DNC Chapitre 187

DNC Chapitre 186
DNC Chapitre 188

Et hop, voici votre dose de fourberie du jour ! Un gros chap bonus de BTTH arrive dans la soirée ! (2.9k en VA x))

Bonne lecture !

Chapitre 187 - Le terrifiant Roi des Enfers Chu

« Note sa façon de leur laisser une échappatoire : il a fait prisonnier le chef du groupe qui attaquait Du Shiqing, mais il ne l’a pas tué et c’est pourquoi tout le monde se sentit plus proche de lui ! Au final, ce général s’est échappé, mais Chu Yang a laissé une grande impression sur l’armée malgré tout ! S’il devait avoir besoin d’utiliser l’armée pour mener une bataille… Son premier choix se porterait sur ce groupe d’assaut ! Note que ce général est un des dix généraux les plus célèbres du continent, Wu Kuangyun ; c’est un détail particulièrement important !»

« Envoie des hommes se renseigner sur les habitudes stratégiques de ce général, et qu’elles soient analysées diligemment. Si nos deux camps devaient s’affronter dans le futur et qu’il y a des mouvements de troupes inhabituels, tu dois mobiliser une grande force et les éradiquer à tout prix ! Parce que si ce devait arriver, ça signifierait que c’est le Roi des Enfers Chu lui-même qui dirige ces troupes !»

« En !» Han Buchu essuya la sueur froide de son front.

« La troisième étape, après qu’il soit entré dans la Citadelle : la création du Pavillon de l’Armement Divin ! Pourquoi Tie Longchen lui-même est-il venu le voir ? Était-ce vraiment seulement dû aux mots ‘Armement Divin’ ?» Le Premier Ministre parut en pleine réflexion. « Tie Longchen est venu le trouver parce que.… Il voulait rencontrer Chu Yang, l’homme qui avait laissé une voie de sortie à l’armée venue tuer Du Shiqing. Il voulait rencontrer la personne qui avait vaincu Wu Kuangyun seul et presque sans efforts ! Voilà pourquoi !»

« Ensuite, il y a l’étape numéro quatre : son entrée dans le Pavillon Butian. Il en est devenu le chef sans rien savoir des conflits internes, grâce à Tie Longchen et Du Shiqing ! Le Général admirait grandement son talent et, si la tentative d’assassinat sur le docteur devait être ébruitée auprès du public, Tie Butian n’aurait eu d’autre choix que de priver son royaume d’un général célèbre ! Du Shiqing, lui, estimait grandement le jeune homme et n’eut de cesse de chanter ses louages auprès du Prince. »

« Ce sont là les quatre premières étapes de Chu Yang ! Quatre étapes pour atteindre les plus hauts sommets en se servant de la nature humaine !» La voix de Diwu Qingrou devint grave : « À ce moment-là, il avait atteint son premier objectif !»

« Alors son second objectif était le Pavillon Butian ?»

« Non, son second objectif était de purger !» Le Premier Ministre poursuivit son explication : « Il a tout d’abord éliminé tous les espions du Pavillon avec des frappes éclair !»

« Il les a débusqués avec une analyse minutieuse et des déductions inversées. Il a basé tous ses doutes sur les hypothèses qu’il avait formulées, pour ensuite arracher les secrets consciencieusement gardés et éradiquer tous les espions !» Il gloussa. « Et pourtant, c’est plus facile à dire qu’à faire !»

Han Buchou réfléchit et dit lentement : « Effectivement… Au début, le Hall des Cavaliers Dorés avait infiltré ses espions partout, en leur faisant s’intégrer aux moyens d’actions ordinaires pour garantir leur sécurité. Le Roi des Enfers Chu a frappé juste là où ça fait mal. »

« Exactement ! Et c’est pourquoi après avoir pris le pouvoir au Pavillon Butian, il s’est ensuite occupé de tous les espions ! Il a établi son autorité dans un bain de sang ! Et par la suite, il s’est drapé de mystère avec sa robe noire et son masque, en répandant en même temps d’innombrables rumeurs à son sujet…»

« Il a semé toutes ces rumeurs pour empêcher les Rois Martiaux Yin et Kong d’agir à son encontre en remontant son histoire. En d’autres termes, ce Chu Yang a déterminé quelles étaient les faiblesses du Nuage de Fer, et a planifié ses pièges en conséquence de causes pour préparer sa haute position future…»

« Pendant ce temps, vous l’avez tous pris pour un imbécile parce que nous savions tous que le Roi des Enfers Chu se nommait Chu Yang, et que tous ses artifices ne pouvaient rien y changer. Cependant, vous avez oublié un élément clef : le fait que ces artifices puissent mener à ces changements bouleversants !»

« Et les erreurs récentes de nos deux Rois Martiaux peuvent également être attribuées à ces rumeurs dommageables ! Buchu, les deux chefs de niveau Roi qu’on a envoyé connaissaient tous deux l’identité de Chu Yang, non ? Alors pourquoi ont-ils fini par douter ? Tout ça nous montre bien l’étendue de la guerre psychologique et des tromperies du Roi des Enfers Chu !»

« Tout le monde a des doutes, même les esprits les plus brillants. Je crains que notre ennemi ne puisse, avec son esprit astucieux, changer tes menus doutes en de vraies suspicions, et te faire douter de tes propres conclusions !»

« Cet homme a parfaitement compris la nature humaine… ! Il est véritablement effrayant !»

On aurait dit que Diwu Qingrou déroulait les préparations méticuleuses de Chu Yang comme les fils de soie d’un cocon, ce qui tendait à prouver qu’il le considérait comme la plus grande menace qu’il ait jamais affrontée. Il parlait avec une voix de plus en plus grave.

Han Buchu se redressa inconsciemment en écoutant attentivement son analyse.

« En même temps, il a commencé à nettoyer la cour royale en commençant par les petits fonctionnaires, et il devint de plus en plus audacieux au fur et à mesure de ses prises et vérifications. Il a brandi son sabre sans s’arrêter, mais sans s’attaquer à Numéro Un !»

« Pourquoi ? Parce qu’il voulait qu’il nous contacte ! Et une fois qu’il put le confirmer, le Roi des Enfers Chu est allé le capturer. De plus, il a utilisé son identité pour créer de nombreux pièges à notre intention ! Tout est lié !»

« Il est même parvenu à présupposer les quelques espoirs auxquels Numéro Un s’attachait, ainsi que nos réactions ! » Il soupira : « Des réflexions aussi justes me font me demander si notre ennemi lointain est un jeune homme de dix-sept ou dix-huit ans, ou un vieux renard bicentenaire, avec des manœuvres aussi méticuleuses et judicieuses…»

« Effectivement… Nous comptions sur Numéro Un pour ne rien révéler, fut-il dans une situation périlleuse. De plus, nos convictions ont été renforcées lorsque ce Chu Yang n’a pas agi à son encontre… Et c’est pourquoi nous n’avons cessé de tomber dans ses pièges !» Han Buchu soupira. « Il a préparé tous ces pièges même en ignorant votre relation avec Numéro Un… C’est déjà largement suffisant !»

« Il savait, avant même de capturer Numéro Un, qu’il ne pouvait pas lutter contre nous ! Avec sa puissance, il ne pouvait pas encaisser ne serait-ce qu’un seul de nos coups. Il ne pouvait pas gober un gros poisson comme Yin Wufa. Heureusement pour lui, un clan des Trois Cieux intermédiaires est venu à son secours, ce qui le sortit essentiellement de la tombe ! Il s’est pleinement servi de ce clan et nous a continuellement piégés ! Sans aucun effort, il s’est servi de cette superpuissance pour renverser les deux piliers soutenant le Hall, et blesser grièvement nos deux chefs de niveau Roi !»

« À présent, le second objectif du Roi des Enfers Chu a été rempli ! Cet objectif était de trouver une certaine sécurité !» Diwu Qingrou soupira gravement. « Ensuite, il va utiliser toutes les forces à sa disposition pour encercler nos Rois Martiaux ! J’espère que Yun He parviendra à les sortir de là !»

Han Buchu parut quelque peu perplexe : « Il essayait de se trouver une certaine sécurité… ?»

« Exactement ! Notre Hall des Cavaliers Dorés dispose de quatre chefs de niveau Roi et actuellement, deux d’entre eux sont hors d’état de nuire ! Les deux autres ont la charge de protéger le Hall et ne peuvent absolument pas le quitter ! Si ça continue ainsi, le Roi des Enfers Chu pourra utiliser ce répit pour développer le Pavillon Butian et reconstruire le Nuage de Fer !»

« Tout ce qu’il a fait jusque-là, il l’a fait pour gagner du temps !» Il soupira de nouveau. « Et il doit utiliser ce temps le mieux possible, car il ne disposerait que de trois mois tout au plus. Tie Shicheng ne tiendra pas plus longtemps ! Et à sa mort, le royaume plongera inévitablement dans le chaos ! Et le Roi des Enfers Chu utilisera cette opportunité pour frapper violemment le Hall des Cavaliers Dorés, car il sait pertinemment que nous ne pourrons pas envoyer d’assassins ou faire quoi que ce soit d’autre durant la mort du Roi !»

« Si ses forces parviennent alors à ne serait-ce qu’affaiblir les nôtres, alors ce serait une grande victoire pour le Nuage de Fer ! Alors je ne parle même pas de l’échec cuisant de notre mission de sauvetage !» Le ministre s’exprima soudain férocement : « Ça me coûte cher de l’admettre, mais c’est vrai ! Il sera capable d’exploiter cette fenêtre temporelle !»

Han Buchu était abasourdi.

Il estimait grandement le Roi des Enfers Chu, aussi ne put-il croire qu’il le sous-estimait encore de trop !

À chaque pas qu’il prenait, il avait déjà préparé le suivant ; ses plans méticuleux s’adaptaient à la situation en cours, et il prenait petit à petit des décisions de plus en plus audacieuses… Dans l’ensemble, il avait tout changé avec la plus grande délicatesse.

« Cependant, toutes ses stratégies sont encore insuffisantes ! Il est encore loin de pouvoir faire trembler notre Hall des Cavaliers Dorés sur ses fondations ! Par conséquent, je suis certain qu’il a d’autres plans !» Diwu Qingrou réfléchit et dit : « Sa prochaine stratégie interviendra probablement dans le Grand Zhao ! Je ne peux pas prédire ses intentions avant qu’il n’agisse…»

Han Buchu demanda : « N’a-t-il pas de faiblesses, Premier Ministre ?»

Ce dernier répondit : « Des faiblesses ? Il en a plein, malgré son intelligence supérieure ! L’une d’entre elles est son utilisation de stratégies inhabituelles dans le but de surprendre les ennemis. Les types comme lui sont aventureux et prennent des risques ! Ils peuvent gravir rapidement les échelons, mais le moindre échec les fera aussitôt redescendre au plus bas !»

« Les stratégies risquées n’ont que deux conclusions possibles ! L’une est une victoire totale, l’autre une annihilation totale !» Diwu Qingrou dit lentement : « Il faut savoir se montrer patient face à des personnes de ce caractère. Il faut juste savoir saisir l’opportunité !»

« De plus, le Roi des Enfers Chu a beau porter ce surnom, il n’est pas ambitieux ou dépourvu de scrupules pour autant ! Tie Butian m’a l’air d’un personnage héroïque, et je pense que le Roi des Enfers Chu en est un également ! Si ça n’avait pas été le cas, les deux hommes se seraient confrontés ! Un héros peut admirer une personne ambitieuse, mais une personne ambitieuse ne travaillerait jamais pour un héros !

« C’est un drôle de titre que celui de ‘héros’ ! Les héros estiment toujours grandement l’amitié. » Le Ministre expliqua lentement : « Les gens ambitieux ont peur de tout perdre, et les héros des peines de cœur ! Si nous voulons nous occuper de Tie Butian et du Roi des Enfers Chu, nous devons cibler leur amitié ! Les gens comme eux s’effondrent quand ils ont le cœur brisé !»

« Nous n’avons besoin que d’une opportunité… Rien de plus !» marmonna Han Buchu dans sa barbe. « Il nous faut cibler l’affection…» Il sembla réaliser soudainement quelque chose, et parut tourmenté.

Il avait réalisé la véritable terreur du Roi des Enfers Chu en écoutant l’analyse détaillée du Premier Ministre ! Nombre des points qu’il avait évoqués paraissaient ordinaires et futiles aux yeux des autres, et pourtant ils avaient été arrangés à l’avance par ce Chu Yang !

Une telle discipline, une telle force d’esprit… C’était choquant même pour quelqu’un doté d’une intelligence supérieure comme lui. Il n’avait même pas réalisé, en repensant au plan d’action du Roi des Enfers Chu, qu’il était trempé de sueur froide des pieds à la tête…

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 186
DNC Chapitre 188

10 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. ManaMana

    Cette analyse à la Death Note !

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
    1. natsu52

      c’est une guerre psychologique comme death note <3 mais les mec n’en sont qu’a un tiers de ce que chu yang a prévu x)

      merci wazouille

      Répondre
  4. nickylaboum

    merci

    Répondre
  5. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  6. Julie

    Merci beaucoup pour les chapitres, tu fais vraiment un superbe travail ? 🙂

    Répondre
  7. Gilgamesh

    Je n’ai pas trop compris un fait, Diwu a dit qu’il y avait tout le temps 2 rois martials au grand Zhao mais si j’ai bien compté, il y en a 3 au nuage de fer (2 blessés et 1 indemne)

    Répondre
  8. Dark-iop

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Dévoreur InsomniaqueDévoreur Insomniaque

    Merci pour se chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com