BTTH Chapitre 576

BTTH Chapitre 575
BTTH Chapitre 577

Salut à tous !

Voici la suite du combat Père Yan vs Poseur, pour votre plus grand plaisir !

Bonne lecture =)

 

 

Chapitre 576 Explose

 

Tandis que Xiao Yan riait, la flamme verte l’enveloppa fermement et s’aggloméra en un clin d’oeil en une armure.

Comme il s’y était préparé, la formation de cette armure fut si rapide que ça en était terrifiant. Elle avait complètement pris forme le temps que la griffe acérée de Liu Qing ne vienne le frapper.

Ce dernier plissa légèrement les yeux en remarquant l’armure, il sentit sa peau doucement brûler sous l’extrême température qu’elle dégageait.

Il était trop tard pour rétracter son attaque, aussi la poursuivit-il avec une certaine froideur dans son regard. Il fit gonfler sauvagement son Dou Qi doré pale et s’en enveloppa pour isoler la température élevée. “Voyons voir si ton armure peut vraiment encaisser toutes mes attaques…”

Sous la stimulation du Dou Qi, sa griffe devint instantanément plus affûtée, et elle frappa violemment l’armure de flammes.

La collision provoqua un tintement métallique qui résonna dans l’arène.

Les spectateurs purent alors voir que l’armure était profondément bosselée. Le jeune homme, protégé par ladite armure, dut reculer d’un pas sous le puissant coup ; bien que l’armure ait atténué une grande partie de la force de la frappe, son corps fut tout de même secoué par la puissance restante et dut reculer d’un pas.

Clang ! Clang!”

Liu Qing profita de ce recul enchaîna aussitôt les coups à une vitesse fantomatique. Ses deux mains étaient enveloppées par le halo doré et laissaient de nombreuses images rémanentes à chaque fois qu’elles frappaient l’armure de flammes. Les coups résonnèrent à travers l’arène et terrifièrent le public.

Plus Liu Qing frappait, et plus des bosses apparaissaient sur l’armure de flammes de l’adolescent ; lorsqu’il termina son enchaînement, c’était comme si cette armure était pleine de trous… Son jeune adversaire était secoué par cette puissance extraordinaire, et il dut reculer de plus d’une dizaine de pas pour parvenir à endurer cet assaut. N’aurait-il pas préparé cette armure de flammes à l’avance que les dieux seuls savent dans quel état il aurait été… S’il s’était pris un coup de griffe aussi puissant sur son corps nu, il aurait à tout le moins fini grièvement blessé et n’aurait plus été capable de se battre…

Cette scène brutale fit transpirer profusément nombre de spectateurs dans les tribunes. Tous pensèrent intérieurement qu’il était effectivement digne de son surnom de Tyran à la Lance. Son barrage de coups était de fait tyrannique et terrifiant. Cela dit, autant ils étaient stupéfiés par l’assaut violent de ce dernier, autant ils étaient ébahis par le jeune alchimiste qui, bien qu’à présent dans une situation désavantageuse, n’était pas encore vaincu pour autant. Sa détermination laissa bien des gens admiratifs : “Je comprends mieux pourquoi Liu Qing et Lin Xiuya le prennent autant au sérieux ! Ce nouvel élève qui joue les outsiders est effectivement capable !”

Durant ce court moment, les nombreuses images rémanentes laissées par Liu Qing, qui démontraient une puissance équivalente à une centaine de coups, s’abattirent toutes sans pitié sur l’armure. Cette dernière, sous ce terrible barrage, parut sur le point d’éclater en morceau ; elle était même bien plus pâle qu’avant…

Liu Fei, du haut de sa grande plateforme, était folle de joie. Elle se saisit de la main Yao Sheng et dit d’une voix toute excitée : “Ce sale type est sur le point d’être vaincu !”

L’efféminé, de son côté, fixa intensément l’arène avant de froncer légèrement les sourcils. Étant bien plus puissant que sa compagne, sa vision était naturellement un peu meilleure. S’étant battu contre lui, il savait parfaitement que cette foutue armure de flammes possédait une puissance défensive terrifiante.

Ce Xiao Yan a une sensibilité absolument extraordinaire au combat. Il a été capable d’agglomérer son armure en un instant ! Je pense qu’il a dû la préparer au préalable, cela dit.” Yan Hao fit claquer ses lèvres et poursuivit, stupéfait. “Heureusement pour lui qu’il avait encore cet atout dans sa manche, autrement l’attaque horrifiante de Liu Qing l’aurait grièvement blessé.”

Cependant, cette armure de flammes ne semble pas avoir réussi à bloquer tous les coups de Liu Qing. Elle a même l’air, selon toute apparence, prête à éclater…” Dit Han Yue en fronçant légèrement les sourcils. N’importe qui était capable de voir que cette armure n’allait pas tenir bien plus longtemps.

Lin Xiuya fixa intensément l’arène et, un moment plus tard, il finit enfin par donner lentement son avis. “Je pense que cet élan offensif ne va probablement pas poser de problèmes à Xiao Yan. Il a l’air d’être dominé parce qu’il a été incapable de contre-attaquer jusque là, mais il a reculé proprement et il a l’air parfaitement calme. Je crois que… Hein ?” S’interrompit-il, l’air surpris. Il venait juste de sentir une fluctuation soudaine dans l’énergie naturelle au sein de l’arène.

Qu’y a-t-il ?” Demandèrent, incertains, Yan Hao et les autres qui ne purent sentir cette fluctuation extrêmement faible, comme camouflée par quelque chose.

Lin Xiuya plissa les yeux et, un instant plus tard, il détecta enfin quelque chose. Il tourna alors subitement la tête vers l’adolescent qui ne cessait de reculer sous les attaques violentes de son adversaire. Il marmonna alors, l’air surpris : “Xiao Yan est peut-être sur le point de riposter…”

Pardon ?!” Répondirent Yan Hao et compagnie, un peu surpris ? Ils froncèrent aussitôt les sourcils de concert et observèrent le jeune homme qui semblait à mille lieues de contre-attaquer, enseveli sous l’assaut ininterrompu de Liu Qing. De leur point de vue, si cette attaque venait à continuer, la fin du combat sonnerait dès que l’armure de feu éclaterait complètement.

Lin Xiuya rit doucement sans donner d’indice. Il eut un petit sourire aux lèvres. “Je ne m’attendais pas du tout à ce que Xiao Yan soit aussi rusé. C’est vraiment un adversaire difficile à affronter ; il n’a pas l’air troublé le moins du monde bien qu’il fasse face à Liu Qing.”

Yan Hao et les autres s’échangèrent des regards et secouèrent la tête d’un air désarmé. Ils s’apprêtèrent à l’interroger davantage quand le stade se mit soudainement à rugir. Ils tournèrent aussitôt vers l’arène où une scène les laissa choqués.

L’armure de flammes vertes atteignit enfin ses limites sous la tempête de coups violents de Liu Qing et, sous un violent coup de griffe sur une bosse, elle se mit instantanément à trembler et à se couvrir de craquelures sous les regards pitoyables de la foule. Un bruit de craquelure net résonna enfin dans l’arène, et l’armure qui avait reçu près d’une centaine de coups disparut enfin… Révélant Xiao Yan aux yeux de tous.

Ses vêtements étaient non seulement quelque peu déchirés, mais il était aussi pale. Un filet de sang coulait le long de ses lèvres, ce qui prouvait que malgré son armure, il avait été blessé par la violence animale des attaques qu’il avait subies !

De son côté, Liu Qing avait une expression insondable, si ce n’est qu’on pouvait lire une vague perplexité sur son visage devant la disparition de l’armure de son adversaire. Il couvrit à nouveau sa griffe de Dou Qi doré et frappa vers la poitrine de ce dernier à toute vitesse !

L’adolescent observa le Tyran à l’épée l’assaillir férocement sans lui laisser le moindre répit, et son regard trahit une sournoiserie glaciale. Il resta immobile face à Liu Qing tandis que sa griffe approchait de lui, comme s’il était prêt à l’encaisser frontalement.

Son comportement donna lieu à de nombreuses messes basses parmi le public. Après leurs derniers échanges, il était clair que le jeune homme était incapable de vaincre son adversaire frontalement, aussi parut-il suicidaire aux yeux des spectateurs.

Quoi qu’ils puissent penser, l’alchimiste resta cependant décidé à poursuivre son plan, une lueur glaciale dans le regard.

Même Liu Qing parut assez surpris par son comportement. Cependant, en plus de la surprise, il éprouvait également une anxiété grandissante. Comme le proverbe le disait, les coïncidences n’existaient pas. Son opposant n’était pas un imbécile et n’agirait pas ainsi sans raison.

Alors que le doute le gagnait, une flamme verte apparut tout à coup dans un flash dans son regard, et ses cheveux se dressèrent aussitôt sur sa tête. Une impression de péril imminent gagna ses pensées.

Il vit à nouveau ce vert un instant plus tard, et cette fois dans les manches noirs de Xiao Yan, à sa plus grande surprise.

Liu Qing arrêta de force son attaque violente, ce qui lui étreignit la poitrine, puis son expression changea soudainement sous les regards de l’assemblée. Il prit violemment appui des deux pieds au sol et battit rapidement en retraite !

C’est trop tard !”

Xiao Yan sourit involontairement en s’apercevant que son adversaire avait deviné son plan. Il fit une pichenette du bout des doigts et dit à voix basse : “File !”

À ces mots, un amas vert et violet luisant bondit aussitôt de sa manche, élevant aussitôt la température de l’arène ! Tout le monde comprit alors pourquoi Liu Qing avait reculé précipitamment. Le jeune homme avait préparé un piège, et le lancier avait plongé dedans…

Le halo violet et vert fonça si vite que ça en était terrifiant, mais il n’échappa cependant pas à l’attention des juges, du haut de leur tribune. Même le Doyen Su Qian changea un peu d’expression devant la puissance destructrice terrifiante de cette technique…

Le halo apparut et disparut une paire de fois avant d’apparaître devant Liu Qing, qui avait des pupilles aussi petites que des trous d’épingle…

Explose !”

Un simple commandement s’échappa de la bouche de l’alchimiste, et une explosion capable de raser des montagnes et d’ouvrir la terre en deux éclata tout à coup.

 

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
BTTH Chapitre 575
BTTH Chapitre 577

4 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Tokaï

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. Mada mada

    Hoy les gens j’ai une question.
    C’est moi ou ce novel est moins loin que les scans ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com