DNC Chapitre 300 [Bonus]

DNC Chapitre 299
DNC Chapitre 301

Pfiou, et voilà une bonne chose de faite ! Un beau DNC bonus en hommage à Khultima et à sa générosité 🙂  Nostra me charge de vous signaler que le chapitre d’EER de demain sortira entre mercredi et jeudi, il a trop à faire pour le sortir avant.

Bonne lecture à tous et merci encore, Khultima !

NB : on m’avait demandé de mettre les différents niveaux de culture dans le sommaire, c’est fait ! Je les poste ici aussi du coup : Disciple , Guerrier, Artiste, Maître, Aïeul, Vénérable, Roi, Empereur, Souverain, Saint… Vénérable Aîné !

 

Chapitre 300 : Explosions ! Plein d’explosions !

 

Une autre personne vint. C’était cette fois Dong Wushang, dont l’arrivée choqua plus encore que celle de Luo Kedi. D’autant plus qu’il était accompagné d’une large escorte de soldats, soit 240 experts martiaux, pour participer à l’effort de guerre sur le champ de bataille de Cang Lan.

Il était venu à dos de buffle, et tout son corps se balançait de gauche à droite, lui faisant regretter un peu plus à chaque seconde de ne pas être venu à cheval. Toute bête spirituelle qu’elle était, elle ne pouvait égaler le confort et l’esthétisme d’un cheval bien dressé. Cependant, il n’avait pas eu trop le choix, tant de par le poids de son sabre que de par les objets qu’il avait emportés, parmi lesquels son armure. Au final, il emportait près de 500 kilos de barda avec lui…

Les territoires du clan Dong étaient localisés à l’est de ceux du clan Mo et séparés de plus de 500 kilomètres. On comprendra ainsi parfaitement que cette joyeuse troupe n’était pas arrivée à la maison Mo par hasard. C’était à la requête exclusive du second jeune maître du clan qu’on devait ce fait…

Dong Wulei, à la tête des troupes, s’était opposé à ce changement de route qui n’allait faire que fatiguer et rallonger leur périple, mais l’aîné des jeunes maîtres n’était pas de poids à résister face à son frère. On lui avait imposé un buffle, il imposerait aussi ses règles !

Le message était très clair : on fait le détour, sauf si tu veux que je te défonce la gueule devant tes soldats.

Après une formidable gerbe d’insultes et de nombreuses complaintes, Wulei fut forcé d’accéder à la demande de Wushang… et de changer de chemin. 240 soldats parvinrent ainsi aux portes du clan Mo, avec l’aura majestueuse propre aux troupes montées.

Le sabre dans une main, le second jeune maître descendit du buffle et cria à la porte : “Informez ceux de votre clan que le second jeune maître du clan, Dong Wushang, est venu visiter la jeune Mo Qingwu !”

Le garde en resta coi, et les jambes paralysées par la terreur.

Putain mais c’est quoi ces types ?! Un clan ennemi, maintenant ?!

Mais les obligations de son poste aidant, il trouva assez de courage pour aller prévenir qui voulait bien l’entendre de la situation dramatique qui venait de se présenter. En conséquence, Mo Xingchen, le chef du clan, se sentit soudainement abattu.

Ça ne va donc jamais s’arrêter ? Qu’est-ce que ça signifie, tous ces jeunes maîtres qui viennent visiter notre fille handicapée ?

Si, à l’inverse du clan Luo, le clan Dong n’était pas entré directement en conflit avec le clan Mo, les deux fonctionnaient comme l’eau et l’huile : chacun restait dans son coin sans jamais interagir avec l’autre. N’en restait pas moins que la maison Mo était nettement plus faible que celle de Dong, en cause sans doute les tensions entre ses deux frères, là où Dong Wushang et Dong Wulei s’entendaient bien. Mo Xingchen fut dès lors contraint d’aller personnellement les accueillir, un peu effrayé.

Quoi ? Ils sont autant que ça ?! Non… non, ils viennent faire l’étalage de leur puissance…

Vous êtes le chef du clan Mo, n’est-ce pas ?” Lui lança Dong Wushang en voyant que son interlocuteur s’en tenait au silence puisque perdu dans ses pensées. Il continua respectueusement tout en le saluant, “Moi, Dong Wushang, suis venu visiter Xiao Wu. C’était alors que je me dirigeais vers le champ de bataille de Cang Lan que j’ai pris cette décision. J’espère, au nom de mon clan, ne pas vous avoir offensé de par cette visite impromptue.”

Que voulez-vous dire, mon très cher filleul ? Au contraire, je suis ravi de vous voir ! Entrez donc !” Répondit Mo Xingchen, avec tout le caractère obséquieux dont il avait le secret. Même si, à la vérité, il s’interrogeait sur le motif réel de sa visite.

Eh bien ! Comment se porte Xiao Wu, ces temps-ci ?” Lui demanda alors Dong Wushang tandis qu’il se dirigeait vers la cour intérieure.

Ce n’était pourtant pas un secret dans les Trois Cieux Intermédiaires, ses trois méridiens Yin brisés, Xiao Wu avait été privée de son entraînement et ne pouvait aller qu’au plus mal. Mo Xingchen se sentit touché en plein cœur, mais parvint une fois encore à maintenir les aspects.

Elle va bien, grâce à vous.” Répondit-il.

Grâce à moi, en êtes-vous sûr ? Je ne suis pourtant pas d’un tempérament très chanceux !” Le tacla Dong Wushang.

Cette fois, Mo Xingchen s’agaça quelque peu.

Espèce de… Je viens personnellement te saluer par respect pour ton statut de second jeune maître du clan Dong, et tu oses me provoquer ? On raconte pourtant que les jeunes frères du clan sont sérieux, alors qu’est-ce qu’il lui prend ? pensa-t-il.

Ce qu’il ne savait pas, c’était que cet importun et Mo Qingwu s’étaient déjà rencontrés dans le Pavillon de l’Armement Divin. En fait, Dong Wushang avait toujours été un peu marginal et assez peu au fait des codes sociaux, mais il avait grandement apprécié la compagnie de Mo Qingwu. Ils avaient tant échangé tous les deux que même un rustre tel que lui avait fini par partager ses joies et ses peines. Il l’adorait, cette petite.

Dès lors, il était devenu furieux en apprenant les torts que lui infligeait sa propre maison en raison de ses trois méridiens Yin brisés. Pourquoi était-il venu ? Pour exprimer toute son insatisfaction à cette idée, bien sûr, de la façon la plus colérique possible. Autant commencer dès le départ en jouant les gros bras…

Après la visite du voyou et du bandit Luo Kedi et Ji Mo, était-ce vraiment nécessaire ? Le simple fait de s’exprimer aurait suffi, mais…

Je me demande tout de même comment vous connaissez ma petite fille.” Lança discrètement Mo Xingchen, s’efforçant de rester calme. Mo Tianyun ayant alloué la plupart de ses troupes à l’effort de guerre, la maison Mo était incapable de faire face à la force expéditive du clan Dong. Mieux valait ne pas offenser cet invité-là.

On ne risque pas seulement de perdre la face, mais aussi la tête… pensa-t-il en effet.

Notre rencontre a été fortuite. Une coïncidence assez heureuse, dois-je dire, car j’apprécie beaucoup Xiao Wu. Mon grand frère aussi, du reste, à tel point qu’il ose à peine prononcer son nom, de crainte de la blesser. Il est très attentionné, vous savez…” Expliqua Dong Wushang, un sourire au visage.

Votre grand frère ?” S’étonna Mo Xingchen.

Il ne parle pas de son frère du clan… À qui est-ce qu’il peut bien faire référence ?

Oui, mon grand frère ! Au fait, je me dois de vous dire que c’est aussi un grand frère pour Ji Mo, Gu Duxing, Luo Kedi et encore beaucoup d’autres. Il a un amour profond pour Xiao Wu, tant en fait qu’il lui a offert son sabre le plus précieux. C’est un héritage familial… il y a eu plusieurs générations de Sabreurs Rois dans sa famille, et chacun d’entre eux a utilisé ce sabre pour traverser les Neuf Cieux.”

La réponse de Dong Wushang fit perdre toute contenance à son interlocuteur. C’était comme un bruit d’explosion suivi d’étoiles qui défilent devant les yeux… il en perdit même quelque peu l’équilibre.

Des Sabreurs Rois ? Un héritage familial… le frère de Ji Mo, Luo Kedi, Gu Duxing et Dong Wushang ? Mais c’est qui, ce type ?!

Et comment va-t-il réagir quand il se rendra compte que son précieux sabre a été enlevé à l’enfant ? S’il est pris d’un accès de rage… il pourrait tous nous tuer !

Quoiqu’il s’efforçait à ne rien en laisser transparaître, Dong Wushang ressentit la plus grande fierté à l’idée d’avoir réussi. C’était exactement ça, le but de leur manœuvre. Déclencher des explosions les unes après les autres, jusqu’à ce que Mo Xingchen s’effondre. C’était ainsi qu’ils soutiendraient Mo Qingwu.

De fait, il n’en menait pas large. De tels mots n’auraient sans doute pas autant secoué le chef du clan Mo, mais ils avaient été prononcés par Dong Wushang, qui de par sa puissance et celle de son clan pouvait lui infliger quantité de maux. Il était connu pour ne s’exprimer que de par son sabre, aussi quelqu’un d’aussi taciturne ne s’abaisserait-il sans doute jamais à mentir. Et même s’il le faisait, qui irait s’en douter ?

Mon cher neveux… Qui est ce grand frère dont vous me parlez ?” Lui demanda Mo Xingchen, l’air déconfit mais avec un ton solennel. Il fallait en revenir aux notions de politesse les plus élémentaires, car sa crainte avait fini par triompher de son agacement.

Ah, je ne peux pas vous le dire. Mon grand frère, c’est quelqu’un de très connu, et je crains de n’avoir à subir son courroux s’il apprend que j’ai révélé cette information.” Répondit Dong Wusheng, toujours aussi souriant.

En tous les cas, le clan Mo a bien de la chance d’avoir Xiao Wu à ses côtés. J’en suis certain, il va continuer de se développer pendant bien longtemps encore. Mon grand frère… Il voyageait dans les Neuf Cieux quand il a sauvé Xiao Wu. Moi, je crois que c’est le destin qui unit les gens.” Continua-t-il.

Il avait une façon de parler un peu fruste, avalant quelques syllabes çà et là, et se reposant par trop sur ses soupirs pour l’effet dramatique de ses annonces. Il était loin d’être un orateur aussi doué que Luo Kedi ou Ji Mo, mais c’était justement pour ça qu’il avait été choisi. Il avait l’incroyable pouvoir de convaincre les gens.

Enfin, Mo Xingchen semblait en proie à la plus atroce terreur. Ce grand frère avait donc voyagé dans les Neuf Cieux ?

Est-il possible qu’il fasse partie des formidables clans des Trois Cieux Supérieurs ? Ceci expliquerait comment il a réussi à faire en sorte que les petits génies de quatre clans aussi influents l’appellent grand frère… Et ce sabre qu’il a envoyé ? C’est un tel trésor qu’on pourrait le considérer comme l’une des merveilles du monde… Oui. Il doit faire partie des Trois Cieux Supérieurs. Un clan aristocratique, au moins. Oui, oui, oui !

Il parvint à se reprendre en toute hâte.

Je vois. Nous restons sur le pas de la porte, comme ça… Où sont mes manières ? Entrez donc !” L’enjoignit soudainement Mo Xingchen.

Bien sûr, mais juste quelques instants, le temps de voir Xiao Wu. Ensuite, je partirai pour Cang Lan.” Répondit l’intéressé.

Après quelques secondes, il ajouta : “Oncle Mo, prenez grand soin de Xiao Wu. Mon grand frère prévoit de venir ici pour l’aider à guérir. Sans doute bientôt. C’est quelqu’un de très talentueux, vous savez ? Il voit tout ce qui se passe sous les Cieux.”

Ah ?” Demanda Mo Xingchen, suspicieux. “On ne m’a pas mis au courant de ce fait. Pouvez-vous m’en dire davantage ?”

Pas pour le moment, non.” Répondit l’autre en fronçant les sourcils.

Et votre grand frère… vous pensez vraiment qu’il va pouvoir la soigner ?”

Oncle Mo… Que pensez-vous de ce sabre ?” Lui demanda-t-il en dégageant l’arme de son dos.

Votre… sabre ?”

Il a peut-être l’air d’un rustre, mais sa langue est aussi dangereuse que son épée… À peine ai-je mentionné son grand frère qu’il a parlé de son épée ! comprit le chef du clan Mo.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 299
DNC Chapitre 301

19 Commentaires

  1. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Aranor

    merci pour le chapitre

    et pauvre clan MO…il sont face à une bande de dingues^^

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Chez les voisins du clan Mo, on entend des fesses claquer très forts pas loin… 😀

      Répondre
  3. Ergkzat

    Merveilleux chapitre !

    Répondre
  4. Khultima

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  5. eLoElO

    Merci pour le chapitre
    Tante chien ! Tante chien !

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Ahwooooooooo !

      Répondre
  6. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS : Ho ! Ce chapitre me donne envie de connaître la suite avec impatiente ! C’est rare pour moi avec les DNC !

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Prépare les mouchoirs alors, camarade. Tu vas voir qu’il y a de sacrés épais dans le clan Mo !

      Répondre
  7. Ragnaar

    Que voulez-vous mettre Chu yang ( le roi des enfers ) en rogne c’est pas vraiment la meilleure des idées qui soient dans le clan Mo, vu comment ils ont traitée sa petite ( future ) femme chérie il va y avoir des étincelles qui vont éclater dans leurs maisons après vu ce qu’ils ont fait pas étonnant que sa sente un poil le souffre dans leurs diverses relations avec les seconds fils des autres clans alors que Chu yang est leurs “boss” grand frère.

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Faudra attendre un moment avant de voir comment ça va se passer, mais t’imagines bien que ça fait chier…

      Répondre
  8. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre et félicitation pour le 300éme chapitres ^^
    Dong Wushang m’a tellement fait rire

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Jamais une série ne m’a autant fait rire que DNC ^^ (bon, OG n’était pas mal non plus aussi à ce niveau :p)

      Répondre
  9. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. ZZ-Sama

    Encore merci pour ce chapitre, j’ai jamais autant lire qu’avec vous ~ Je ferai un petit Don aujourd’hui pour DNC. Et super boulot

    Répondre
  11. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Bibidor

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  14. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com