EER : Chapitre 117
EER : Chapitre 119

Chapitre 118 – Combiner nos forces ! 2/8

 

— Et donc ? Cet Ange appelée Spiera va venir me contacter ? demanda Yu Ilhan en levant un sourcil.

— Ouais… grommela Liera en retour, déprimée et ne le cachant pas sur les traits de son visage – mais n’oubliant pas de se fourrer de la viande de Dragon dans la bouche, parce qu’il y avait une limite, quand même.

Son expression s’illuminait et s’assombrissait à mesure de ses bouchées, en un cycle absolument adorable, et Yu Ilhan ne pouvait s’empêcher de lui offrir un morceau de plus à chaque fois qu’elle avait fini le précédent, pour s’amuser de ce va-et-vient inconscient. C’était vraiment adorable.

— Et elle le présente comme si son arrivée ici-bas était une récompense massive pour toi aussi, continua-t-elle. Elle vient jouer, maintenant que la guerre est finie ? …Mais hé, pourquoi tu continues à me gaver de viande ?

— Parce que t’es adorable.

— Alors je ne peux rien y faire. Aaaaaaah…

Liera cessa de penser et décida de se concentrer sur cette nourriture extraordinaire. La viande était déjà délicieuse de base, mais elle était apparemment mignonne en la dévorant aux yeux de Yu Ilhan, alors il n’y avait pas moyen de laisser tomber. Pas moyen.

— Prends un peu de vin aussi, lui proposa-t-il. Tu possèdes une résistance au poison extrême, non ?

— C’est exact, confirma Liera.

Aussi sortit-il deux gobelets qu’il avait sculptés dans des os de Dragon et y versa du Souffle. Les gobelets étaient extrêmement tape-à-l’œil, ayant été forgés par le feu, s’étant vus ajouter d’autres fragments pour le détail ainsi que des joyaux incrustés. Même un alcool de piètre qualité aurait eu l’air excellent, savouré là-dedans.

— Votre Majesté. En avez-vous également pour nous ?

— Je ne voudrais pas être rapiat, mais comme vous autres ne possédez pas de résistance au poison extrême, vous passeriez l’arme à gauche avant d’avoir fini.

— Damnation !

Voyant Yu Ilhan et Liera trinquer de tout leur cœur, les Elfes se résolurent, en leur for intérieur, à acquérir cette fameuse résistance au poison… par tous les moyens. Cependant, ce fut une passion de courte durée, et ils se s’illuminèrent une fois la viande en bouche. Pour eux, à ce moment précis, cette nourriture-là avait ce qu’il fallait pour sauver le monde de la dévastation et de la destruction.

— Et que peux-tu me dire sur Spiera ? Est-elle digne de confiance ? reprit Yu Ilhan après avoir vidé son gobelet, Liera apparemment d’une meilleure humeur désormais.

— Si ce n’était pas pour elle, répondit-elle diligemment, de nombreux Anges auraient perdu la vie. Sa carrière est longue, elle est droite, elle prend les devant en tuant elle-même les traîtres… et c’est la raison pour laquelle elle est détestée par les autres factions, aussi. Si Spiera doit maintenant venir à nous… alors la probabilité de voir les autres camps nous cibler va grandement augmenter.

— Je ne pense pas qu’il soit possible de nous retrouver dans un plus grand danger, donc tout ira bien, commenta-t-il légèrement.

— Une très bonne façon de penser, résonna soudain une voix sinistre, sortie de nulle part.

Levant la tête, la bouche pleine et le menton dégoulinant, il vit un Ange, une magnifique demoiselle aux cheveux d’un rouge flamboyant relevés en une queue-de-cheval. Il n’eut naturellement pas besoin de s’enquérir de son identité.

— Haaa… soupira Yu Ilhan tout en vidant son gobelet. Tous ces satanés Anges qui s’introduisent sur ma propriété sans demander la permission.

— Je m’appelle Spiera, continua l’autre. Humain Yu Ilhan. Je suis ravie de te rencontrer. Il semble que tu aies le don de te retrouver mêlé à absolument tous les incidents majeurs survenant sur la Terre.

— Ouais, m’en parle pas, grogna-t-il. Je suis siiiiii reconnaissant envers les Cieux pour m’avoir donné ce talent.

Et en plus, la donzelle cherchait à se battre aussitôt arrivée ?

— Je ne cherche pas à te regarder de haut, dit-elle. Tu as géré ces incidents d’une splendide manière, et obtenu des résultats que nous estimions impossibles pour un Terrien. Tu mérites naturellement des félicitations. J’étais curieuse, Liera et Herta ne faisant que parler de toi, encore et encore, à chaque fois qu’elles remontaient aux Cieux, mais l’opportunité cette fois est trop belle. Je devais venir moi-même.

— Cette fois ? releva Yu Ilhan. Quelle opportunité ?

— Comme la guerre sur le Mur du Chaos s’est achevée il y a peu sur notre victoire écrasante, nous n’avons plus à nous en inquiéter pour l’instant. Et puis, j’ai eu droit à un peu plus de liberté après avoir combattu pendant longtemps sans repos. Enfin, le nombre d’Anges que tu peux contracter a augmenté après l’acquisition de ta troisième cla…

Elle s’arrêta de parler et renifla.

— Et quelle surprise, aussitôt arrivée, continua-t-elle en commençant à saliver contre son gré. Quelle est cette odeur ? La viande comme le vin sont de variétés dont je n’ai jamais eu l’occasion d’avoir connaissance…

— Liera, c’est quoi son problème ? demanda Yu Ilhan en se tournant. Elle essaye de nous soutirer notre bouffe aussitôt arrivée.

— Comme tu peux le voir, c’est un vrai tyran.

Spiera lança un regard léger vers Liera, mais se contenta de grimacer en reniflant froidement. Bien que Spiera fût toujours sa supérieure alors qu’elles possédaient désormais la même classe, Liera s’en fichait pas mal, rien que parce qu’il s’agissait là de sa personnalité pour commencer.

Voir les deux Anges se confronter ainsi força Yu Ilhan à envoyer une petite claque derrière la tête de Liera.

— Assieds-toi, et nous pourrons boire et manger, dit-il à l’attention de la nouvelle venue.

— Est-ce acceptable ? demanda-t-elle.

— Si je passe un contrat avec toi, alors le pouvoir de l’Ami des Anges va augmenter, n’est-ce pas ? Puisque nous allons le faire de toute façon, je ne vais pas te laisser t’énerver juste parce que je ne t’ai pas versé un verre d’alcool.

— Hmm… Je pense que tu fais progresser les choses un peu trop rapidement. Mais très bien, décida-t-elle.

Spiera s’installa comme il le lui avait demandé et attrapa un gobelet. Les partenaires de boisson ayant désormais augmenté d’une tête, les Elfes se sentirent immédiatement plus isolés.

— Je vais être honnête, annonça Spiera. Il y a quelques Anges qui veulent vraiment un contrat avec toi. Il y en a qui veulent absolument faire ta connaissance parce qu’il est à peu près garanti que tu deviennes une existence supérieure dans le futur, tandis que d’autres cherchent à voir de leurs yeux ce petit monde qui subit de lourds changements, avec la plus puissante personne présente. Même au risque de leur propre destruction.

— Il y a un sacré paquet de pervers chez vous, nota-t-il.

— Je suis également intéressé par ta personne, admit-elle. Et puis, je désire t’offrir de l’aide pour confronter les traîtres de l’Armée des Cieux.

Comme Yu Ilhan était sur le point de refuser gentiment, ayant décidé de ne plus se reposer sur les Anges à l’avenir, Spiera continua.

— Il semble que tu n’attendes rien, dit-elle.

— Évidemment, répondit-il en haussant les épaules. Liera et Herta m’ont été d’une grande aide jusqu’à présent. Elles m’ont aidé à combler ma solitude, et m’ont rendu plus puissant dans les mondes abandonnés. Aussi, je m’attends à beaucoup de ta part également. Si tu as le courage de jouer au morpion avec un solitaire comme moi, alors nous pourrions devenir bien plus proches un jour.

— Je parle d’aide bien plus fondamentale. Si tu m’écoutes, tu penseras différemment. Je te le garantis, reprit-elle d’une voix emplie de confiance.

Yu Ilhan tourna la tête vers Liera, qui secoua la sienne en levant les mains en signe d’impuissance.

— C’est vraiment la pire… marmonna-t-elle.

— J’ai entendu que tu as maîtrisé de nombreux arts martiaux, nota Spiera, ignorant Liera. Et que tu as amélioré celle de la Lance également.

C’était soudain, mais Yu Ilhan joua le jeu.

— Oui, mais je ne me suis pas occupé du reste parce qu’il est compliqué de remplir les critères d’évolution. Ce sera un problème même si j’y arrive.

— Bien sûr, confirma Spiera. La Lance seule doit déjà t’occuper bien assez.

C’était vrai. Yu Ilhan avait les mains pleines, rien qu’avec la Lance à la Trajectoire Intraçable.

Bien entendu, bien qu’il fût difficile de remplir les conditions d’évolution proposés par les Archives Akashiques, ce n’était pas tout à fait impossible. Il n’y avait pas de demandes débiles comme la mise à mort d’un monstre de quatrième classe en un seul coup. Et s’il ne s’agissait que de monstres de troisième classe, il était confiant. Il pourrait se débrouiller après avoir créé une arme de rang légendaire.

En revanche, en quoi cela importait-il ? Sa maîtrise de la Lance Avancée était relativement basse, et s’il tentait de se diversifier, il pourrait aussi bien devenir un guerrier polyvalent, expert en de nombreux arts, mais maître d’aucun.

Aussi, Yu Ilhan prévoyait d’améliorer plusieurs autres compétences, à commencer par le Combat Physique, après en avoir fini avec la Lance à la Trajectoire Intraçable jusqu’à un certain niveau.

Cependant, Spiera semblait avoir autre chose à l’esprit.

— Alors, tu connais l’évolution de fusion, n’est-ce pas ? demanda-t-elle par acquis de conscience.

— Yup.

Parmi les compétences de Yu Ilhan, Tir était une compétence impossible à améliorer plus avant, et Lancer ne pouvait pas évoluer seule. Lorsque cette dernière avait été sur le point d’évoluer, il avait reçu une notification lui demandant s’il désirait la faire fusionner avec Tir.

Et il en avait résulté Précision Absolue. La compétence numéro un qui contribuait à l’utilisation totalement fumée de l’inventaire de Yu Ilhan, sans laquelle il ne pourrait plus se débrouiller.

— Si tu connais, alors ce sera rapide, continua l’Ange. Laisse-moi te demander : penses-tu que les compétences qui évoluent seules peuvent uniquement évoluer seules ? Qu’elles ne pourraient pas fusionner ?

Un éclair frappa à l’intérieur de l’esprit de Yu Ilhan. Cependant, il fit de son mieux pour se calmer.

— …Explique-toi plus simplement.

— Très bien. Est-ce qu’Ev*li, qui peut évoluer en Ment*li ou Noct*li sans qu’on ne l’y force à l’aide d’un objet, est-il incapable d’évoluer autrement ?

Non, il était possible de lui donner des pierres pour choisir la direction de son évolution ! Cette explication était vraiment simple et Yu Ilhan n’en demandait pas plus pour comprendre.

— Il existe des compétences que l’on ne peut faire évoluer, ainsi que d’autres qui ne peuvent le faire que via une fusion. Pour finir, il y a celles qui peuvent évoluer seules. Il n’est donc pas étrange de rencontrer des compétences qui peuvent à la fois évoluer seules, ou à l’aide d’une fusion. Tu ne le savais simplement pas. Comment Ev*li pouvait-il savoir qu’il pouvait devenir Aqu*li, avant d’en être témoin ?

En entendant ça, Yu Ilhan s’empressa de jeter un œil à son statut, mais bien qu’il eût là des informations sur la façon de faire évoluer Combat Physique, Maîtrise des Armes Contondantes et Maîtrise de l’Épée, il n’y avait rien sur la fusion.

— C’est normal, continua Spiera. C’est parce que les Archives te proposent ce qui est considéré comme la meilleure voie à suivre actuelle. Elles sont une espèce d’aide à la navigation, en quelque sorte. Elles t’indiquent le chemin le plus rapide que tu peux emprunter, mais ne te parlent pas de ce que tu peux faire lorsque tu seras plus puissant. Tu ne possèdes pas encore la pierre pour faire évoluer Ev*li !

— Les prérequis de l’évolution, dis-tu…

Yu Ilhan l’accepta immédiatement. Les compétences qu’il avaient fusionnées lui avaient prouvé qu’il y avait des choses impossibles à faire sans. Et la Maîtrise de la Lance, alors ? S’il n’avait pas totalement maîtrisé Camouflage, il lui aurait été impossible de prendre la voie qui l’avait menée à la Lance à la Trajectoire Intraçable.

Et Spiera parlait exactement de ce point-là.

— Je ne le savais pas non plus ! s’énerva Liera. Tu aurais dû m’en parler plus tôt !

— Liera, lui répondit Spiera sur un ton éducateur, le seul art martial que tu aies entraîné au niveau maximal est celui de la lance. Oh, et ta maîtrise du combat physique, c’est vrai. Il aurait été inutile que je te révèle ça. Il est difficile de croiser des êtres assez pervers pour oser maîtriser plusieurs types d’armes.

L’être assez pervers pour maîtriser plusieurs types d’armes intervint.

— Bien sûr, la base de l’évolution de fusion dont tu parles doit être la lance, n’est-ce pas ? demanda-t-il.

— Naturellement, je ne peux t’enseigner quoi que ce soit d’autre que la lance, toi qui te concentres sur cette arme.

Spiera fit apparaître une longue et noble lance blanche dans sa main et acquiesça.

Évidemment, la Maîtrise de la Lance de Yu Ilhan avait déjà évolué en Lance à la Trajectoire Intraçable. Cependant, ça ne signifiait pas que l’ancienne maîtrise avait disparu. Elle existait toujours au niveau maximal, et ne pouvait simplement pas évoluer plus avant. En tout cas, pas toute seule.

Et il se passait la même chose avec la compétence Repos, Camouflage, Tir et Lancer.

Aussi, il ne serait pas surprenant de la voir évoluer grâce à la fusion avec d’autres compétences. De même, même deux compétences qu’il avait fusionnées étaient toujours disponibles pour évoluer seules si les conditions le permettaient. Dans tous les cas, il n’avait rien à perdre.

— Alors ? reprit-il. Quelles conditions dois-je remplir afin d’être capable de faire fusionner mes compétences ? Que dois-je faire ? Tu sais que ce sera inutile pour moi de les maîtriser si le temps requis est trop important, hein ?

— En réalité… commença-t-elle.

Elle arrêta net le barrage de questions de Yu Ilhan d’une voix sérieuse. Et tandis qu’il se tut pour la fixer avec intensité, elle ramassa un morceau de viande de Dragon sur le grill et le fourra dans sa bouche.

Nom, nom… C’est quelque chose que je te révèlerai si tu passes un contrat avec moi, termina-t-elle. Nom, nom.

— Marché conclu, décida-t-il immédiatement.

Yu Ilhan pourrait bien même accepter un contrat visant à le transformer en Sailor Moon si c’était pour acquérir des informations sur la fusion de compétences.

— Très perspicace et aucune hésitation, j’aime ça. Même si tu ne peux pas entraîner cette compétence immédiatement, elle deviendra absolument utile à l’avenir, dit-elle en avalant la viande, avant de porter son gobelet de Souffle à ses lèvres.

Elle tendit la main vers Yu Ilhan, et sous les yeux d’une Liera qui boudait un peu, celui-ci l’accepta.

— Veille sur moi comme je veillerai sur toi, à partir de maintenant, Yu Ilhan, déclara-t-elle solennellement.

— C’est ce que je m’apprêtais à dire.

À ce moment, une connexion se forma entre Yu Ilhan et l’Ange Spiera, et la puissance de l’Ami des Anges augmenta d’un seul coup.

[Vous avez passé un contrat avec l’Archange Spiera ! L’efficacité de la Protection des Anges et du Support des Anges augmentent !]

[Contre des existences supérieures, il devient possible d’activer le Support des Anges même hors d’un monde abandonné !]

— Hahaha… C’est vraiment…

Observant les fenêtre d’informations, Yu Ilhan se mit à rire tout bas.

— Pourquoi est-ce que je sens qu’il y a un énorme piège, alors que tout semble indiquer que je reçois un énorme avantage ?

Désormais capable d’activer le Support des Anges contre des existences supérieures ? C’était comme une invitation à cette situation bien particulière ! Ça allait se produire, hein ?

Attends, est-ce que l’Armée du Démon de la Destruction faisaient attendre leurs petits nouveaux, avant qu’ils n’abandonnent leur carapace ? Juste parce qu’ils voulaient attraper Yu Ilhan ?!

Non, attends, le monde était un bordel total, alors il était totalement impossible de deviner ce qu’il pouvait se passer. Yu Ilhan décida de faire progresser sa compétence du Dieu de la Mort tout en prenant un peu plus soin de sa santé.

— Alors, je vais te le dire, maintenant, reprit Spiera, qui se sentait mieux suite à la création du contrat. La fusion de la Lance que je n’ai pu obtenir qu’après avoir obtenu ma sixième classe, la Grande Lance Trancheuse de Cosmos. Afin de pouvoir l’apprendre…

— Attends ! Je ne veux pas l’apprendre, après avoir entendu ce nom !

— Huh ? Ce que tu veux lui apprendre, c’est la Grande Lance Trancheuse de Cosmos ?! Moi aussi ! Je veux l’apprendre aussi ! s’écria Liera.

— Comment un truc pareil peut-il être l’objet d’une convoitise ?! se plaignit Yu Ilhan.

C’était une technique avancée de maîtrise d’arme, alors pourquoi le nom était-il aussi enfantin ?! C’était comme si un gamin de primaire était venu pour l’inventer et repartir sans demander si c’était ok !

— C’est le nom auquel j’ai pensé après y avoir réfléchi de tout mon cœur, précisa Spiera. Tu devrais également être capable de nommer les techniques de lance que tu as créées ?

Il vérifia, et il sembla qu’il était effectivement possible de modifier le nom selon son bon vouloir. Cependant, Yu Ilhan décida de ne rien en faire ; peut-être n’était-il pas réaliste, mais il n’avait pas très confiance en sa capacité à donner des noms cools.

S’il finissait par créer quelque chose de pire que la Grande Lance Trancheuse de Cosmos, il serait incapable de l’accepter. Et si quelqu’un, par la suite, maîtrisait à la fois la Lance et le Camouflage, obtenait sa technique de lance unique et se mettait à l’insulter ?

— Peu importe, reprit Spiera. Afin d’apprendre la Grande Lance Trancheuse de Cosmos, tu dois avoir le niveau maximal en Maîtrise de la Lance, en Combat Physique, en Maîtrise de l’Épée, en Maîtrise des Armes Contondantes, et…

Spiera afficha un sourire narquois.

— …Maîtrise du Fouet. Voilà pour les bases.

Et elle disait ça avec cette expression sur le visage ? Même s’il s’agissait d’une compétence avancée destinée à être d’une immense aide, maîtriser le fouet pour commencer ! Ça allait être sacrément compliqué, hé !

Yu Ilhan mima un Oh silencieux, et sortit un fouet de son inventaire. À bien y repenser, bien qu’il eût quelque expérience dans la création d’une telle arme, il n’en avait jamais utilisé un lui-même. Il n’en avait jamais vraiment eu l’occasion, à vrai dire.

Ce qui ne signifiait pas qu’il ne pouvait l’utiliser.

Il balança légèrement le fouet. Pour les Archives Akashiques, c’était suffisant.

[Vous avez éveillé Maîtrise du Fouet au niveau maximal. Si vous remplissez les conditions d’évolution, il est possible de le faire avancer vers un rang supérieur.]

[Il est maintenant possible de faire fusionner Maîtrise de la Lance. Cependant, vos archives et connaissances sont trop faibles, et il est difficile de définir des critères d’évolution sans un niveau d’entraînement plus poussé.]

Avec un sourire en coin, Yu Ilhan tourna les yeux vers Spiera. Son expression malicieuse précédente avait déjà fané, et Liera descendit son alcool comme si elle avait donné elle-même un coup libérateur à Spiera. Les Elfes, quant à eux, se contentaient de simplement manger dans leur coin.

— Bien… Tu peux me l’enseigner maintenant, dit-il.

— Pff, on dirait que je ne peux rien y faire, acquiesça-t-elle avec une expression agonisante.

L’Archange Spiera. Même pas un jour de contrat, et déjà placée dans une position désavantageuse…

Raka
Les derniers articles par Raka (tout voir)
EER : Chapitre 117
EER : Chapitre 119

Related Posts

5 thoughts on “EER : Chapitre 118

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com