

L’ambiance s’assombrit davantage sous la pression. Xiao Yu pleura un peu ; ses parents allaient probablement avoir du mal à échapper au danger vu la situation du clan… Elle ne savait plus quoi penser face à cet évènement inattendu. Ils ignoraient combien de membres survivaient encore ; dans le pire des cas, peut-être que les enfants envoyés à l’extérieur, tel qu’eux, étaient les seuls… Le chagrin l’assaillit tandis qu’elle se demandait comment un clan aussi grand que le clan Xiao avait pu finir dans un état aussi misérable, et elle se mit à sangloter doucement…

Xiao Yan s’assit doucement sur le bord du lit et tint le bras de son faire en contenant ses tremblements. Il injecta un fil de Dou Qi dans le corps de son frère et relâcha son bras un moment plus tard. Son expression s’éclaircit enfin un peu. “Grand-frère cadet a subi des blessures internes assez sérieuses. Il a probablement été blessé en se battant mais fort heureusement, sa vie n’est pas en danger.” Dit-il d’une voix encore rauque, froide et sévère.

Il sortit une potion de soin pour blessures internes de son anneau de stockage et la glissa entre les lèvres de son aîné. Celui-ci retrouva des couleurs un moment plus tard, au grand soulagement de son benjamin.

Attendons qu’il se réveille, à présent. Nous apprendrons alors exactement ce qui s’est passé au clan Xiao.” Dit le jeune homme d’un air sombre et morose, d’un ton empli d’une intention de tuer glaciale.

Crois-tu que c’est la secte des Nuages Brumeux qui les a attaqués ?” Dit Xun’Er avec hésitation.

Si c’est vraiment eux, alors je me battrai jusqu’à ce que cette maudite secte soit détruite !” Répondit-il avec un sourire aussi soudain que féroce et sans la moindre émotion.

Sa bien-aimée soupira doucement. Aucune autre faction n’attaquerait le clan Xiao avec une telle sauvagerie…

L’atmosphère était aussi étouffante que déprimante pendant qu’ils attendaient que Xiao Li ne se réveille. Hu Jia et les autres finirent même par soupirer et sortir discrètement, bien qu’avec réticence, afin de laisser la famille et les proches ensembles.

*Tousse*…”

Une toux intense brisa le silence de la pièce. Le jeune alchimiste, toujours assis sur le lit, leva abruptement la tête et vit son aîné ouvrir lentement les yeux.

Les deux frangins s’échangèrent un regard, et leurs expressions s’adoucirent silencieusement de par leur amour fraternel.

Xiao Li se redressa sur son oreiller : “Je peux enfin te voir, p’tit Yan ; j’ai cru que je n’arriverai pas à marcher jusqu’ici.” La joie intense de retrouver son frère disparut peu à peu de son visage, puis il sourit avant de soupirer. “J’ai mis trois mois pour arriver jusque là. Sans bête magique volante, je crois bien que j’aurais mis au moins un an pour arriver ici depuis l’Empire Jia Ma.”

L’adolescent observa son grand-frère, blanc comme un linge, et il sentit son nez le picoter. Il y a six mois de ça, son grand-frère cadet était plein d’entrain et d’esprit combatif, mais il n’y avait plus dans ses yeux qu’une brutalité de plus en plus dense.

Que s’est-il passé, grand-frère cadet ? Où est grand-frère aîné ?” Lui demanda-t-il doucement, toujours en lui tenant le bras.

Le petit sourire flottant aux lèvres de Xiao Li disparut puis, un moment plus tard, il leva la tête et éclata d’un rire plein de douleur et de furie. Xiao Yu pleura davantage encore en l’entendant.

Est-ce la secte des Nuages Brumeux ?” Les mains de Xiao Yan tremblèrent de plus en plus, alors qu’une intention meurtrière gonfla dans sa poitrine au point de presque étouffer sa raison.

Une fois que notre clan eut emménagé à la Compagnie de Mercenaires de métal du désert, tout se passa bien durant deux mois. La secte des Nuages Brumeux n’étendit pas ses patrouilles près des zones frontalières, mais ils vinrent discrètement alors que nous allions relâcher notre tension.”

C’est arrivé le soir où notre compagnie tenait sa fête mensuelle ; cependant, ça a viré à la fête sanglante… Un grand nombre de gens ont encerclé et massacré notre compagnie, ce soir-là. Ils ont beau avoir caché leurs identités, ils ne pouvaient pas cacher l’aura d’épée de la méthode de Qi unique à la secte des Nuages Brumeux.” Xiao Li rit doucement. Son expression était on ne peut plus haineuse. “Les types qui nous sont tombés dessus étaient également extrêmement forts. Presque tous mes frères mercenaires ont été tués ou blessés, et le clan Xiao a subi des lourdes pertes bien que quelques doyens se soient battus à mort pour le protéger.”

Secte… Des nuages… Brumeux… On dirait que ce vieil enfoiré de Yun Shan a vraiment l’intention de nous anéantir !” Dit le jeune alchimiste, les yeux injectés de sang. Il trembla en émettant une intention de tuer dense, avec une expression sauvage. Un moment plus tard, il se leva abruptement mais fut retenu précipitamment par Xun’Er : “Où comptes-tu aller, Xiao Yan ge-ge ?”

Je retourne dans l’Empire Jia Ma ! Je veux enterrer tous les membres de la secte des Nuages Brumeux avec nos morts !” Cracha-t-il d’un ton sombre et féroce.

La demoiselle comprit que son aimé était aveuglé par la rage et elle s’écria aussitôt : “Et que crois-tu pouvoir faire en rentrant maintenant, si ce n’est mourir pour rien ? Le clan Xiao fait face à un terrible désastre, et qui d’autre que toi peut les sauver ? Que devrais-je dire à Oncle Xiao si devais mourir ?”

Reste ici, Yan ! Je n’ai pas risqué ma vie à voyager aussi longtemps pour te laisser partir comme ça !” Gronda furieusement Xiao Li. “Nous devons leur faire payer cette dette de sang ; c’est une responsabilité à laquelle tu ne peux pas te soustraire, mais crois-tu pouvoir tuer Yun Shan comme tu es actuellement ?”

Xiao Yan se figea, tête baissée, et les cheveux couvrant son front. La rage et l’intention meurtrière qui bouillaient en lui le rendaient presque dingue.

De plus, ça n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît.” Dit Xiao Li d’une voix sombre et solennelle.

Xiao Yan se reprit un peu à cette déclaration, et il demanda dans un brame sourd : “Hein ?”

J’ai l’impression que cette nuit là, la secte des Nuages Brumeux n’était pas la seule à être venue détruire notre compagnie de mercenaires…” Une lueur austère brilla dans les yeux du cadet de la famille. “Ces types se sont peut-être planqués dans les ténèbres, mais j’ai tout de même pu sentir leur aura sombre et froide. C’était comme des amas d’ombres noires avec des visages imperceptibles. De plus, ils ne ciblaient que les membres de notre clan Xiao et leurs attaques étaient inbloquables. De temps à autre, des chaînes noires sortaient des ténèbres ; c’était des trucs extrêmement bizarres, pouvant même pénétrer le Dou Qi. Elles causaient des morts à chaque fois qu’elles perçaient un des nôtres, puis elles ramenaient leurs corps.”

Ces types fouillaient alors les cadavres des nôtres ; ils n’étaient visiblement pas là pour nous tuer, mais pour chercher quelque chose.”

Des ombres noires qui attaquaient avec des chaînes ?” Ces termes changèrent l’intention meurtrière qui débordait de son âme en une vague glaciale. Il passa rapidement en revue quelques souvenirs en tête avant de s’arrêter sur un en particulier !

Cette ombre noire, ces chaînes assorties… Il l’avait vu par hasard au sein de la tempête qui avait soufflé sur les plaines de la Région du Territoire Sinistre.

Une froideur envahit graduellement le jeune alchimiste, tandis que sa voix et celle de son maître retentirent simultanément : “Le Hall des âmes !”

Le disciple se raidit, et il marmonna en son for intérieur, la tête toujours baissée : “Pourquoi s’intéressaient-ils au clan Xiao ? Nous n’avons rien à voir avec eux !”

Yao Lao ne sut que répondre. Il ignora également pour quelle raison une faction aussi énorme et mystérieuse que le Hall des Âmes se mêlerait des affaires du petit clan Xiao. Ça n’avait pas l’air d’être sa faute, vu que le Hall ignorait qu’il était auprès de Xiao Yan.

Xiao Li leva soudainement la tête et regarda son petit frère : “On ne sait pas exactement ce qu’ils recherchaient, mais le Premier Doyen nous a dit quelque chose, à moi et à notre aîné, juste avant de mourir.  Il a demandé à ce que tu protèges le jade du clan Xiao, et que tu ne le laisses absolument pas tomber entre les mains d’un étranger !”

Une sensation glaciale traversa l’esprit de Xiao Yan, qui siffla entre ses dents. Alors ils… Leur cible est… Le jade de l’ancien dieu Tou She ! Pensa-t’il, sidéré.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
BTTH Chapitre 544
BTTH Chapitre 546

4 Commentaires

  1. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. eLoElO

    Merci pour le chapitre. Courage durant cette période.

    Répondre
  4. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Répondre à Shirosuu Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com