BTTH Chapitre 565 [Bonus]

BTTH Chapitre 564 [Bonus]
BTTH Chapitre 566 Part 1

Et à nouveau, voici un chapitre en l’honneur de Yannick, notre mécène du soir !

Bonne lecture à tous et bonne nu… ZZZzzzZZZzzz…

 

 

Chapitre 565 – Second round

 

Ce match de Liu Qing était indubitablement un des rares combats excitants de la compétition. Cependant, il n’était pas non plus surprenant, au vu de sa force.

Par la suite, pas mal d’experts firent leurs débuts, les uns après les autres. Celui qui attira le plus l’attention parmi eux était indubitablement Lin Xiuya, mais son match laissa tout le monde de marbre, vu que son adversaire ne s’est jamais présenté….  Stressé de devoir affronter le n°2 du Classement des Puissants, il choisit de jeter l’éponge sans même essayer. Du coup, Xiuya fut celui qui eut le plus de facilité à passer à la manche suivante. Ça ne manqua cependant pas de décevoir ceux qui voulaient analyser ses techniques, comme Liu Qing, Xiao Yan et d’autres.

Les vingt-cinq matchs du premier jour s’enchaînèrent du matin jusqu’à la nuit tombée, où les doyens annoncèrent la fin des festivités pour la journée. Certains compétiteurs n’avaient certes pas pu démontrer proprement leur puissance, mais les étudiants du Classement des Puissants étaient néanmoins la crème de l’académie interne, quoi qu’on en dise. Et pour le public, assister à des combats excitants était déjà une source d’ébahissement.

De plus, tout le monde savait que les combats réellement intéressants n’étaient pas ces matchs éliminatoires du premier round, mais ceux tenus le deuxième et le troisième jour ! Après les éliminations du jour, il ne restait plus que vingt-cinq personnes ; qu’elles en soient arrivées là par chance ou par pugnacité, aucune d’entre elles n’était normale. Les combats à venir allaient d’être d’un niveau bien plus enthousiasmant et stimulant que ceux du premier jour !

C’est pourquoi le public resta un peu sur sa faim pour cette journée d’ouverture, tant il savait que la suite allait être autrement excitante !

……

L’académie interne retrouva enfin son calme après cette journée tumultueuse et passionnée.La lune couvrit l’académie de ses rayons, d’une façon qui ne passait pas inaperçue parmi les montagnes.

Les rayons sélènes entrèrent dans une pièce calme et atterrirent sur le visage de Xiao Yan, qui méditait assis en tailleurs. Ses yeux étaient d’ailleurs clos à ce moment. Il prenait de longues inspirations lentes et expirait sur le même rythme, tandis que de petits filets d’énergie autour de lui étaient absorbés par son corps. Après avoir été raffinés, ces filets s’ajoutaient à ses réserves comme autant de petites briques sur le monument de sa puissance.

Il s’entraîna ainsi deux heures durant avant d’ouvrir lentement les yeux.Il expira alors longuement et laissa échapper un souffle tacheté.

Une fois ce souffle trouble expulsé, un halo pâle couvrit immédiatement son visage, qui avait retrouvé ses couleurs. Il avait complètement recouvré ses forces depuis l’après-midi.

Le jeune homme nota l’augmentation de son Dou Qi et sourit. Le plan de Bai Cheng de se donner à fond pour blesser son adversaire et lui faire perdre ses matchs suivants était fichu. Grâce à l’effet mystérieux du Mantra de Flamme et aux diverses pilules médicinales qu’il avait prises, il n’avait aucune difficulté à se soigner rapidement tant qu’il ne recevait aucune blessure sérieuse.

Les matchs de demain vont probablement être encore plus dangereux que ceux d’aujourd’hui.” Marmonna-t-il. Ceux capables de participer au second round, Wu Hao et quelques rares autres à part, étaient réellement puissants. Bien plus puissant que Bai Cheng l’était.

Cependant, ces ‘Griffes Déchireuses de Cercueil de la Grande Faille’ possédaient vraiment une puissance terrifiante. Je crains que mes ‘Huit Destructions Extrêmes’ ne puissent égaler cette technique…” L’adolescent serra fermement le poing et soupira doucement. “Nos deux techniques ont beau être de Xuan Supérieur, je ne pratique les Huit Destructions Extrêmes que deux ou trois ans. Liu Qing, lui, a affiné sa technique pendant près de vingt ans ! Comment pourraient-elles être comparables ? De plus, il est bien plus puissant que moi. Si nous devions nous affronter et qu’il devait utiliser sa technique, je n’aurais d’autre choix que de me protéger plutôt que de tenter de la contrer…”

Ses yeux étincelèrent un instant, puis son regard devint soudainement brutal tandis qu’il murmura férocement : “Bah, peu importe, je me donnerai à fond, quel que soit mon adversaire. Je dois finir parmi les dix premiers !”

……

Une silhouette charmante se tenait à la fenêtre d’une pièce pas loin de celle du jeune alchimiste, baignée par les rayons de la lune. Un vieil homme se tenait derrière elle, les mains le long du corps.

Le silence continua un moment avant que l’homme ne relève la tête. C’était Ling Ying, qui filait Xun’Er. “Le mois qui vous était accordé est écoulé, mademoiselle Xiao. N’allez-vous pas partir, à présent ?”

La jeune femme trembla de manière imperceptible, puis elle finit par soupirer un long moment plus tard. “Restons encore quelques jours. Je pourrais partir le coeur léger une fois que Xiao Yan ge-ge aura réussi à obtenir une des dix premières places de la Grande Compétition.”

Le vieil homme acquiesça d’un air impuissant, mais il ne fit aucun commentaire. Son corps se tordit, puis il se changea en ombre qui disparut dans les ténèbres.

La demoiselle ne parut pas remarquer sa disparition. Elle resta immobile devant la fenêtre, telle une statue de pierre. Ses beaux yeux parcoururent l’extérieur jusqu’à s’arrêter sur une pièce pas loin, où brillait encore une bougie. Ils s’emplirent alors d’émotion…

Nombre de personnes firent une nuit blanche, ce soir-là.

……

Le second jour arriva lentement sous l’anticipation de la foule.

L’académie retrouva son ambiance embrasée dès que les premières lueurs de l’aube percèrent l’horizon. De nombreux étudiants prirent un petit-déjeuner sommaire, puis ils formèrent des groupes d’amis et s’empressèrent de rejoindre l’arène.

L’énorme stade fut rempli en deux petites heures et se mit à résonner de discussions animées, comme la veille.

Tous les doyens rejoignirent leur place les uns à la suite des autres, une demi-heure après avoir rejoint l’arène, et le début de la seconde journée de la compétition fut annoncé dès que Su Qian s’assit.

Il ne reste plus que vingt-cinq participants après le tour d’élimination d’hier. Par conséquent, il faut que tout le monde tire à nouveau au sort.” Dit le Premier Doyen en riant, dont la voix résonna aux oreilles de tout le monde. “Cependant, cette fois, il va y avoir une personne en trop ; cette personne passera automatiquement au round suivant, et nous ne tiendrons que douze matchs aujourd’hui.”

Sa déclaration donna naissance à des brouhahas parmi le public. Le vingt-cinquième passerait automatiquement au tour suivant ? N’était-ce pas un peu trop facile ? Avec de la chance, ce veinard pourrait atteindre directement le top treize, non ?

Ké ké, cette avancée automatique est probablement très attirante pour de nombreuses personnes. Cela étant, par souci d’équité, le conseil des Doyens a déjà décidé à qui l’attribuer : nous allons donner cette place à Zi Yan.” Dit le vieillard en souriant.

Sa nouvelle déclaration provoqua un nouveau vacarme parmi le public. Les compétiteurs, eux, opinèrent vaguement du chef. Dans tous les cas, ce petit monstre n’aurait aucun problème à avancer au round suivant. Grâce à cette décision, ils n’allaient avoir aucune chance de tomber sur elle.

Su Qian tourna la tête vers la tribune des compétiteurs et demanda : “Est-ce qu’un des participants trouve quelque chose à redire à notre décision ?”

Tous les élèves secouèrent la tête à l’unisson, ce qui ne manqua pas de surprendre les spectateurs.

Le Premier Doyen sourit et désigna de la tête le cylindre en bambou sur la table de pierre. “Dans ce cas, passons au tirage au sort.”

Aussitôt, tous les participants se précipitèrent vers le cylindre et tirèrent à tour de rôle un bâton en bambou.

Xiao Yan jeta un oeil au numéro inscrit sur le sien – sept – et suivit aussitôt ses confrères vers leur tribune, avant d’attendre calmement la bataille à suivre.

Une fois que tout le monde eut tiré son bâton, Su Qian fit un geste de la main et cria : “Le premier match de la deuxième journée de la Grande Compétition du Classement des Puissants va commencer avec le numéro trois ! Que les deux qui l’ont tiré se rendent dans l’arène, s’il vous plaît !”

Deux silhouettes bondirent immédiatement de la tribune, et de puissantes auras se répandirent immédiatement dans l’arène.

L’adolescent tourna son regard sur les deux combattants, que Wu Hao lui présenta. Il s’agissait du vingtième et du vingt-troisième du Classement, deux personnes aussi fortes l’une que l’autre, et utilisant toutes les deux un style brutal. Il ne fallait pas les sous-estimer s’ils décidaient de se battre réellement à pleine puissance.

Que le match commence !”

Cette légère annonce du vieillard sembla mettre le feu aux poudres, car aussitôt, l’atmosphère à couper au couteau explosa totalement.

Les deux combattants ne s’embarrassèrent pas de préliminaires et lancèrent immédiatement leurs attaques les plus féroces. Deux puissants Dou Qi entrèrent en collision dans une explosion qui provoqua des ondes de choc, qui balayèrent les alentours comme de puissantes bourrasques.

Le jeune alchimiste fixa intensément le combat en contre-bas et hocha vaguement la tête. Les étudiants qui pouvaient atteindre le second round étaient effectivement compétents. La puissance qu’ils démontrèrent globalement était un cran au-dessus des combats de la veille.

Alors qu’il observait le combat, une main lui tapota soudainement les épaules, et une voix familière résonna à son oreille. “Hé, Xiao Yan”.

Celui-ci tourna la tête dubitativement vers la source de la voix. Il vit alors que Lin Yan se trouvait derrière lui, et il arborait une expression qui cachait quelque chose. Il ne put s’empêcher de trouver ça amusant. “Pourquoi es-tu là au lieu de te préparer pour le match suivant ?”

Lin Yan s’assit à côté de lui et rit. “Hé hé, je fais ça pour toi. Tu as le numéro sept, pas vrai ?”

En effet.” Acquiesça Xiao Yan en lui jetant un regard incertain.

Lin Yan haussa les épaules : “On dirait que tu n’as vraiment pas gardé ton numéro secret. Au départ, ton adversaire aurait dû être un type classé vingt-quatrième au classement, mais comme ce type appartient à la clique de Liu Qing, il a échangé son bâton avec Yao Sheng. À priori, il a l’intention de t’infliger une bonne leçon durant le match.”

Oh ?” Le jeune homme leva un sourcil surpris. “Mais n’est-ce pas contre les règles que de changer son numéro ?”

Les numéros du second round n’ont pas été annoncés, et la plupart des compétiteurs cachent activement leur numéro. Personne ne révèle le sien à tous les vents comme toi.” Il sourit en coin et sortit un bâton en bambou de sa poche intérieure. Il le tendit à son jeune ami en souriant : “Et si on échangeait les nôtres ? Mon adversaire est dix-neuvième au classement. Il est assez fort, mais ton match serait indubitablement beaucoup moins tendu que contre Yao Sheng.”

L’adolescent fut touché par son geste. Il sourit doucement, repoussa le bâton de la main et répondit avec un petit sourire : “Il se trouve que ce type m’insupporte également. Et ne risqué-je pas de passer pour un clown en évitant de me battre contre un type voulant me corriger ?”

Il sourit à nouveau et tapota l’épaule de son camarade, avant de tourner la tête vers l’autre côté de la tribune. Par coïncidence, Yao Sheng le regardait également. Il n’essayait même pas de cacher le dédain qu’il éprouvait à son égard.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
BTTH Chapitre 564 [Bonus]
BTTH Chapitre 566 Part 1

3 Commentaires

  1. Tokaï

    Merci pour le chapitre !!!

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com