DNC Chapitre 252

DNC Chapitre 251
DNC Chapitre 253

Vous vouliez la suite de DNC ? Et bien pour remercier notre généreux Khultima de son soutien indéfectible, voici un DNC bonus pour votre plus grand plaisir !

Le deuxième devrait arriver dans la nuit ou demain 🙂

Bonne lecture à tous et merci encore à Khultima !

Chapitre 252 - Attaque tonitruante

Le Vénérable sentit instinctivement le danger et bascula en avant, tout en donnant un coup d’épée en arrière qui créa une lueur éblouissante.

Tous ceux qui virent son coup furent émerveillés par sa réaction ; il était parvenu à réagir ainsi bien qu’étant pris à revers ! C’était vraiment le summum de la culture : rester ferme, même face une situation désavantageuse.

Ce coup d’épée était vraiment extraordinaire et tout le monde crut que même si son adversaire devait être un maître de niveau Roi, cette parade bloquerait le coup.

Mais…

La suite surprit tout le monde.

Un tintement infime retentit et les deux épées s’entrechoquèrent. Étonnamment, l’épée du Vénérable de neuvième rang ne ralentit pas son assaut même une seconde… Car elle avait été coupée en deux comme une vulgaire feuille de papier !

L’épée de son ennemi fonçait toujours vers lui à une vitesse ahurissante !

Pop !

Le Vénérable était suspendu dans les airs quand sa silhouette se figea et que son regard se vida de tout, si ce n’est de désespoir.

Une fleur de sang sourdait vivement sur sa poitrine et, au centre de cette fleur, la pointe d’une épée brillait froidement. Le Vénérable baissa la tête et regarda la moitié d’épée qui émergeait de son torse dans une stupeur incrédule.
Swoosh !

L’épée qui venait de le percer fut soudainement retirée, et sa lame blanche devint une légère ombre dans le blizzard tandis qu’elle fonçait droit vers le Vénérable de neuvième rang restant.

Le Vénérable qui venait d’être frappé se tenait à présent la poitrine en tombant lentement à terre, exerçant un contraste surprenant avec la mystérieuse personne en blanc qui filait comme un éclair !

« Grand-frère !» s’écria le Vénérable de neuvième rang restant. Il leva le regard et hurla furieusement : « Je vais te tuer, enfoiré !»

Il brandit son épée, abandonna Wu Yunliang et bondit avec une rage folle !

Mais juste à ce moment, l’ombre blanche se mit subitement à reculer dans un ‘swoosh’.

Il était clairement en train d’avancer de toutes ses forces, mais il était parvenu à repartir immédiatement à reculons ! Il s’avéra que ce n’était qu’une illusion et qu’en fait, il n’avait fait qu’avancer même si aux yeux des autres, il donnait l’impression inverse !

C’était un jeu de jambes extrêmement précis capable de créer une illusion !

Avancer comme on recule ; être là, et être parti !

Meng Chaoran et Wu Yunliang s’écrièrent en leur for intérieur ! Ils ne connaissaient que trop bien cette technique : c’était le déplacement du nuage neigeux fugace !

Mais la technique qu’ils voyaient en exécution était d’un niveau bien supérieur à leur compréhension !

Le Vénérable de neuvième rang poussa un rugissement tonitruant et tenta désespérément de rattraper son adversaire. Mais c’est alors qu’une autre ombre blanche bondit de sous la neige derrière lui !

L’ombre plongea son épée droit vers sa poitrine ! Il y avait deux nouveaux défenseurs en blanc, et non pas un seul !

Et le type en blanc devant lui continuait de filer comme le vent, brandissant son épée droit vers la poitrine d’un Vénérable de sixième rang à proximité !

Le neuvième rang rugit, les yeux rougis par la fureur, et se précipita à sa suite… Mais il se mit tout à coup à hurler à mi-chemin. Il avait entendu un léger bruit et la pointe d’une épée émergea de sa poitrine, avant de briller d’une lueur froide et de se rétracter. Il jura et donna un coup de paume en arrière, que son assaillait accueillit de son propre coup de paume. Bam ! L’homme en blanc fut projeté en arrière comme un boulet, mais une fleur sanglante s’épanouit sur la poitrine du Vénérable. Il n’y avait plus qu’un trou béant et sanglant à la place de son cœur !

Il fronça les yeux et murmura : « Il en reste encore un ! Il en reste encore un…» et s’écroula sans plus bouger sans que personne ne le comprenne.

De son côté, le Vénérable de sixième rang était terrifié par son nouvel adversaire. Il dégaina son épée dans une tentative désespérée, mais son ennemi ne tenta même pas de l’éviter. Une épée vint percer sa poitrine dans un swoosh, mais l’homme en blanc… Emporta la poitrine avec lui !

Oui, aussi singulier que ça paraisse, il avait emporté la poitrine avec lui !

Le Vénérable était complètement trempé de sang, avec un trou béant en lieu et place de poitrine. Ses différents organes et chairs gisaient derrière lui sur le sol enneigé…

Le pauvre hère n’était plus qu’une tête retenue par des lambeaux de peaux aux deux bras, eux-mêmes reliés aux deux jambes… Le torse avait complètement disparu et offrait un tel trou que même un sanglier aurait pu y passer !

Le Vénérable écarquilla les yeux et tomba à terre dans un petit bruit où il finit en pièces. Une tête, deux bras, deux jambes, mais pas de tronc !

En l’espace d’un instant, deux Vénérables de neuvième rang et un de sixième rang avaient tragiquement perdu la vie !

Tout s’était passé si vite que les spectateurs eurent l’impression que même avec des yeux supplémentaires, ils n’auraient pas pu saisir tous les détails de se ce qui venait de se passer.

Le silence envahit tout à coup le champ de bataille, et on n’entendit même plus un halètement !

Tout le monde resta figé et les yeux écarquillés en essayant de comprendre ce qui s’était passé.

C’était tout simplement incroyable !

Il y a encore un moment, les Vénérables du Hall des Cavaliers Dorés avaient complètement le dessus mais à présent, ils étaient totalement incrédules !

Leurs ennemis étaient à bout de souffle, aussi avaient-ils choisi de les tuer lentement pour ne pas avoir de pertes inutiles… Ils étaient sur une montagne par temps de blizzard donc même si des renforts ennemis devaient arriver, ils ne parviendraient pas à temps et même dans le cas contraire, ils auraient quand même eu le temps de les achever.

Après tout, tout le monde avait couru et s’était battu incessamment. Les deux camps avaient perdu toutes leurs forces, et même les Vénérables de neuvième rang avaient tenté de conserver leurs forces autant que possible. Le premier à agir hâtivement risquait de mourir avec son adversaire… Qui, dans ce genre de situation, accepterait d’être l’agneau sacrificiel ?

Tout allait bien pour les assaillants : à chaque seconde qui passait, les forces de leurs ennemies s’amenuisaient, au point qu’ils soient à peine capables de tenir leur épée. Ils contrôlaient parfaitement la situation et s’ils parvenaient à porter le coup final, leur mission serait enfin terminée et ils pourraient rentrer et recevoir leurs grandes récompenses…

Ils étaient sur le point de porter un coup magistral au Roi des Enfers Chu, dont la chute aurait signifié la victoire du Grand Zhao. Le résultat de la bataille de cette journée aurait un effet absolument indicible !

Cependant, leur dénouement parfait avait été renversé en un clin d’œil ! Ils avaient été transportés de joie et à présent, ils tombaient dans un abysse.

Ils avaient perdu en un éclair deux Vénérables de neuvième rang, morts vainement… Et le sort du Vénérable de sixième rang avait été plus pitoyable encore ! Il avait été taillé en pièces en un clin d’œil…

On entendit une voix s’élever au loin, et tout le monde se tourna précipitamment dans sa direction. Ils virent alors l’homme en blanc qui avait porté une attaque furtive au second Vénérable de neuvième rang se relever. Du sang ne cessait de couler du coin de ses lèvres, mais il était aussi droit qu’un i et avançait vers les autres pas à pas.

Alors qu’il s’approchait, tout le monde put clairement voir son épée radier d’une lueur glaciale ; elle avait un tranchant paraissant capable de tout couper !

Un épéiste !

C’est un Vénérable Épéiste !

Je comprends mieux qu’il ait pu si facilement prendre le Vénérable de neuvième rang en traître !

L’épéiste en blanc avait les cheveux, le visage et même les sourcils blancs comme neige. Même s’il s’était tenu en face d’eux, ils n’auraient pas pu voir les détails de son visage.

À ce moment, l’homme en blanc qui avait tué le Vénérable de sixième rang se retourna lentement. Il était à présent couvert de sang, ce qui rendait son identification plus difficile encore.

Cela dit, son regard perçant et son tempérament vif permettaient de comprendre qu’il était également un épéiste !

À ce moment, tous les membres restants du Hall des Cavaliers Dorés eurent envie de pleurer.

Il était déjà rare de croiser ne serait-ce qu’un épéiste dans les Trois Cieux Inférieurs en temps normal, mais là… Alors qu’ils étaient complètement lessivés, deux épéistes avaient surgi de nulle part !

Ce genre de situation avait vraiment de quoi laisser pantois !

Les deux épéistes avaient beau être blessés, leur aura n’en avait pas diminué pour autant. À présent, la situation s’était renversée en faveur des défenseurs, du moins si on comptait Tantan, car ils étaient à présent cinq contre quatre.

Tantan se détendit tout à coup ; il était couvert de blessures et ne sentait plus qu’elles. Il n’y avait pas un endroit de son corps qui ne le lançait pas, et il n’avait plus une goutte d’énergie. Il tomba à terre et sombra dans l’inconscience. Ça faisait déjà un moment qu’il était épuisé et qu’il tenait debout par sa seule volonté…

Wu Yunliang observa avec suspicion les deux hommes en blanc devant lui. Il n’avait pas souvenir de les avoir jamais rencontrés. D’où viennent ces types et pourquoi nous aident-ils ? Enfin, dans tous les cas, nous sommes momentanément hors de danger.

Meng Chaoran regarda calmement ses ennemis et leur demanda avec sa nonchalance habituelle : « Vous voulez toujours continuer ?»

Cette question apparemment innocente suggérait vivement : ‘C’est une embuscade que j’ai préparée depuis longtemps ! Vous êtes tombés dans le panneau !’

Les quatre Vénérables restants s’échangèrent des regards ; ils faisaient face à un dilemme.

Meng Chaoran leur dit franchement : « Nous n’avons rien de personnel contre vous. Terminons cette bataille ici. Si vous tenez à la vie, allez-vous-en avant que je ne vous ‘raccompagne’.»

La Vénérable lui demanda, incrédule : « Vous avez prévu cette embuscade à l’avance ?»

« Peut-être que oui, peut-être que non…» répondit Meng Chaoran d’un air ambigu. « C’est juste que je n’aurais jamais pensé… qu’il tomberait autant à pic…»

Il avait proposé cet arrêt impromptu des hostilités parce qu’il avait reconnu un des deux hommes en blanc. Certes, ils étaient grimés, mais il ne pouvait pas ne pas reconnaître ce regard ! C’est Chu Yang, mon disciple ! Il ne pouvait pas tromper le regard de celui qui l’avait élevé, quel que soit son déguisement.

Son grand-frère martial et lui avaient perdu toutes leurs forces et ne tenaient que par pure force mentale. Ils avaient évidemment poussé un soupir de soulagement à l’arrivée de ces renforts, mais il suffit de ce léger relâchement pour qu’ils aient du mal à tenir debout !

C’était effectivement Chu Yang, et il semblait s’être grandement amélioré ! Mais comment avait-il pu autant progresser en si peu de temps ? Et de plus, il avait subi une blessure grave à l’estomac en infligeant son attaque-surprise ! Cette blessure pouvait lui coûter la vie et s’ils devaient continuer le combat, ses blessures pourraient s’aggraver et entraîner des conséquences catastrophiques…

L’allié qu’il avait amené, quant à lui, était également sérieusement blessé, bien qu’il ait pu tuer un Vénérable de neuvième rang. Le sang qui coulait au coin de ses lèvres était rouge vif, preuve d’une blessure interne. Il risquerait également de mourir si le combat devait se poursuivre.

C’est pour ces raisons que Meng Chaoran prit aussitôt cette décision.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 251
DNC Chapitre 253

9 Commentaires

  1. Shirosuu

    Merci pour le chapitre !!!!!!!

    Répondre
  2. Cèlen

    Merci beaucoup pour le chapitre!!!

    Répondre
  3. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. essitamessitam

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. gutsguts

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com