DNC Chapitre 75

DNC Chapitre 74
DNC Chapitre 76

Et voici le premier DNC de la semaine ! Comment va se sortir le roi des trolls de ce bazar ? 😀

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 75 - Révélation étape par étape

 

Le regard de la jeune femme, après qu’elle ait écouté l’explication de Tie Longchen, devint aussi acéré qu’une épée alors qu’elle fixait Chu Yang.

Le général prit une grande inspiration et dit : « Quand j’ai entendu ces mots ‘Pavillon de l’Armement Divin’, la première chose à laquelle j’ai pensé était toutes les victimes mortes dans les guerres, laissant leurs cadavres sur le champ de bataille ! Sais-tu combien de personnes sont mortes en agonisant devant moi ? Elles étaient toutes des héros du Nuage de Fer !»

Le jeune fourbe comprit enfin pourquoi cet invité de haut-rang était venu de lui-même à sa boutique et pourquoi il en avait ordonné un blocus ! Alors mes agissements ont accidentellement rouvertes ses vieilles plaies !

Bien qu’il ait l’air relativement calme, Chu Yang pouvait sentir que ce général renommé débordait de chagrin et d’angoisses !

Il savait que Nuage de Fer avait désespérément besoin de forgerons et que de nombreuses armes étaient achetées à prix d’or au Pays Éternel (NdT on garde pays éternel ou dois-je parler plus tard du Wuji ?), mais ne s’attendait pas du tout à ce que ce soit lié à une machination inhumaine !

« La perspicacité du Général Tie est vraiment formidable !» sourit le fourbe.

« Dans ce cas, admets-tu que tu es un espion à la solde de Diwu Qingrou ?»

« Admettre quoi ?» Il sourit derechef. « Si je travaillais vraiment pour Diwu Qingrou, pourquoi utiliserai-je une méthode aussi voyante pour vous espionner ? »

Tie Longchen fixa Chu Yang du regard puis lui dit froidement : « Ce qui est fait doit l’être pour une bonne raison. »

« Je ne l’aime pas, n’est-ce pas une raison suffisante ?» répondit-il le sourire encore aux lèvres puis tout d’un coup, son corps clignota et il fut à la porte principale. Il chargea vers l’un des gardes du groupe à une vitesse incroyable et l’attaqua sans crier gare. Une seconde plus tôt, il discutait et souriait avec le généra let en un clin d’oeil, son poing s’était presque écrasé sur la gorge du garde.

Celui-ci parvint à se dégager malgré le choc, tandis que les trois autres gardes dégainèrent leur épées. Les pointes de ces trois épées étaient telles des vipères se jetant sur lui !

Ces quatre gardes étaient des experts qui agissaient de concert les uns avec les autres. Quand l’un d’entre eux était attaqué, les trois autres contre-attaquaient en même temps !

Chu Yang rit et lança ses bras en avant. Sa main nue alla droit vers les lames étincelantes.

BAM… BAM… BAM… Trois bruits résonnèrent. Les spectateurs ne purent croire ce qu’ils venaient de voir de leurs propres yeux.

Après que le jeune homme ait touché les épées des gardes qui avaient tués d’innombrables ennemis, elles se brisèrent immédiatement en deux !

Une pointe de cruauté traversa le regard de ces gardes quand ils le virent se battre à mains nues contre leurs armes, et ils étaient persuadés qu’ils allaient en faire de la chair à pâté. Ils ne seraient jamais attendus à ce que leurs lames soient brisées !

Personne n’avait pensé qu’une chose pareille puisse arriver et aucune des personnes présentes ne put s’empêcher de se figer sous le choc. La main de l’adolescent s’était arrêtée juste devant la gorge du garde de juste avant. Très doucement, il pinça la pomme d’Adam du type.

Chu Yang revint en un éclair devant Tie Longchen.

Les quatre Artistes Martiaux Rois le regardèrent avec terreur ! La main d’un être humain s’était écrasée contre leur épées extrêmement affutées et contre toute attente, ce sont les épées qui furent tranchées en deux !

Ce type est-il même humain ?

Le plus choqué de tous était le garde dont la pomme d’Adam avait été pincée, qui était parcouru d’un frisson glacial de la tête aux pieds : si son adversaire l’avait pincé un peu plus fort, sa trachée aurait été broyée.

Le général avait traité le jeune homme d’espion et il n’avait aucun moyen de prouver son innocence alors dans cette situation, la meilleur explication et la plus simple était d’utiliser la force brute !

« J’ai également une autre raison : pour pouvoir vous assassiner facilement ! N’est-ce pas suffisant ? Il y en a une autre…» Chu Yang sourit, ramassa un morceau d’épée brisée au sol et se servit de sa propre épée pour l’éplucher comme une carotte. « La dernière raison est cette arme divine. Je crois que ça fait assez de raisons, non ?»

Tout le monde regarda subitement  le jeune fourbe avec surprise.

« M’assassiner si facilement ? Ahahahah… Tu ne suffiras pas à me tuer. Tu as certainement confiance en tes capacités, mais dans ce monde il y a des choses pour lesquelles la confiance ne suffit pas. Que tu n’aimes pas Diwu Qingrou me suffit évidemment. » Tie Longchen se servit de son regard d’aigle pour l’observer un bon moment avant de sourire tout d’un coup : « Les deux autres raisons n’ont aucune importance !»

Il s’arrêta un moment et poursuivit : « T’es un bon gamin !»

Il fut surpris en voyant la force monstrueuse de Chu Yang, mais ça ne lui fit pas peur. Le général savait que s’il voulait l’attaquer, il n’aurait pas été aussi gentil.

Le fourbe avait agit en empruntant la puissance de l’Épée des Neuf Calamités ; il ne pouvait pas se rater en utilisant la pointe de cette Épée dans sa main ! Au moment où celle-ci toucha les épées des gardes, leurs essences étaient absorbées par l’Épée des Neuf Calamités !

Du coup, ce qu’il touchait n’était rien de plus que de petits bouts de ferraille !

Autrement, le jeune homme n’aurait pas pu trancher ces épées comme si elles étaient faites de papier,  même en se servant d’une épée forgée à partir de fer de qualité ! Les épées de ces quatre gardes n’étaient définitivement pas ordinaires ! Elles n’étaient certes pas des armes divines, mais étaient d’une qualité largement supérieures aux armes ordinaires.

Il était donc naturel que les gardes de Tie Longchen soient choqués !

« Je vais connaître la vraie raison pour laquelle tu as fait tout ça. » dit le général avec gravité !

« La vrai raison, hein…» Chu Yang réfléchit un moment et dit : « Je n’ai pas de dette de sang avec Diwu Qingrou… Je ne veux simplement pas qu’il gagne cette guerre. Et je veux encore moins qu’il parvienne à son but d’unifier le monde.

Le jeune homme n’était pas parvenu à rencontrer Tie Butian à cause du blocus de Tie Longchen mais ce dernier était venu de lui-même. Bien qu’il ait dit imposer un blocus à sa boutique, il lui avait également donné une opportunité en y venant.

Le fourbe lui avait déjà montré sa puissance et lui avait également montré sa richesse. La seule chose qu’il ne lui ait pas encore montré était sa sagesse. D’une certaine façon, voir la réaction de Tie Longchen, c’était voir la réaction de Tie Butian.

« Je ne pense pas que quiconque ici veuille le voir arriver à ses fins !» Le général sourit doucement. La démonstration de pouvoir du jeune homme semblait l’avoir mis à l’aise, d’une manière ou l’autre.

Chu Yang sourit et dit : « Tout le Nuage de Fer veut vaincre Diwu Qingrou actuellement mais c’est du délire sur tous les plans. Vous n’avez absolument pas les capacités d’y parvenir !»

Cette fois, la jeune femme parla. « D’où sortez vous ça ?» Le général, lui, sourit froidement et garda le silence. Il était brusque et féroce un moment plus tôt mais contre toute attente, il restreignait son arrogance et écoutait.

« Tout d’abord, Diwu Qingrou est puissant, avec une armée de six millions de soldats ! Les places de la seconde à la septième du classement des grands généraux sont toutes tenues par le Grand Zhao, et chacun de ces généraux a un talent irréel. D’un autre côté, Nuage de Fer n’a que deux généraux dans le classement, le premier et le dixième, et nous savons tous que ce classement n’est pas là pour faire joli. Chaque membre de ce classement a traversé d’innombrables situations entre la vie et la mort ! Chaque général célèbre a trempé son épée dans le sang de pas moins de plusieurs centaines de milliers de vies !»

Le fourbe sortit rapidement les connaissances de sa vie passée : « Ensuite, bien que le Grand Zhao ait soit-disant un empereur, tout le pouvoir est concentré entre les mains de Diwu Qingrou ! Qui plus est, son réseau d’espionnage surpasse de loin celui du Nuage de Fer ! Bien que le Ministère des Cavaliers Dorés ne se soit jamais montré (NdT Ministère ou Département ?), il a dans ses rangs de nombreuses personnes de talent. Ce sont des combattants d’élite dont les effectifs atteignent les huit milles !»

Cette information frappa Tie Longchen et la demoiselle comme la foudre !

« Le Ministère des Cavaliers Dorés ? Tu connais ce ministère ?!» Les sourcils épais du général se joignirent (NdT bonjour Emmanuel Chain !) tandis qu’il fit un geste de la main. Il semblait être extrêmement réservé.

Les soldats à l’extérieur s’éloignèrent à plus de cinquante mètres. La rue entière était plongée dans le silence. Il n’y avait pas une ombre à plus de cinquante mètres à la ronde, les gardes du corps mis à part. On entendit des bruissements sur le toit, signalant l’arrivé rapide d’innombrables maîtres qui placèrent la boutique sous haute sécurité.

Le Pavillon de l’Armement Divin était à présent tellement verrouillé que même un moustique ne pourrait y entrer. Ca prouvait bien la valeur qu’accordait Tie Longchen à cette information.

Cependant, il était étrange de voir que la demoiselle, qui n’avait clairement rien à voir avec une affaire d’état aussi importante, n’avait pas été renvoyée par le général. En fait, il semblait même approuver sa présence.

Le regard de Chu Yang s’illumina tandis qu’il se dit en son for intérieur : ‘On dirait que la position de cette jeune femme n’est pas aussi simple que je ne le pensais. Je croyais qu’elle n’était qu’une personne de sang royale mais ce n’est pas vraiment exact ; elle doit être soit une princesse, soit la femme favorite du roi…’

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 74
DNC Chapitre 76

9 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. nickylaboum

    merci

    Répondre
  3. Psycho

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Askidox

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  8. Myrddin

    Merci

    Répondre
  9. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com