DNC Chapitre 237

DNC Chapitre 236
DNC Chapitre 238

Chapitre 237 — Espace des neuf calamités

Gu Duxing pouvait à peine bouger son épée lorsqu’il sentit soudainement la pression de Chu Yang se réduire. Il en profita aussitôt pour bondir en avant et atterrir juste sous son nez, ce qui fit virevolter ses cheveux.

L’épéiste était un peu agacé que son frère martial aîné se plonge dans un état méditatif en plein milieu d’un duel. S’il n’avait pas un aussi bon contrôle de ses mouvements, il aurait pu lui arriver malheur.

Quoi qu’il en soit, Chu Yang s’était bel et bien plongé dans sa méditation, ce qui obligea Gu Duxing à passer hâtivement du rôle d’attaquant à celui de défenseur. Quelque part au loin, un homme vêtu de bleu devint si furieux que les veines de son visage saillirent.

Il était si enragé qu’il avait envie de bondir jusqu’à eux et de botter le cul de ce petit con : « Pourquoi ce foutu gamin est aussi subitement entré dans un état méditatif ? Il joue avec sa vie !»

Je boue de rage !

Gu Duxing était bien plus puissant que le reste de ses camarades et s’il n’avait pas pu s’arrêter à temps, l’homme en bleu n’aurait absolument pas pu le sauver non plus !

Ce dernier se couvrit de sueurs froides en y repensant. Tu ne peux pas mourir tant que je ne sais pas qui tu es…

Chu Yang, de son côté, ne pouvait rien sentir d’autre que le vertige qui le saisissait et l’empêchait de réfléchir. Il ferma les yeux, et se rendit compte qu’il se tenait dans un espace étrange.

Le court moment où il avait utilisé sa puissance spirituelle l’avait complètement épuisé ! Il ne s’était pas senti aussi vidé depuis sa renaissance.

Le jeune homme reprit le contrôle de son corps de force et secoua la tête. Il tenta de retrouver sa clarté d’esprit, et ouvrit les yeux pour revenir à la réalité. Il dit faiblement : « J’ai besoin de me reposer un peu. Duxing, aide‐moi à rentrer !»

Gu Duxing fut choqué.

Peu de temps s’était écoulé entre le début de leur combat et l’entrée en méditation de l’adolescent, mais l’épéiste avait pu sentir durant ce court moment que son adversaire s’était affaibli.

C’était comme s’il avait été vidé de son énergie spirituelle.

Il se demanda quelle révélation avait pu parvenir au Fourbe pour qu’elle lui pompe autant d’énergie si rapidement…

Gu Duxing n’osa pas s’attarder davantage et prit son frère martial aîné sur son dos en toute hâte, avant de courir à toute vitesse dans la chambre de ce dernier et de le poser sur le lit. Il lui prépara un verre d’eau puis, après réflexion, il sortit deux pilules médicinales de son clan et les écrasa dans le verre.

Chu Yang avala l’eau en deux gorgées et, en sentant l’étourdissement le ressaisir, il dit d’une voix rauque : « Je dois méditer un moment, ne laisse personne entrer. » Une fois cela dit, il se plongea immédiatement dans sa méditation.

L’épéiste voulut lui donner des conseils, mais il ne put que sortir de la pièce en silence…

Ji Mo et les autres se précipitèrent aussitôt vers lui avec inquiétude : « Comment va grand‐frère ?»

Une lueur sombre traversa le regard de Gu Duxing : « Il est possible que grand‐frère… ait reçu une illumination majeure. » Il dit alors d’un ton imposant : « Personne n’a le droit de le déranger !»

Il fronça les yeux et murmura : « Mais quel genre d’illumination est aussi drainante ? Se peut‐il qu’elle concerne… la voie des arts martiaux ?»

Ji Mo et les autres s’échangèrent des regards avec des expressions accablées !

La voie des arts martiaux ? N’est-ce pas le second plus haut état juste avant la voie des cieux ? Se peut‐il que Chu yang ait été capable de plonger dans cet état grâce à son combat avec Gu Duxing ?

Les yeux des frères brillèrent alors comme des lanternes.

Ji Mo bondit, tout excité : « Second senior ! Je veux me battre contre toi ! Cinquième, sixième, surveillez grand‐frère !» Luo Kedi et Rui Butong roulèrent des yeux.

L’épéiste était à présent vraiment agacé : « Comment ça, second senior ? Tu dois m’appeler second frère !»

« Tu es le second senior !» (NdT en VO, c’est ’second vieil homme’, les amis s’appellent couramment vieil homme entre eux. Cependant, dans ce cas particulier, c’est de l’argot pour pénis :p) dit Ji Mo en s’amusant de son jeu de mots vulgaire.

Gu Duxing devint furieux et dit d’un ton imposant : « Continue de me parler ainsi et je vais te frapper jusqu’à ce que tu sois aussi mou qu’un ’second senior’ !»

Ji Mo n’aurait pas pu demander mieux. Il éclata de rire et taquina son frère : « Awoooh, tante chien ! Allez, viens second senior… Si tu l’oses…»

L’épéiste rugit de rage et lui sauta dessus.

Ils s’empoignèrent l’un l’autre, se battirent, et les cris de douleur du second jeune maître Ji Mo, qui voulait atteindre l’illumination, résonnèrent alentour…

Chu Yang se ressaisit un temps avant de récupérer un peu d’énergie spirituelle. Il était encore un peu terrifié par la sensation qu’il avait éprouvée juste avant, cette impression de flotter au milieu de l’univers sans pouvoir contrôler quoi que ce soit…

Après s’être calmé, il s’immergea à nouveau dans cet état mystérieux et effectivement, il éprouva à nouveau cette impression d’apesanteur. Cependant, il s’y était préparé cette fois, aussi ferma‐t‐il immédiatement les yeux et se détendit‐il…

Juste après, il sentit ses pieds toucher le sol et lorsqu’il ouvrit les yeux, il était devant un grand espace !

On pouvait même le désigner comme un grand hall spacieux !

Tout ce que l’esprit de l’épée avait absorbé était entreposé en tas dans cet endroit !

Le grand hall faisait plusieurs centaines de mètres de haut, et près d’un kilomètre cinq de circonférence. L’endroit était enveloppé d’un brouillard rose dans toutes les directions qui l’empêchait de voir plus loin.

Un grand monument de pierre émettant une légère lueur violette se trouvait devant lui et étonnamment, des mots étaient gravés dessus.

Le jeune homme avança d’un pas et se figea aussitôt en murmurant : « Du jade violet…»

Cet édifice paraissait fait de jade violet, une roche inestimable dans les Neuf Cieux ! De plus, d’après la lueur qu’elle dégageait, elle avait l’air d’être d’une aussi grande qualité que celui dont son pendentif était fait !

Un morceau de jade violet de la taille d’un poing pourrait aider un Vénérable Martial à avancer d’un rang ! Et le bloc devant lui avait l’air de peser plus de dix tonnes !

Et la caractéristique du jade violet était de se changer en de l’essence de jade violet une fois que toute l’énergie qu’il contenait était absorbée ! C’était le symbole des élites !

Il savait qu’un tel bloc était introuvable dans les Trois Cieux Inférieurs et les Trois Cieux Intermédiaires ! Et même dans les Trois Cieux Supérieurs, toutes les factions se battraient pour un morceau d’une telle taille !

Il pourrait même causer une guerre mondiale s’il venait à sortir ce bloc dans le monde extérieur !

L’adolescent secoua la tête, se mordit la langue et éprouva une grande douleur ; il réalisa alors qu’il ne rêvait pas. Les yeux grands ouverts, il se rapprocha du monolithe et découvrit de superbes inscriptions, qui paraissaient sur le point d’en sortir à tout moment !

Le regard du Fourbe fut immédiatement attiré par ces mots !

« Neuf Tribulations, Neuf Cieux, le sommet est bien solitaire ! Les réincarnations changent le destin, le monde tient dans la paume ! Un regard provoque des rafales de vent et le tonnerre, une colère glace les mers ; un mouvement brise le ciel, une épée danse dans les vastes cieux !»

« Que c’est audacieux !» murmura Chu Yang. Il passa son inconfort initial et s’habitua peu à peu à cet espace. Il comprit plus ou moins sa situation : l’espace des neuf calamités se trouvait dans son esprit, et il s’y trouvait ! Enfin, c’était lui, mais pas exactement ; c’était davantage sa conscience…

À ce moment, il y eut un léger changement dans le brouillard. Une forme floue apparut et devint graduellement plus nette, jusqu’à former la silhouette d’une personne grande et fine. La silhouette sortit du mur de brouillard dense près de lui.

Elle jeta un regard alentour et dit en soupirant : « Je suis enfin de retour dans cet endroit après dix mille ans !» Sa voix était pleine de regrets.

Le jeune homme reconnut immédiatement sa voix : « Es‐tu l’âme de l’épée ?»

Contre toute attente, la vague silhouette lui demanda : « Suis‐je l’âme de l’épée ?» Elle leva les mains, caressa le bloc de jade violet et dit d’un air perdu : « Âme de l’épée… Je ne suis pas digne d’un titre aussi noble !»

« Tu n’es pas l’âme de l’épée alors ?»

« Quand les deux ne font plus qu’un, alors il y a une âme de l’épée !» Le regard de la silhouette surréelle brilla comme s’il aspirait à quelque chose : « Par moi‐même, je ne suis qu’un esprit de l’épée. Une épée a besoin d’une âme pour avoir une spiritualité ! Une épée avec de la spiritualité a une âme…»

L’adolescent opina du chef sans vraiment avoir compris : « Ah…» Il se souvenait vaguement d’avoir eu cette conversation auparavant, mais il ne put s’empêcher de demander à nouveau : « Comment puis‐je utiliser cet espace ?»

« Cet espace est dans ta conscience, alors tu peux t’en servir comme bon te semble. » dit nonchalamment la silhouette. « Tu peux y ranger ce que tu veux, mais… Tant que tu n’as pas obtenu le septième fragment de l’Épée des Neuf Calamités, cet espace ne peut contenir d’êtres vivants !»

Le Fourbe hocha légèrement la tête : « Je vois. »

« Tu peux à présent récupérer le second fragment de l’épée. » La silhouette resta immobile et soupira : « Quelqu’un t’observe dans le monde extérieur. Il n’a pas une puissance ordinaire… C’est le type qui t’a donné le jade violet la dernière fois. Il n’a pas de mauvaises intentions, alors je ne t’aiderai pas. Je ne suis pas venu ici pendant dix mille ans… Je veux y rester un moment. »

Chu Yang en fut ému et donna son accord.

Il sortit de l’espace au moment où il le voulut.

Il éprouva une douleur soudaine, et sentit un goût cuivré emplir sa gorge. Il se toucha la bouche de la main et y trouva du sang frais. Il réfléchit et réalisa que lorsqu’il s’était mordu la langue dans l’espace, il l’avait également fait dans la vie réelle.

Les mots de l’esprit de l’épée avaient provoqué une tempête en lui : C’est le type qui t’a donné le jade violet la dernière fois. Il n’a pas de mauvaises intentions.

S’il n’avait pas de mauvaises intentions, c’était qu’il était lié au mystère de ses origines !

Il éprouva aussitôt de la peur à cette idée.

Il avait été abandonné il y a plus d’une dizaine d’années et si on comptait aussi sa vie passée, ça faisait des décennies pour lui ! Le secret de ses origines avait formé un nœud dans son âme, mais à présent qu’il avait soudainement l’occasion d’en lever le voile, il se mit à hésiter !

Il ne savait pas exactement ce qu’il ressentait à ce moment.

C’était presque comme si… Il éprouvait une légère nostalgie.

Il avait hâte de savoir d’où il venait ! Il était si pressé qu’il aurait pu en mourir ! Mais il était également terrifié de découvrir sa véritable identité ! Il avait peur à en mourir !

Il avait bien quelques espoirs au sujet de ses origines, mais si la vérité devait les briser et dévoiler une réalité cruelle… Il ne pourrait rien y changer…

Il resta terrifié un temps, puis il baissa la tête et soupira. Il appuya sur un certain mécanisme, et une porte secrète apparut. Il y entra, et la porte se referma lentement derrière lui.

Pour le moment, le plus important pour lui était d’obtenir le second fragment de l’épée des neuf calamités…

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 236
DNC Chapitre 238

12 Commentaires

  1. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  7. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  9. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Shir0

    Ahhhh ! je veux la suite!!

    Répondre
  12. Mrloup

    merci mais je veux aussi la suite

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com