DNC Chapitre 344

DNC Chapitre 343
DNC Chapitre 345

D’un côté, on a un Chu Yang réjoui, de l’autre un Diwu Qingrou furax…

J’ai hâte d’arriver à la suite que vous découvriez cet arc génial !

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 344 – Les étoiles ont changé de position, et le ciel bleu se teint de rouge sang !

 

Le Tranchant de l’Épée toucha doucement sa main, méfiant, puis il se rétracta comme un gamin espiègle qui vient de se faire attraper et n’a pas encore pu retrouver sa contenance.

Chu Yang rit enfin.

Le Tranchant se détendit en le voyant s’esclaffer, et il retourna précipitamment vers ses deux camarades. Il fusionna avec eux, et l’épée issue de leur fusion poussa un cri d’épée joyeux.

La lame tout entière de l’épée était couverte d’une couche de lumière blanche douce. C’était comme si une couche de mercure coulait sur la lame. Tout à coup, celle-ci émit un rayon de lumière rosâtre-sanglant. Il brilla pendant un instant, puis il disparut.

La lame se tut.

Le jeune homme réalisa que les trois fragments s’étaient rejoints et avaient capitulé face à lui.

Vous devez être obéissants si vous voulez que je me serve de vous. Je vais vous abandonner si vous ne l’êtes pas.” Tels étaient ses principes.

C’était effectivement très autoritaire, mais il avait heureusement atteint son but.

L’Esprit de l’Épée sourit doucement dans l’espace de sa conscience. Il pensa dédaigneusement : Vous pensiez pouvoir le faire obéir comme les précédents propriétaires de l’Épée ? Vous vous imaginiez qu’il allait sagement suivre vos ordres… ? Il est différent… Aaaah…

Il se détendit ensuite et prit forme humaine dans la conscience de l’adolescent. Il portait une robe verte et, une épée à la main, il commença à répéter doucement les quatre mouvements du troisième fragment.

Le Tranchant existe dans ce monde puis une éternité ;

Le voyageur doit travers les neuf enfers cachés durant son périple ;

Et se débarrasser de son attachement envers la société ;

Le tranchant acéré mettra un terme à tout, partout !

Le Fourbe ferma les yeux et se plongea pleinement dans l’espace de sa conscience, tant il refusait de rater le moindre mouvement de cette dance d’épée, exécutée par l’Esprit. Cependant, il réfléchit longuement au résultat idéal que produiraient ces quatre coups…

 

Une fois que le Tranchant retourna auprès des siens, une énergie pure et incolore jaillit silencieusement depuis le centre du lac. Elle contenait la puissance du tonnerre, mais personne ne pouvait le percevoir. Impudemment, elle fonça droit vers le ciel, puis elle commença à semer le chaos parmi les nuages comme un dragon affolé.

Un énorme ‘bang’ retentit tandis qu’une aura immense se dispersa dans le ciel.

Les nuages furent instantanément balayés et laissèrent place à un ciel bleu, que les étoiles emplissaient et où la lune brillait vers l’ouest.

On aurait pu prendre ce ciel pour celui d’une nuit d’été ; cependant, les vents et les coups de tonnerre commencèrent à gronder. Tout à coup, un éclair violet incroyablement rapide et féroce traversa le ciel.

C’était un spectacle rare et merveilleux qui n’apparaissait qu’une fois tous les dix mille ans.

Plusieurs personnes entendirent ces coups et sortirent de leur maison pour lever le nez vers le ciel. Ils en restèrent abasourdis.

 

~Dans le palais du Premier Ministre~

Diwu Qingrou buvait tranquillement du thé lorsqu’il détecta cet étrange évènement. Il lisait en attendant que Yin Wutian ne revienne avec des nouvelles. Il fut surpris de remarquer que les nuages avaient disparu et sortit silencieusement dans la cour.

On aurait cru qu’il s’était toujours tenu là, et qu’il n’avait jamais bougé.

Si les gens qui le connaissaient avaient été témoins de cette scène, ils auraient été terrifiés au point de tomber la tête la première au sol. Ils penseraient… N’est-il pas supposé ne pas connaître le moindre art martial ? Dans ce cas, pourquoi… Pourquoi a-t-il une culture aussi élevée ?

Cela dit, personne n’aurait osé se montrer aussi impudent devant lui — en tout cas, pas après avoir vu son expression.

Le Ministre fixait le ciel étoilé. Son visage, tordu, tremblait légèrement ; il avait la bouche entrouverte, et son regard trahissait son incrédulité.

Il serra fermement les poings tandis que tous ses muscles se tendirent. En fait, il ne prit aucune inspiration pendant près d’une demi-heure.

Comment… Comment est-ce possible ?” Il finit par expirer longuement, mais ses yeux paraissaient toujours aussi désarmés tandis qu’il regardait apathiquement les étoiles.

L’étoile de l’empereur a disparu, et on dirait que les autres étoiles ont changé de position. On entend des coups de tonnerre dans un ciel sans nuages… Ce qui prouve clairement que le monde même nous avertit de l’arrivée d’une calamité imminente. Des éclairs dans un ciel étoilé… La lune scintillante… Ils indiquent tous le début du chaos. Le ciel baigne dans la lueur des étoiles… Mais il est tout de même rouge, comme si la voûte céleste avait été teinte dans le sang.”

Il marmonna, le regard douloureux : “Est-ce le soi-disant signe de la naissance du troisième fragment de l’Épée des Neuf Calamités ? Est-ce ça qui a causé ce renversement complet des lois des cieux ? Dans ce cas… Quelle importance ont ces préparations que j’ai faites sur plusieurs décennies ?”

Sa voix était très basse, lugubre et emplie d’une réticence profonde… Et une trace de folie bien enracinée.

Cependant, son expression, elle, était plutôt calme.

Pourtant, ses yeux brillaient toujours d’esprit combatif ; il débordait d’une aura sanglante et meurtrière.

Et alors ?” Dit-il avec un rictus en coin. Il croisa les mains dans le dos et perdit son regard dans le ciel étoilé. Il ricana avec indifférence en déclarant : “Même si c’est un gros présage… Qu’est-ce que ça peut changer ? Même si cet augure a déjà eu lieu et que le ciel a changé de forme… Ça ne change absolument rien !”

Moi, Diwu Qingrou, je fais le serment d’utiliser mon intelligence et mes ressources pour me battre jusqu’au bout ! Il se peut que je fasse face à la fureur des Cieux, mais je ne faillirai pas ! Je déciderai moi-même de mon sort, je ne laisserai pas les cieux décider à ma place !”

Il resta dans la cour un long moment, son expression se détendant peu à peu. Pourtant, son regard lui devint de plus en plus résolu, déterminé et persévérant.

Je n’abandonnerai jamais !” Murmura-t-il en serrant les poings, toujours dans son dos.

Il se retourna alors et retourna dans sa chambre. Il marcha de façon très décontractée, aussi personne ne pouvait détecter la moindre confusion dans sa démarche.

 

Tie Butian et Wu Qianqian discutaient de choses et d’autres dans le camp lorsque de grands changements se produisirent dans le ciel. Ils avaient minutieusement purgé la Citadelle du Nuage de Fer.

Chu Yang leur avait fourni une liste des espions de Diwu Qingrou, et elle leur avait permis de les identifier et de les éliminer. En fait, ces espions avaient été éliminés en très peu de temps.

Certains étaient encore en liberté, mais ils étaient arrêtés les uns les autres avant d’être jugés.

La purge aurait pu se dérouler trente pour cent plus rapidement si ce n’était pour les interrogations conjointes des ministres du Nuage de Fer. On ne savait pas si certains d’entre eux voulaient se montrer cléments envers les accusés… Ou s’ils voulaient entraver ces procès.

Le couteau de boucher de Tie Butian allait naturellement s’abattre sur les traîtres dans l’armée, une fois que les espions ennemis auraient tous été capturés et éliminés.

Ceci dit, les forces armées traversaient une phase délicate. L’armée du Grand Zhao tentait constamment de traverser la frontière ; c’était une situation où quelqu’un devait prendre le contrôle et gérer proprement les soldats afin de résoudre la situation. Tie Longchen supervisait les lignes de front, et il n’osait pas les quitter quoiqu’il arrive. Il ne quitta même pas son poste pour se rendre aux funérailles de l’ancien empereur Tie Shicheng. C’était une preuve irréfutable de sa détermination.

Ce n’était pas un manque de loyauté ou de piété filial de sa part, mais tout simplement que les troupes n’auraient pas tenu une seconde s’il avait dû s’absenter.

C’était comme si le général marchait sur une corde raide attachée sur une falaise à trois kilomètres au-dessus du sol. Il devait se montrer extrêmement prudent et se creuser la cervelle avant de prendre la moindre décision. Il devait investir tous ses efforts dans sa lutte contre le Grand Zhao, aussi n’osait-il pas se reposer le moins du monde.

Les gens nommés dans les rapports de renseignement allaient probablement causer de sérieux problèmes plus tard, d’autant que nombre d’entre eux s’appuyaient sur Tie Longchen. Seraient-ils allés voir qui que ce soit d’autre que le Général se serait méfié et si jamais ils devaient prendre peur… Les conséquences seraient désastreuses.

Par conséquent, Tie Butian n’avait d’autre choix que de mener lui-même ses troupes impériales au front. Tant qu’il venait avec l’armée, la combinaison de sa puissance impériale et de son pouvoir militaire serait sa plus grande force.

Il avait suivi les suggestions que le Ministre Chu lui avait faites dans sa lettre, et avait créé une nouvelle grande force en recrutant de nouveaux soldats avant son départ. Il avait mobilisé des hommes à travers tout le territoire pour combattre au front.

Son Altesse éprouvait un sentiment d’urgence, presque comme une prémonition… On dirait qu’une bataille décisive est sur le point de commencer.

Ou peut-être ma destinée va être déterminée comme celle du nouvel Empereur du Nuage de Fer. Peut-être n’entrerai-je jamais dans l’histoire, ou peut-être pourrais-je accomplir des exploits qui resteront dans l’histoire durant un millénaire…

Tie Butian réfléchissait à une façon de pouvoir contacter Tie Longchen… Histoire de lui dire quels moyens employer pour arrêter tous les traîtres au sein de l’armée une fois qu’il serait convaincu… Et ce sans causer la panique parmi les soldats…

Il avait réfléchi à ce problème un long moment.

Et le Roi des Enfers Chu, qui se trouvait dans une autre calèche… Euh, Wu Qianqian pensait aussi à quelque chose. Elle se disait qu’elle n’avait pas vu Chu Yang depuis longtemps… Elle avait rêvé de lui plusieurs fois ces derniers jours.

Cependant, elle ne trouvait à son réveil que son oreiller trempé de ses larmes.

Elle s’inquiétait à son sujet : allait-il bien ? Était-il en sécurité ?

Elle ne se souciait pas du tout des problèmes qui travaillaient l’Empereur, car ce dernier avait décidé de s’en occuper personnellement. Il devrait être capable de prendre les mesures nécessaires. La jeune femme n’avait pas l’impression qu’elle devait se faire du souci à ce sujet.

Cependant, quelque chose l’inquiétait bel et bien… Tie Butian était accompagné par plusieurs experts dans ces expéditions. Les experts de la secte Au-Delà des Cieux avaient formé un groupe au sein de la garde impériale.

Cependant, il y avait parmi eux une personne qui l’empêchait d’être à l’aise. Et c’était son second oncle martial… Li Jinsong !

Wu Qianqian en voulait même à son père à ce sujet. Tu savais que ce n’était pas quelqu’un de bien, alors pourquoi l’as-tu emmené avec toi ? Je sais que tu as besoin d’une justification pour l’exécuter, mais tu as vraiment mal choisi ton moment…

N’est-ce pas ajouté du chaos au chaos existant ?

La demoiselle était déconcertée et fâchée, aussi avait-elle été silencieuse durant tout le trajet. Les gardes impériaux autour de son fiacre pouvaient sentir une aura dense et sinistre en émaner, ce qui leur glaçait le sang de terreur. Du coup, ils marchaient très prudemment de crainte de s’attirer l’ire du tristement célèbre Roi des Enfers Chu.

L’Empereur se lança dans une tournée d’inspection, et ce ne fut pas une mince affaire. Il avait ordonné que son escorte soit réduite au minimum au début. Cependant, il était dangereux pour l’Empereur de se rendre au front dans cette période extraordinaire.

Par conséquent, il fut accompagné par l’armée impériale, les anciens gardes impériaux, et les forces armées de la garnison. Ainsi, un total de cinquante mille personnes prirent part à cette expédition, sans compter les experts des diverses sectes.

En plein milieu de la nuit, Tie Butian n’arrivait pas à trouver le repos tant ses pensées étaient chaotiques. Wu Qianqian était tout aussi troublée que lui, et par coïncidence ils sortirent tous deux en même temps de leur tente pour prendre l’air.

Vous pensez à lui ?” Demanda facétieusement Tie Butian en souriant. Il déprimait, mais savoir que quelqu’un était aussi déprimé que lui le consolait un peu, et cette personne était venue s’isoler dans les ténèbres… Tout comme lui…

Ça ne sert à rien de penser à lui.” Répondit lugubrement la jeune femme, sans faire le moindre effort pour camoufler sa morosité. Tie Butian était venue la voir un certain nombre de fois après avoir obtenu le pouvoir, et il venait de plus en plus fréquemment. De plus, il venait parfois traîner avec elle et refusait de s’en aller, ce qui terrifiait plutôt la demoiselle. Du coup, elle profita de ce sujet pour lancer la conversation et en parler.

Il y a quelqu’un dans son coeur, et quelqu’un qu’il aime du plus profond de son âme !” Dit-elle tristement. “Je peux clairement le sentir. Il a déjà trouvé la femme de ses rêves et du coup, son coeur ne peut accueillir personne d’autre.”

Mais… Qui est cette personne ?” Demanda timidement Tie Butian en croisant les mains dans son dos. Il réfléchit à la question, soupirant profondément en son for intérieur, car Wu Qianqian n’était pas la seule à se sentir seule. Il éprouvait la même chose.

Il était évident que Chu Yang désirait ardemment la présence de quelqu’un à chaque fois qu’il était seul. La solitude dans son regard montrait clairement qu’il se sentait esseulé, et qu’il brûlait d’envie d’être auprès de quelqu’un. Tous ces indices prouvaient leur point.

Mais il était regrettable qu’ils n’aient pu trouver le moindre indice quant à l’identité de cette personne… Peu importe leurs tentatives. C’était vraiment extrêmement étrange.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 343
DNC Chapitre 345

7 Commentaires

  1. Hyrtik

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  2. Cèlen

    Chu Yang est un lolicon!!! XDDDDD Et oui vous pouvez pas test car la place dans son coeur est prise par… Une petite fille!!!! XDDD

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  3. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. 4Help

    Lolicon un jour, visite du FBI un autre. Heureusement qu’on est dans un monde de cultivation féodale.
    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  7. tecniv

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com