BTTH Chapitre 546

BTTH Chapitre 545
BTTH Chapitre 547

Et hop, voilà le BTTH d’hier !

Bonne lecture !

 

 

 

Chapitre 546 – La participation du Hall des Âmes

 

Le silence régna à nouveau sur la pièce. Ce ne fut qu’un long moment plus tard que Xiao Yan, qui avait compris les tenants et les aboutissants de l’affaire, poussa un long soupir avant de demander à voix basse : “Comment va grand-frère aîné ?”

Nous nous sommes fait pourchasser sur tout le chemin, et il n’aurait pas été étrange que le clan Xiao ait été éliminé si ça avait continué… Fort heureusement, des renforts sont arrivés au moment critique et ont sauvé notre clan.” Dit Xiao Li avec joie, malgré sa pâleur.

Des renforts ? Tu veux dire qu’il existe encore une faction dans l’Empire Jia Ma ayant l’audace de s’opposer à la secte des Nuages Brumeux ?” Demanda son frère en fronçant les sourcils, surpris.

Ces fameux renforts sont apparus alors qu’on traversait une forêt bien sombre, et on n’a pas sû qui ils étaient jusqu’à ce qu’ils dévoilent leurs identités après avoir repoussé nos poursuivants. Tu connais l’homme qui les dirigeait : c’est le vieillard qui te suivait, pendant un moment.”

Tu parles de Hai Bodong ? Le Vieil Hai ?” Demanda l’adolescent, légèrement abasourdi. Le visage froid et indifférent du vieillard apparut peu à peu dans son esprit, et il opina alors du chef en comprenant ce qui s’était passé. Il éprouvait de la gratitude envers ce vieux machin, qui avait été assez gentil pour sauver les rescapés du clan Xiao. Il lui rendrait indubitablement la bienveillance dont il avait fait preuve ultérieurement.

Bref, grand-frère a été grièvement blessé, mais il est resté en vie grâce à ce vieil homme. Il a l’air d’occuper une place extrêmement importante au sein du clan Miteer. Du coup, les survivants de notre clan ont été envoyés dans un endroit hors de la zone d’influence de la secte des Nuages Brumeux, sous leur protection. C’est également le clan Miteer qui m’a prêté la bête magique volante que j’ai montée jusqu’ici, et heureusement… J’aurais dû venir à pied, autrement.”

Cela dit, la région du Territoire Sinistre mérite sa réputation de coin le plus chaotique du continent. Hé hé, j’ai été secrètement poignardé dans le dos une paire de fois durant ma traversée, et j’ai même failli y rester. Mes blessures viennent de mon passage dans cette région ; ces types sont vraiment aussi vicieux que des loups affamés.”

Le jeune alchimiste serra les dents. Il avait vu de ses propres yeux à quel point la région du Territoire Sinistre pouvait être sanglante et chaotique, et il réalisait naturellement clairement que son grand-frère cadet avait traversé des dizaines de milliers de kilomètres, escaladé des montagnes et pataugé dans des rivières pour venir l’informer de la situation de leur clan.

Xiao Li sourit amèrement. “Notre compagnie des Mercenaires de Métal du Désert est actuellement complètement anéantie. Le clan Xiao s’en est un peu mieux sorti, mais de pas grand-chose. Nous n’avons plus du tout la force que nous possédions par le passé… Nous devons vivre cachés et nous débattre pour survivre aux portes de la mort.”

Xiao Yan prit la main de son frère dans la sienne et dit à voix basse, en contenant son envie de vengeance : “Je réglerai définitivement cette dette de sang, grand-frère cadet.”

Nous nous vengerons, naturellement. La secte des Nuages Brumeux a poussé notre clan Xiao dans ces derniers retranchements, alors comment pourrions-nous faire face aux doyens qui se sont battus à mort pour protéger le clan, si nous ne tuons pas ce vieux bâtard de Yun Shan ?” Dit Xiao Li avec un sourire mauvais. “Nous ferons souffrir cette maudite secte tant que nous, les trois frères, continuons de vivre !”

Xiao Yan acquiesça silencieusement et se sentit un peu moins angoissé. Rien n’était arrivé à ses frangins, au moins. Il n’osa pas penser à ce qu’il aurait fait si ces frères avaient dû perdre la vie durant l’attaque de la secte des Nuages Brumeux…

Dis, cousin Xiao Li… Est-ce que mes parents vont bien ?” Demanda soudainement Xiao Yu en tremblant un peu, les yeux rouges.

Xiao Li observa sa petite cousine en perdant son expression féroce. “Ké ké, Xiao Yu, tu es devenue vraiment plus belle depuis ces quelques années où je ne t’ai pas vue…” Il réfléchit un moment et poursuivit, avec une certaine honte : “Tante Xiao va bien, mais Tonton a perdu un bras durant la bataille…”

Les larmes montèrent aux yeux de la demoiselle mais fort heureusement, le pire scénario qu’elle avait imaginé ne s’était pas réalisé. Elle parvint donc à se contrôler et se tint sagement de côté, après avoir opiné doucement du chef.

L’adolescent sortit à nouveau une pilule médicinale de son anneau de stockage, puis il la remit à son cadet : “Tu devrais avant tout récupérer de tes blessures, grand-frère Li. Je réglerai cette dette de sang, mais je te promets de ne pas être téméraire. La moutarde m’est juste montée au nez tout à l’heure.”

Xiao Li reçut la pilule et la jeta entre ses lèvres sans la moindre hésitation. Il fixa alors son benjamin et lui dit d’une voix grave : “Les autres peuvent être téméraires, mais pas toi. Tu es à présent le seul espoir de tout le clan Xiao, et on a également besoin de toi pour retrouver Père. Grand-frère aîné et moi avons un talent à l’entraînement inférieur au tien ; nous pouvons mourir, mais pas toi ! Le clan serait condamné s’il devait t’arriver quoi que ce soit !”

Le jeune alchimiste hocha vaguement la tête en souriant, puis il tapota la main de son frère. Il s’adressa alors à Xiao Yu : “Peux-tu t’occuper de grand-frère Li ? Je dois parler avec Xun’Er.” Une fois cela dit, il leva le menton à l’intention de sa bien-aimée, et ils sortirent tous deux lentement de la pièce.

Xiao Yan retrouva une expression sombre et solennelle une fois sorti. “Dis-moi tout ce que tu sais sur ce soi-disant Hall des Âmes. Tu dois avoir entendu parler d’eux, vu tes origines.” Dit-il avec indifférence.

Xun’Er changea subtilement d’expression en entendant ce nom de sa bouche : “Le Hall des Âmes ? Comment en es-tu venu à les connaître ?”

Je les ai rencontrés par hasard. La façon d’attaquer de ces ombres noires dont a parlé grand-frère Li est presque complètement identique à celle de ces types. Je suis sûr qu’ils sont impliqués là-dedans, d’une manière ou d’une autre.” Répondit-il avec un petit geste de la main. Il fixa ensuite sa compagne et ajouta d’une voix grave : “Raconte-moi tout.”

Xun’Er hésita un peu sous son regard, puis elle finit par sourire amèrement en acquiesçant. Elle organisa toutes ses connaissances mentalement et lui dit doucement : “Le Hall des Âmes est une organisation aussi étrange que mystérieuse, qui recherche avant tous des corps spirituels à travers le continent pour les capturer. J’ignore pour quelle raison ils ont besoin d’autant de corps spirituels, mais… On retrouve leur trace sur le continent tout entier. Je ; ne m’attendait pas du tout à ce qu’il ait même infiltré un pays aussi conservateur que l’Empire Jia Ma.”

Le Hall des Âmes existe depuis très longtemps, et par conséquent ils connaissent de nombreux secrets. Je pense qu’ils pourchassent le clan Xiao afin de mettre la main sur la Jade du Dieu Ancien Tou She en ta possession.” Elle soupira doucement et poursuivit : “Le bout de jade que tu as n’est qu’un morceau de clef. Il existe de nombreuses pièces de jade à travers le continent, et mon clan en possède une. De plus… Le Hall des Âmes en possède également une.”

Ces ‘clefs’ contiennent un secret extraordinaire. J’ignore en quoi il consiste également et tout ce que je peux te dire, c’est que mon clan comme le Hall des Âmes accordent une valeur extragante à ses clefs. Mon clan s’est même battu contre le Hall des Âmes pour obtenir leur clef, mais nous n’avons pu mettre la main dessus bien que nous ayons gagné.”

Vu que le Hall des Âmes a attaqué le clan Xiao, on peut assumer qu’un tiers leur a appris que vous possédiez une de ces clefs. Le clan n’est pas assez puissant pour attirer leur attention. Par contre, je suis surprise que la secte des Nuages Brumeux se soit associée au Hall des Âmes…”

Cela étant, ce vieillard du nom de Hai Bodong est parvenu à repousser les poursuivants du clan, ce qui me fait penser qu’ils n’ont pas envoyé leurs vrais experts. C’est probablement dû au fait que mon clan observe constamment leurs actions.”

L’adolescent frappa violemment le mur devant lui. “C’est encore la faute de cette putain de clef !” Rugit-il.

Xun’Er s’approcha et se colla contre lui. “Souviens-toi de ce que je t’ai dit la dernière fois, Xiao Yan ge-ge. Tu ne dois parler à personne de ce jade en ta possession, pas même aux membres de ta famille. Si la moindre information devait s’ébruiter, le Hall des Âmes te pourchasserait sans cesse…” Lui dit-elle à voix basse d’un air sérieux.

Le jeune homme serra les dents et observa ce beau visage sous ses yeux. Il renifla la légère odeur qu’elle dégagea et l’étreignit abruptement. Incapable de cacher la culpabilité qu’il éprouvait à celle qu’il aimait, il dit d’une voix rauque : “Si je ne m’étais pas montré aussi puéril et arrogant à l’époque, à faire cette foutue promesse des trois ans avec Nalan Yanran… Les choses auraient été différentes, et je n’aurais pas non plus entraîné le clan là-dedans au point de le pousser au bord de l’extinction, et ma famille n’aurait pas été séparée !”

Tous les jeunes sont comme ça. Tu n’as pas à te blâmer, Xiao Yan ge-ge…” Dit la demoiselle en posant sa joue sur son épaule. “La richesse provoque l’avarice et attire les ennuis. Le Hall des Âmes serait tôt ou tard venu frapper à la porte du clan Xiao, même si tu n’avais pas été en conflit avec la secte des Nuages Brumeux. Et vu leurs méthodes vicieuses, ils auraient probablement exterminé tout le monde. Le clan aurait alors été complètement détruit.” Murmura-t-elle doucement.

Tout ce que tu peux faire, c’est devenir plus fort. Comme le dit grand-frère Li, toi seul peux retrouver once Xiao Zhan et venger le clan. Tu es actuellement le pilier central du clan Xiao ; il ne se remettrait pas de ta disparition !”

C’est pourquoi tu ne dois pas oublier que le clan Xiao n’est pas encore à genoux, Xiao Yan ge-ge. Ton grand-frère aîné est dans l’Empire Jia Ma et s’occupe des membres du clan restants. Ils ont encore besoin de toi.”

Le coeur de Xiao Yan, débordant jusque là d’envie de vengeance et d’intention meurtrière, se calma peu à peu sous la voix douce de Xun’Er. Ce ne fut qu’un long moment plus tard qu’il leva éventuellement la tête et prit une grande inspiration en desserrant son étreinte. Le sourire paresseux qu’il portait généralement sur son beau visage délicat avait disparu, et avait laissé place à une légère sévérité glaciale. Les terriblement évènements qu’avaient subi le clan Xiao l’avaient complètement arraché de la tendresse de la jeunesse.

Une personne ne changeait réellement et ne mûrissait qu’à travers des épreuves.

Il caressa doucement la joue de sa bien-aimée, et dit d’une voix sourdre, froide et sombre : “Ne t’inquiète pas, je ne vais plus me montrer aussi téméraire à l’avenir. Je ne retournerai dans l’Empire que lorsque je serai suffisamment fort. La secte des Nuages Brumeux devra alors me le payer au centuple !”

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
BTTH Chapitre 545
BTTH Chapitre 547

5 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Tokaï

    Merci pour le chapitre.
    Et bon confinement à tous !!!

    Répondre
  3. Shirosuu

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. Guillaume

    Merci

    Répondre
  5. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com