DNC Chapitre 369

DNC Chapitre 368
DNC Chapitre 370

Et voilà le DNC d’hier ! Le OG du jour arrivera dans la nuit !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 369 – Ne retiens pas ta lame lors d’une décapitation.

 

Chu Yang sentit son corps s’embraser et eut l’impression de déborder de force. Il ne se sentit nullement fatigué ; au contraire, il semblait plutôt heureux. Alors c’est ça ce qu’il voulait dire par ‘dévorer la force vitale’ ?

Il continuait de brandir son épée en progressant tandis que les fiers soldats se jetaient férocement sur lui depuis toutes les directions. Le jeune homme bondit dans les airs pour les affronter et cria : “Quel mal y a-t-il à massacrer le monde entier ?!”

Tout à coup, l’Épée des Neuf Calamités déploya sa toute-puissance et donna naissance à un rayon de lumière, qui fonça à travers les rangs des combattants tels un dragon déchaîné soufflant des embruns de sang.

Le champ de bataille tout entier fut couvert par une énorme énergie maléfique ainsi qu’une aura meurtrière.

Nombre de guerriers furent soufflés dans les airs, accompagnés de leurs bras tranchés, dont certains tenaient encore leurs épées brillantes.

En fait, on pouvait même voir des veines saillir sur leurs doigts, mais ces membres étaient déjà séparés de leurs corps.

L’adolescent continua sa charge folle sur près de deux cents mètres, puis il bondit dans les airs et marcha sur les corps éparpillés sur-le-champ de bataille. Il était entièrement couvert de sang, comme s’il s’était douché avec, mais il continua d’avancer.

Les troupes d’élite éparpillées çà et là n’eurent aucune chance face à ses coups meurtriers. Quiconque se mettait sur le chemin de la lame acérée de l’Épée des Neuf Calamités ne restait pas en un seul morceau.

Le Fourbe tua férocement en chargeant sauvagement, sans prononcer un mot.

Une certitude le traversa tout à coup. J’arriverai à me tailler d’ici tant que je ne me ferai couper les jambes.

Ce n’est pas une supposition sans fondement, car l’Esprit de l’Épée me fournit de l’énergie spirituelle et me permet de maintenir un niveau d’énergie réel dans mon Dantian supérieur à ce que je consomme.

Cette boucle interne me permet de ne pas m’inquiéter de ma consommation d’énergie, mais mon talon d’Achille réside hors de cette boucle… Et c’est ma force physique. Mais comme l’Épée des Neuf Calamités absorbe incessamment l’énergie vitale des gens que je découpe et l’ajoute à la mienne.

Du coup, je ne me fatigue pas.

Chu Yang était sans égal à travers les Neuf Cieux grâce à ça. Il fonça en avant avec le momentum d’un tsunami, et ses adversaires devaient s’opposer à cet élan incroyable qui le soutenait tandis qu’il préparait sa prochaine attaque.

Comment pouvait-on arrêter un monstre pareil ?

Wang Tenglong était sidéré, sur sa petite pente, et il prit une grande goulée d’air frais : “A-… Alors c’est lui, le Roi des Enfers Chu ?” Il avait jusque là eu l’impression d’avoir surestimé la réputation effroyable du Roi des Enfers Chu, mais après l’avoir vu en personne… Il devait bien admettre qu’il l’avait sous-estimé.

Il regarda ses subordonnés se faire découper comme des légumes et eut l’impression qu’on faisait frire son coeur à l’huile. Sa puissante armée avait été réduite à un état misérable par un seul homme. “Il est vraiment digne de son surnom… !”

Le général était si furieux que sa colère aurait pu engloutir des milliers de kilomètres à la ronde. La haine brillant dans son regard était terrifiante, et on aurait dit qu’il regardait le monde entier de haut.

Fort heureusement, ses troupes à l’arrière avaient eu assez de temps pour se préparer au combat, et ils étaient tous alignés dans une formation étroite. Une expression sérieuse occupait les visages vaillants des soldats, mais ils semblaient angoissés et incertains de réussir à bloquer leur adversaire.

Coupez ses jambes d’abord !” Wang Tenglong arracha des mains du soldat à côté de lui le clairon qu’il tenait, puis il le jeta à terre et rugit : ” Transmettez cet ordre à toutes les unités – coupez ses jambes d’abord.”

Le général était un vétéran expérimenté qui avait traversé de nombreux champs de bataille, et il put donc formuler la meilleure stratégie possible pour faire face à la situation.

Près de trente messagers, alignés les uns à côté des autres en rang, levèrent la tête et crièrent : “Le Grand Général vous ordonne… d’attaquer ses jambes d’abord… Le Grand Général vous ordonne… d’attaquer ses jambes d’abord…”

Ils hurlèrent de plus en plus fort, et les soldats sur-le-champ de bataille qui les entendirent… Se mirent à beugler en cadence : “Le Grand Général vous ordonne… d’attaquer ses jambes d’abord… ”

À vos ordres !” Répondirent en choeur les plus de quatre mille soldats positionnés au loin. Ils fixèrent la silhouette démoniaque qui fonçait droit vers eux à toute vitesse. Ils commencèrent à transpirer des paumes alors que l’inquiétude les gagnait davantage à chaque seconde.

L’aura meurtrière du jeune homme continua de gonfler alors qu’il massacrait toujours plus d’ennemis, faisant devenir ses yeux rouges et augmentant son aptitude à l’épée de trente pour cent.

Il abattit son épée vers la gauche, et trois soldats crièrent et se retirèrent. Une frappe à droite, et quatre guerriers furent projetés dans les airs. Il traversa ainsi 150 mètres supplémentaires en laissant une traînée sanglante derrière lui.

Il chargeait en avançant à grands pas, tel un tourbillon. Il était si rapide que ses adversaires parvenaient juste à voir une ombre leur foncer dessus, et chaque fois du sang giclait partout alentour à chaque fois qu’il mettait un pied à terre.

Sa lame semblait pouvoir tout couvrir à chaque fois qu’il s’en sortait.

L’aura meurtrière de l’adolescent devint de plus en plus concentrée. Tout à coup, il bondit dans les airs, accompagné par le sifflement aigu du vent, en poussant un long hurlement. Puis il reprit sa charge toujours plus rapide.

Tout à coup, on entendit une longue psalmodie pleine d’intention meurtrière. “Dans ma paume réside une pile d’ossements aussi grande qu’une montagne…”

L’épée longue dessina un arc circulaire qui s’étendit vers l’extérieur très rapidement avant d’abattre plusieurs vétérans. Le Fourbe rit joyeusement et dit : “Cette taillade va donner naissance à une mer de sang turbulente…”

On entendit alors un cri d’épée aigu, et des masses de lueurs d’épée sortirent de l’Épée des Neuf Calamités avant de s’écraser alentour. C’était comme-ci cette Épée était devenue la représentante de la Mort. La lueur d’épée flotta dans les airs et retomba comme des la pluie.Chu Yang s’envola à cinquante mètres dans les airs tels un dragon, puis il rit comme un démon et dit : “Le monde des mortels est issu de la brutalité…”

L’Épée des Neuf Calamités décrivit neuf fois un cercle au sein des troupes, puis son maître fit un salto dans les airs pour éviter la pluie de flèches qui le ciblait. Il cria ensuite : “… Ne retiens pas ta lame quand tu décapites le monde entier.”

L’adolescent éclata de rire en poursuivant son avancée. On aurait dit qu’il surfait sur la vague de sang qu’il faisait naître dans l’armée de dix mille hommes et chevaux…Tel un ouragan.

Wang Tenglong sentit ses forces le quitter en le regardant au loin. “Dans ma paume réside une pile d’ossements aussi grande qu’une montagne… Cette taillade va donner naissance à une mer de sang turbulente… Le monde des mortels est issu de la brutalité…Et ne retiens pas ta lame quand tu décapites le monde entier ! Ce n’est pas un homme, c’est un démon… Un démon !”

Le sang continua de gicler sur le champ de bataille, où le Fourbe continuait sa charge folle en massacrant tout sur son chemin.

Dans sa vie passée, il avait anéanti le gros clan responsable de l’embuscade envers Mo Qingwu dans un terrible accès de fureur, pendant lequel il s’était amusé à massacrer ses ennemis tout son soûl. C’était la dernière fois que ça lui était arrivé. Cependant, les milliers d’années de tendance maléfiques accumulées au sein de l’Épée des Neuf Calamités avaient éclaté en son esprit et du coup, Chu Yang était à peine conscient qu’il massacrait des gens comme un possédé.

Fonce en avant !

Cependant, Chu Yang avait réussi par miracle à appréhender ces quatre techniques à l’épée, même saisi par cette folie meurtrière.

Utilite ton épée comme un sabre !

Et le sabre, comme une épée !

Dans ma paume réside une pile d’ossements aussi grande qu’une montagne…

Cette taillade va donner naissance à une mer de sang turbulente…

Le monde des mortels est issu de la brutalité…

Et ne retiens pas ta lame quand tu décapites le monde entier !

Ces techniques n’étaient pas de l’école de l’Épée des Neuf Calamités, mais elles n’étaient en rien inférieures à celles de cette dernière. Elles étaient pleines de cruauté et de brutalité… Comme les quatre techniques meurtrières originelles.

Chu Yang retrouva sa clarté d’esprit juste après avoir asséné le dernier coup. Toute la cruauté et la violence qui emplissait sa tête disparurent sans laisser de traces.

Il eut l’impression que ses six sens s’étaient affinés, et son corps réagissait plus rapidement et plus précisément à ses pensées. Ses mouvements étaient également devenus plus fluides et puissants, et il réfléchissait plus rapidement.

Une dizaine de personnes l’assiégeaient depuis toutes les directions. Il fit rapidement ses estimations – neuf lames semblaient l’assaillir ; il put facilement deviner laquelle allait plus vite que les autres, laquelle représentait la plus grande menace, et lesquelles ne représentaient aucun danger.

Le jeune homme bloqua toutes les attaques de son épée en même temps, comme pour démontrer ses techniques éblouissantes…

Ce n’était pas de la prétention, mais une assurance absolue !

Mes cinq organes internes sont scellés par l’Esprit de l’Épée, alors ces nouvelles sensations ne peuvent pas provenir d’une augmentation de ma puissance martiale. La seule possibilité est donc que ça soit ma force spirituelle qui ait percé.

J’ai donc fait une percée dans ma culture… J’ai percé dans une situation aussi épouvantable alors que ma vie est en jeu. Comment une telle coïncidence peut-elle se produire ?!

L’adolescent ignorait que le travail préparatoire pour cette percée avait commencé depuis longtemps.

Le premier signe apparut cette nuit de tempête, où il s’invita au palais de Diwu Qingrou. Sa puissance martiale avait alors fusionné avec son énergie réelle, née de sa progression furtive à travers toute la zone.

Il avait ensuite subi un tel niveau de tension et de stress durant sa fuite qu’il n’avait pas osé se relaxer durant son temps de sommeil… Qui n’était que d’une demi-heure par jour.

Chaque évasion était un effort, et chaque risque qu’il prenait était comme une épreuve. De plus, tout ça arrivait alors que ses organes internes avaient été pratiquement détruits, au point d’être incapables de se restaurer dans ces circonstances.

Cependant, son esprit avait été capable d’endurer la pression sans se perdre dans la confusion.

Et juste à l’instant, il s’était coupé toute possibilité de fuir et avait abandonné ses inquiétudes pour se battre à coeur joie. Son état mental et son esprit avaient fusionné pour devenir aussi solides que de l’acier !

Ensuite, la combinaison des trois fragments meurtriers de l’Épée eut un impact incommensurable sur le mental du Fourbe. Elle lui permit d’entrer insconciemment dans un état de folie meurtrière, qui lui permit de vider toute la rage et la violence qu’il avait accumulées durant ses deux vies.

L’accumulation de toutes ses émotions négatives et de cette aura meurtrière lui permit d’atteindre l’illumination, ce qui le plongea peu à peu dans un profond état méditatif, comme s’il avait atteint le niveau de Buddha.

Chu Yang, sans réfléchir, se laissa porter par ce nouvel état d’illumination et brandit son épée pour évacuer toute cette violence et cette rage, de la façon la plus agréable et satisfaisante possible. C’est ainsi qu’il avait lancé la première technique – Dans ma paume réside une pile d’ossements aussi grande qu’une montagne !

Cependant, il eut envie de se défouler davantage. Ce n’était qu’un coup de paume, mais il avait inconsciemment cru qu’il se servait de son épée.

Du coup, il lança agressivement et brutalement la technique suivante – Cette taillade va donner naissance à une mer de sang turbulente !

Cela étant, la violence de ces deux techniques fit naître en lui quelques sentiments. Le monde des mortels est brutal, et les Cieux sont impitoyables. Ma mission dans cette vie est de renverser les Cieux !

Dans cet état de clarté d’esprit, la seule chose dont il put se souvenir était le but de sa vie. Je dois aller à l’encontre de la volonté des Cieux, changer le destin et sauver Qingwu !

Et avec une rancoeur infinie, il asséna la troisième technique – Le monde des mortels est issu de la brutalité !

Ce technique était chargé de tout le chagrin et l’indignation qu’il avait accumulée durant deux vies. C’était son accusation contre les Cieux… Et son désir de résister à leur encontre.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
DNC Chapitre 368
DNC Chapitre 370

10 Commentaires

  1. Coco

    MAZEL TOV UN NOUVEAU CHAPITRE

    Répondre
    1. Coco

      Merci pour ce chapitre ^^
      Petite coquille :

      « On entendit alors un cri d’épée aigu, et des masses de lueurs d’épée sortirent de l’Épée des Neuf Calamités avant de s’écraser alentour. C’était comme-ci cette Épée était devenue la représentante de la Mort. La lueur d’épée flotta dans les airs et retomba comme des la pluie.Chu Yang s’envola à cinquante mètres dans les airs tels un dragon, puis il rit comme un démon et dit : “Le monde des mortels est issu de la brutalité…” »

      comme si* 😉

      Répondre
  2. Shirosuu

    Merci pour le chapitre !! Ça fais plaizz qu’il progresse autant face à la mort

    Répondre
  3. Cèlen

    Merci pour le chap!!

    Répondre
  4. Hyrtik

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  5. gutsguts

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  6. aida

    C’est tout les quel jour que tu postes ?

    Sinon j’adore,merci…j’ai tout lu en 6 jour

    Répondre
    1. Leira

      Lundi OG, mardi DNC + BTTH, mercredi OG, jeudi DNC + BTTH et vendredi OG

      Répondre
  7. Leira

    Merci pour le chapitre !
    vraiment formidable une bataille aussi bien racontée 😀

    Répondre
  8. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com