DNC Chapitre 142

DNC Chapitre 141
DNC Chapitre 143

Cher Khultima, merci pour ta générosité ! Voici donc par conséquent un chapitre de DNC pour te remercier :3

Bonne lecture à tous et à demain !

 

 

Chapitre 142 - Fuite

 

« De plus, le Ministre Chu a toujours l’air glacial, comme si le monde entier lui devait quelque chose !» dit Chu Yang, suivi aussitôt par un hochement de la tête de l’Illustre.

Il se mit à décrire méticuleusement le visage du Roi Martial des Heimo : « Il fronce constamment les sourcils, alors sa ride du lion est très marquée.

Cette description convenait parfaitement au maître martial. Ce serait étonnant qu’il ne fronce pas les sourcils en menant le Pavillon Butian contre le Hall des Cavaliers Dorées, alors que son organisation est bien moins puissante… Je ne subis pas autant de pression, et pourtant je fronce quand même très souvent les sourcils.

Il leva inconsciemment la main sur sa tempe.

Le jeune homme poursuivit : « Il n’est pas très grand, mais sa minceur donne l’impression qu’il l’est néanmoins !»

Le Roi martial l’interrompit. La description qu’il avait faite lui suffisait à pouvoir reconnaître sa cible s’il devait la voir. À présent, il avait besoin de connaître ses habitudes : « Ah. Vers quelle heure arrive-t-il au Pavillon ? Quand peut-on l’y trouver ?»

« Ministre Chu est insaisissable ; même nous ne savons jamais s’il est dans son bureau ou pas. » lui répondit honnêtement l’adolescent. C’était parfaitement vrai !

Ça me paraît cohérent. Se dit l’Illustre. Seul un imbécile viendrait tous les jours au bureau sans assurer sa sécurité.

« Quel est son niveau de culture ?»

« Je ne sais pas non plus !» Il réfléchit un peu et dit : « Mais le Ministre dégage toujours une énergie froide. On dirait qu’il pratique bel et bien les arts martiaux et que ça n’est pas un mickey. Il doit même être un maître de haut niveau !»

Le Ministre eut tout à coup l’air furieux : « J’entends tellement de gens me dire qu’il n’est pas un artiste martial, qu’il n’est qu’un frêle érudit… Si vous saviez comme je peux avoir envie de leur coller une calotte sur la bouche, monsieur… »

Je partage ton envie. Se dit le Roi Martial. Comment un érudit fragile pourrait diriger le Pavillon Butian face à Diwu Qingrou ? Un artiste martial de bas niveau ne conviendrait pas non plus ! Bordel, ils ont lu trop de romans ou quoi ? Ils s’imaginent que ce Roi des Enfers Chu est un second Diwu Qingrou ? Ils devraient savoir qu’on ne rencontre quelqu’un comme lui sur le continent qu’une fois tous les dix mille ans !

Le Fourbe continua de raconter n’importe quoi, tout en disant à l’esprit de l’épée de contrôler les battements de son coeur pour que le type terrifiant devant lui ne s’en aperçoive pas. « Il y a bien une chose dont je suis certain, cela dit : le Ministre Chu est rarement au Pavillon. »

L’esprit de l’épée pouvait se rendre utile de multiples façons en même temps, aussi lui demanda-t-il également de trouver comment lui rendre son pouvoir martial pendant qu’il gagnait du temps. Devant un maître de ce calibre, un peu de pouvoir martial ne servira pas à grand-chose, mais il en avait besoin s’il voulait avoir un peu plus de chances de s’enfuir…

« Où peut-on généralement le trouver alors ?» gronda le maître martial. Toutes ces informations lui compliquaient la tâche ; il ne s’attendait pas à ce que ce Roi des Enfers Chu soit si mystérieux.

Chu Yang fit semblant de réfléchir très fort à la question : « Peu de gens savent où il va d’habitude, si ce n’est quelques personnes de confiance. »

L’Illustre trouva que ce gamin n’avait plus aucune valeur, et émit inconsciemment une pointe d’aura meurtrière : « Sais-tu quoi que ce soit d’autre ? Dis-moi tout !»

« Je crois me souvenir avoir entendu une fois le Chef de Palais Cheng Ziang parler d’une auberge… Une auberge oui, mais laquelle…» Il prétendit faire tout son possible pour réfléchir : « Ne me tuez pas s’il vous plaît, je vais m’en souvenir, j’en suis sûr !»

« Dépêche-toi !» Le maître martial fut heureux. Une auberge ? Bordel de merde, ce Roi des Enfers Chu sait vraiment bien choisir ses points de chute. Toutes sortes de gens entrent et sortent constamment de ces établissements et si le Roi des Enfers Chu change souvent d’endroit, alors il va être effectivement difficile de le localiser.

Ah ah, je suis tellement intelligent !

« Je me souviens d’un nom, ‘Porte quelque chose’…» Le jeune homme fronça les sourcils, le front recouvert de sueur froide. L’esprit de l’épée était enfin parvenu à résoudre le problème, et il retrouva toute son énergie !

« Quelle porte ?» dit rageusement l’expert de niveau Roi.

« La porte… La porte…» Il prit une grande inspiration. Il avait l’air d’être en pleine réflexion intense.

Sous les efforts de l’esprit de l’épée, le barrage d’énergie du Roi Martial fut enfin détruit.

« Je me souviens !» hurla triomphalement l’adolescent.

« Quelle porte ? Dis-moi !»

« La porte de la chatte de ta mère !» Il hurla et lui sauta dessus. Il concentra toute son énergie martiale dans sa main gauche et fit venir la pointe de l’Épée des Neuf Calamités au bout de son index gauche, avant de frapper de toutes ses forces.

C’était tout à fait inattendu.

L’Illustre n’aurait jamais pensé que le vaurien répondant à ces questions aurait pu subitement recouvrir son énergie spirituelle. Tout se passait selon son plan ; ce môme ne devrait pas pouvoir s’échapper, même si des ailes lui étaient poussées dans le dos.  Et voilà que tout part en vrille tout à coup !

Comment ce petit artiste martial a pu traverser le barrage d’un maître de niveau Roi ? Comment un truc aussi étrange a pu se produire ? Cela étant, il n’avait pas vraiment le temps de réfléchir à ces questions !

L’attaque du Fourbe n’était plus qu’à quelques centimètres de lui. Il avait l’intention de le tuer dès le premier coup !

Le Roi Martial ne put sentir qu’une grande vague d’énergie approcher de lui en faisant siffler le vent ! Il sentait, en même temps, que le bras gauche de son adversaire représentait un terrible danger.

Mon adversaire n’est clairement pas armé, et avec le niveau de son énergie martiale je pourrais rester immobile et ne pas subir de dégâts pour autant. Pourquoi sens-je alors un danger imminent ?

Tandis qu’il ne trouvait pas de réponses à ses questions, il se mit instinctivement à esquiver son attaque et s’arc-bouta en arrière ; son dos s’arrondit comme un pont et sa tête toucha presque le sol.

L’attaque de Chu Yang était vraiment très rapide, et la distance les séparant trop courte. De plus, L’Illustre avait été complètement pris au dépourvu donc il ne pouvait pas l’esquiver !

Par conséquent, il choisit d’encaisser l’attaque ! Cela étant, il essaya quand même de se distancer de son jeune adversaire le plus possible, car il craignait que le truc bizarre à son bras gauche puisse le blesser !

C’était ce que son instinct d’assassin lui disait, et il lui avait toujours fait confiance !

Bam !

La main gauche du jeune homme frappa l’abdomen de son ennemi de toutes ses forces, et la pointe de l’épée des Neuf Calamités perça rapidement son dantian !

Du sang frais gicla alentour !

L’adolescent sentit, au moment où il frappa de sa paume le ventre du maître martial, une forte réaction de sa part qui le repoussa. Il profita alors de l’élan pour prendre appui sur ses deux jambes et bondit en l’air. Il prit une fois de plus appui contre le mur et s’envola comme une flèche.

Il n’avait pas espéré une seule seconde pouvoir tuer l’expert du Hall des Cavaliers Dorés avec son attaque sournoise ; il voulait juste le gêner un instant !

Le Ministre, après s’être aidé du mur, traversa le plafond dans une explosion de débris qui tombèrent sur son adversaire. Une seconde plus tard, il était déjà dans la rue et courrait comme un dératé.

L’Illustre rugit férocement en se relevant tout à coup !

Il s’apprêta à le poursuivre quand il sentit soudain son dantian lui faire mal, ce qui le fit reculer d’un pas. Il avait beau écumer de rage, il ne pouvait pas faire autrement !

La main gauche du gamin avait frappé son dantian avec précision ! Il n’aurait normalement pas pu le blesser avec son énergie martiale, mais son coup de paume infligé avec la force du désespoir l’avait empêché d’activer son énergie un court instant !

Juste un moment !

Cela dit, c’est tout ce dont le Fourbe avait besoin, et c’est pourquoi il l’avait attaqué à l’abdomen plutôt qu’à la tête, parce qu’il savait que ça aurait été inutile également !

La différence de puissance entre eux était trop grande, de l’ordre d’une cinquantaine de rangs ; ce n’était qu’en l’attaquant au dantian qu’il pouvait obtenir un tel résultat !

Avec ce simple pas en arrière, le dantian du Roi Martial récupéra immédiatement. Il leva alors la tête et hurla de rage ; il ne se soucia plus de discrétion, bondit rageusement dans les airs et vola dans la direction que le fuyard avait prise comme un nuage noir.
Il traversa les morceaux de tuiles et la sciure en fermant les yeux. Des tuiles lui tombèrent dessus et éclatèrent en morceaux qui tombèrent à la ronde !

Il était fou de rage !

Je dois rattraper cet enfoiré.

Bordel !

Un microbe a osé me blesser ! Je veux bien être patient, mais je ne vais pas supporter cette insulte !

Des picotements douloureux lui parvinrent de l’abdomen, qui continuait d’ailleurs de saigner. Cela étant, il parvint à ralentir l’hémorragie en se servant de son Qi. Il bouillait de haine pure et de colère.

En même temps, il était également complètement terrifié !

Cette fois, son adversaire était presque parvenu à le tuer ! Cette plaie était si profonde qu’il pouvait sentir ses côtes flottantes lui faire mal ! Ce coup avait directement traversé ses muscles pour frapper ses côtes !

Je serais probablement déjà mort si je n’avais pas réagi aussi vite !

Si un maître de niveau Roi devait mourir d’une attaque-surprise d’un Artiste Martial, il deviendrait probablement la plus grosse blague au monde ! Il finirait même dans les annales !

L’Illustre eut tellement honte en y pensant qu’il eut envie de mourir !

En même temps, il trouva également tout cette histoire vraiment étrange. Même le soldat le plus fort de l’armée ne laisserait qu’une marque blanche sur mon corps en me plantant de toutes ses forces avec un sabre. Comment ce môme a-t-il pu me blesser ? Il n’était clairement pas armé…

Il jura amèrement : Si je ne le tue pas, alors c’est que moi, l’Illustre, ne suis pas humain !

Il avait parcouru plus d’une dizaine de mètres en un bond, mais ne voyait pas la moindre trace du petit bâtard ! Il poussa un rugissement furieux et bondit dans les airs.

Les passants découvrirent subitement qu’une personne flottait dans les airs, et le regardèrent la bouche grande ouverte.

Le Roi Martial ignora les regards curieux. Il observa les alentours du regard en dégoulinant de sang.

Il ne vit que Chu Yang, vêtu de noir, qui longeait les murs en courant à toute vitesse pour sauver ses fesses ! Un être humain est capable de montrer tout son potentiel dans la pire des situations et justement, il était parvenu à traverser une centaine de mètres en ce court instant !

Pas étonnant que le maître martial ne l’ait pas remarqué, vu qu’il longeait les murs…

« Enfoiré ! Tu vas mourir !» rugit l’Illustre d’une voix tonitruante. Comme un aigle visant sa proie, il s’inclina et bondit depuis les airs à la vitesse de l’éclair.

Le jeune homme n’osa même pas regarder en arrière et courut en silence pour sauver sa vie !

Le Roi prit une grande inspiration et avant même d’avoir expiré, il avait parcouru plusieurs douzaines de mètres en un coup, réduisant ainsi de moitié la distance le séparant de sa cible !

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 141
DNC Chapitre 143

13 Commentaires

  1. nickylaboum

    merci

    Répondre
  2. Jojolapin

    1st 🙂
    merci pour le chapitre !

    Répondre
    1. Jojolapin

      snif 2

      Répondre
  3. Riri

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. NaosNaos

    merci pour le chap ^^

    Répondre
  5. Bluienova

    Toujours aussi drôle.
    Merci pour le chap. XD

    Répondre
  6. Khultima

    Merci pour le chapitre et de rien ça me fait plaisir que de soutenir ce site. Il se sera bien foutu de lui ce coup-ci, il a beau être con, ça reste un Roi martiale et ça risque d’être dur de lui échapper x)

    Répondre
    1. essitamessitam

      il a surement échangée avec une doublure non ?

      Répondre
  7. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Kingdo

    thx pour le chap ^^

    Répondre
  10. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com