DNC Chapitre 299

DNC Chapitre 298
DNC Chapitre 300 [Bonus]

Wew, voilà, enfin fini !

Bonne lecture à tous, je vais glisser sous mes draps ! J’ai froiiiiiiiiiiiiIIIIIIIIIIIIIIIiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiIIIIIIIIIIIIIIIIIIiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiid

 

 

Chapitre 299 : Sois heureuse, Xiao Wu !

 

Ji Mo faisait partie de la plus jeune génération d’un très grand clan. Il comprenait dès lors quel destin pouvait attendre un individu dont le potentiel serait ruiné… Comment ne pas se sentir attristé ? Si seulement il avait pu intervenir… mais il n’était que son cousin, et cette affaire concernait les instances les plus élevées du clan Mo. La seule chose qu’il parvint à se promettre, c’était de l’aider à guérir et à lui trouver une maison digne de ce nom, afin qu’elle puisse tout au moins vivre heureuse.

« Je vais rester avec Xiao Wu encore un petit moment. Faites‐leur savoir que j’arrive. »

La petite était en larmes…

« Xiao Wu, viens me voir. Comme je te disais, frère Chu Yang t’a fait parvenir quelques cadeaux. » Lui dit Ji Mo d’une voix tendre, en prenant sa petite main dans la sienne. Il la guida vers une pièce et commença à lui présenter différents objets.

« Regarde un peu ça !» Lui lança Ji Mo en désignant une fiole de jade.

« Qu’est-ce que c’est ? De l’eau ? C’est pas de l’alcool, j’espère ?» Répondit Mo Qingwu, l’air suspicieux. Elle prit la bouteille entre ses mains et parvint à sourire avant de demander, « Elle est à Chu Yang, c’est ça ?»

« Oui. Euh… C’est ce qu’il y a dans la fiole le cadeau. »

Petite puce… Son contenu vaut tellement plus ! pensa‐t‐il attendri.

« Ah, frère Chu Yang…» fit la petite en tenant la fiole contre elle. De nouvelles larmes coulèrent sur son visage. Elle avait tout fait pour contenir la douleur en son seul cœur qu’elle était à cet instant incapable de les retenir.

Ji Mo ne savait plus comment réagir. S’il s’était attendu à une telle réaction juste en lui présentant une fiole de jade… Enfin, elle parvint à s’arrêter après un bon moment.

« C’est un trésor qu’on appelle l’eau de jouvence. Tu devrais la boire. D’ailleurs, frère Chu Yang a insisté pour que je sois témoin du fait que tu la boives !»

« Mais… mais je ne peux pas la boire. Parce que si je la bois, il n’y en aura plus !» Répondit‐elle en lui présentant ses grands yeux.

« Ah ah, petite chipie, qu’est-ce qui t’en empêche ? Bois‐la. Elle t’aidera à guérir et à te débarrasser des cicatrices. »

« Je ne veux pas la boire… est‐ce que je peux la garder ?»

« Hmm… je ne suis pas sûr. J’ai peur de finir très en colère si tu ne la bois pas ! Et frère Chu Yang va être très triste s’il apprend que tu n’en as pas voulu…»

« Bon, alors c’est d’accord ! Je la bois tout de suite !»

Il a un tel effet sur elle, chaque fois que je mentionne son nom… pensa Ji Mo, légèrement décontenancé.

Elle absorba enfin l’intégralité du liquide et regarda attendrie cette petite bouteille, avant de s’écrier, « Qu’est-ce qu’il a d’autre pour moi ?!»

« Voyons voir… Ça… Et ça, aussi ?» Fit‐il en défaisant le contenu du paquet, révélant des objets aux formes étranges et de magnifiques jouets.

« C’est magnifique !» S’exclama-t-elle en se saisissant d’une broche d’acier rouge et de fer étoile, à l’apparence ravissante.

Ji Mo ne l’avait pas remarqué avant, mais l’objet était d’un raffinement sans pareil. Seul Chu Yang était capable d’une telle conception.

« C’est bien Chu Yang qui me l’a envoyée… Mais c’est toi qui as ramené les autres jouets, non ?» Demanda le petite.

« Co… comment est‐ce que tu le sais ?» S’étonna Ji Mo.

« Parce qu’il n’y a que Chu Yang qui sait ce que j’aime… Toi, pas du tout du tout !» Lança‐t‐elle en feignant la colère.

Il était sidéré.

« Frère Ji Mo, je dois te remercier. » Dit‐elle en prenant la broche contre elle. « Merci de m’avoir apporté tous ces cadeaux. »

« Il n’y a pas de quoi. » Répondit‐il.

Il fit de son mieux pour ne rien laisser transparaître, mais la tristesse le prenait directement aux tripes.

Elle est tellement mal en point…

« Écoute, je dois aller discuter avec l’oncle. Enfin… Oui, voilà. »

Il aurait souhaité lui dire autre chose, mais quoi ? Mieux valait ne rien dire.

Je resterais avec toi si seulement personne n’avait requis ma présence… Mon clan attend de moi que je participe à l’effort de guerre. Je t’aurais bien prise dans ma famille, mais qui jouera avec toi ?

Après un soupir, il s’en retourna dans le hall principal. En fait, Mo Xingchen avait de toute manière refusé cette possibilité. Ça n’aurait probablement pas posé de problèmes en temps normal, mais en temps de guerre… Il faudrait voir ça plus tard. Du reste, Ji Mo n’était pas le seul à être venu visiter Xiao Wu. Un autre homme, le second fils du clan Luo, était venu à son tour.

« Comment ça, le clan Luo ?» s’était étonné Mo Xingchen.

Ji Zhu et Ji Mo sont ses cousins, mais qu’est-ce qu’un membre du clan Luo pourrait bien lui vouloir ? Ne sait‐il pas que nos clans sont ennemis ? Après plus d’un siècle de guerre, les griefs ne risquent pas de s’effacer. Et pourtant il vient la visiter ? Je ne comprends pas. Est‐ce qu’il vient nous moquer, maintenant que la pièce maîtresse de notre clan est handicapée ? Si c’est le cas… il va le regretter au prix de sa vie.

Finalement, Mo Xingchen n’eut d’autre choix que d’aller l’accueillir. « Mais entrez donc ! Puis‐je vous demander ce que le second fils du clan Luo nous souhaite ?»

En dépit de sa tenue aussi blanche et pure que la neige, les regards des membres du clan Mo lui étaient hostiles. Il semblait cependant parfaitement relaxé. Même son regard était assuré. Luo Kedi n’était pourtant pas du genre à bien se mélanger à la société, en dépit de son humour. On ne plaisantait simplement pas vis‐à‐vis de ses proches.

Chu Yang est mon frère… et c’est lui qui m’a demandé de visiter Xiao Wu dès que l’occasion se présenterait. Eh bien, voilà, l’occasion s’est présentée. À moi d’honorer ma promesse, et peu importe que nos clans soient ennemis. Ils l’étaient déjà quand j’ai fait cette promesse à Chu Yang. Même si je dois périr, je l’honorerai !

Or, les événements qui suivirent étonnèrent au plus haut point Mo Xingchen lui‐même, malgré toute son expérience et sa sagesse.

« Xiao Wu !» Lança Luo Kedi en la voyant passer, abandonnant son regard froid au profit du plus sincère sourire. C’était comme s’il retrouvait enfin sa propre sœur.

« Frère Luo !» Répondit celle‐ci.

Elle était plus qu’agréablement surprise, n’ayant que trop bien conscience des tensions qui existaient entre les deux clans. Luo Kedi avait défié cette vérité dans le seul but de la retrouver, aussi le clan Mo lui laissa‐t‐il le passage libre. Il l’écouta alors parler de ses problèmes, joua à différents jeux avec elle et lui raconta même quelques histoires.

Depuis combien de temps ne l’ai-je pas vu aussi heureuse ? Elle est heureuse de voir un homme d’un clan ennemi… et ce plus encore que son propre père. Ai‐je fait une erreur ? Mais je suis le chef de ce clan… Si j’ai fait une erreur, c’est pour le bien du clan… pensa Mo Xingchen avant de s’éloigner, les laissant tranquilles.

« Xiao Wu, frère Chu Yang m’a envoyé pour passer du temps avec toi et jouer autant que possible. Mais je ne peux rester qu’une journée. » Lui expliqua Luo Kedi en se mettant à son niveau. « Je dois partir demain pour Cang Lan. »

« Mais pourquoi tu dois partir là‐bas ? Je suis tellement seule ici… personne ne veut jouer avec moi, et personne ne me parle !» Pleura‐t‐elle.

Il la laissa pleurer un moment, puis entreprit finalement de lui répondre de son ton le plus doux : « Je n’ai pas envie de te laisser seule. Mais je n’ai pas le choix. C’est un monde dangereux, Xiao Wu, mais essaie toujours d’y trouver de la joie. Tu vois, le monde est rempli de mes ennemis, mais il est aussi rempli de mes amis. Si je veux protéger ce monde, je dois honorer mon devoir en tant que membre d’une famille des Trois Cieux Intermédiaires. C’est mon devoir en tant qu’homme !»

Elle n’avait beau être qu’une petite fille, il lui parla le plus sincèrement du monde. Il appartenait aux Trois Cieux Intermédiaires et devait honorer son devoir, sous peine de tout perdre.

« Je… je t’ai amené quelques cadeaux, enfin, un certain nombre, parce que je ne savais pas trop ce que tu apprécierais. » Se reprit‐il en déposant son sac. Avant d’ajouter : « Frère Chu Yang m’a demandé de venir te voir et de te dire quelque chose. »

« C’est quoi ?» S’intéressa la petite, un large sourire au visage.

« Il m’a dit de te dire… Sois heureuse, Xiao Wu ! Frère Chu Yang viendra bientôt te voir. Tu comprends ? Il va venir pour toi. »

Elle ouvrit la bouche, abasourdie, avant de pleurer à nouveau. Elle avait tant désiré entendre ces mots… C’était même la seule chose qu’elle avait jamais souhaité entendre. Que quelqu’un vienne et la délivre de toute cette peine. Dès qu’on parlait de Chu Yang, c’était comme si toute sa peine disparaissait, ne laissant plus que la joie s’exprimer.

Luo Kedi fut finalement contraint de partir. S’il avait pu rester si longtemps, d’ailleurs, ce n’était que parce que la maison du clan Mo se trouvait aux abords du champ de bataille de Cang Lan. Heureusement, Mo Tianyun était absent.

Mo Qingwu parvint pour sa part à se calmer un peu. Elle avait eu l’impression de grandir d’un coup, simplement en entendant ces mots.

Sois heureuse, Xiao Wu ! Frère Chu Yang viendra bientôt te voir. Il va venir pour toi.

Elle se récitait ses mots en serrant contre elle la fiole, le fourreau et la broche colorée comme la plus douce des soies. Elle se les chantait même parfois à haute voix. C’était comme un rêve… Restait à espérer que l’on ne l’en sorte pas.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 298
DNC Chapitre 300 [Bonus]

12 Commentaires

  1. Shirosuu

    Ah j’ai tellement hâte qu’il arrive et qu’il eclate tout le monde ! Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Cèlen

    Merci pour le chap!!!

    Répondre
  3. Dey

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre
    Je suis trop triste pour Xiao Wu !!

    Répondre
  5. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Tazam

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  9. Setsu

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  10. Khultima

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  11. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  12. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com