DNC Chapitre 46

DNC Chapitre 45
DNC Chapitre 47

Et voici le premier DNC de la semaine ! L’histoire est à nouveau en route !

Bonne lecture !

 

 

 

Chapitre 46 - Ca commence maintenant

Il y avait, sur la route principale, une calèche tirée par des chevaux qui avançait lentement. Elle était protégé par huit cavaliers à l’expression glaciale, qui l’entouraient devant et derrière. Son conducteur était un vieux gentilhomme aux cheveux poivre et sel. Il regardait devant lui, un fouet à la main, l’air indifférent. Les chevaux hennissaient à chaque coup de fouet, et la calèche avançait en laissant un nuage de poussière derrière elle.

Dans la calèche, un vieil homme fronçait les sourcils comme s’il réfléchissait à quelque chose.

Ce vieil homme était reconnu comme étant le meilleur médecin au monde à cette époque - il s’appelait Du Shiqing.Cette fois, il partait du Grand Zhao pour se rendre dans la Patrie du Nuage de Fer !

« Senior Du, vous n’avez dans ce voyage au Nuage de Fer qu’une seule mission : vous devez utiliser tout vos divins talents pour aider l’empereur de la Patrie du Nuage de Fer à vivre un peu plus longtemps. Vous ne devez pas le laisser mourir trop vite !»

Ces mots lui ont été adressés de la bouche même de Diwy Qingrou.

Du Shiqing avait déjà pleinement compris pourquoi l’empereur devait vivre un peu plus longtemps. A ce moment, le Nuage de Fer était dirigé par le prince n’est pas l’empereur et il y a des choses qu’il ne peut légitimement faire.1)l’expression originale était : si le nom n’est pas juste, les mots ne sonneront pas vrais

La Patrie du Nuage de Fer ne serait jamais fortifié tant que l’empereur ne pousserait pas son dernier souffle ! Même si Tie Butian débordait de talent, il n’oserait pas tuer son père et usurper le trône. Du coup, il ne pourrait pas changer les choses dans le pays.

Si Tie Shicheng (NdT l’empereur) pouvait vivre encore un mois, alors la Nation du Grand Zhao aurait un mois de plus pour se préparer ! L’idéal serait même qu’il ne meurt pas avant que tout soit prêt ! Quand la guerre éclaterait, le prince du Nuage de Fer n’aurait pas les pleins pouvoirs et toutes ses faiblesses seraient mises à nu.

Cependant, c’était une tâche extrêmement difficile à accomplir !

Et seul Du Shiqing savait à quel point.

Il sourit tristement puis soupira. Il y a des années de cela, quand Tie Shicheng était encore un jeune homme, il avait rejoint le champ de bataille contre le Grand Zhao. A cette époque, Diwu Qingrou n’était qu’un membre de cabinet ayant la responsabilité de veiller sur l’armée. Pourtant, il eut le cran d’embaucher le meilleur archer pour tuer Tie Shicheng.

Dans le chaos de la bataille, ce dernier fut frappé par une flèche ! Pire encore, une flèche couverte d’un poison extrêmement puissant !

Un garde protégea l’empereur et la flèche traversa sa poitrine avant de se planter dans le corps de Tie Shicheng, donc la virulence du poison fut réduire. Même ainsi, ce poison faillit prendre sa vie.

C’est Diwu Qingrou qui, à nouveau, dépensa de l’argent pour embaucher les services de Du Shiqing pour la nation. Il avait pour ordre de soigner les plaies de l’empereur ennemi. C’était la seule chose d’immoral qu’ai jamais fait ce docteur : soigner Tie Shicheng tout en l’empoisonnant secrètement avec quelque chose de plus chronique, et sans remède.

Alors que le poison rongeait lentement le corps de l’Empereur, le Grand Zhao grignota petit à petit le territoire de la Patrie du Nuage de Fer toutes ces années.

Rendez-le malade, mais ne le laissez pas mourir. Bien que Diwu Qingrou aurait pu envahir le Nuage de Fer, il ne l’a pas fait ! Il s’est servi du conflit, ces dernières années, pour engranger les succès à son nom et ne jamais cesser d’augmenter sa réputation et d’obtenir plus de pouvoir. Même dans l’armée, les accomplissements de Diwu Qingrou était les plus éblouissants. A présent, il n’obéissait qu’à une personne et commandait tout les autres.

Il accomplissait toujours des faits d’armes lors des batailles contre la Nation du Nuage de Fer mais s’arranger pour garder le pays debout avec juste assez de force militaire pour répliquer ! Diwu Qingrou avait transformé le Nuage de Fer en une mine d’or qui produisait ses accomplissements méritoires ; ce n’était que récemment qu’il avait mis en route ses plans pour envahir complètement ce pays, car il était alors au sommet de sa puissance ! Avec son influence à ce moment, même l’Empereur du Grand Zhao ne pouvait rien contre lui.

Diwu Qingrou était une de ces personnes qui utilisait les tactiques et les complots à la perfection !

Tie Shichen, de son côté, ne pouvait plus être sauvé. La seule chose qui pouvait être fait était de prolonger le plus possible sa vie. Si ce n’était pour ce prince extrêmement talentueux, le Nuage de Fer deviendrait facilement une partie du Grand Zhao !

« Je suis ce qui a tout déclenché, et maintenant je suis celui qui va tout terminer !

Du Shiqing soupira tristement !

La route était encore longue…

**********************************************************

Chu Yang était seul dans les montagnes. Il se servit de la forêt dense pour se cacher et observa silencieusement les cavaliers de loin.

Il frotta doucement ses paumes l’une contre l’autre. Entre elles se trouvait un morceau de papier avec les mots suivants : « Nuage de Fer a engagé le meilleur docteur au monde, le divin Du Shiqing, pour qu’il vienne à la Citadelle du Nuage de Fer. Ils passeront d’ici neuf jours sur la Crète du Tigre Maléfique !»

Le papier se déchira en lambeau et se désintégra en poussières !

De suite après, Chu Yang bondit à travers les arbres et descendit de la montagne.

C’était une stratégie qu’il avait mise en place il y a un moment et Du Shiqing y jouait un rôle capital !

S’il voulait aller au Nuage de Fer y changer le destin, il ne pouvait pas simplement s’y rendre. Avant d’y arriver, il allait devoir se montrer utile aux autres. Plus important encore, il devait obtenir leur confiance ! Avec cette confiance, il pourrait prendre le contrôle !

Comment parvenir à achever tout ça en peu de temps ? Au pire, je devrais accomplir en deux ans ce qu’une personne normale ferait en une vie !

On ne pouvait pas dire que la mission de Chu Yang était simple ! Mais il ne pouvait pas abandonner !

Du Shiqing était la première étape de son plan !

« Whoa, whoa…»

Les chevaux hennirent et s’arrêtèrent. Devant la calèche se tenait un jeune homme habillé de noir. Son beau visage était calme et on y lisait une pointe d’excitation. Son regard brûlant était tourné vers la calèche.

« Qui es-tu ?!» Les huit gardes arrêtèrent immédiatement leur chevaux simultanément. Trois épées et cinq sabres furent également simultanément dégainées de leur fourreau.

« Est ce que la personne dans la calèche est le meilleur docteur au monde, celui que les gens appellent le Saint Compatissant Du Shiqing, le Doyen Du ?»

Les yeux du jeune homme vêtu de noir brillaient d’excitation ainsi que gratitude et de révérence, tandis qu’il tentait de voir à l’intérieur du véhicule. C’était comme s’il ne faisait pas attention aux sabres et aux épées scintillantes qui l’encerclaient !

« Qui es-tu ?» demanda le chef en regardant le jeune homme d’un regard aussi acéré que celui d’un faucon, restant constamment vigilant ! Les autres gardes, au même moment, pointaient leurs armes en direction du jeune tout en positionnant discrètement aux quatre coins de la calèche.

« Est-ce lui ?» Le jeune fit un pas en avant, montrant une grande insistance !

« Ca ne te regarde pas ! Recule maintenant ! dit froidement le chef des gardes. Il ne pensait pas que le jeune homme avait de mauvaises intentions, mais ce voyage était extrêmement important, aussi n’était-il jamais trop prudent.

Le jeune homme n’abandonna pas : « Si c’est bien le Senior Du, alors sortez et rencontre-moi s’il vous plaît !»

« Imbécile !» Trois sabres blancs comme neige tranchèrent vers lui.

Le jeune homme en noir agit comme s’il était momentanément surpris, puis il montra soudainement des signes de colère. Il fit des embardées à droite à gauche rapidement pour esquiver les coups. Les sabres attaquaient de toute part mais il continua de les esquiver sans encombre. Tout d’un coup, ses mains devinrent telles des griffes et il alla de l’avant.

Un des sabres tomba au sol ; le chef sentit son poignet s’engourdir. Il ne put s’empêcher d’être surpris en voyant son sabre presque tombé au sol également ; il descendit de cheval et hurla : « En formation contre l’ennemi !»

Les sept autres gardes démontèrent de cheval en même temps et se mirent en formation de combat. Leurs armes semblaient s’être réveillées.

« Attendez une seconde !» cria Du Shiqing de l’intérieur de la calèche. Juste après, il dit calmement : « Jeune maître, je suis Du Shiqing. Pourquoi vouliez-vous me voir ?»

Une fois cela dit, il leva le rideau et se montra.

Deux gardes levèrent immédiatement leur épée et couvrirent l’avant de la calèche : « Senior Du, soyez prudent ! On ne sait pas qui est cette personne ou quelles sont ses intentions. » Ils étaient prêt à se battre.

« C’est bien lui, c’est le divin docteur Du !» Le jeune homme fut envahi par l’excitation. Sans se soucier des épées et des sabres devant lui, il avança lentement, les yeux rivés sur Du Shuqing.

Après deux pas, le jeune entra en contact avec le sabre du chef. Ce dernier n’avait aucunement l’intention de reculer et continua de garder son sabre en avant.

Le jeune sentit des picotements de douleur de la pression du sabre et baissa la tête. Il sourit d’embarras et s’inclina devant le docteur.

Son comportement bizarre surprit tout le monde.

« Senior Du, vous souvenez-vous de la fois où vous êtes passé par ici, il y a huit ans ? Il y avait une guerre entre deux pays à cette époque et le chaos régnait. Vous avez sauvé avec bienveillance un couple de la montagne. Vous vous en souvenez ?»

« Ah…» Du Shiqing fronça les sourcils, essayant de réfléchir. Il avait sauvé des millions de personnes (NdT rien que ça =|) dans sa vie, comment pourrait-il se souvenir de tous ? Cependant, il se souvenait clairement d’être venu ici il y a huit ans.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 45
DNC Chapitre 47

References   [ + ]

1. l’expression originale était : si le nom n’est pas juste, les mots ne sonneront pas vrais

7 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. nickylaboum

    merci

    Répondre
  3. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Kathysse

    Mercii pour le chapitre ^^

    Répondre
  5. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!

    Répondre
  6. korojii

    Merci pour le chapitre =)

    Répondre
  7. Dark-iop

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com