BTTH Chapitre 585
BTTH Chapitre 587

Et voilà votre BTTH du jeudi ! DNC arrivera un peu plus tard !

Bonne lecture à vous 🙂

 

 

Chapitre 586 — Essence de la Flamme au Cœur de la Météorite

 

Xiao Yan entra dans la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste, où il faisait bien plus sombre. Il leva la tête et s’aperçut que Su Qian s’était arrêté pour les attendre.

Le vieillard sourit en s’apercevant que le jeune homme avait été le premier à entrer. Il observa son expression et opina du chef, satisfait. Ce petit bonhomme a non seulement un talent stupéfiant, mais il a également des nerfs d’acier ! Ses prouesses ne sont pas le fruit du hasard.

Lin Yan, Lin Xiuya et les autres entrèrent peu après à sa suite, et les onze jeunes gens s’arrêtèrent devant le Premier Doyen. Tous semblaient enthousiastes, à part Zi Yan qui était carrément impatiente.

Elle bondit aux côtés du jeune alchimiste en ignorant le vieillard. « Hé, Xiao Yan, j’ai mangé tous mes danwans. Tu dois m’en raffiner d’autres une fois qu’on sortira d’ici ! » Elle tira sur sa manche en secouant sa queue de cheval et murmura : « Je déteste plus que tout venir dans cette tour. »

L’adolescent hocha légèrement la tête. « D’accord. » Il savait parfaitement que Zi Yan était en réalité une bête magique et que du coup, elle avait en quelque sorte une nature rejetant les flammes. Cette ‘essence de Flamme au Cœur de la Météorite’ n’avait pas vraiment d’effet sur elle, d’autant qu’elle avait déjà percé au rang de Dou Wang. Cependant, c’était mieux que rien et pouvoir raffiner son corps une seconde fois gratuitement avait toujours des effets bénéfiques. Par conséquent, elle accepta tout de même de venir car, malgré sa naïveté, elle était tout de même capable de reconnaître ce qui était bon pour elle.

Su Qian toussa et fusilla du regard la jeune demoiselle insouciante. Il tourna aussitôt son regard d’un air impuissant vers les autres. « Suivez-moi tous tout le long et n’allez pas vous égarer une fois que nous atteindrons les plus bas niveaux. Quoi qu’il arrive, regardez droit devant vous ou je révoquerai votre autorisation. C’est compris ? »

Ces instructions stupéfièrent quelque peu les jeunes gens, mais ils acquiescèrent tout de même.

Comme tout le monde accepta, Le Premier Doyen se retourna et ouvrit le chemin. Au lieu de suivre le chemin qu’ils empruntaient habituellement en descendant dans la Tour, il passa par la porte de métal par laquelle Xiao Yan était passé lors de sa première visite.

Ce dernier sentit son coeur bondir en voyant par où Su Qian se dirigeait. Il savait parfaitement que derrière les ténèbres de cette porte de métal se cachait un trou aussi large que profond, au fond duquel était dissimulée la véritable Flamme au Cœur de la Météorite !

La troupe passa la porte lourdement gardée. La vague lumière émanant des murs éclairait l’énorme espace derrière la porte, qui restait cependant assez obscur. Ce manque de luminosité n’empêcha pas le jeune homme de jeter un œil au gros trou en plein milieu de cet espace.

Les autres jetèrent également des regards curieux alentour. Même Liu Qing et Lin Xiuya n’étaient jamais venus ici auparavant.

Peu après, tous ces regards s’arrêtèrent sur le trou noir mais, malgré leur curiosité, personne n’osa être assez imprudent pour sortir du rang suite aux instructions de Su Qian.

Le jeune alchimiste posa son regard sur ce trou profond, et ce ne fut que bien plus tard qu’il s’en détourna. Il suivit alors le vieillard, les yeux légèrement baissés.

Le Premier Doyen les mena le long du bord de ce grand espace, assez loin donc du trou. Ça n’empêcha pas les jeunes gens de sentir une température extrêmement élevée.

Ils marchèrent le long du bord pendant quelques minutes quand Su Qian les mena dans un tunnel descendant en spirale plutôt sombre. Alors que leurs pas se répercutaient contre les murs, ils se rendirent comptent qu’ils descendaient vers les niveaux inférieurs de la Tour.

La sécurité de ce tunnel était si renforcée que Xiao Yan et les autres en furent choqués. Un garde immobile comme une statue était posté tous les deux cents mètres, ce qui rajoutait à l’atmosphère mystérieuse et oppressante des lieux. N’auraient-ils pas pleinement confiance en l’académie interne qu’ils soupçonneraient le vieillard de les emmener dans un endroit dangereux.

Cette ambiance étouffante leur coupa toute envie de bavarder et les tendit ; tous, à part Zi Yan qui murmurait constamment à l’attention du jeune alchimiste… Les escaliers semblèrent résonner sous leur lourde respiration coupée.

Ils marchèrent dans une telle atmosphère pendant près d’une demi-heure, avant d’enfin apercevoir la lumière au bout du tunnel.

Su Qian marcha rapidement vers la sortie et annonça : « Nous sommes arrivés ! ». Tout le monde reprit du poil de la bête et se rua éventuellement vers ladite sortie.

Une fois hors du tunnel, les jeunes gens fermèrent les yeux sous la lumière intense qui régnait en ces lieux, mais ils les rouvrirent rapidement et ils balayèrent les environs du regard avec des mines surprises.

Cet étage vide était extrêmement spacieux et semblait occuper une vaste partie de la tour. Au premier coup d’oeil, il était même plus vaste que n’importe quel autre étage, et il semblait un peu vide vu qu’il n’y avait que peu de salles d’entraînement.

Xiao Yan parcourut les alentours du regard et, un moment plus tard, il s’arrêta sur le grand trou au milieu du niveau, qui faisait approximativement quelques douzaines de mètres. Il remonta lentement le regard et plissa les yeux, car un trou similaire perçait le plafond sur une centaine de mètres. Il était parfaitement aligné avec l’autre, comme si chaque étage de la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste était relié par ses trous.

On dirait que la Flamme au Cœur de la Météorite réside au plus profond de la tour. J’ignore juste à quel étage exactement…

« Vous tous, suivez-moi. » Su Qian balaya tous ses étudiants du regard, puis il leur fit signe de la main et se dirigea vers le centre de l’étage, sous le regard brillant de l’adolescent.

Plus ils approchaient du trou et plus ce dernier pouvait sentir une température étrange couvrir son corps tout entier.

Le vieil homme s’arrêta à environ une vingtaine de mètres. Il fit un autre signe de la main, et deux silhouettes surgirent de nulle part avant de s’arrêter à environ dix mètres du trou.

Le jeune alchimiste observa les deux arrivants, qui étaient clairement des doyens de l’académie interne. Ils ne devaient cependant pas sortir souvent, car il ne les avait jamais vus auparavant.

Le Premier Doyen désigna un endroit à terre, où onze plateformes de jade vert avaient été spécialement installées. « Asseyez-vous tous ! »

Xiao Yan et les dix autres s’empressèrent de lui obéir et ils cherchèrent tous où s’asseoir.

Dès qu’il posa les fesses sur la plateforme, le jeune homme sentit une petite vague de fraîcheur s’infiltrer en lui. Visiblement, cette plateforme pouvait même l’isoler de la chaleur extérieure.

Quand tout le monde fut installé, Su Qian se tourna vers les deux doyens et ils échangèrent quelques mots à voix basse, après quoi les deux hommes approchèrent lentement du trou. Ils formèrent une paire de sceaux de leurs mains à toute vitesse, puis ils poussèrent un cri sourd.

À ce cri, les abords du trou commencèrent soudainement à fluctuer, puis une couche d’ondulations d’énergie quelque peu illusoires apparut lentement aux yeux de tous.

Alors cet endroit a également un sceau d’énergie spécial. On dirait que l’académie interne a monté une protection à toute épreuve contre la Flamme au Cœur de la Météorite… Se dit le jeune alchimiste.

Les deux doyens semblèrent alors faire signe d’approcher à quelque chose et aussitôt, une lueur blanche de la taille d’une tête humaine flotta lentement hors du trou profond. Elle passa à travers la couche d’ondulations et resta suspendue dans les airs à environ deux mètres du sol en dodelinant.

D’autres lueurs sortirent par la suite, les unes après les autres, jusqu’à ce qu’il y en ait onze au total un moment plus tard.

Les jeunes gens clignèrent des yeux et étudièrent ces lueurs avec des expressions dubitatives.

Su Qian sourit doucement devant la perplexité de ses élèves. Il secoua gentiment ses manches, et ces lueurs blanches devinrent rapidement transparentes et dévoilèrent enfin ce qu’elles contenaient.

Surprenamment, ça ressemblait à des flammes transparentes, mais tout même visible à l’oeil nu. Ces flammes roulaient et gonflaient dans leurs propres amas, mais toute la chaleur qu’elles dégageaient semblait avoir été complètement bloquée par la lueur. C’est pourquoi pas Xiao Yan et les autres ne sentirent pas la moindre chaleur s’en dégager.

« Voici la ‘Flamme au Cœur de la Météorite’. » Dit doucement le Premier Doyen en fixant la flamme invisible. « Ce genre d’essence est très difficile à obtenir et nous dépensons chaque année bien des efforts pour obtenir ne serait-ce que trois ou quatre amas de flammes. De plus, ça dépend aussi de la chance… Cette essence ne sert pas à grand-chose pour ceux qui ont atteint le niveau de Dou Wang et plus, mais elle permet à ceux en deçà de se tailler un chemin vers ce niveau. Bien sûr, ça comprend une certaine dose de danger, et il est extrêmement difficile de supporter la douleur du raffinage de son corps. Si vous ne faites pas attention, non seulement vous échouerez, mais en plus la flamme vous infligera des dégâts considérables. »

Lin Yan leva la main et demanda prudemment : « Premier Doyen, quel est le… le taux de réussite des années précédentes ? »

« Le taux de réussite de chaque groupe du top dix du Classement des Puissants est assez bas. Environ cinquante pour cent des élèves échouent à chaque fois. » Répondit nonchalamment le vieil homme. Certains commencèrent à se couvrir de sueur froide. Un taux d’échec de cinquante pour cent… N’était-ce pas un peu élevé ?

Su Qian jeta un œil à Lin Xiuya, Liu Qing et aux autres avant de poursuivre. « La classe de Dou Wang est le niveau définissant les experts du continent. Vous qui êtes au sommet du niveau de Dou Ling savez parfaitement à quel point il est difficile d’arriver jusque là. Il suffit de ne pas avoir assez de chance pour rester bloqué à ce niveau éternellement… »

« Dites-le-moi si vous n’osez pas recevoir le raffinage de la flamme. Cette essence est extrêmement rare et précieuse, alors pouvoir en économiser une serait tout aussi bien. » Dit distraitement Su Qian.

Les jeunes gens s’échangèrent des regards, mais cela étant personne n’osa annoncer sa rétractation. Comme l’avait si bien dit le Premier Doyen, il était extrêmement difficile de percer au rang de Dou Wang, et ils regretteraient toute leur vie d’avoir raté une occasion pareille…

« Puisque personne ne se retire, fermez tous vos yeux et laissez votre esprit plonger en vous. Ne vous laissez pas distraire ; nous interviendrons au moindre problème. » Le vieillard fit un geste de la main, et les onze amas lumineux volèrent vers le front des étudiants avant de se désagréger dans un ‘bang’ sous le regard de tous. Les flammes invisibles qu’ils contenaient tombèrent et entrèrent en eux, depuis leur tête…

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
BTTH Chapitre 585
BTTH Chapitre 587

Related Posts

4 thoughts on “BTTH Chapitre 586

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com