SSN Chapitre 179

SSN Chapitre 178
SSN Chapitre 180

Chapitre 179 : Défense 3/4

 

Il n’existait que 5 codes suprêmes sur Alphène, chacun appartenant à un dieu. D’autres dieux, issus d’autres mondes, se battaient pour les obtenir et ainsi devenir les nouveaux administrateurs dimensionnels d’Alphène. C’était dans ce contexte qu’un être aussi exceptionnel qu’Ilrak, dieu, maître de la quarante-quatrième Marche et prétendant à la quarante-cinquième arriva sur la planète.

De son trône, fièrement installé sur l’une de ces étranges créatures nommées féris et entouré de sa garde personnelle composée des sept vassaux dimensionnels directement responsables de son ascension, il scrutait le champ de bataille lorsqu’un cavalier volant le sortit de l’ennui.

« Tiens, tiens… Que me vaut la visite du roi des emmerdeurs ? » lui lança-t-il, tandis qu’il se leva avec désinvolture.

« Ça faisait longtemps ! » lui répondit Woojin, comme il l’aurait fait avec un vieil ami, dans le seul but de bien lui faire comprendre que lui ne respectait pas son autorité.

Ni plus, d’ailleurs, que les sept bonnes raisons de ne pas chercher à l’empêcher d’atterrir. Du point de vue de Woojin, il venait de commettre sa première erreur en leur accordant une telle confiance.

« Ha ha… Je te reconnais au moins ça, Immortel. Tu es hilarant. » reprit Ilrak.

« Qu’ai-je donc de si drôle ? » répondit Woojin tout en rappelant Shingshi dans la chambre des invocations.

« Le calme avec lequel tu viens te jeter dans la gueule du loup ! » aboya le seigneur dimensionnel.

« Dois-je te rappeler que lors de notre dernière rencontre, tu es mort avant même d’avoir pu lever le petit doigt ? Pourquoi devrais-je m’inquiéter ? » répliqua Woojin, qui l’avait déjà tué par trois fois.

« Ces morts ont été très riches en expériences, vois-tu. Ça m’a permis de mieux me préparer… »

Son ton se fit légèrement grinçant, non pour le menacer mais tant l’idée de le voir enfin perdre son sourire l’enchantait.

« Oh, mais tu peux te préparer autant que tu veux. Je te fais confiance pour merder, mais je dois te dire que c’est quand même une drôle de passion que tu entretiens. »

« Ha ha ha ! Toujours aussi arrogant, hein ? »

« L’arrogance est synonyme de doute. Tu n’en trouveras pas une trace chez moi. »

« Pauvre imbécile… Unon a rassemblé tous les seigneurs dimensionnels proches, ta colonie s’effondrera bientôt. Quant à ton donjon, c’est Celrak lui-même qui s’en occupe. Tu es foutu, Immortel de mes deux ! »

« Allez, dis-moi la vérité. Je vous fais bander, hein ? » lui demanda Woojin, un sourire sardonique plaqué au visage.

« Tu as réussi à te foutre tout le monde à dos, oui. Tu n’arriveras jamais à réveiller le dieu de la destruction ! » explosa Ilrak.

Plutôt que de lui répondre, Woojin éclata si violemment de rire qu’il fut pris d’une quinte de toux. Il était donc véritablement sur la bonne piste. Les seigneurs dimensionnels craignaient Gehen, dont l’Exécuteur pouvait irrémédiablement mettre fin aux conflits dimensionnels.

« Et ça te fait rire ? Je vais prendre tout mon temps pour te tuer. Tu n’es qu’un humain, les autres s’en font trop à ton sujet. »

« Tu t’es jamais demandé pourquoi, tocard ? Comment tu vas t’y prendre ? » feignit de s’étonner Woojin.

« Ça, tu vas le découvrir… Ha ha ha ! »

Tout en continuant de rire, Ilrak leva les deux bras et fit apparaître une barrière magique tout autour du féris.

« Alors, qui est-ce qui a merdé, maintenant ? Qui a foncé tête bêche dans un piège ?! » grogna le démon.

Hélas, loin de voir le désespoir se refléter dans son regard, ce fut l’indifférence la plus totale qui accueillit son geste.

« Ôte-moi d’un doute, le principe même d’un piège, c’est pas de constituer une menace ? » le questionna Woojin.

« Cette barrière bloque toutes les invocations. » répondit l’intéressé, le sourire brisé.

« Et alors ? »

« Ha ha ha… Et alors, aucune de tes invocations ne pourra poser le pied ici ! Tu ne vaux rien sans elles, nécromancien ! »

Le silence de l’Immortel, qu’Ilrak prit pour ultime aveu de sa défaite, vint exalter la joie de son triomphe. Unon et Celrak, qui n’avaient tout à son contraire de grand seigneur que le titre, allaient regretter leur couardise. C’était à lui que reviendrait le précieux prix de sa tête tout juste bonne à nourrir les asticots, car il était le seul à avoir trouvé une méthode à même de venir à bout de lui.

« Apportez-moi sa tête ! » ordonna-t-il à ses vassaux.

« Nous vivons pour servir votre ordre ! »

Woojin resta sans bouger tandis que les chevaliers se rapprochaient dangereusement. Ilrak exultait.

Il a abandonné tellement vite ! Je savais que je réussirai !

Leurs visages étaient dénués d’expression, et leurs traits d’une telle similarité qu’ils semblaient être septuplés. Connus pour leur formidable efficacité, ils constituaient des adversaires de taille même pour les puissants chevaliers noirs.

« Ha ha ha ! Tuez-le !!! »

Dire qu’Unon et Celrak gaspillaient leurs points à essayer de tenir un siège, quand il lui suffisait d’un seul ordre pour enfin se débarrasser d’une vieille épine dans le pied… À peine Ilrak eut-il achevé d’établir cette pensée qu’il fut pris d’un éclat de rire en voyant l’Immortel tenter soudainement de résister, avant de s’étouffer.

Surpris, l’un des chevaliers venait en effet de perdre littéralement la tête sans que jamais ne lui apparaisse en tête l’espoir de pouvoir parer. Toutefois, la surprise ne dura qu’un demi-instant, les six survivants ayant déjà entrepris de changer de formation de combat.

« Comment… comment c’est… possible ? » balbutia Ilrak, le sourire crispé.

Aucune des six lames ne parvint à éviter la sienne, et ils tombèrent les uns après les autres. L’Immortel était pourtant supposé n’être qu’un nécromancien… Où avait-il appris à se servir d’une épée ? Depuis qu’il était devenu seigneur dimensionnel, ou avant ? Comment se faisait-il qu’après tant de recherches effectuées à grand péril, Ilrak n’ait jamais découvert un détail aussi crucial ?!

« Merde ! » hurla cette fois le démon, cédant à la panique.

Mais tout ça n’avait plus aucune importance. Ilrak était désormais seul et coupé de son domaine dimensionnel. La barrière magique qu’il avait lui-même dressé s’en assurait.

« Il va nous faire un malaise, le gros tas ? » daigna enfin à lui répondre Woojin.

Ilrak avait peine à croire que l’Immortel allait encore une fois le tuer, cependant accepta-t-il la mort pleinement. Ce qui l’ennuyait davantage, c’était que tous ses efforts n’avaient servi à rien.

« Mon seul regret est de ne pas t’avoir tué dès le départ. » lui signifia-t-il de son ton le plus noble.

« Rassure-toi, tu n’es pas le seul à avoir fait cette erreur. » lui répondit sincèrement Woojin.

Même si l’ancien territoire d’Alandal couvrait une large partie d’Alphène, aucun seigneur dimensionnel ne daigna lui accorder d’attention lorsqu’il s’en déclara roi. À leurs yeux, l’Immortel n’était au mieux qu’une sorte d’insecte tout juste bon à satisfaire ses penchants nécrophiles.

N’importe qui l’aurait attaqué en réponse à ses attaques incessantes, mais la mort ne signifiant rien pour les seigneurs dimensionnels, ils restaient parfaitement hermétiques à ses aspirations bellicistes. Il finirait bien par mourir, et tant qu’il ne touchait pas à leurs points, tout allait bien. Le regret ne les gagna que lorsqu’ils réalisèrent son véritable plan, qui le liait directement à Gehen.

« J’admets ma défaite, Immortel. J’aurais dû mieux me préparer. »

« Tu te fous vraiment le doigt dans l’œil, comme tous les connards de ton espèce. Ce ne sont pas tes préparatifs qui sont en cause, mais le simple fait de m’avoir attaqué. À mes yeux, vous êtes de la bouffe. Tu entends ? Je vais tous vous dévorer. »

« Comment ça ? » l’interrogea Ilrak, à mi-chemin entre la terreur et la curiosité.

« C’est sans importance. Bonne nuit. »

Et sans autre forme de procès, Woojin parvint à son niveau en une fraction de seconde avant de lui trancher la gorge. Sa tête eut à peine le temps de toucher le sol avant que toute son affreuse charogne ne disparaisse dans une ombre grisâtre.

« Là, je vais ramasser des niveaux ! » se satisfit Woojin.

En décidant de l’attaquer, les seigneurs dimensionnels lui faisaient gagner un temps précieux. S’il avait pu, il les aurait remerciés de leur bonté d’âme. Pour l’heure, il se contenta de relever les sept chevaliers comme zombies et les dirigea vers l’immense gueule du monstre avant de les faire exploser. La barrière se dissipa aussitôt, et Woojin prit son envol grâce à Shingshi avant que le monstre ne s’écrase au sol, emportant quantité de monstres dans sa mort. Il n’y avait plus qu’à se servir. Toutes les âmes furent aspirées comme dans un trou noir.

On va commencer à rire…

 


 

L’énergie magique de Sunggoo passait tout à travers son bâton comme dans un catalyseur. Sa puissance fut effectivement décuplée, mais il en avait légèrement surestimé les capacités. En seulement une heure, il avait déjà épuisé la presque totalité de ses réserves et n’était pourtant parvenu qu’à tuer un millier de monstres tout au plus.

« Merde, merde, chier ! » grogna-t-il.

Il avait l’impression d’essayer de vider l’océan avec un seau. Malgré tous ses efforts, mis en place aussitôt que Tauric l’eut prévenu, il ne parvenait pas à gêner la progression de l’impressionnante armée. Pire encore, les monstres ne s’encombraient même pas des morts, qu’ils foulaient du pied comme de vulgaires cailloux.

À ce rythme, on court droit à la catastrophe…

L’heure pressait. Dans seulement cinq jours, ils atteindraient la colonie. Soudain, une forme étrange composée d’un alignement de chauve-souris vint le rejoindre.

« Sunggoo, il faut qu’on se tire ! Unon arrive ! » lui cria Jaemin, légèrement paniqué.

« Déjà ?! Pars devant, j’arrive ! » lui répondit-il.

100 000 monstres avait déjà de quoi impressionner, mais Sunggoo savait que leurs chefs tarderaient à se manifester, aussi était-ce confiant qu’il s’était engagé dans cette tentative désespérée. Cependant, s’ils se joignaient au conflit, il fallait immédiatement décamper. C’était précisément en prévision de cette éventualité que Jaemin surveillait le champ de bataille.

« Allez, ça va aller. » tenta de le rassurer le vampire.

« Détrompe-toi, ce n’est pas de moi dont il est question. Si ça avait été le cas, je n’aurais pas à t’avouer qu’on risque fort d’y rester. » lui répondit Sunggoo, la mine légèrement défaite.

« Tu as l’impression de ne pas faire de différence ? »

« Tu comprends vite… »

« Alors changeons de tactique. S’il y a bien un truc que j’ai appris de Woojin, poursuivit Jaemin d’un ton déterminé, c’est qu’il faut savoir aviser en fonction de la situation. Si tu ne peux pas les gêner en les tuant, gêne-les autrement ! »

« Qu’est-ce que tu racontes… ? » s’étonna Sunggoo.

« Tu peux pas détruire les routes et créer des cratères géants ? »

L’air déprimé de Sunggoo disparu aussitôt, laissant place à la circonspection. L’idée lui sembla un peu tirée par les cheveux, mais… il ne vit aucune raison pour que son idée ne fonctionne pas.

« Ah, je te reconnais bien là, le premier de la classe ! » lâcha-t-il avant d’exploser de rire.

« Hahaha. Tu vois que c’est une bonne idée ! » répondit fièrement Jaemin.

« Ouais, ouais. Bon, d’abord il faut qu’on bouge de là. » lui rappela Sunggoo.

« Oui, tu as raison. J’irai inspecter le meilleur angle d’attaque dans un deuxième temps. »

La destination de l’armée étant évidente, il n’aurait aucun mal à trouver comment la mettre en déroute. Les nombreuses collines, rivières de pois et gorges recelaient d’éléments à même de les bloquer. Il n’y avait qu’à pousser un rocher ici, faire déborder le succédané d’eau de son lit ou encore créer un mur de flammes pour enfin y parvenir. Ensuite, il ne resterait plus qu’à espérer avoir gagné suffisamment de temps avant le retour de l’Immortel…

Nostra

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 178
SSN Chapitre 180

9 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Tempus

    erf très fort le Sunggoo mais pas très malin .

    Merci chevalier Nostra pour le chapitre.

    Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Jaemin est vraiment futé.

    Répondre
  7. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. essitamessitam

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Newkan

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com