BTTH Chapitre 404

BTTH Chapitre 403
BTTH Chapitre 405

Et voilà le second BTTH de la semaine, où vous en apprendrez un peu plus sur Yao Lao…

Bonne lecture ^^

Chapitre 404 - Ville de Paix

Le rugissement contenant l’étrange onde sonore se répandit à travers les montagnes et disparut graduellement après un long moment. Ce ne fut qu’alors que les montagnes retrouvèrent doucement leur activité normale et leur cacophonie de cris variés.

Sur le bord de la falaise montagneuse, Xiao Yan se tint subitement la gorge et se mit à tousser violemment, puis il avala de force sa salive plusieurs fois. Ce ne fut qu’alors que la brûlure ardente de sa gorge s’améliora légèrement.

Yao Lao sourit doucement et le réconforta en voyant son expression : « C’est une réaction naturelle, ne t’inquiète pas…»

Son disciple avait beau avoir rougi sous sa terrible toux, son excitation transparaissait tout de même. Il demanda impatiemment : «*Tousse*… Ai-je réussi à obtenir cette aura de dragon, maître ?»

« Ah, selon toute vraisemblance, ça semble être le cas !» Dit le vieillard en éclatant d’un rire satisfait.

Le jeune homme parut davantage excité encore à cette réponse. Bien que la pilule des dragons mystérieux yin-yang n’ait pas augmenté sa puissance, il allait pouvoir prendre ses adversaires par surprise grâce à l’aura de dragon, ce qui l’aiderait indubitablement dans ses aventures futures.

« Bien que tu ais hérité de cette aura draconique, tu ne dois pas te baser que sur elle pour lancer ton attaque sonique. Autrement, tu risques de finir muet, ce qui serait extrêmement dommageable. » Lui dit le vieil homme.

L’adolescent fronça les sourcils : « Il faut que je conjugue malgré tout cette aura draconique avec des techniques de Dou soniques pour pouvoir l’utiliser ?» Il ne put s’empêcher de sourire amèrement : « Ce genre de techniques est rare et difficile à trouver. »

« Tu as tout ton temps pour en trouver. J’en avais bien trouvé une à l’époque mais je l’ai perdue suite à des…imprévus. Tu vas devoir en chercher par toi-même. » Dit Yao Lao en soupirant.

Le jeune alchimiste haussa vaguement les épaules en l’entendant. Il semblait manifestement ne pas attendre de son maître qu’il lui donne une technique de Dou sonique.

Il sortit tranquillement une bouteille d’eau de son anneau de stockage et la déversa agressivement entre ses lèvres. Il essuya les gouttes qui coulèrent au coin de ses lèvres et demanda subitement : « Vous semblez bien connaître cette pilule des dragons mystérieux yin-yang non, Maître ? Vous savez même comment forcer l’éjection de l’aura de dragon du Dou Qi. »

Yao Lao plongea soudainement dans le silence, ce qui surprit le Da Dou Shi. Il se rappela aussitôt la réaction qu’il avait eue en voyant cette pilule à la salle des ventes pour la première fois, et ne put s’empêcher d’être un peu embarrassé.

Le vieillard resta silencieux un long moment avant de reprendre doucement la parole et de stupéfier un peu son cher disciple : « Je la connais bien parce que j’ai créé cette pilule… Et seules deux personnes sur le continent peuvent la raffiner : moi, et…» Arrivé à ce point, sa voix se tinta d’une certaine affliction, qui n’échappa pas à son interlocuteur et qui décida sagement de se taire et de l’écouter.

« L’autre personne était mon disciple et, à l’époque, je le considérais comme le parfait héritier… Il avait un talent au raffinage égal au tien, et j’ai investi autant d’efforts en lui qu’en toi. Je l’ai trouvé au milieu de débris dans le froid quand il n’était qu’un enfant, et je l’ai considéré comme un fils…»

Yao Lao sourit et poursuivit d’une voix monotone : « C’est jusque que… Il a décidé au final de me trahir pour des broutilles.… Ké ké, peut-être que c’est grâce à sa ‘bénédiction’ que j’ai fini dans mon état actuel. »

Xiao Yan perçut sa mélancolie ; c’était une froideur qui s’insinuait dans les profondeurs de l’âme après avoir été trahi par un proche. Il expira lentement, les poings fermement serrés, et leva son regard au loin. « Il doit mourir. » Il semblait parler de son aîné qu’il n’avait encore jamais rencontré.

« Nous n’aurions pas dû quitter la Ville du Marché Noir aussitôt. Vu que les Huit Portes ont vendu la pilule, ils ont forcément dû le rencontrer, d’autant que je ne pense pas qu’il ait envoyé un courrier livrer une pilule aussi précieuse ; il doit l’avoir remise lui-même. »

« Ké ké, et après ?» Dit Yao Lao doucement. « Je t’ai déjà dit qu’il n’était pas moins doué que toi et après toutes ses années, il doit certainement être la plus grande star du monde des alchimistes sur le continent. Et je crains qu’il ne se soit amélioré davantage encore après tout ce temps. De plus, je suis encore sous la surveillance du Hall des Âmes et je ne peux pas intervenir imprudemment. Avec ta force actuelle, tu ne lui arriveras pas à la cheville que ce soit en alchimie ou en termes d’entraînement. »

Bien que Yao Lao parla d’une voix calme, le jeune homme put tout de même sentir une pointe de colère  refoulée. Il lui dit d’une voix bien plus douce : « Je vais le surpasser, Maître, que ça soit en termes de raffinage ou d’entraînement et ensuite, je purgerai notre maison des traîtres… Je vous prouverai que vous ne vous êtes pas trompé une seconde fois !»

La déclaration de son disciple provoqua chez lui une grande amertume. La trahison qu’il avait autrefois subite l’avait vraiment traumatisé. C’était vraiment une sacrée chance que les cieux ne l’aient pas laissé tomber dans le désespoir absolu : « Ké ké, bien, bien… Je ne crois pas non plus que mes vieux yeux se soient trompés une seconde fois !»

L’adolescent se frotta le nez, rougi par l’émotion. Il adressa un sourire brillant à son maître et dit : « On dirait qu’il est temps que je me dépêche de me rendre à l’Académie Jia Nan pour augmenter rapidement ma puissance… Mais je devrais aussi trouver le temps d’apprendre à me servir du déplacement des trois mille éclairs, histoire de pouvoir fuir devant des ennemies imbattables. »

Yao Lao se ressaisit et sourit à cet enfant en qui il avait placé tous ses espoirs et sa confiance : « Cette technique de déplacement de rang Di, comment peux-tu penser qu’elle sera aisée à maîtriser ? As-tu déjà oublié les difficultés que tu as rencontrées lors de l’apprentissage du Tsunami Séparant les Flammes ? Tu vas devoir déployer autant d’efforts pour le déplacement des milles éclairs. »

Le jeune alchimiste sourit gentiment et répondit : « Bah, les épreuves que j’ai traversées ces dernières années n’étaient pas des moindres. » Il sortit la carte de la région du Territoire Sinistre de son anneau de stockage, l’observa avec attention et tourna ensuite son regard vers le nord. Il dit alors en souriant : « Allons-y, nous devrions pouvoir y arriver d’ici trois jours !»

Le vieux maître sourit : « Hmm, il est peu probable que le Hall des Âmes ose entrer dans la région entourant l’académie. Les vieux machins de Jia Nan ne sont pas du genre à se laisser marcher dessus. Cela dit, écarte aussi toute idée de te servir de ma force spirituelle pour tricher. Ils sont très vf d’esprit et découvriront facilement ma présence. »

Le Da Dou Shi roula des yeux et répondit en claquant des lèvres : « Euh… Vous ne me sous-estimeriez pas grandement là, Maître ? Certes, ce n’est que grâce à votre assistance que je suis parvenu à vaincre de nombreux puissants experts ces dernières années, mais depuis quand ai-je besoin de votre aide pour me battre contre des gens de mon âge ?»

« On ne sait jamais, hé hé. L’Académie Jia Nan est la plus vieille du continent et a d’innombrables génies entre ses murs. De plus, j’ai entendu qu’elle contenait une académie interne, qui n’accepte que les meilleurs. Si tu veux avoir une chance d’y entrer, petit bonhomme, tu vas devoir offrir de belles performances. » Le taquina son maître.

« J’ai hâte d’y être, en ce cas. » Répondit Xiao Yan en haussa les épaules. Son dos trembla légèrement, puis ses ailes de nuage violet sortirent lentement de ses omoplates. Il les battit et s’éleva abruptement dans les airs avant de changer de direction, puis il s’envola dans un sifflement vers le nord.

Alors qu’il se hâtait tout le long de son voyage, il prit tout de même la précaution d’atterrir et de marcher en passant à travers des zones densément peuplées, de crainte d’attirer l’attention. Le reste du temps, il se servait de ses ailes pour voyager plus rapidement. Bien que voyager en volant constamment épuise énormément de Dou Qi, ça n’était pas un problème pour lui qui possédait plus d’une dizaine de bouteilles de pilules de récupération d’énergie.

Trois jours passèrent rapidement, pendant lesquels il vola sans s’arrêter. L’académie n’était à présent plus très loin.

Le soir du troisième jour, le jeune homme épuisé devint tout à coup tout excité à cause de ce que venait de lui dire son maître : « Nous arrivons près de l’Académie, petit gars ; descends. Personne n’a le droit de voler dans une zone de cinquante kilomètres autour de l’académie, sous peine d’être attaqué sans sommation. »

L’adolescent hocha précipitamment la tête, réduisit grandement sa vitesse de vol et se mit à lentement descendre jusqu’à atterrir sur une petite colline. Il se tint à son sommet et balaya l’horizon du regard ; il put alors à distinguer de justesse une petite ville coincée entre deux montagnes majestueuses.

Il ne se soucia plus de la poussière qui le recouvrait, descendit rapidement le versant de la colline et rejoignit une route de terre jaune qui menait directement à la ville.

De nombreuses personnes remontaient cette route. Elles venaient clairement toutes des Territoire Sinistre mais bien qu’elles aient toutes une aura brutale et féroce, ces quidams ne dégageaient surprenamment pas la moindre intention de tuer. Cependant, ça n’était pas naturel ; ces gens paraissaient clairement contenir leurs intentions de tuer de force, et ça leur donnait une expression assez bizarre…

Ces personnes semblèrent sentir son regard sur eux, et ils lui rendirent furieusement son regard, ce qui lui fit trouver la situation assez comique. Ces gens, n’importe où ailleurs dans la région, l’auraient certainement déjà menacé de leurs armes.

Il ne put s’empêcher de secoua la tête et de dire en son for intérieur : « On dirait que vous aviez raison, Maître. Quiconque entrant dans cette zone doit réfréner son agressivité… Tsk tsk, l’Académie Jia Nan doit être plutôt puissante pour parvenir à faire obéir ces gens sanguinaires. »

Il remonta tranquillement la route jaunâtre encadrée par des arbres feuillus et approcha lentement de la ville. Le chaos qui régnait dans la région ne touchait absolument pas ce coin…

Dix minutes plus tard, il arriva à l’entrée de la ville et s’y arrêta pour observer le panneau horizontal qui en surplombait les portes. La calligraphie des mots était très ordinaire et basique, et il ne faisait nul doute que dans les Territoires Sinistres, ce panneau n’aurait pas tenu vingt-quatre heures…

C’était la première ville qu’on traversait en entrant dans la zone entourant l’Académie : la ville de Paix.

Le Da Dou Shi s’apprêta à entrer en ville quand tout à coup, les discussions alentour se turent subitement. Intrigué, il tourna la tête et s’aperçut que nombre de ses compagnons de route étaient devenus très pâles. Les chevilles tremblantes, ils fixaient un grand arbre sur la gauche, pas loin de l’entrée de la petite ville.

L’arbre était intégralement noir et poussait dans toutes les directions, comme s’il menaçait les environs de ses griffes, et émettait une légère froideur malgré le soleil de plomb. Xiao Yan balaya l’arbre du regard et ses pupilles se contractèrent abruptement ; des cadavres pendaient entres les branches, ou y étaient même empalés, et se balançaient au vent en provoquant des grincements épouvantables.

Le jeune homme déglutit tandis que de la sueur froide coula de son front : « Alors c’est donc le fameux Arbre de la Mort…»

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 403
BTTH Chapitre 405

11 Commentaires

  1. Ling_Tian

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. flo

    merci 🙂 pour le chapitre.
    le 1er disciple va prendre cher si xiao yan le croise

    Répondre
  5. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  6. Gob's

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Neilbhn

    Tu voulais dire vif
    ««Ils sont très vf d’esprit et découvriront facilement ma présence. »

    Répondre
  9. essitamessitam

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. tang san

    MERCI POUR LE CHAPITRE

    Répondre
  11. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com