BTTH Chapitre 405

BTTH Chapitre 404
BTTH Chapitre 406 pt1

Et voilà le dernier BTTH de la semaine ! On retrouvera le père Yan lundi pour le début de l’arc de l’Académie !

Bonne lecture à tous !

Chapitre 405 - Unité de maintien de l’ordre de l’Académie Jia Nan

L’aura lourde et ténébreuse qu’émettait cet étrange Arbre de la Mort fit trembler tous ceux qui s’étaient arrêtés à l’entrée du petit village. Cet arbre avait une telle célébrité dans la région que son nom seul faisait presque trembler de peur ceux qui l’entendaient. Nombre des habitants des Territoires Sinistres n’avaient pas oublié la bataille sanglante entre des experts du secteur et ceux de l’Académie Jia Nan… Tout le monde se fichait de savoir pourquoi ce combat avait éclaté, et les gens ne retinrent que le résultat de la bataille : deux Dou Wangs et un Dou Huang avaient été pendus à l’Arbre de la Mort avec une cruauté inégalée…

Depuis ce jour, les environs de l’académie connurent un calme introuvable ailleurs dans la région. Plus aucun expert des Territoires Sinistre n’osa s’attaquer aux petits villages qui la ceignaient et bien qu’il y ait eu parfois quelques attaques, les coupables furent pendus haut et court à l’arbre l’heure qui suivit.

Durant ces dernières années, la triste notoriété de l’arbre s’est répandue à travers presque tous les Territoires Sinistres et parvint à même effrayer ses figures démoniaques, qui ne voulaient pas prendre le risque de creuser leur propre tombe.

Xiao Yan se tint à l’entrée et prit une grande inspiration pour se calmer. Il ignora ceux les autres voyageurs qui hésitaient ou n’osaient pas entrer dans le village et en passa le portail.

Dès qu’il eut mis un pied dans le bourg, il sentit une ondulation étrange le parcourir, comme pour l’inspecter. Il n’y prêta pas attention et observa la rue principale où de nombreuses personnes circulaient entre quelques étals de chaque côté. On y voyait même quelques enfants courir en chahutant et riant ! Cette scène paisible offrait un sacré contraste avec le reste des Territoires Sinistres.

Les habitants remarquèrent également le jeune arrivant mais bien qu’ils aient l’air légèrement méfiants, ils n’avaient pas non plus l’air paniqués.

L’adolescent allait s’engager dans la rue quand tout à coup, une sensation étrange l’assaillit. Il leva alors la tête vers les toits des habitations et y vit plus d’une dizaine de silhouettes accourir hâtivement vers l’entrée du village.

Un instant plus tard, ces silhouettes apparurent à l’entrée principale du bourg et balayèrent les nouveaux arrivants du regard. Un homme entre deux âges, apparemment le chef du groupe, dit à voix basse : « Quiconque souhaitant entrer dans le village de Paix doit donner son nom, son affiliation, etc… Tout refus d’obtempérer sera sanctionné par une expulsion immédiate. »

Le jeune alchimiste parcourut le groupe du regard et réalisa qu’outre l’homme d’âge moyen, le reste de la bande était composé de jeunes hommes et femmes, qui semblaient avoir entre vingt et vingt-trois ans.

Ils portaient tous des vêtements bleu pâle identiques, ainsi qu’un badge azur sur leur poitrine. Une dague ensanglantée trônait au centre du badge.

Quoi qu’il en soit, ces jeunes gens observaient tous les nouveaux arrivants d’un air alerte et méfiant.

« De plus, une fois que vous aurez donné votre nom et votre identité, vous avalerez cette pilule médicinale. » L’homme entre deux âges fit apparaître d’un mouvement une bouteille de pilules rouge pâle dans sa main. Il jeta un regard nonchalant aux arrivants dont les expressions avaient légèrement changé et dit froidement : « Rassurez-vous, ça n’est pas du poison, c’est une pilule raffinée par notre département d’alchimie dont l’usage permet de détecter l’intention de tuer. Si vous en dégagez dans les limites de l’Académie, vous émettrez un halo rouge et notre unité de maintien de l’ordre vous traquera. Vous devriez savoir ce qui arrive à ceux qui veulent se comporter ici comme sur les Territoires Sinistres… Lorsque vous souhaiterez repartir, vous n’aurez qu’à vous rendre au centre du village pour y récupérer un antidote, puis vous serez escorté par un membre de notre unité jusqu’à l’extérieur. »

Certains voyageurs se mirent à grimacer à cette explication. Comment ces gens habitués à vivre sur le fil pourraient avaler une pilule médicinale étrangère ? C’était comme remettre sa vie entre les mains d’un inconnu !

Alors que certains arrivants turbulents ne purent s’empêcher de répliquer, la dizaine de membres des forces de l’ordre derrière l’homme d’âge moyen se mirent à dégainer les armes à leur taille avec ordre et disciple. Des Dou Qi de couleurs différentes jaillirent d’eux et ils brandirent la pointe de leurs épées vers l’entrée du village, prêts à attaquer et à expulser les troubles-fêtes au besoin.

« Les règles de ‘Paix’ ont toujours été les mêmes. N’entrez pas si vous ne le souhaitez pas mais une fois en ville, la moindre règle enfreinte vous fera devenir une décoration de plus sur l’Arbre de la Mort. » Dit le chef de l’unité de maintien de l’ordre d’un air indifférent, la main tendue. Une fois qu’il eut terminé, une force puissante commença lentement à se dégager de lui.

« Il doit avoir une puissance de Da Dou Shi sept étoiles ou plus…» Marmonna Xiao Yan en mesurant sa puissance.

Les voyageurs prirent involontairement un air féroce en voyant que les forces de l’ordre n’avaient pas l’intention de leur céder d’un pouce. Cependant, lorsque leur regard dériva vers l’Arbre de la Mort à côté, ils furent parcourus d’un frisson de terreur et leur aura féroce disparut complètement. Ils cessèrent les dents et certains d’entre eux, qui n’avaient pas envie d’avaler une pilule inconnue, firent demi-tour avec impuissance.

Ceux qui restèrent ne purent qu’entrer avec réticence, puis ils se dirigèrent vers l’homme d’âge moyen, donnèrent leurs noms, prirent une pilule médicinale rouge pâle et l’avalèrent devant l’unité.

L’expression indifférente du chef de l’unité s’allégea légèrement tandis qu’il regarda les arrivants sagement avaler leur pilule. Cependant, il semblait considérer avec méfiance toute personne venant des Territoires Sinistres, aussi ne fit-il preuve d’aucune amabilité à leur égard du début à la fin.

Un jeune homme vint se planter devant lui et lui demanda tout à coup, alors qu’il lui tendait la pilule : « Euh… Est-ce que les étudiants de l’Académie doivent avaler ce truc ?»

À cette question, les voyageurs comme les forces de l’ordre tournèrent vers lui des regards stupéfiés : « Hein ?» Le chef dévisagea cet adolescent au beau visage délicat et demanda d’un air dubitatif : « Tu dis que tu es un de nos étudiants ?»

Xiao Yan  haussa les épaules, sourit et répondit : « Après avoir passé le test d’entrée, j’ai pris deux années sabbatiques et c’est pourquoi je suis venu ici par moi-même…»

« Tu as traversé les Territoires Sinistres tout seul pour arriver ici ?» L’homme entre deux âges le fixa d’un air absent, l’air abasourdi. Il faut savoir qu’en temps normal, les nouveaux élèves de l’académie étaient escortés par des envoyés de l’institut tout le long de la traversée de la région. Après tout, de nouveaux étudiants ayant à peine quitté leurs foyers n’auraient que peu de chance de survivre dans ces terres chaotiques qui engloutissaient tout ingénu.

Le jeune homme sourit simplement et opina légèrement du chef sous le regard éberlué de toute l’unité de maintien de l’ordre.

Devant son approbation, l’homme entre deux âges parut plus abasourdi encore. Il le dévisage des pieds à la tête en disant : « Donne-moi ton nom, ton âge et le nom de l’instructeur qui t’a recruté. »

« Xiao Yan, dix-huit ans, et l’instructrice…» L’adolescent cligna des yeux et se souvint de cette femme mature aussi douce et gentille que l’eau. Il ne put s’empêcher de répondre avec le sourire : « Instructrice Ruo Ling. »

« Dix-huit ans ? Tu oses traverser la Région des Territoires Sinistres à ton âge ? J’ignore si tu dis ou non la vérité petit gars mais dans tous les cas, c’est la première fois que je rencontre quelqu’un d’aussi audacieux. » Le chef fit un geste de la main et s’apprêta à interroger ses gens pour vérifier la véracité de ses dires quand l’un d’entre eux, plongé dans une expression réflexive, s’écria involontaire d’un air de réalisation : « Xiao Yan ? Ne me dis pas que tu es le Xiao Yan de l’Empire Jia Ma qui a pris deux années sabbatiques juste après avoir été accepté ?»

L’assemblée tout entière sembla perplexe, mais une seconde après, tous eurent l’air de réaliser subitement quelque chose et jetèrent un regard étrange au jeune alchimiste. Tout le monde avait parlé de cet étudiant problématique qui avait pris deux années de congé. Bien sûr, ils connaissaient tous aussi bien son nom du fait de sa relation avec Xun Er…

« Xiao Yan ?Le Xiao Yan-gege de Xun Er ?«Les jeunes gens le regardèrent alors avec un nouveau regard, le même que celui que le jeune maître Jia Lie avait en regardant Xun Er à Wutan.

Le Da Dou Shi s’amusa aussitôt de ces regards et secoua la tête, ne sachant plus s’il devait rire ou pleurer : « Heï… Je ne suis pas encore arrivé à l’Académie qu’elle m’a déjà créé tous ces rivals en amour ?»

En entendant parler de Wutan, l’homme entre deux âges le crut davantage mais par sécurité, il devait tout de même l’accompagner au bureau administratif de l’académie dans le village. « Viens avec nous au bureau administratif qu’on vérifie ton dossier. Tu n’auras pas besoin d’avaler cette pilule si tu as dit la vérité. Oh, j’oubliais : je m’appelle Huo De et je suis le chef de la seconde secte de l’unité de maintien de l’ordre de l’Académie Jia Nan, ainsi qu’un instructeur de rang Huang. »

Xiao Yan le salua, puis il le suivit sous le regard étrange des dix jeunes gens.

Ceux-ci les suivirent à bonne distance en fixant le dos du nouveau, et ils ne purent s’empêcher de bavarder : « Hé, tu crois que c’est vraiment Xiao Yan ?»

« On dirait bien, mais il n’a pas l’air si beau que ça. Pourquoi Xun Er pense tout le temps à lui ? Elle a même refusé les avances de notre chef à cause de lui. »

Un jeune homme au visage ordinaire fixa le dos de l’adolescent puis murmura à ses compagnons : « Ne le sous-estimez pas. Le fait qu’il soit arrivé ici sain et sauf après avoir traversé la région vous offre déjà une réponse. Moi, je n’oserai pas affirmer que je pourrais ressortir d’une douzaine de jours seul là-bas avec tous mes membres. »

Cet homme semblait avoir une grande réputation dans sa section, car la dizaine de jeunes gens parurent surpris par sa déclaration avant d’opiner silencieusement du chef. Après tout, ils voyaient quotidiennement nombre de ces cinglés venant des Territoires Sinistres dans ce village au bord au bord de la frontière entre l’académie et la région chaotique.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 404
BTTH Chapitre 406 pt1

9 Commentaires

  1. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS : Ils n’ont pas idée…

    Répondre
  2. Tokaï

    Hooo merci pour le chapitre ???

    Répondre
  3. tang san

    merci pour le chapitre, vivement les retrouvailles !

    Répondre
  4. Shirosuu

    Merci pour le chapitre ! Ah que des bons souvenirs et de bonnes actions dans cette académie

    Répondre
  5. 4Help

    Il n’a pas idée de se qu’il attend :D.
    Mrc du chap.

    Répondre
  6. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  7. Ling_Tian

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com