BTTH Chapitre 551

BTTH Chapitre 550
BTTH Chapitre 552

Et Xiao Yan s’en sort encore une fois sur un coup de chance… Quel veinard :p

Bonne lecture et à toute pour le DNC (ou un OG ? Qui sait !)

 

 

Chapitre 551 – Salle d’entraînement n°1

 

Une petite fille vêtue d’une robe blanche se tenait sur le pas de la porte de salle d’entraînement, adossée au mur. Elle jeta un regard à tous les gens présents ; elle avait beau paraître incapable de représenter la moindre menace envers qui que ce soit, tous ceux qui croisaient son regard où la férocité affleurait sentaient la sueur froide couvrir leur dos.

Liu Qing changea également légèrement d’expression à son arrivée. Il avait une bien meilleure mine que le reste de l’assemblée tandis qu’il adressa aussitôt un sourire à l’arrivante. Cependant, la façon dont il s’adressait à elle laissait une impression étrange. “Ké ké, vous voilà, senior Zi Yan.” Imaginez un type ressemblant à un énorme gorille s’adresser de façon aussi respectueuse et craintive à une petite fille qui atteignait à peine sa taille… Personne ne trouverait ce tableau normal.

Zi Yan lui jeta à peine un regard avant d’entrer dans la pièce à petits pas, tandis que la foule se hâta de reculer, de crainte d’être pris à partie dans le problème de quelqu’un d’autre.

Lin Yan se tint à côté de Xiao Yan, mal à l’aise de voir la jeune femme approcher d’eux. Il craignait vraiment cette terrifiante ‘Reine de la force brute’.

Zi Yan s’arrêta devant l’adolescent et lui dit : “Hé, qui t’a embêté ? Dis-moi, je t’aiderai à passer ta colère.” Tout en parlant, elle balaya de ses grands yeux noirs intelligents le public alentour. Ceux qui croisèrent son regard secouèrent précipitamment la tête, gagnés par la chair de poule.

Yao Sheng, qui se tenait aux côtés de Liu Qing, sentit son visage tressaillir légèrement de nervosité, et il recula d’un pas pour se cacher à moitié derrière son camarade. Personne n’osait enrager ce petit monstre qui terrifiait toute l’académie interne. Il ne s’attendait pas du tout à ce que le jeune homme s’entende aussi bien avec cette terreur inapprochable.

Le jeune alchimiste secoua la tête sous le regard de l’assemblée, un sourire aux lèvres. “Ce n’est qu’une petite dispute, je la réglerai moi-même.” Il avait beau savoir qu’elle était en fait une bête magique extrêmement puissante, il ne supportait pas la pensée de se servir d’une petite fille pour rouler des mécaniques. De plus, il n’avait pas non plus été brutalisé ; les deux interlocuteurs avaient légèrement souffert lors du précédent échange, et on pouvait considérer que ça s’était fini en match nul.

Liu Qing se détendit un peu en entendant cette déclaration. Si Xiao Yan avait dénoncé Yao Sheng, Zi Yan aurait immédiatement emmené ce dernier à l’extérieur pour le dérouiller, au vu de son caractère. Et serait-ce arrivé qu’il n’aurait probablement pas eu d’autres choix que d’agir pour le protéger. Il avait beau ne pas craindre Lin Xiuya, il ne pouvait s’empêcher d’être terrifié par ce petit monstre, et il ne voulait vraiment pas se battre contre elle.

Le petit monstre fronça les sourcils à cette réponse. Elle se retourna et fixa son protégé de ses grands yeux en lui disant tout bas : “Hmpf, ne crois pas que tu peux arrêter de me raffiner des danwans en ne me permettant pas de t’aider.”

L’adolescent secoua la tête, ne sachant pas s’il devait rire ou pleurer. Cette petite fille pensait qu’il avait rejeté son aide afin de ne plus avoir à lui raffiner des danwans.Qu’elle était mignonne…

Rassure-toi, je ne vais pas revenir sur ma promesse. Viens me trouver avec des ingrédients médicinaux quand tu auras fini tes réserves.” Lui dit-il en lui frottant la tête, un sourire aux lèvres. Tout à coup, il sentit que les badauds alentour lui jetaient des regards étranges. Il leva vaguement la tête et remarqua qu’ils fixaient avec des expressions ahuries… la main qui frottait la tête de Zi Yan.

Un léger murmure retentit au sein de la foule. “Envoie-le bouler d’une bonne gifle.” Zi Yan était extrêmement crainte parmi les experts du Classement des Puissants. Au départ, plein de puissants experts audacieux la défièrent, mais tous sans exception furent violemment envoyés bouler par ces petites mains délicates. Ils finirent avec les os brisés et les tendons déchirés et bien qu’ils finirent par se rétablir complètement, ils ne purent oublier cette scène terrifiante… Ils s’en souviendraient même toute leur vie. Par conséquent, certains d’entre eux ne purent de jubiler en voyant l’adolescent oser traiter le petit monstre de la sorte.

Bien sûr, rien de ce qu’ils imaginaient ne pouvait arriver au jeune alchimiste. Zi Yan secoua simplement la tête d’un air mécontent en frappant sa main, et même les reproches qu’elle lui fit étaient inhabituels. Depuis quand était-il aussi facile de parler avec la Reine de la force brute ?

Xiao Yan cessa de lui frotter la tête au bout d’un moment, et il rétracta maladroitement sa main, embarrassé d’être ainsi au centre de l’attention.

Liu Qing toussa sèchement. Maintenant que Zi Yan était là, il ne pouvait naturellement plus lui adresser la moindre menace, d’autant qu’il avait l’air de bien s’entendre avec le petit monstre. S’il devait répéter ce qu’il avait précédemment dit, il ne fait aucun doute que la Reine lui foncerait dessus et le cognerait.

Il frappa dans ses mains et dit : “Bien, restons-en là pour aujourd’hui. Les rancunes doivent être réglées lors de la Grande Compétition, qui est absolument impartiale.” Une fois cela dit, il jeta un dernier regard au jeune homme avant de faire signe à ses hommes et de les emmener, Yao Sheng compris, hors de la salle de repos.

La foule alentour haussa les épaules en les voyant s’en aller, puis ils commencèrent lentement à se disperser et à s’en aller.

Lin Yan tapota gentiment le dos de son jeune ami du doigt en regardant Liu Qing et compagnie s’en aller : “Hé, tu aurais dû lui dire que c’était cette chochotte. Tu n’as aucune raison de craindre Liu Qing avec ce monstre à tes côtés.”

Le jeune alchimiste sourit et secoua la tête. Comme il n’avait pas envie de revenir là-dessus, il s’étira paresseusement et demanda : “On peut se servir de toutes les salles d’entraînement, pas vrai ? Y a-t-il des conditions ?”

Bien sûr qu’il y en a.” Lin Yan fit rouler ses yeux et continua : “Il n’y a aucune différence entre les salles, contrairement aux autres niveaux où elles sont divisées par qualité. En gros, toutes les salles du sixième sont préparées pour les experts du classement des puissants, mais la qualité de la salle est déterminée par ta position dans le classement.”

Tu es actuellement trente et unième au classement, par conséquent ta salle d’entraînement est là-bas.” Il se retourna et désigna une salle seule, dans un recoin pas trop éloigné de là. Elle était peut-être bien plus belle et raffinée que les salles des niveaux supérieures, mais elle était assez simple par rapport aux autres de la salle de repos.

Il y a un nombre sur la porte de la salle ; il représente ton rang au Classement. Plus une salle a un nombre élevé, et meilleurs sont ses effets. J’utilise actuellement la salle d’entraînement numéro neuf, et elle offre une vitesse d’entraînement deux fois plus rapide que la tienne.” Dit Lin Yan d’un rire jubilatoire.

Xiao Yan opina vaguement du chef. Il ignora son camarade et se dirigea vers sa salle d’entraînement.

Hé, tu vas t’entraîner là ?” Demanda Zi Yan alors qu’il se retournait.

En effet.”

Dans ce cas, tu peux te rendre dans ma salle ; c’est la numéro un, et elle offre une vitesse d’entraînement deux à trois fois supérieure à la salle numéro neuf.”  Le sourire de Lin Yan se raidit un peu à cette déclaration, et il tourna aussitôt un regard envieux vers son jeune camarade. Les vingt premiers du classement des puissants avaient désiré cette fameuse salle numéro un depuis des lustres, mais en fin de compte personne n’osait défier le petit monstre. Du coup, ils ne pouvaient qu’être envieux. Qu’elle prête sa salle à l’adolescent était vraiment inattendu car personne, pas même Liu Qing ou Lin Xiuya, n’avait pu bénéficier d’un tel traitement de faveur.

On peut prêter sa salle à quelqu’un d’autre ?” Demanda le jeune alchimiste, visiblement surpris.

Lin Yan haussa les épaules et lui répondit d’un air désarmé : “L’académie interne n’intervient pas tant que le propriétaire est d’accord.”

Xiao Yan réfléchit un temps, puis il hocha la tête avec un sourire aux lèvres. Il dit alors à Zi Yan : “Très bien, je vais profiter de ton offre et de la vitesse d’entraînement de la salle numéro 1.” À peine vingt jours le séparaient de la grande compétition, et rien ne lui importait plus que d’augmenter sa force, à ce moment. Il serait un peu passé pour un enfant gâté s’il refusait son offre une fois de plus.

Un sourire fleurit aussitôt sur le visage du petit monstre à sa réponse. “Cependant, je viendrai te demander de me raffiner des danwans pendant que tu t’entraîneras !”

D’accord.” Dit le jeune homme en souriant, qui n’allait naturellement pas lui refuser un service aussi simple.

Zi Yan fut plus heureuse encore en le voyant accepter immédiatement. “Suis-moi.” Elle ouvrit précipitamment le chemin, suivi par un Xiao Yan qui haussa les épaules à l’attention de son camarade envieux avant de la suivre.

Une fois qu’ils eurent traversé la salle de repos, une salle d’entraînement spacieuse apparut aussitôt au regard de l’adolescent. Tandis qu’il l’approchait, il put même vaguement sentir l’énergie pure qui suintait de ses murs. C’était la salle vingt.

En chemin, il vit effectivement les nombres sur les portes des salles qu’il croisait, et l’énergie qui s’en dégageait augmentait graduellement plus il avançait. Lorsqu’il arriva aux salles de la première dizaine, il put même voir à l’oeil nu des fils d’énergie pâle dériver comme des filaments dans les airs, ce qui ne cessa de l’étonner.

Il s’arrêta devant une grande salle au plus profond du sixième niveau. Cette salle était un peu étrange car autant les autres salles débordaient d’une puissante énergie, autant celle-ci était complètement vide. Depuis l’extérieur, il ne put sentir le moindre bout d’énergie en son sein.

Zi Yan fit signe au jeune alchimiste, puis elle désigna du doigt une porte en métal noir. “Ne va pas par là. Les étudiants n’ont pas le droit d’y entrer. Je finirai moi-même en isolation si jamais un doyen devait me voir y entrer. Sois prudent.”

Le jeune homme suivit du regard le doigt du petit monstre. Derrière cette porte se trouvaient des ténèbres noires comme la nuit que rien ne pouvait dissiper. Il fronça légèrement les sourcils et au moment où il allait tourner la tête, sa main trembla abruptement. Il sentait clairement, à ce moment, la Flamme de Lotus Cyan trembler légèrement en lui…

Pas la peine d’essayer de sentir quoi que ce soit. Cette salle d’entraînement est unique ; l’énergie qu’elle contient est tellement puissante qu’un matériau ordinaire exploserait sous sa pression. Par conséquent, on ne peut utiliser que ce matériau spécial pour complètement empêcher l’énergie de s’échapper.”

Dans la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste, une seule chose était de faire réagir ainsi la Flamme de Lotus Cyan : la Flamme au Cœur de la Météorite !

Il prit lentement une grande inspiration, regarda longuement la porte, puis il se força immédiatement à détourner le regard. Après quoi, il ouvrit la porte de la meilleure salle d’entraînement du sixième…

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
BTTH Chapitre 550
BTTH Chapitre 552

4 Commentaires

  1. Joumangie

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  2. Tytus

    Salut, tout d’abord merci pour le chapitre.
    Ensuite, la cinquième phrase en partant de la fin, il ne manquerait pas le mot “capable”

    Répondre
  3. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com