ICDS - Chapitre 97

ICDS - Chapitre 96
ICDS - Chapitre 98

Et le voilà, le beau, le magnifique… CHAPITRE BONUS !

Un grand merci à Julien et Guillaume pour celui-ci. Et j’espère que je pourrais respirer un peu d’ici 2018 =p

Sur ce, je retourne dans mon antre, prêt à me reposer jusqu’à samedi !

Chapitre 97 - Octroyer la Liberté (4) (Chapitre bonus)

La Zone Résidentielle du donjon était remplie de monde ce jour-là, comme toujours. Cependant, je m’étais dirigé directement à mon manoir. Je n’y allais pas pour me reposer mais pour me rendre au Jardin des Fées. Dans le pavillon, sur le chemin vers la cabane de Loretta, j’avais vu quelqu’un que je n’avais pas vu à ma dernière visite.

« Lin ! »

« Oh, mais ne serait-ce pas Kang Shin, le Prince couronné qui est mort au 40ème étage ? »

« Kuk ! » (NdT : Spotted !!)

Je savais qu’il se foutrait de moi ! Mais pourquoi il fallait que ce soit ici !? Je lui avais lancé un regard inquisiteur. Au même moment, j’avais remarqué quelqu’un qui se tenait prêt de lui. C’était une mignonne petite fille avec des oreilles de chat, qui remuait doucement la queue. C’était Lokanyan.

« Salut, nyan. »

« Salu, Lokanyan ! »

« Je ne m’appelle pas Lokanyan, c’est Loka, nyan ! »

« Je vois, Lokanyan. »

« Kyaaaaaaaa nyan ! »

Après m’être moqué d’elle, j’avais reporté mon attention sur le draconyan…euh draconien. Comme toujours, il avait une cigarette à la bouche.

« Grâce à ta mort dans le donjon, j’ai gagné une semaine de vacances, donc j’apprécie mon repos bien mérité. »

« Je vois. Eh bien, tu dois être fatigué après avoir forgé tout cet équipement. Encore merci, Lin. »

« Tu déteste vraiment perdre, hein…?! »

« Lin nyan, Loka nyan a fait des cookies nyan. Mange-en, nyan ! Tout le monde les aime nyan ! »

Alors que la main tenant la cigarette avait tremblé, Lokanyan avait poussé une assiette devant lui, qui contenait des sortes de choses ressemblant des cookies…de très loin… les yeux fermés… et de dos, empilés. Qu’est-ce que c’était que ça ? On aurait dit du poison !

« Ah, je me demandais où tout le monde était passé… Loka, tu les as fait fuir, je vois. »

« C’est méchant, nyan ! Tout le monde tremblait parce que c’était délicieux, nyan ! Ils ont tous dit qu’ils les ramèneraient chez eux pour les manger, nyan ! »

« Il en reste autant après ça… ? Merde, ils auraient dû en prendre beaucoup plus… pour moi bien sûr… ! »

« Ne dis pas ça, nyan ! Essaye, nyan ! J’y ai mis beaucoup d’amour pour Lin, nyan ! »

« Je n’en veux pas… Ah je sais. »

« Bon, Lin, bonne journée. Lokanyan, je t’encourage pour tes cookies et Lin ! »

« Hey, attends ! Kang Shin ! »

« Oooh ! Tu es gentil, nyan ! Au revoir, nyan ! »

Je n’avais aucunement l’intention d’essayer ces cookies qui faisaient même trembler de peur un draconien. Mettant le plus de distance entre Lin, qui essayait de me refiler les gâteaux du diable, et moi, je lui souhaitais bonne chance en me dirigeant vers chez Loretta. J’avais ignoré son cri et le bruit de crachat suivit d’un son sourd de quelque chose qui tombe sur le sol. Un fille essayait de lui donner des cookies maison ! C’était une situation tout droit sortie d’un manhwa. Sans parler du fait que la fille en question était une jeune beauté à oreilles de chat qui représentait à elle seul le mot ‘mignon’ !

J’espère sincèrement qu’il les mangerait et qu’il exploserait.

Lorsque Loretta m’avait vue, elle m’avait accueillie avec un battement d’oreilles. Cependant ses oreilles s’étaient affaissées de plus en plus au fur et à mesure que je lui expliquais ma situation.

« Tu veux apprendre le Maniement de l’Epée ? Pour découper un monstre en sashimi ? »

Ma longue et triste histoire que personne ne pouvait entendre sans verser une larme avait été interrompue par Loretta. Elle m’avait ensuite regardé comme si j’étais un idiot.

« Tu es un idiot. »

Elle l’avait dit !

« Pourquoi tu ne fabriques pas un couteau avant d’infuser ton mana dedans ? »

« Je n’ai pas assez confiance en mon contrôle pour pouvoir l’utiliser dans un couteau. Sans parler du fait que c’est illogique de désosser un poisson avec ses mains. »

« Pourquoi tu ne peux pas mettre ton mana dans ta lance ? »

« J’essaye de cacher le fait que j’utilise une lance. »

« Mais ça ne te gêne pas de soudainement pouvoir utiliser une épée ? »

« Je viendrais juste de l’apprendre donc ça ne serait pas un problème. »

« Il y a une meilleure méthode que ta façon brutale et gênante, Shin. »

Quand je l’avais entendue, je m’étais senti mal à l’aise. Elle avait alors sorti un couteau de cuisine irradiant d’une lueur bleutée de sa poche.

« Un couteau de cuisine forgé par un maître forgeron, capable de trancher tout ingrédient au monde, même si ce sont des monstres, sans avoir à connaître ne serait-ce que les bases de l’escrime ! Son nom est le Tranche-tout ! »

« J’espère que ça ne sera pas mes doigts ! »

« Si tu l’achètes maintenant, je te propose en supplémentaire le Réducteur de Cendres, une marmite magique qui peut chauffer tout type de nourriture à la température idéale ! »

« Le couteau et la marmite ont tous les deux des noms étranges… Et elle n’a pas intérêt à réduire à cendre mon thon ! »

« Ne soit pas surpris, il y a plus ! Drogue, un assaisonnement spécial qui peut sublimer le goût de n’importe quelle nourriture avec une seule miette ! Si tu en manges une fois, tu risques d’être accro et de ne jamais pouvoir t’en passer ! »

« Drogue ? C’est un narcotique ? Non, c’en est pas un, non ? »

« Cette combinaison incroyable d’objets pour la modique somme de 99.900 pièces d’or ! Seulement 99.900 pièces d’or ! »

« Dis juste 100.000 pièces d’or. »

« Pour mon Shin adoré, ces 100 pièces d’or sont… un service ! »

En voyant Loretta faire un cœur avec ses doigts, j’avais vraiment envisagé de lui faire une pichenette sur le front, mais je m’étais retenu. Au lieu de ça, j’avais sorti mes 100.000 pièces d’or et lui avais donné. »

« Non, je n’ai besoin que de 99.900 pièces d’or. »

« Dans ce cas, considère ces 100 pièces d’or comme un service envers ma Loretta adorée. »

« O-Oh. »

Ses oreilles avaient commencé à battre sauvagement. Je lui avais seulement donné l’or de sa remise mais elle avait l’air incroyablement heureuse. Cette elfe aimait décidément beaucoup l’argent. Enfin, elle avait parlé en me donnant les objets avec un sourire radieux.

« Okay, je vais te faire un peu de thé, donc reste un moment. Huhu, mon petit Shin est doué en marchandage. »

« Hm ? Ah, c’est toujours bien de prendre le thé avec toi, mais je dois te demander quelque chose. »

J’avais rangé le couteau, la marmite et l’ « assaisonnement » dans mon inventaire tout en essayant de rendre mon expression sérieuse en lui expliquant ce qui s’était passé ce jour-là. Que j’avais rencontré un autre Explorateur en tant qu’ennemi et qu’il était actuellement prisonnier.

Bien que Walker ait déjà accepté de trahir Brightman, je l’avais sévèrement amoché et ce n’était pas facile de lui faire confiance, lui qui avait passé tout sa vie sous les ordres de Brightman. J’avais besoin d’un moyen de m’assurer qu’il ne changerait pas d’avis.

Après avoir écouté mon histoire, Loretta avait fait des ‘hmmm’ pensif, avant de fouiller dans sa poche avec une petite exclamation.

« J’ai quelque chose de parfait pour toi… voilà. Un Contrat d’Âme. »

Ça avait un nom dangereux.

« Voyons voir, comme tu as accompli plus de deux accomplissements, tu as le droit de l’acheter aussi. C’est assez facile à utiliser. Tu écris le contenu du contrat des deux parties sur les deux côtés du contrat avec votre sang à tous les deux. Après ça, tu dis que tu veux former un contrat d’âme, et le contrat s’active. »

« C’est tout ? C’est aussi simple que ça ? »

« Ah, si l’une des deux parties ne respecte pas le contrat, l’autre personne prendra son âme, donc il faut faire attention. »

« Mais c’est super dangereux ! »

« Mais c’est exactement ce dont tu as besoin, non ? »

Loretta avait roulé le contrat et me l’avait donné.

« C’est 1.000.000 de pièces d’or, mais comme personne ne l’a acheté depuis plus de 500 ans, je te le fais à 500.000 pièces d’or. C’est le coût de production. »

« Une remise de 50%, wow ! Ça reste cher cela dit… Okay, voilà. »

Dullahan m’avait donné 100.000 pièces d’or à chaque mort, et comme je l’avais vaincu plus de 80 fois, je ne manquais pas d’argent, et ce malgré mes dépenses. Même avec le prix de l’Epouvantail de groupe, du Bon de Bataille de Maitre d’Etage, des Potions et de la réparation de l’équipement, et le coût de l’équipement que Lin m’avait fait, il me restait encore dans les 7.000.000 de pièces d’or. Je pouvais donc me permettre de dépenser 500.000 pièces sur un coup de tête. (Ndt petit note, dans les premiers chapitres, le taux de conversion entre les wons et l’or était de 1 po = 2400 wons. donc si on reste sur ce taux, ça fait que notre petit Shin possède plus de 13 millions d’euros juste en pièces d’or (sans compter ce qu’il a gagné en tant qu’Éveillé) )

« Merci pour votre achat, cher client ! »

« Merci, Loretta. Je savais que venir te voir était une bonne idée. »

« Je, je suis … heureuse d’avoir pu t’être utile. S-Si quoi que ce soit te dérange, n’hésite pas à venir me voir ! Aussi longtemps que tu payes, je peux même créer quelque chose que je n’ai pas ! »

« Non, je vais faire en sorte de laisser Lin s’occuper de la plupart de mes besoins. Je suis ici car ma vitalité est tombée à zéro. Je l’ai rencontré cela dit, mais je ne voulais pas le déranger durant son rencard. »

« … Donc tu ne vas pas revenir ? »

Les oreilles de Loretta s’étaient encore affaissées. C’était mignon, d’une certaine façon, donc je voulais continuer à la regarder, mais son désespoir m’étonnait et je lui avais donné une excuse avant même de m’en rendre compte.

« N-Non ! Je voulais juste dire que je ne te rendrais pas visite uniquement lorsque j’aurais besoin de quelque chose. Je viendrais souvent, aussi longtemps que ça ne te dérange pas. »

« Ça ne me dérange pas du tout. En fait, je m’ennuie à mort ! Donc viens souvent ! »

Si tu t’ennuies tant que ça, pourquoi tu ne travailles pas ?… Tu n’es pas censé être Maître de Guilde… ? »

*

Lorsque j’étais revenu après avoir bu le thé, Walker était en train de ramper sur le sol avec son corps et sa bouche couverts de ruban adhésif.

« Walker, le style chenille te va à ravir… »

« Mmmmm ! »

« Ses paroles m’insupportaient, donc je l’ai fait taire. »

Hwaya le regardait avec un visage rouge. J’avais tout d’abord retiré le scotch sur sa bouche.

« Puhaaaaa ! »

Il avait toussé comme un fou en reprenant son souffle.

« Merde quoi ! J’étais seulement curieux de savoir si Mastiford et toi vous…kuaaaaaaak ! »

« Walker, tu es sûr que tu n’es pas stupide ? »

Il était passé de chenille à chenille brûlante alors qu’il se tortillait violemment sur le sol, mais j’avais décidé de le laisser comme ça jusqu’à ce que Hwaya se calme. Alors qu’il laissait planer une odeur de cramé, je lui avais montré le contrat.

« Okay, écrivons le contenu du contrat entre nous. »

« Tu es vraiment minutieux. Tu as même préparé quelque chose comme ça… Quelle est la signification de ce contrat ? Tu penses réellement pouvoir me restreindre avec la loi ? »

« Non, et je n’essaye pas de te restreindre. C’est un Contrat d’Âme, juste quelque chose qui me donnera ton âme si tu ne respectes pas le contrat. Ne t’inquiète pas trop pour ça. »

« Comment je pourrais ne pas m’inquiéter ?! Je préfèrerais être contraint par la loi ! »

« Mais tu n’as pas le choix. »

« Fais chier ! Je le signerais pas ! »

« Quoi, tu prévois de rompre ta promesse… ? »

Hwaya avait parlé avec une voix basse et une flamme dans sa main. Une flamme blanche. Elle était incroyablement chaude. Il semblait avoir remarqué à quel point elle était dangereuse alors qu’il avalait sa salive. Puis il avait silencieusement tiré le contrat vers lui.

Clause numéro un. Edward Walker (c’était son vrai nom), ne devra pas directement ou indirectement blesser ou tuer Hwaya Eleni Mastiford ou Kang Shin, et cela s’appliquera à leur famille, leurs proches et leurs amis. »

« Eh bien, je suis un peu inquiet concernant la partie « directement ou indirectement ».

« Dis simplement, tu n’as pas le droit de nous insulter. Aussi, si tu essayes une nouvelle fois de m’espionner, ton âme pourrait être arrachée à ton corps mort et calciné. »

« Je ne le ferais plus ! »

Clause numéro deux. Kang Shin s’engage à emmener en toute sécurité Edward Walker en Corée et l’aider à vivre une vie libre si tant est qu’il ne viole pas la clause numéro un.

« Mais quel est ton plan ? Ça ne va pas être facile d’éviter les yeux de Brightman. »

« Ne t’inquiète pas, j’ai un plan. »

Clause numéro trois. Edward Walker exécutera les missions suivantes en échange de la non-divulgation de ses actions perverses de façon publique comme privée.

Un. Détruire toutes les informations concernant Hwaya Eleni Mastiford en possession de Joshua Brightman, et utiliser ses compétences d’Explorateur de donjon pour l’assister le plus possible. Aussi, avant que Hwaya Eleni Mastiford ne l’y autorise, il lui est formellement interdit de nommer quelqu’un d’autre comme Explorateur de donjon.

Deux. Assurer la sécurité de la petite sœur de Kang Shin, Kang Yua, de façon impeccable.

« Qu’est-ce que c’est ? »

« C’est exactement ce que ça dit. Brightman, ce gros bâtard dégueulasse, à une photo de moi prenant un ba…bain… brrrr… Je hais ça ! Débarrasse-t’en ! Aussi, lorsque je créerais l’organisation d’Explorateur dans le futur, tu devras aider. J’aurais besoin de ton autorité comme Explorateur de donjon pour nommer quelqu’un… Ce sont mes conditions. »

« Non mais ça, je m’y attendais… mais Yeon Hwawoo, où devrais-je dire Kang Shin. Qu’est-ce que tu veux dire par assurer la sécurité de ta petite sœur ? »

« De quoi est-ce que tu parles ? Je ne t’accepte de notre côté qu’à cause de cette clause. »

Je lui avais dit ça en le regardant.

« Tu vois, ma sœur est dangereusement mignonne. Aussi, j’ai installé des systèmes de sécurité pour la protéger mais nous vivons dans un monde dangereux. S’il arrive quelque chose à ma sœur ou qu’elle est en danger, j’ai besoin de quelqu’un pour la protéger jusqu’à ce que j’arrive. Ta compétence de camouflage et tes capacités physiques font de toi le parfait garde du corps. »

« Juste… pour quelque chose comme ça ?! »

« Quelque chose comme ça ? »

Le poing que j’avais brandis grésillait sous l’influence de la foudre. ‘Devrais-je tuer le bâtard ?’ Hwaya avait soupiré avant de m’arrêter.

« Tu n’auras besoin de garder sa sœur que du matin à l’après-midi, donc tu seras libre après-ça. Tu pourras alors aller dans le donjon ou faire tout ce que tu veux après ça. De quel donjon tu as dit que tu venais déjà ? »

« Du Troisième Donjon… Fais chier, ma vie sociale va être complètement anéantie. »

« Ah, tu es trop bruyant ! Tu seras libre les week ends ! Pense à ça comme à un boulot ! »

« Kuk, devoir protéger une petite poule secrètement… je préfèrerais rester dans le donjon pour le reste de mes jours. »

« Shin ! Ne le tue pas ! »

J’étais déjà en train de lui pilonner la tête, mais heureusement, il n’était pas mort.

« Hmph, tu comprendras quand tu verras ma sœur. En fait, tu me remercierais de t’avoir donné l’opportunité de la voir tous les jours car elle est la réincarnation d’un archange ! »

« Kuuk… Elle est si jolie ? »

« … Si tu poses un seul doigt sur elle, tu es mort. Je te réduirais en charpie et je brûlerais tes restes jusqu’à ce qu’il ne reste que des cendres. Puis je te ressusciterais et je recommencerais avant de te retrouver en enfer pour te réduire en poudre. »

« C-C’est dans le contrat ! Je le sais sans même que tu ais à me menacer ! »

Clause numéro quatre. Lorsque demandé par Hwaya Eleni Mastiford ou Kang Shin, Edward Walker devra participer aux Raids Évènementiels et aux Donjons Évènementiels. Cette clause prend le pas sur la second et la troisième clause.

« Voilà, c’est tout. »

« Tu en demandes vraiment beaucoup… »

« Tu n’aimes pas ça ? Tu veux que je te verse un salaire aussi ? »

« Je n’en ai pas besoin. Je n’ai pas besoin que tu sois encore plus sur mon dos. »

« Okay, dans ce cas, répète après moi. Je forme un contrat d’âme. »

« Huu… Chier. Je forme un contrat d’âme. »

Dès l’instant om on avait fait notre annonce, le Contrat d’Âme s’était mis à flotter dans les airs avant de brûler majestueusement. Walker avait immédiatement senti une douleur et s’était mis à rouler sur le sol.

« Kuaaaaaak ! »

« Ah, peut-être que tu n’as pas le droit de dire du mal de nous, même dans ta tête. J’ai entendu dire que le cœur devenait douloureux lorsque le contrat était sur le point de se briser. Si tu continues, ton âme va s’envoler, fais gaffe. » (NdT : Le nouveau nom de Kang Shin, Satan…)

« Je retire ! Arrg ! Je retire ! Kuaaaaak ! »

Je n’étais pas sûr de combien de temps il faudrait pour que Walker se calme, mais ce n’était pas mon problème. Après avoir terminé mes affaires avec lui, je m’étais levé de mon siège avec un esprit libre. Hwaya m’avait regardé avec des yeux plein de curiosité.

« Où est-ce que tu vas ? Après avoir dû nous occuper de Walker et après ton tour dans le donjon, on a toujours pas eu le temps de manger. »

« Huu, Hwaya, il y a quelque chose que je me dois de faire. Quelque chose de très important et je dois le faire maintenant ! »

« Je ne sais pas ce que c’est mais… tu as besoin d’aide ? »

« Non, c’est quelque chose que je dois faire moi-même. Allez… j’y vais. Je risque de rentrer tard donc ne m’attends pas pour manger. »

« Okay… Bonne chance… ? »

Alors qu’elle me faisait un signe de la main pour me dire au revoir, elle avait penché la tête sur le côté. J’avais quitté son logement. La ville et le lac étaient tous les deux dans l’obscurité. Il n’y avait personne en vue, et au loin sur les eaux du lac, un thon fondant avait jailli. Vérifiant une nouvelle fois que personne ne pouvait me voir, j’avais équipé mon Armure d’Ecaille du Dragon Cramoisi tout en tenant mon Tranche-tout.

« Sashim de thon fondants… Me voilà ! »

Le lendemain matin, il y avait eu une rumeur selon quoi un étrange monstre avait couru au-dessus du lac (en empruntant le pouvoir de Ruyue), criant étrangement (utilisant Provocation) et contrôlant les forces de la nature (utilisant Tempête Elémentaire). Heureusement, personne ne m’avait vu découper le thon en sashimi… !

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 96
ICDS - Chapitre 98

16 Commentaires

  1. 4Help

    .…. ok il utilise ses pouvoirs comme un héro de shonen .
    De plus si Escobar était un explorateur de donjon , il serait le maitre des mondes (désolé , là je regarde « Narcos »)

    mrc du chapitre et bonne nuit/repos/soirée.

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. gilgamesh

    Merci pour ce chapitre ainsi que les 4 précédents 🙂

    Répondre
  5. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. rhys974

    merci

    Répondre
  7. Newkan

    merci pour le chapitre , un peu abuser ses clauses … vue se qu’il a fait il ne souffriras pas assez ^^

    Répondre
  8. Ahinara

    Il est vraiment capricieux notre Shin :’)
    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Mous

    Merci pour ce travail acharné pour nous fournir tous ces chapitres.
    Encore encore encore

    Répondre
  10. XiaoZiyun

    Merci pour ce chap 🙂
    il l’a enfin eu sont sashimi ! moi j’en aurais dimanche :3

    Répondre
  11. nickylaboum

    merci

    Répondre
  12. Darkaito

    Merci pour ces chapitre ô grans traducteur et vivent les donateurs!!!!!

    Répondre
  13. Lauvel

    Merci pour les chapitres !

    Notre shin à pas compris que Loretta était heureuse par ce qu’il a rajouté « adoré » et non donné les 100 pièces d’or. x)

    --------------------

    Dès l’instant om on avait fait notre annonce, le Contrat d’Âme s’était mis à flotter dans les airs avant de brûler majestueusement. Walker avait immédiatement senti une douleur et s’était mis à rouler sur le sol.

    - C’est normal le « om » ?

    « Sashim de thon fondants… Me voilà ! »

    - Manque un « i »

    Répondre
  14. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  15. Liengo

    ARGH !!!!
    Je viens de tout finir et j’ai buger parce que le lien « ICDS - Chapitre 98 » n’était pas là ! AlthanMaiel Merci tu fond du cœur pour cette découverte ! J’en ais passé des nuit blanche ! ^^

    Un Grand Merci !

    Répondre
  16. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com