DNC Chapitre 259

DNC Chapitre 258
DNC Chapitre 260

Yo ! J’espère qu’un orage a éclaté chez vous et que la température a baissé, parce que ça n’est pas concluant ici !

Que faut-il faire pour avoir un son et lumière digne de ce nom :p

Bonne lecture !

Chapitre 259 – La migraine de Diwu Qingrou

Toute l’assemblée plongea dans le silence.

Buchu, est-ce que le ministère de la Défense a fini ses comptages ?” Demanda Diwu Qingrou en soupirant.

Han Buchu, un peu hésitant, toussa sèchement par deux fois et dit : “Effectivement, mais je ne crois pas que les chiffres soient tout à fait exacts…”

Nous t’écoutons.” Dit doucement le Premier ministre.

Soit. Ces trois derniers jours, le nombre de visiteurs du Jiang Hu a augmenté…” Han Buchu déglutit et jeta un coup d’oeil rapide à l’expression de son supérieur. “Avant hier ; leur population est montée à plus d’un millier de personnes. Hier, il y avait quatre mille experts à la fin de la journée. *tousse*… *tousse*… *tousse*…”

Et aujourd’hui ?”

Aujourd’hui… Aujourd’hui… À midi, le nombre de visiteurs du Jiang Hu a… a dépassé les trente milles !” Han Buchu transpirait profusément. “De nombreuses personnes sont encore en chemin vers le centre du continent. Nous nous attendons à ce que d’ici à ce que nous fermions les portes, ce nombre atteigne les cinquante ou soixante mille individus.”

L’assemblée fut frappée par ce nombre terrifiant.

Ces derniers jours, les rumeurs à propos de Demande aux Cieux et le Sabre des Enfers s’étaient répandus comme une traînée de poudre à travers tout le Grand Zhao. De plus en plus de chasseurs de trésors arrivaient à la Citadelle du centre du continent.

Il y a dix jours encore, ils n’étaient que quelques douzaines, mais leurs nombres gonflaient quotidiennement…

La situation est extrêmement grave !” Diwu Qingrou fronça les sourcils : “Chef de niveau Roi Jing !”

Jing Menghun s’inclina et répondit : “J’attends vos ordres, monsieur.”

Le Hall des Cavaliers Dorés doit agir et capturer le possesseur de Demande aux Cieux, et celui du Sabre des Enfers. Ces armes doivent finir entre nos mains ! On ne peut pas les laisser causer davantage de problèmes.”

À vos ordres !” Répondit le Roi Martial en hochant la tête.

C’est probablement la seule façon de calmer le jeu. Comme le Sabre des Enfers et Demande aux Cieux ont déjà provoqué des vagues, il nous sera impossible d’étouffer complètement les rumeurs.” Diwu Qingrou soupira. “Nous ne pouvons qu’en prendre le contrôle. La foule s’agitera quelque temps mais en voyant que rien ne change, elle se dispersera d’elle-même…”

Han Buchu soupira : “Mais cette agitation durera tout de même un long moment…”

Diwu Qingrou demanda : “Des nouvelles de la mission à la secte Au-Delà des Cieux ?”

Le front de Jing Menghun se couvrit de sueur froide : “Tousse… Tousse… L’équipe est revenue hier, mais… Meng Chaoran est toujours en vie. De plus, nous… Nous avons perdu deux Vénérables Martiaux de 9ème rang.”

Le Premier ministre fronça les sourcils : “Au-Delà des Cieux est aussi puissant que ça ?”

Le Roi Martial sentit son front dégouliner de sueur froide.

Diwu Qingrou était toujours imperturbable, aussi un froncement de sourcils de sa part était déjà extrêmement dangereux… Mais aujourd’hui, non seulement il fronçait les sourcils mais en plus, il prenait quelques grandes inspirations pour se calmer. Il était très agité.

Eh bien… Alors qu’ils allaient porter le coup de grâce, deux épéistes mystérieux sont soudainement apparus.” Expliqua Jing Menghun.

Deux épéistes mystérieux ?” Le Premier ministre rit doucement : “Lorsqu’ils allaient porter le coup de grâce ? Chef de niveau Roi Jing, il va falloir que le Hall des Cavalier Dorés change.”

Vous avez raison, Premier Ministre.” Le Roi Martial n’avait rien à répondre. Son équipe aurait parfaitement pu remplir sa mission, et elle avait eu de nombreuses occasions de tuer leur cible avant l’apparition des deux bretteurs.

Cependant, les deux Vénérables de neuvième rang n’avaient pas lancé d’assaut total pour éviter des pertes inutiles, et c’est ainsi qu’ils ratèrent leurs chances.

En fait, on pouvait même affirmer qu’ils auraient pu tuer Meng Chaoran dès le début s’ils avaient utilisé leurs techniques mortelles, mais toutes ces occasions disparurent complètement à l’arrivée des deux épéistes.

Voilà ce que voulait dire Diwu Qingrou par ‘changer’. Il n’avait jamais manifesté la moindre déception à l’égard de Jing Menghun, mais ce dernier savait qu’il lui serait dangereux de prendre ses aises pour autant…

D’ailleurs, il exécrait le Roi des Enfers Chu à ce sujet ; sans la perfidie de ce dernier, le Hall des Cavaliers Dorés n’aurait pas perdu deux Rois Martiaux ! S’ils avaient pu confier l’assassinat de Meng Chaoran à un Roi Martial, la mission aurait été à toute épreuve.

Par conséquent, les experts les plus puissants qu’ils pouvaient envoyer en mission étaient des Vénérables de neuvième rang ! Comme quoi, tout était vraiment de la faute du Roi des Enfers Chu !

En six mois, plus de la moitié de notre réseau d’espionnage de la Citadelle du Nuage de Fer est tombé entre les mains de l’ennemi ! Un roi martial a perdu la vie, et un autre est à présent handicapé. Près de cinquante experts officiers du Hall des Cavaliers Dorés ont été tués à la Citadelle !” Dit Diwu Qingrou doucement. “Même Numéro Un y a péri. Et juste après, notre mission contre Meng Chaoran et la secte Au-Delà des Cieux, qui n’aurait pas dû poser de problèmes, a été un échec !”

Jing Menghun garda la tête basse.

Le Premier ministre poursuivit lentement d’une voix sévère et froide : “Le Hall des Cavaliers Dorés, durant ces six mois, n’a pas réussi une seule mission !”

Cette fois, avec Demande aux Cieux et le Sabre des Enfers… J’espère que le Hall ne me décevra pas.” Dit-il calmement. “Chef de niveau Roi Jing, vous allez devoir vous investir un peu plus dans cette mission.”

À vos ordres !” Répondit haut et fort le concerné.

Hanbu Chu aborda un autre sujet pour distraire son supérieur : “Premier ministre, la famille de Numéro Un est arrivée… Tie Butian nous l’a envoyée, comme promis.” Jing Menghun lui jeta un regard reconnaissant.

La famille du Numéro Un…” Diwu Qingrou devint légèrement pensif. Il réfléchit un long moment avant de dire : “Buchu, occupe-toi d’eux et donne leur tout ce dont ils ont besoin… Traite-les avec le même décorum que la royauté. C’est compris ?”

Han Buchu s’inclina.

Gao Sheng, y’a-t-il la moindre tension entre le clan Ji et le tien ?” Demanda lentement le Premier ministre.

Nos clans font tous deux partie des Trois Cieux Intermédiaires, mais une grande distance nous sépare ; Un des clans est au nord, l’autre au sud. Nous n’avons aucun problème avec eux.” Répondit Gao Sheng.

Hmm, dans ce cas, tu vas t’occuper du jeune maître Ji Mo et tant que tu y es, vérifie ses antécédents.” Répondit Diwu Qingrou. “Quant à Rui Butong… Est-ce que l’un d’entre vous a déjà entendu parler de lui ?”

Jamais.” Gao Sheng réfléchit un long moment et dit : “Je n’ai jamais entendu parler d’un clan de ce nom dans les Trois Cieux Intermédiaires.”

Hmm…” Le Premier ministre resta songeur un court instant et dit : “Prête une attention toute particulière à cet homme… Essaie de voir s’il pourrait être une des identités du Roi des Enfers Chu.”

Cette hypothèse surprit Gao Sheng : “Une des identités du Roi des Enfers Chu ?!”

Han Buchu et les autres furent tous aussi stupéfaits !

Le Premier ministre poursuivit : “Les chances que ça soit lui sont assez basses mais d’après nos hypothèses précédentes, le Roi des Enfers Chu va venir au Grand Zhao sans le moindre doute possible. La question est : comment va-t-il s’y prendre ? Quelle identité va-t-il utiliser ? Nous devons réfléchir à tous ces points…”

Même si ce Rui Butong n’est pas le Roi des Enfers Chu… Il prendra certainement contact avec eux…” Dit-il en marquant une pause, témoignage de son hésitation. “Gao Sheng, tu es en charge de cette question. Si tu pouvais attraper le Roi des Enfers Chy, alors leur destin serait scellé !”

Le regard du jeune homme brilla : “Rassurez-vous, Premier ministre. Si ce Rui Butong est bel et bien, il ne m’échappera pas même s’il se fait pousser des ailes !”

Hmm, mais fais attention de ne pas mêler ton clan à ça, et de ne pas entrer ouvertement en conflit avec lui.” Dit calmement Diwu Qingrou. “Par égard envers ton clan, tu ne dois pas briser les… règles.”

Je comprends.”

La réunion est terminée, attelez-vous à vos tâches respectives. Han Buchu, tu es en charge des opérations.” Déclara le Premier ministre. “Yunhe t’assistera. Gao Sheng s’occupera de contacter les clans. Le Chef de niveau Roi Jing s’occupera des gens du Jiang Hu. Le chef de niveau Roi Yin va s’occuper… De certaines affaires secrètes.”

Pendant ce temps, Rui Butong et Ji Mo étaient confortablement installés dans le manoir de Cheng Yunhe et ils bavardaient joyeusement en buvant du thé, les pieds posés sur des chaises.

Chu Yang et Gu Duxing s’étaient fourvoyés sur un point : ils avaient volé bien plus que ce qu’ils ne pensaient !

Dès qu’ils eurent créé cette histoire de Demande aux Cieux et du Sabre des Enfers, ils commencèrent à se faire une petite fortune.

Sur leur chemin, d’innombrables maisonnées riches furent nettoyées par Rui Butong mais Ji Mo, rien qu’en ramassant ses miettes, amassa plusieurs millions de pièces d’or ! L’estimation de Gu Duxing quant à leur fortune était bien trop faible !

En quittant le Nuage de Fer, ils n’avaient qu’un petit sac mais à présent, ils devaient utiliser un carrosse pour transporter tous leurs billets !

De plus, Rui Butong avait également volé quelques objets rares ou étranges, et ils avaient maintenant tous deux l’air de nouveaux riches. Ji Mo portait deux bracelets de jade violet à ses poignets, et le chapeau sur sa tête était même orné d’une grosse perle lumineuse.

Ils avaient mangé toutes sortes de mets raffinés sur leur trajet, au point d’en avoir même grossi.

Quand ils n’avaient rien d’autre à faire, ils sortaient le Sabre des Enfers et tuaient quelques personnes en causant le chaos. C’était eux qui avaient fait naître ce raz-de-marée de chaos et d’excitation dans le Grand Zhao.

Enfin, les deux vauriens arrivèrent calmement chez Cheng Yunhe sans se soucier des émeutes à la Citadelle, et ils mangèrent et burent comme si de rien était.

Cette fainéantise était digne du second maître du clan Ji, dont le talent pour la paresse était inégalé… Et elle prouvait la supériorité intellectuelle des deux compères sur les deux péons, Dong Wushang et Luo Kedi. (NdT Bac+2 les enfants !)

Rui Butong admirait un petit cheval de jade violet qu’il avait ‘accidentellement’ ramassé dans la chambre de Cheng Yunhe. Il l’aimait tellement qu’il ne voulait plus le reposer. “Ji Mo, dis-moi, qu’y a-t-il d’amusant à faire par un froid pareil ? C’est chiant de voler tout le temps dans ces conditions.”

Ji Mo lui sourit : “Mais non, tout va bien, ton troisième frère admire son tas de pièces et adore ça. Continue de voler pour moi.”

Rui Butong roula des yeux : “Je me demande si grand-frère va venir ici.”

La ferme !” Ji Mo le fusilla du regard. “Ça ne va pas de dire des choses pareilles, imbécile ?”

Rui Butong se tut aussitôt. Il serait catastrophique que des gens sachent où se trouve le Roi des Enfers Chu.

Ji Mo leva la tête et hurla : “Qu’on nous envoie deux masseuses sur-le-champ !”

Au bout d’un certain temps, Cheng Yunhe revint alors que le jeune maître Ji Mo s’endormait presque sous les massages de la bonne.

Jeune maître Ji… ?”

Qu’y a-t-il ?”

Tousse… Tousse… Un jeune maître prétendant être un vieil ami demande à vous voir.” Cheng Yunhe regarda ce vaurien qui refusait d’ouvrir les yeux alors qu’on lui parlait. Il avait vraiment envie de le fiche dehors. N’es-tu donc pas un jeune maître ? Je m’occupe de toi par égard envers le clan Ji, mais tu pousses le bouchon trop loin, Maurice…

Ji Mo garda les yeux clos, fit un geste de la main et dit arrogamment : “Faites-le entrer !” Il se comportait comme un empereur envers son eunuque…

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 258
DNC Chapitre 260

9 Commentaires

  1. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  2. hollowrebel

    génial comme chapitre, merci.

    Répondre
  3. Cèlen

    Merci pour le chapitre !!!

    Et fait attention Maurice ! XD

    Répondre
  4. Shirosuu

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  5. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  6. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. essitamessitam

    Si tu pouvais attraper le Roi des Enfers Chy
    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com