DNC Chapitre 345

DNC Chapitre 344
DNC Chapitre 346

Bon, les problèmes techniques du site m’auront retardé, mais voilà le DNC du jour !

Bonne lecture~

 

 

Chapitre 345 – Chaos complet

 

Les gens qui connaissaient bien Chu Yang diraient que sa vie avait été très simple, aussi la personne qu’il aimait devait absolument être de la secte Au-Delà des Cieux !

Wu Qianqian avait enquêté sur toutes les personnes avec lesquelles il était entré en contact après qu’il ait eu dix ans. Cependant, le résultat de cette enquête l’avait laissée perplexe.

Celle qu’il aime n’est pas là-bas, aaaah… !

Il n’a pas développé de sentiment aussi profond à huit ou neuf ans, quand même ? Ce serait risible… Mais… Dans ce cas, il n’a pas encore rentré qui que ce soit qu’il pourrait aimer ainsi !

Mais son comportement comme son regard trahissent clairement sa solitude, solitude qu’il veut faire disparaître auprès de son aimée !

C’est vraiment étrange !

Tie Butian réfléchissait également à ce sujet.

Après un long moment de réflexion, il se mit à sourire et dit : “Dis… Se peut-il qu’il aime…”

Wu Qianqian tourna la tête vers le suzerain et demanda : “Quoi ?”

… un homme ?” Gloussa Son Altesse en fronçant les sourcils.

La jeune femme réagit intensément : “C’est vous qui devez aimer les hommes !” Elle avait contredit l’Empereur, ce qui revenait à injurier une personne normale.

Cependant, Tie Butian ne prit pas du tout la mouche ; il ne fit que rire en haussant les épaules.

La demoiselle s’en inquiéta. Je l’ai contredit, mais il n’en a pas pris ombrage. On dirait qu’il m’apprécie vraiment beaucoup… ! Comment devrais-je réagir ? Que devrais-je faire…

L’inquiétude l’étreignait tellement qu’elle ne pouvait plus respirer.

Tout à coup, tout devint lumineux à leurs yeux.

Il fait déjà nuit, alors d’où vient cette brillance ? Ils levèrent les yeux au ciel, abasourdis, et ils virent alors un spectacle merveilleux comme on n’en avait pas vu depuis une éternité.

Des éclairs éclataient, le tonnerre grondait et c’était extrêmement bizarre, car le ciel était dégagé sur des centaines de kilomètres. Les étoiles paraissaient nerveuses et tremblantes… Comme si l’univers n’était plus le même.

Son Altesse regardait le ciel comme plongé dans une sorte de transe. Il resta ainsi jusqu’à ce que le ciel retrouve sa couleur normale. Cependant, il resta immobile et la tête baissé pendant un moment. Ensuite, une lueur vive traversa son regard tandis qu’il murmurait : “Le ciel… change…”

Wu Qianqian n’avait pas compris ce qui venait de se passer. Elle se tourna vers le suzerain pour lui demander, mais ce dernier avait déjà fait demi-tour pour se rendre vers sa tente. Il fit ensuite circuler un ordre : “Mettez-vous en route sur-le-champ ! Pressez le pas sous le ciel étoilé. Nous devons rejoindre  le le camp du Commandant Tie Longchen aussi vite que possible !”

Un ordre militaire doit être strictement suivi !

Ces troupes étaient l’élite de l’élite, aussi se mirent-elles immédiatement en marche dès l’ordre donné et foncèrent vers la frontière sud. Tie Butian garda une expression particulièrement étrange durant le voyage ; c’était un mélange d’excitation, de peur et de crainte…

 

Les clans majeurs des Trois Cieux Intermédiaires collaboraient afin d’encercler et d’annihiler leurs ennemis depuis un certain temps, et ils avaient effectivement affronté bien des troupes.

Le sceau s’était affaibli après la naissance de l’Épée des Neuf Calamités et vomissait de plus en plus de bêtes spirituelles. Cependant, leur niveau n’était pas bien élevé, et même les membres du clan des Trois Étoiles qui sortaient de temps à autre n’étaient pas bien remarquables, contrairement à ce que décrivaient les légendes.

Par conséquent, ces grands clans étaient quelque peu surpris, d’autant qu’ils étaient censés mener une guerre pour leur survie. Du coup, c’était plus un endroit où ils rivalisaient pour le butin qu’autre chose.

Les clans majeurs avaient urgemment besoin de fourrures, d’os et de noyaux internes de bêtes spirituelles, avant de faire grandir leurs jeunes générations plus vite.

Ils gardaient précieusement ces objets pour obtenir du jade violet.

C’était un trésor qui apparaissait occasionnellement dans les Trois Cieux Supérieurs. Les clans majeurs des Trois Cieux Intermédiaires traversaient bien des épreuves pour obtenir des élixirs, des pierres précieuses et d’autres objets de valeur. Une fois qu’ils en avaient assez, ils envoyaient un expert les échanger aux Trois Cieux Supérieurs contre du jade violet.

Chaque morceau de ce jade était extrêmement précieux.

Cela étant, ils n’avaient pas à se compliquer la vie s’ils pouvaient mettre la main sur plusieurs noyaux de bêtes spirituelles. Comme leurs juniors pouvaient aussi se développer grâce à la puissance spirituelle contenue dans ces noyaux, pourquoi se priveraient-ils ?

Et c’est pourquoi ils avaient commencé à rivaliser les uns contre les autres quant à celui qui tuera le plus de bêtes.

Ces soi-disant clans majeurs s’étaient battus côte à côte au début, mais même eux commencèrent à se disputer au fur et à mesure. Ils se battirent pas moins de cent fois.

La plupart des experts ne mourraient pas de la main des bêtes spirituelles, ils pourraient après s’être fait piéger par leurs compagnons !

C’était vraiment tragique.

Ils avaient déjà repoussé les bêtes au cœur du champ de bataille de Cang Lan, mais la situation entre les clans majeurs devenait de plus en plus instable. *

Tout à coup, un évènement étrange et chaotique arriva durant la nuit.

Le sceau du champ de bataille se mit tout à coup briller de mille feux, puis ces rayons éblouissants apparurent à plus d’un endroit à la fois !

Tout le monde fut stupéfié par cet évènement inexplicable.

Une fois que cette lumière éblouissante disparue, les membres des grands clans rencontrèrent soudainement des ennemis de plus en plus formidables… De plus, des experts des clans des Trois Étoiles divines apparurent à nouveau, et ceux-ci étaient bien plus puissants que ceux apparus précédemment.

Les experts des clans majeurs n’eurent pas le temps de s’y faire que les bêtes spirituelles commencèrent leur contre-attaque.

Le champ de bataille de Cang Lan, où vivaient ces bêtes, était un endroit sauvage, vide et désolé. Elles n’allaient pas permettre aux humains de l’occuper !

Jusque là, un dixième de leur territoire était tombé entre les mains des experts humains, mais cet évènement plongea le front dans le chaos.

Les humains se retrouvèrent soudainement dans une situation désavantageuse, avec la contre-attaque des bêtes et l’apparition d’experts bien plus brutaux des clans divins des Trois Étoiles. Les pertes augmentèrent également beaucoup.

Une fois de plus, les clans majeurs durent former une autre alliance, après avoir échoué à maintenir la première.

Une fois leur alliance rétablie, ils parvinrent à stabiliser un peu la situation, mais… Les bêtes spirituelles étant plus fortes, leurs noyaux étaient également de meilleure qualité.

Du coup, une nouvelle lutte intestine pour ces ressources eut lieu…

Pourtant, peu de clans se comportaient étrangement à ce sujet.

Il y avait le clan Gu, le clan Ji, le clan Luo, le clan Dong… et ainsi de suite.

Bien sûr, le plus puissant de tous était le clan Mo qui tantôt se retournait contre certains clans, tantôt s’allier à eux… Ce qui laissa tout le monde sur le cul !

De leurs côtés, le clan Luo observait tranquillement le clan Gu, qu’ils encerclent une ou plusieurs bêtes spirituelles. Comme la plupart de ses bêtes étaient rares, les gens se dirent que le clan Luo allait tôt ou tard piller le butin des Gu, vu leurs relations. Et pourtant, à la surprise générale, les Luo montèrent juste la garde et alertèrent leurs collègues quand il le fallait.

Le clan Luo ne s’en allait que lorsque les Gu avaient fini de ramasser leurs butins de guerre, et ils prêtaient même immédiatement main-forte aux Gu lorsque d’autres clans essayaient de les voler. Dans ces cas-là, ils envahissaient même le territoire des fautifs ensembles et leur rendaient la monnaie de leur pièce.

Les membres du clan Ji et du clan Dong ne s’affrontaient jamais lorsqu’ils découvraient un groupe de bêtes en même temps. En fait, les deux clans battaient même volontairement en retraite et si le monstre était tyrannique au point qu’un clan doive engager le combat, alors… L’autre lui apportait gratuitement son aide…

De tels comportements étaient rarement vus à Cang Lan.

Quant au clan Mo… Il n’y avait rien de bien à dire à leur sujet. Mo Tianyun dirigeait une équipe, et Mo Tianji une autre. Les malchanceux tombaient sur le premier… Qui volait quiconque il rencontrait. C’est tellement chiant de tuer les bêtes spirituelles… Autant rester sur la touche et piller les autres.

Une fois, Mo Tianyun tomba sur le groupe du clan Luo, qui venait juste de décapiter une bête spirituelle. Il ordonna à ses hommes de les piller, mais ses troupes furent rapidement subjuguées par celles du clan Gu et du clan Dong. De plus, le clan Luo contre-attaque immédiatement également, infligeant au final une terrible perte à Mo Tianyun.

Ce dernier fulminait de rage en grinçant des dents.

Ces types n’arrêtaient pas de se fritter par le passé, alors pourquoi s’entendent-ils aussi bien à présent ? Pourquoi tant de connivences depuis leur retour des Trois Cieux Inférieurs ?

De plus… J’ai entendu dire que ces gens avaient rendu visite à la petite soeur ; ça prouve qu’ils n’ont rien contre le clan Mo… Alors pourquoi agir ainsi avec moi ?

Que se passe-t-il ? Est-ce que Mo Tianji est parvenu à rallier ces gars à sa cause dans les Trois Cieux Inférieurs ? Mais il ne devrait pas avoir une telle réputation à présent… Pas vrai ?

Cependant, il était incapable de s’épancher sur ses doléances sur le champ de bataille de Cang Lan. Il ne pouvait que souffrir en silence et ravaler sa fierté.

Et pendant que les Trois Cieux Intermédiaires étaient plongés dans le chaos — les Trois Cieux Supérieurs en faisaient les frais !

De plus, il n’y avait pas de zone tampon comme Cang Lan, là-bas. Il n’y avait rien pour garder les ennemis loin des gens normaux, du coup les soi-disant neuf super clans durent passer à l’action.

Ils savaient quelle était la cause de ces changements mystérieux que connaissait le monde.

Le troisième fragment de l’Épée des Neuf Calamités était né.

Et cette fois, l’agitation qu’il provoquait était extraordinaire, ce qui rendit les neuf clans très vigilants. L’attaque des clans des Trois Étoiles Divines ne les inquiétait pas, pas plus que l’émeute des bêtes spirituelles. Ce qui les inquiétait, c’était l’Épée des Neuf Calamités.

D’après les archives, cette Épée s’était réincarnées plusieurs fois par le passé, et ses fragments faisaient surface une fois tous les trente-six du mois. Il pouvait parfois y avoir un intervalle de trois décennies entre la naissance de deux fragments consécutifs.

Mais cette fois-ci, il y eut juste six mois.

C’était très inhabituel.

Le premier fragment était né l’été dernier, et avait rendu le vent et les nuages turbulents. À la naissance du second fragment, la météo changea une fois de plus, mais les neuf super clans ne s’alarmaient pas encore pour autant. Après tout, il allait y avoir une période de deux ou trois décennies de calme avant l’apparition du morceau suivant…

Et tout pouvait arriver durant un tel laps de temps.

Le maître de l’Épée des Neuf Calamités allait purger les Neuf Cieux — c’était un fait. Et il allait également purger les neuf super clans. Cela dit, ils étaient parvenus à bien s’entendre avec le maître de l’Épée à plusieurs reprises, par le passé. Et c’était pourquoi ils étaient parvenus à survivre.

Et il n’y avait aucune chance que les neuf clans actuels ne parviennent pas à en faire autant.

Du coup, ils n’étaient pas pressés, mais la naissance soudaine du troisième fragment les fit paniquer.

L’univers était sens dessus dessous, comme le monde lui-même. Les étoiles étaient en désordre, et le ciel était rouge sang ; autant de signes que le maître de l’Épée actuel était une calamité !

Les neuf clans courraient irrémédiablement à leur ruine s’il le laissait grandir, et il grandissait à une vitesse inimaginable : en à peine une année, il était parvenu à obtenir trois fragments !

S’il continue à cette vitesse… Il devrait obtenir les neuf fragments en trois ans avant de dominer les Neuf Cieux !

Par conséquent, les neuf clans réagirent immédiatement.

Et ils n’étaient pas les seuls — les Trois Cieux Supérieurs étaient vastes et hébergeaient d’innombrables clans de petites et moyennes tailles, en plus des neuf grands. Plusieurs personnes intelligentes parmi eux savaient ce qu’il se passait.

Ces gens sentaient qu’il y avait une opportunité à saisir… Pour que leurs propres clans bondissent en tête comme des dragons en un seul coup.

Tout le monde était excité vu qu’une chance pareille arrivait une fois tous les dix mille ans.

Les Trois Cieux Inférieurs traversaient une période de tumultes vu que la guerre d’unification pouvait éclater n’importe quand. Les Trois Cieux Intermédiaires étaient dans le chaos, et une tempête grondait ans les Trois Cieux Supérieurs. En gros, le continent tout entier était en plein chaos…

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 344
DNC Chapitre 346

7 Commentaires

  1. Hyrtik

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  2. Coco

    Merci pour le chap 😀

    Répondre
  3. Cèlen

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  4. Shirosuu

    C’est le gros bordel mdrr. Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. 4Help

    Certains vont être des michtos avec Chu Yang et d’autres vont disparaître, hâte de voir le lolicon considérer comme homosexuel par son employeur.

    Merci du chapitre.

    Répondre
  7. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com