BTTH Chapitre 566 Part 2

BTTH Chapitre 566 Part 1
BTTH Chapitre 567

Et voilà la 2nd partie de l’énorme chapitre de la dernière fois, qui se termine sur un cliffhanger qui n’est pas de ma faute :p

Bonne lecture et à toute pour le DNC !

 

 

Chapitre 566 2nd partie – Préparations au combat contre Yao Sheng

 

……

La faible voix de Su Qian fut l’étincelle qui mit le feu aux poudres et brisa complètement l’ambiance à couteaux tirés de l’arène !

Chi !”

Yao Sheng fut naturellement le premier à lancer une attaque. Son Dou Qi noirâtre gonfla soudainement et changea son corps en une ombre vague, qui fonça vers Xiao Yan à la vitesse de l’éclair.

L’efféminé avait certes arrogant, mais il était assez puissant pour justifier cette arrogance. Rien que sa vitesse surprit légèrement l’adolescent.

Il traversa les quelques douzaines de mètres qui les séparaient en un clin d’oeil ; il suffit à l’adolescent de prendre deux inspirations pour que cette ombre arrive à toute berzingue à sa portée. Le public retint aussitôt son souffle car il était évident, vu les armes qu’il utilisait, que Yao Sheng excellait au corps-à-corps. La grande règle de fer de son adversaire était puissante, mais elle avait besoin d’un minimum d’espace pour être proprement utilisée ; qu’ils restent trop près l’un de l’autre et il ne pourrait pas s’en servir.

Naturellement, le jeune alchimiste était pleinement conscient de ce problème. Par conséquent, il réagit enfin lorsque Yao Sheng n’était plus qu’à trois mètres de lui. Un halo doré brilla sous ses pieds, et il se retrouva quelques mètres en arrière comme s’il s’était téléporté. Il brandit alors abruptement sa règle à l’horizontale si fort que sa règle créa un arc brillant dans l’air, en faisait violemment siffler le vent.

L’efféminé fut clairement assez surpris par sa rapidité de mouvement, même à courte distance. Lorsque le vent né de la pression du coup vint à lui, il ricana froidement, sauta dans les airs et plana jusqu’à son adversaire avant d’abattre ses deux dagues vers lui à toute vitesse.

Ding !”

Les dagues rencontrèrent la lourde règle qui était prête à bloquer le coup. Des étincelles jaillirent dans toutes les directions, et une puissante force pesa sur la règle.

Bien que les dagues soient des armes spécialisées dans le combat frontal, Yao Sheng parvenait à mettre la pression à Xiao Yan car il était bien plus fort que lui. Par conséquent, les dagues agiles et compactes purent contenir la règle à la terrible puissance grâce à son plus haut niveau.

L’efféminé finit par plisser les bras et profita de la force de la règle pour faire un saut périlleux dans les airs. Il bondit immédiatement après vers le ciel, puis il fonça tel un oiseau de proie vers la tête du jeune homme, en faisant lugubrement siffler le vent de ses dagues.

L’adolescent observa son attaque soudaine et vicieuse en levant les sourcils, puis un halo brilla sous ses pieds, et il réapparut une fois de plus à quelques mètres de là. Il frappa ensuite de bas en haut de sa règle d’une position basse, avec une fluidité certaine.

Yao Sheng fut assez surpris d’avoir raté son coup, mais il esquiva la règle qui le suivait pourtant de près en se tordant dans les airs. On aurait cru voir un poisson évoluer dans l’eau.

Le jeune alchimiste rétracta son arme et recula en voyant que sa frappe avait été esquivée. Il leva la tête et observa son ennemi atterrir sain et sauf pas trop loin de lui.

Leurs échanges n’avaient pas duré longtemps, mais ils avaient été extrêmement dangereux. Les armes des deux combattants auraient pu grièvement blesser le parti adverse à la moindre erreur…

La plupart des gens présents dans le stade furent incapables de jauger le niveau de danger de leurs échanges, et ils ne purent que voir des silhouettes s’entremêler l’une avec l’autre. Ensuite, l’une d’elles bondit dans les airs et atterrit un instant plus tard, puis la confrontation reprit.

Les divers experts en haut de la tribune avaient évidemment pu voir clairement ces coups, et ils ne purent s’empêcher de s’exclamer d’enthousiasme lorsqu’ils se séparèrent.

Yao Sheng frotta doucement les dagues l’une contre l’autre en fixant son adversaire plus solennellement encore, car la riche expérience de ce dernier l’avait empêché de prendre l’avantage de quelque manière que ce soit.

Je ne peux pas finir sur un match nul, ou Fei-er ne va pas être contente… Son regard vacilla. Ce gamin est aussi rapide que moi, et il a tout autant d’expérience  au combat. Ma force supérieure est actuellement le seul avantage que j’ai sur lui ; dans ce cas, je devrais utiliser mon niveau pour le réprimer !

Une fois qu’il eut atteint cette conclusion, l’efféminé trembla légèrement et aussitôt, un Dou Qi noir à l’odeur de marée émergea de lui et enveloppa son corps. Ce Dou Qi était très étrange ; il paraissait assez visqueux à première vue, et il laissait des traces humides en touchant le sol.

Suite à cet enflement du Dou Qi, Yao Sheng dégagea une aura écrasante qui couvrit immédiatement la moitié de l’arène. Cette pression faisait que les gens plus faibles que lui se retrouvaient avec une vitesse et une récupération de Dou Qi moindre, et c’était une tactique communément employée par les experts face à des adversaires moins puissants qu’eux.

Bien sûr, ce genre de répression n’avait naturellement pas grand effet sur Xiao Yan dont le Dou Qi, qui avait absorbé une Flamme Exceptionnelle, pouvait s’en protéger.

Un écran de Dou Qi émeraude se répandit lentement depuis le jeune homme, et la pression qui s’en dégageait occupa un petit coin de l’arène. Le reste était occupé par le Dou Qi terriblement écrasant de Yao Sheng.

L’adolescent était complètement désavantagé dans cette confrontation de Dou Qi. C’était dû à leur différence de niveau, et ses prouesses martiales n’avaient aucune influence sur ce genre d’affrontement.

L’efféminé ne put s’empêcher de rire en le voyant sur la défensive et incapable de contre-attaquer. “Peu importe à quel point tu es fort, vois la différence entre nos niveaux !”

Le jeune alchimiste jeta un vague regard à son fier adversaire, puis il forma des sceaux étranges de ses mains, avant de crier intérieurement un instant plus tard : trois changements mystérieux du feu céleste, changement du Lotus Vert !

Aussitôt, un feu émeraude s’échappa de son corps et l’enveloppa de ses flammes. Celles-ci se rétractèrent une seconde plus tard en lui, et entraînèrent une augmentation très rapide de son Dou Qi. Ses cheveux se mirent à flotter tout seuls, bien qu’il n’y ait pas la moindre brise. À l’instar de son Dou Qi, son aura monta en flèche également, et elle finit par repousser celle de son ennemi jusqu’à occuper la moitié de l’arène.

Yao Sheng changea légèrement d’expression devant sa montée en puissance, mais il sourit rapidement d’un air dédaigneux : “Peuh, une technique hétérodoxe !”

Tout ce qui peut te vaincre est orthodoxe.” Cracha Xiao Yan avec un sourire glacial aux lèvres. Grâce aux trois changements mystérieux du feu céleste, son Dou Qi avait une puissance égale à celle de son adversaire, et il n’avait plus à craindre que ses attaques à pleine puissance puissent être facilement contrées.

Du haut de la tribune, Liu Fei fut prise d’anxiété en voyant l’aura du jeune homme gonfler subitement. Sans se soucier du regard des autres, elle bondit sur ses pieds et cria aussi fort que possible : “Yao Sheng, ne perds pas face à cet infir-… à lui !” Avant qu’elle n’ait pu terminer sa phrase, elle se sentit ciblée par un regard aussi glacial que l’Antarctique, venu de l’autre côté de la tribune. Elle tourna rapidement la tête vers sa source et s’aperçut qu’il venait de cette Xun’Er, vêtue de vert. Normalement, elle l’aurait totalement ignorée de par son caractère, mais la légère flamme dorée vacillante qui occupait ces pupilles froides lui donna la chair de poule. Elle fut ainsi contrainte de ravaler cet ‘infirme’.

Le regard froid fut lentement rétracté après qu’elle ait renoncé à crier cette injure.

Hmpf, tu n’as pas de quoi être fière ! Attends de voir comment je vais humilier la merde qui te sert de copain une fois que Yao Sheng l’aura vaincu ! Mon cousin me protège alors je n’ai pas peur de toi, petite pute !” Cracha Liu Fei, verte de honte.

Sous cet encouragement, l’efféminé regarda Xiao Yan bien plus froidement et sombrement encore. Il bougea lentement le pied, et un halo noir s’aggloméra en dessous sans lancer de trace. Il prit alors immédiatement appui au sol et s’approcha instantanément de son adversaire dans un ‘suo’.

Chi, chi…”

Une fois à portée, Yao Sheng n’hésita pas une seconde. Il frappa violemment en direction de l’adolescent avec ses deux dagues, qui tracèrent de nombreuses images rémanentes.

Un halo argenté brilla sous les pieds du jeune alchimiste, qui utilisa le déplacement des trois mille éclairs. Grâce à son jeu de jambes aérien, il se mut dans une petite zone en se servant de sa lourde règle comme d’un bouclier, se protégeant ainsi intégralement. Les coups de dagues innombrables tentant de le transpercer s’abattirent incessamment contre la règle dans de nombreux tintements clairs. “Clang, clang, clang…”

Xiao Yan tint fermement sa règle en main, au point que les veines de son bras gonflèrent. Les dagues paraissaient légères et maniables, mais elles lui semblaient être de lourdes pierres à chaque fois qu’elles frappaient sa règle. Du coup, sous cet assaut répété, ses mains commencèrent à s’engourdir légèrement…

Fort heureusement, ce barrage de coups aussi intense fatiguait également beaucoup Yao Sheng. Ainsi, après cinq minutes d’attaques déchaînées, l’efféminé ralentit peu à peu ses coups au point qu’un moment plus tard, ils ne créent plus d’images rémanentes.

L’adolescent brandit violemment sa règle à l’horizontale en reculant de quelques pas. Il observa son adversaire qui haletait terriblement, tout en tentant de reprendre son souffle de son côté. Il baissa la tête et jeta un oeil à sa règle, qui était couverte de petits points blancs. Cet assaut était vraiment trop intense ; n’aurait-il pas empreinté la grande surface de la règle pour se protéger qu’il n’aurait eu d’autre choix que d’esquiver tant que faire se peut…

Ce type est vraiment balèze…” Dit-il en expirant lentement. Il jeta un regard à Yao Sheng, dont il comprenait un peu mieux les tactiques après cette confrontation.

Arrête de tergiverser et utilise ta pleine puissance, Yao Sheng !”

Ce dernier fronça légèrement les sourcils à l’ordre de son aimée, et il poussa aussitôt un soupir désarmé. Il fixa alors froidement son jeune adversaire et forma des sceaux de ses mains. On put alors voir un Dou Qi noir et dense s’échapper de lui avant de l’envelopper.

Le Dou Qi se répandit encore et encore, jusqu’à former un gros amas qui se contractait et se dilatait de manière rythmique, comme s’il préparait quelque chose…

Le jeune alchimiste se méfia et prépara son Dou Qi, de manière à pouvoir réagir à tout moment.

Un cri sourd retentit au centre de cet amas noir : “Monde de l’eau noire !” Immédiatement, l’amas de Dou Qi tournoya aussi subitement que rapidement, dans un vrombissement qui couvrit l’arène tout entière.

Le jeune homme fut stupéfié de remarquer que d’innombrables gouttelettes de liquide noir s’échappaient de cet amas, et qu’elles recouvraient petit à petit l’arène entière.

Bien qu’il ne sache pas quel effet pouvait avoir ce liquide, il n’osait néanmoins pas le toucher. Par conséquent, il recula promptement et esquiva toutes ces gouttes projetées un peu partout.

Il continua ainsi un moment avant de se figer tout à coup. Il baissa alors la tête et s’aperçut qu’il avait marché dans une flaque d’eau noire sans s’en rendre compte.

Le jeune alchimiste tenta alors d’en sortir sa jambe de toutes ses forces, mais il fut stupéfait en réalisant que cette eau noire exerçait une puissante force de succion. De plus, elle était également extrêmement corrosive : ses chaussures commençaient déjà à être attaquées. S’il n’avait pas eu le réflexe d’envelopper immédiatement son pied de Dou Qi, sa chaussure aurait probablement immédiatement fondu.

Un rire glacial résonna tout à coup et à sa grande surprise, Xiao Yan vit Yao Sheng surgir étrangement de l’eau noire dans une terrible éclaboussure. “L’arène entière est à présent mon domaine ! Tu ne peux plus toucher le sol ! Tu as perdu ce match !” Les dagues acérées dans ses mains percèrent violemment vers le bras de son adversaire.

Les spectateurs de la tribune s’exclamèrent aussitôt en voyant le jeune homme incapable de se mouvoir à cause de cette eau noire. Il allait devoir encaisser frontalement cette attaque.

L’efféminé sourit en coin avec une fierté toujours plus grande à ces exclamations. Il accéléra soudainement sa frappe, mais alors qu’il allait toucher l’adolescent, une terrible bourrasque le frappa… Et sa cible avait disparu.

Juste après avoir raté son coup, il se baissa rapidement et se tortilla étrangement en restant blotti au sol. Il recula alors rapidement d’une dizaine de mètres, et ce n’est qu’alors qu’il leva la tête et fut abasourdi en réalisant que le jeune alchimiste n’était plus dans l’arène.

Où est-il ?”

Les spectateurs de la tribune étaient tout aussi perdus que lui, et ils jetèrent des regards dans toutes les directions.

Yao Sheng arbora une expression sombre et solennelle. Il baissa légèrement la tête et remarqua subitement un reflet dans une flaque d’eau noire. Il se figea instantanément et leva illico la tête.

Il vit alors le jeune homme en robe noire flotter dans les airs, supporté par une paire d’ailes violette et noire, telle une divinité.

Le public suivit son regard en même temps, et ils furent tout autant abasourdis de voir une paire d’ailes dans le dos de Xiao Yan.

Il… Il peut transformer son Dou Qi en ailes ?”

Même les juges, du haut de leur tribune, furent abasourdis comme le reste de l’assemblée. Tout le monde le fixait avec stupeur et incrédulité.

 

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
BTTH Chapitre 566 Part 1
BTTH Chapitre 567

6 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
    1. Lilia

      MERCI pour le chapitre !! =D

      Répondre
  3. Delnok

    Bonjour,
    Le lien de la novel en vo fonctionne mais quand on clic sur un chapitre ça ne fonctionne pas
    Quelqu’un un lien svp ?

    Sinon merci pour tout ses chapitres 🙂 Tu es un chef !

    Répondre
  4. Mikaël

    *Main qui tremble*

    A quand notre prochaine dose cher Waz ?

    Répondre
  5. Misaki

    Merci pour le(s) chapitre(s) ;p
    Cela faisait longtemps que je n’étais pas venue. J’avais un peu de lecture à rattraper, miam. Merci encore pour ton travail, j’espère que Murphy n’est pas encore venu frapper à ta porte et que tout va bien.

    Répondre

Répondre à Mikaël Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com