DNC Chapitre 289

DNC Chapitre 288
DNC Chapitre 290

Second DNC de la semaine ! Où Rui Butong est vraiment désespéré…

Bonne lecture :p

 

 

Chapitre 289 – Le grand coup : la capture du Roi des Enfers Chu

 

Leur dispute finit par se terminer.

Les deux frères restèrent allongés à terre à grogner, le visage couvert de bleus.

Le jeune maître aîné Ji prit quelques inspirations profondes et frotta doucement ses bleus. “Bordel, cet enfoiré a beaucoup progressé.” Il ne cessa pas de jurer : “Tu oses me frapper ? Je suis ton grand-frère, et les grands-frères ont toujours été comparables aux pères. Tu es un petit bâtard qui n’a aucun respect pour ses anciens ou ses ancêtres.”

Rui Butong eut mal au ventre à force de se retenir de rire. Ça ne t’embarrasse pas de dire qu’un frère aîné est comme un père ?

Le second jeune maître du clan Ji était agenouillé à terre et frottait ses fesses douloureuses. Il pestait et ne cessait de murmurer : “Je vais te cogner à mort, espèce d’enfoiré !”

Quand on sera rentré, Ji Mo, je dirai à Père tout ce que tu as fait, du début à la fin ! Laissons-le te punir ! Les doyens se réuniront même pour discuter de ta punition…  Ooh…” Dit Ji Zhu en comptant malicieusement sur ses doigts.

Ji Mo pleura aussitôt à chaudes larmes : “Aah ! Grand-frère ! Mon grand-frère ! Nous avons tous les deux la même mère, nos coeurs sont connectés, nous partageons le même sang.  Quand l’un de nous souffre, l’autre a mal également… Je suis ton frère ! Tu… Tu… Tu… Tu n’es pas aussi cruel, pas vrai ? Je suis foutu si tu fais ça ! Ils m’enfermeront dans une cave noire pendant trois ans, à  tout le moins…”

Huh huh !” Ricana Ji Zhu. “Qu’est ce que ça peut me faire ?”

Ji Mo leva la tête d’un air misérable. On aurait qu’il était prêt à faire à tout sacrifier. “Dis-moi, que veux-tu pour garder ça secret ?”

Ji Zhu regarda son petit frère d’un air satisfait : “Je peux me taire, mais à une condition… Et une simple !”

Dis-moi laquelle, j’accepterai !” Dit bravement Ji Mo. Il ressemblait à un condamné à mort qui n’avait plus rien à perdre.

Une fois qu’on sera au clan, je veux que tu m’accuses de tout. Tu dois m’accabler férocement et faire en sorte que le clan me prive de ma position de successeur. Je vais porter le chapeau à ta place. Voilà, c’est tout.” Ji Zhu cligna des yeux une paire de fois et dit avec héroïsme : “Je suis ton grand-frère et en tant que tel, je ne peux pas te laisser endosser toute la responsabilité de ce désastre.”

Rui Butong, qui était toujours secoué de rire, eut tout à coup le vertige.

C’est… C’est ça, ta condition ?

Non !” Dit Ji Mo avec émotion. “C’est le responsable qui doit être puni ! Comment pourrais-je permettre que mon grand-frère bien-aimé endosse la responsabilité à ma place ? C’est décidé ! J’accepterai n’importe quelle punition, même si je dois me retrouver dans une cave noire !”

Non ! Petit-frère, tu es encore jeune ! Laisse-moi aller dans la cave.” Ji Zhu dit sincèrement : “Je laisse le clan entre tes mains…”

Non ! Grand-frère… Tu es le pilier du clan !” Dit Ji Mo d’un air déterminé.

Bordel ! Mais tu vas devenir le chef du clan, oui ?” Hurla l’aîné avec un regard plein d’angoisse et d’une pointe de  folie.

Jamais ! Je ne le deviendrai pas même si tu me tues ! Même si tu dois me couper la tête !” Dit Ji Mo avec ferveur. “Même si tu t’agenouilles face contre terre devant moi, ce second jeune maître ne le deviendra pas ! Ma tête peut tomber et mon sang couler, mais je resterai libre !”

Woah…” Ji Zhu se précipita follement sur son cadet et l’étrangla à deux mains. Il le secoua en grinçant des dents : “Alors… Tu acceptes ?”

Ji Mo suffoquait au point que sa langue ne sorte de sa bouche, mais il resta vaillamment inflexible : “Jamais ! Même… Si… Je… Meurs…”

Rui Butong observa la scène avec confusion. Dans les autres clans, les frères se battaient jusqu’à la mort pour la position de chef. Personne ne pourrait imaginer que dans le clan Mo, les deux frangins se renvoyaient cette responsabilité…

Doivent-ils vraiment agir ainsi ? Ce n’est que la position de chef de clan…

Mais en y réfléchissant, il éprouva aussitôt un grand soulagement. Le clan rencontrerait quelques difficultés avec un de ces vauriens préférant s’allonger plutôt que de rester assis à sa tête…

Le voleur ne pouvait que faire claquer sa langue de surprise devant cette situation. Il faut vraiment de tout pour faire un monde…

Ai pitié de moi, petit frère.” Ji Zhu baissa soudainement les bras et gémit : “Tu dois m’aimer. Tu sais à quel point je suis paresseux ; comment pourrais-je être capable de devenir le chef de clan ? La pression que Père et les doyens m’infligent est sur le point de me rendre cinglé. Je dois étudier quotidiennement ces maudites formalités…”

Ji Mo gémit également : “Épargne-moi, grand-frère, je suis encore jeune ! Mon coeur d’adolescent ne peut pas supporter une telle désolation. Bouhouhouuuh…”

Les deux frères se tinrent la tête et pleurèrent.

Rui Butong tomba à terre, confus. Lui non plus ne pouvait plus en supporter davantage ; il martela le sol du poing en fondant en larmes. “Épargnez-moi, par pitié… Je suis trop misérable…”

Tandis que ces trois vauriens jouaient leur scène comique, le Hall des Cavaliers Dorés de Diwu Qingrou avait rassemblé ses experts et encerclait les Appartements Célestes.

Jing Menghun lui-même menait ce groupe lourdement armé !

Leur mission était de capturer le Roi des Enfers Chu !

Le Roi Martial Meng était absolument convaincu qu’il s’agissait de la plus grosse mission qu’on leur ait confiée ces dernières années ! C’était une mission qui allait définitivement rentrer dans les annales !

Est-ce que la cible est encore là ?” Demanda Jing Menghun à voix basse.

Un des Vénérables Martiaux chargés de la surveillance lui fit son rapport : “Oui, chef .” Il tenta de contenir son excitation, le regard joyeux : “J’ai observé attentivement la cible. En regardant à travers ces rideaux, on peut voir une personne assise à table à lire. Elle a l’air de réfléchir à quelque chose et n’a pas bougé.”

Tu es sûr ?”

Sûr, chef.”

Jing Mengun se sentait sûr de lui. Il se leva et sourit : “Je reconnaîtrai ton mérite si cette mission réussit !”

Le Vénérable s’inclina joyeusement. “C’est entièrement grâce à votre commandement, chef !” Il était si heureux qu’il se sentait pousser des ailes.

Les yeux du Roi Martial Jing brillèrent d’une lueur féroce : “Votre attention !” Il balaya ses subordonnés d’un regard acéré et dit : “Cette mission est de la plus haute importance ! Il ne doit pas y avoir la moindre erreur ! Elle pourrait affecter le futur du Grand Zhao et les plans du Premier Ministre pour unifier le monde ! Compris ?”

Un Vénérable de neuvième rang dubitatif demanda : “Elle est si importante que ça ?”

Je ne vais pas hésiter à vous le dire : notre cible est…” Il tourna tout à coup les yeux vers la fenêtre et baissa le ton pour rendre son annonce plus impressionnante. “le Roi des Enfers Chu !”

Tous ses subalternes changèrent d’expression, et certains ne purent même s’empêcher de s’exclamer : “Le Roi des Enfers Chu ?!”

C’est trop choquant ! Trop surprenant ! Trop…

Je n’arrive pas à croire qu’il s’agisse du Roi des Enfers Chu ! Aaaah !

Jing Menghun couvrit rapidement la bouche d’un Vénérable qui avait presque crié de surprise, puis il le gifla aussitôt et le gronda sourdement : “Pourquoi hurles-tu, bordel de merde ? Tu vas lui faire peur…”

Le Vénérable Martial qui venait de se prendre une volée de baffes était à présent aussi échevelé que s’il avait traversé une tornade. Jing Menghun le relâcha, et le Vénérable cracha aussitôt du sang ainsi que quelques dents. Aussi incroyable que ça puisse paraître, il demanda tout de même avec excitation : “C’est vraiment le Roi des Enfers Chu ?”

Le chef de niveau Roi Jing le fusilla d’un regard méprisant et regarda les autres avant de gronder : “Vous n’êtes vraiment qu’une bande de bons à rien. On doit juste capturer une personne, pas de quoi être aussi excité ! Ce n’est pas la première fois !”

Tout le monde hocha la tête comme autant de poulets qui picorent, mais ils ne purent cacher leur excitation.

Le Roi des Enfers Chu… C’est le Roi des Enfers Chu…

En sermonnant ses subordonnés, ce Roi Martial demeura d’un calme olympien, au point que son expression ne change pas du tout. Cela dit, même après toute une vie de dangers, il ne pouvait pas non plus s’empêcher de rougir d’excitation.

C’est… le Roi des Enfers Chu !

King Menghun déglutit discrètement et dit : “Restez vigilants et suivez mes ordres !”

Oui Chef !”

Équipe un, équipe deux et équipe trois !” Dit le Roi Martial d’une voix basse et pressée, tendue comme si une tempête allait éclater.

Oui chef !” Répondirent-ils avec une excitation croissante.

Bloquez toutes les issues ! À partir de maintenant, même une souris n’en sort pas !”

Compris !”

Équipe quatre, équipe cinq et équipe six !”

Oui chef !”

Bloquez discrètement les airs ! Même une mouche ne doit pas pouvoir s’échapper !”

Compris !”

Équipe sept, équipe huit et équipe neuf !”

Oui chef !”

Assistez les autres !”

Compris !”

Wutian !”

Oui Chef !” Yin Wutian sortit des rangs, les yeux brillants d’excitation à l’idée de venger son frère, que le  Roi des Enfers Chu avait rendu handicapé. Il éprouvait envers lui une haine mortelle et à ce moment, l’heure de la vengeance était enfin arrivée.

Prend tes hommes et attaque par la fenêtre !”

Compris !”

Tous les autres, avec moi à la porte principale !”

Compris !”

Jing Menghun était incontestablement un bon meneur d’hommes. Il avait arrangé ses équipes de la meilleure façon qui soit !

Tout était prêt !

Le Roi Martial Jing pouvait sentir son pouls s’accélérer !

Tous les hommes présents pouvaient sentir leur coeur battre la chamade ! Ils avaient même l’impression qu’il allait sortir de leur poitrine ! Ils haletaient comme des hommes qui n’avaient pas eu de relations sexuelles pendant des décennies et venaient de découvrir leurs magnifiques épouses…

Certains ne purent s’empêcher de déglutir plusieurs fois…

Tout le monde attendait l’ordre d’agir, les yeux rivés sur Jing Menghun.

Le temps sembla se figer à ce moment !

Enfin, toutes les équipes arrivèrent en position !

Les yeux du chef de niveau Roi Jing brillèrent tout à coup d’une lueur glaciale !

Tous les experts cessèrent de respirer.

Jing Menghun leva lentement le bras droit…

Tous eurent le coeur au bord des lèvres…

Juste à ce moment !

Jing Menghun abattit de force son bras et dit d’une voix basse si puissante qu’elle secoua leur esprit et les étourdit légèrement : “À l’attaque… !” Sa voix était même un peu tremblante.

Cependant, personne n’y fit attention. Tout le monde bondit comme des flèches à son ordre.

Ils allaient tellement vite qu’ils surpassaient leur vitesse habituelle ! Tout le monde était excité au point d’en percer !

C’était la plus mission la plus importante du Hall des Cavaliers Dorés depuis sa fondation : capturer le Roi des Enfers Chu !

Jing Menghun mena ses troupes en volant à la vitesse de l’éclair. Ils parcoururent ainsi trois cents mètres en allant si vite qu’on ne voyait qu’une traînée de fumée, et se fondirent dans le néant en progressant dans les Appartements Célestes !

Là, ils flottèrent silencieusement dans les airs comme de la brume !

Swoosh… swoosh… swoosh…

Enfin !

Ils arrivèrent aux appartements du Roi des Enfers Chu !

Ils se tinrent devant sa porte !

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 288
DNC Chapitre 290

11 Commentaires

  1. IsybileXiaoNovels

    Merci pour ce chapitre est hilarant, je me suis bien marré

    Répondre
  2. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS : Je me suis marré mais je les plains, les pauvres…

    Répondre
  3. Cèlen

    Et là c’est le Drame !!! XDD Excellent chapitre merci bcp !

    Répondre
  4. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Shirosuu

    La chute va être terrible ! J’en ris déjà mdrr. Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre
    J’en connais qui vont subir un choque

    Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre
    PS:on en parle ou pas du fait que personne na cru 1 seconde en la réussite de cette capture ? 😉

    Répondre
  9. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  10. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com