BTTH Chapitre 562

BTTH Chapitre 561
BTTH Chapitre 563

Bonjour tout le monde ! Voici votre dernier BTTH de la semaine, et la conclusion du combat vs Bai Cheng =)

Bonne lecture et à toute pour le DNC !

 

 

Chapitre 562 – Armure de feu vert

 

Une silhouette humaine sortit lentement du nuage de poussière, enveloppée par une flamme verte voyante, tandis qu’une chaleur inhabituelle couvrit le stade.

En y regardant de plus près, on remarquait que le visage de la personne était complètement brouillé par les flammes, mais on pouvait deviner par ses contours qu’il s’agissait de Xiao Yan.

À ce moment, le feu vert était bien plus intense et féroce que les précédentes fois où le jeune homme s’en était servi. Les flammes se tortillèrent ; un observateur avisé aurait remarqué que ce feu vert s’était aggloméré en une armure de flammes extrêmement solide, qui couvrait le corps de son propriétaire. La chaleur extrêmement élevée qui s’en dégageait pouvait réduire à néant n’importe quelle attaque.

L’adolescent sortit lentement du nuage de poussière, tandis que ces pas résonnèrent sourdement. L’air se tordit graduellement à chacun de ses pas.

Le stade tout entier plongea dans le silence en voyant cette silhouette enflammée apparaître. Les spectateurs avaient beau ne pas savoir exactement ce qui venait de se passer, ils pouvaient néanmoins constater que le jeune alchimiste possédait une aura bien plus forte qu’elle ne l’était précédemment. Ils avaient beau être loin de lui, ils pouvaient tout de même sentir la chaleur ardente qui se dégageait de son être. Il était difficile d’imaginer quelle température ces flammes pouvaient atteindre frontalement.

Les yeux du Doyen Su brillèrent, et un long moment plus tard, il finit par murmurer de surprise : “Est-ce la Flamme Exceptionnelle de ce petit gars… ? Je ne m’attendais pas à ce qu’il puisse la contrôler aussi habilement à son jeune âge. C’est vraiment incroyable.”

Grâce à son expérience et son savoir, Su Qian avait naturellement une bonne compréhension des Flammes Exceptionnelles malgré leur rareté, et c’est pourquoi il savait clairement à quel point elles pouvaient être dominatrices et insolentes. Il était aussi difficile d’en apprivoiser une que d’atteindre le paradis à pieds. De plus, en apprivoiser une était une chose, mais apprendre à la contrôler comme un de ses membres en était une autre ; ne pas la maîtriser proprement pouvait entraîner un retour de flammes. Et pourtant… Xiao Yan avait condensé sa flamme à l’extrême jusqu’à lui faire prendre la forme d’une armure, ce qui était une opération vraiment complexe. Il ne s’attendait pas à ce qu’il parvienne à accomplir une telle prouesse à son âge.

Le Premier Doyen s’était jadis lié d’amitié avec de nombreux alchimistes aux compétences extraordinaires, mais bien que les flammes qu’ils utilisaient avaient des origines remarquables, elles étaient considérablement inférieures à une vraie Flamme Exceptionnelle. De plus, leur degré de contrôle sur leur flamme n’excédait celui du jeune homme que de peu. Ces gens-là étaient des grands maigres alchimistes célèbres à travers le continent, tandis que ce petit gars n’était qu’un bonhomme ordinaire à ce moment, malgré son grand talent. Et il faut savoir qu’une Flamme Exceptionnelle est au moins dix fois plus difficile à contrôler que les autres flammes…

Condenser une flamme en armure était considéré comme une méthode de contrôle de haut niveau, même parmi les techniques de contrôle de flammes spéciales de l’UFR d’alchimie.

Bien sûr, le jeune homme n’avait pas réussi ce tour de force juste parce que l’idée l’avait soudainement traversé. Le principe de base était aussi simple que celui de l’armure de Dou Qi d’un Dadou Shi ; par contre, le niveau de solidité de ce genre d’armure de flammes était principalement déterminé par le contrôle du praticien sur sa flamme, et la puissance de l’essence de flamme. Comme même Yao Lao avait été stupéfié par la puissance de sa force spirituelle, il n’avait naturellement aucun problème à la contrôler. Quant à l’essence de flamme… Existait-il des flammes plus féroces qu’une Flamme Exceptionnelle ?

En résumé, la puissance défensive de cette armure de flamme, produite par la Flamme de Lotus Cyan, avait probablement atteint un niveau effrayant.

Lin Xiuya, Liu Qing et les autres révélèrent des expressions stupéfiées du haut de leur tribune. Les deux premiers jugèrent à ce moment qu’il leur serait quelque peu difficile de faire face à cette armure, et ce malgré leur force. La flamme verte formant ladite armure était indubitablement extrêmement effrayante et bien qu’ils ne soient pas personnellement entrés en contact avec, ils pouvaient tout de même sentir qu’ils auraient de gros soucis s’ils venaient à la toucher…

Comme on ne pouvait pas la toucher, la seule solution était d’utiliser des attaques de Dou Qi, bien qu’elles n’auraient probablement pas grand effet sur cette armure similaire à une carapace de tortue… Preuve en était, la puissante technique de Bai Cheng de tout à l’heure avait été incapable de lui infliger de gros dégâts. La force défensive de cette chose était ahurissante.

On pouvait affirmer qu’à présent que Xiao Yan possédait cette armure de flammes vertes intouchable et à la défense considérable, sa puissance offensive avait grandement augmenté. Même Liu Qing et les autres n’arrivaient pas à imaginer une façon de détruire rapidement cette armure.

Soudain, la silhouette en armure dans l’arène se mit à trembler légèrement. La flamme se rétracta lentement, et l’armure verte qu’elle cachait s’estompa rapidement, jusqu’à complètement disparaître un moment plus tard. L’adolescent apparut à nouveau au regard de tous.

Ses vêtements semblaient légèrement abîmés, son visage était pâle, mais ses yeux noirs brillaient d’une surprise difficilement contenue. Il avait agi sur un coup de tête et ne s’attendait pas à être réellement capable de contenir la Flamme de Lotus Cyan jusqu’à lui faire prendre la forme d’une armure. De plus, la puissance défensive de cette dernière surpassait largement ce à quoi il s’attendait ; elle lui donnait grossièrement une défense absolue…

Cependant, l’agglomération des flammes en armure avait grandement épuisé sa puissance spirituelle, ainsi que son Dou Qi. Avec ses capacités actuelles, il ne pouvait maintenir son armure que cinq minutes ; autant dire que c’était un gouffre sans fin qui engloutissait ses forces.

Cela dit, c’est une excellente surprise ; je pourrais m’en servir pour me protéger lors de moments critiques.” Dit le jeune alchimiste avec un sourire aux lèvres. Il leva ensuite lentement la tête et observa Bai Cheng, qui était aussi blanc que lui, et tenait toujours sa lance en main. Son sourire devint petit à petit glacial, et il resserra son étreinte sur le manche de sa règle. Il avait clairement senti durant l’attaque précédente que son adversaire avait réellement l’intention de le tuer. Certes, il aurait pu l’éviter au dernier moment avec le déplacement des trois mille éclairs, mais cette intention meurtrière glaça complètement son expression.

Bai Cheng sentit le coin de ses lèvres tressaillir sous le regard glacial de son ennemi. Il rassembla le peu de Dou Qi qu’il restait en lui et fusilla son opposant d’un regard brutal et vicieux.

Xiao Yan força son Dou Qi à suivre rapidement la route de sa méthode de Qi, puis il absorba incessamment l’énergie naturelle alentour. Le Mantra de Flammes n’était à ce moment que de niveau Xuan Intermédiaire, mais sa vitesse d’absorption d’énergie et de production de Dou Qi surpassaient celles d’une méthode de Xuan Supérieur. De plus, en coordonnant ce processus avec le raffinage qu’offrait la Flamme de Lotus Cyan, son taux de récupération de Dou Qi était inégalable par quiconque de la même classe.

Alors que les deux ennemis se firent à nouveau face, l’ambiance de l’arène redevint à couteaux tirés.

Bai Cheng poussa un rugissement sourd et agrippa fermement sa longue lance. On voyait encore flotter dans ses yeux des traces rouge sang. Un instant plus tard, il se pencha en avant et asséna un violent coup à la hampe de son arme, qui fila aussitôt à toute vitesse dans les airs dans un halo similaire à la couleur du couchant. Elle traversa le ciel en déchirant bruyamment le vent et fonça droit vers la tête de Xiao Yan !

La lange carmin grossit rapidement dans les yeux noirs de ce dernier, et alors qu’elle arrivait à une dizaine de mètres de lui, il frappa abruptement le sol du pied. Aussitôt, une flamme émeraude jaillit explosivement de son doigt.

La flamme verte n’était pas rapide, mais sa puissance avait de quoi stupéfier. La pointe de la lance entra en collision avec la flamme, mais comme elle était faite de métal, elle fondit rapidement sous les regards de l’assemblée. Elle tomba ensuite à terre en produisant des crissements ; et tomba à terre où elle laissa une petite empreinte

La hampe de la lance suivit juste après et fondit à son tour avec le reste… Ainsi, une longue lance de métal fut incinérée par une flamme émeraude à l’aspect quelconque, et finit par se changer en une flaque de métal fondu. Cette scène fit frémir par mal de gens, qui imaginèrent disparaître sans même laisser de cendres s’ils venaient à toucher cette flamme.

Bai Cheng regarda d’un air absent sa longue lance fondre à moins de trois mètres du visage de son ennemi. Il se mit alors à trembler car il avait beau avoir utilisé tous ses atouts, cet enfoiré était encore debout…

Il fixa intensément le jeune alchimiste et remarqua soudainement que son regard était noir, froid et plein d’intention meurtrière. La chair de poule l’envahit alors, et la terreur gagna à nouveau les profondeurs de son coeur.

Cet enfoiré veut me tuer ? Bai Cheng leva précipitamment les mains pour reconnaître sa défaite mais juste à ce moment, Xiao Yan prit doucement appui au sol, et un coup de tonnerre sourd retentit dans l’arène. Aussitôt, le public tout entier put voir un halo doré briller sous leurs yeux, puis une silhouette humaine noire apparut devant Bai Cheng.

Vu que tu as voulu me tuer, je dois naturellement te rendre la pareille.” Dit le jeune homme avec un petit sourire en regardant l’air terrifié de son adversaire. Sa sauvagerie quasi démoniaque n’échappa pas à ce dernier.

L’adolescent s’immobilisa soudainement, puis il s’éleva à quinze centimètres dans les airs en tourbillonnant sur place. Il serra fermement le poing et se servit de la puissance née de la rotation pour l’abattre soudainement dans un bang supersonique grave !

Les Huit Destructions Extrêmes !”

Bai Cheng se figea instantanément en entendant le nom de cette technique, et un poing enveloppé par une force d’une férocité incomparable grossit rapidement sous ses yeux…

Bang !”

Un bruit sourd et étouffé résonna soudainement dans l’arène. Le public tout entier regarda Bai Cheng être traîné à terre comme un sac de patates. Il créa une trace dans le sol de pierre d’une vingtaine de mètres de long, avant de glisser hors de l’arène et de rentrer dans un mur. Personne ne savait s’il respirait encore. Les spectateurs tournèrent alors leur regard vers le jeune homme en robe noire, qui gardait la pose après avoir asséné son coup de poing. Un frisson parcourut aussitôt leur échine…

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
BTTH Chapitre 561
BTTH Chapitre 563

4 Commentaires

  1. Joumangie

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  2. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. Tokaï

    MERCI pour le chapitre !!!

    Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com