EER Chapitre 45

EER Chapitre 44
EER Chapitre 46

Chapitre 45 : Deuxième classe 8/10

 

Rien à voir avec les trolls. Ce monstre-là devait à peine dépasser les deux mètres, et il semblait si frêle que le moindre vent aurait suffi à le chasser sur Mars. Pourtant, il se dégageait de l’être à la capuche noire une impression de menace telle que même le troll des hautes-terres se serait agenouillé dans une supplication pathétique. Sa faux gigantesque tranchait largement l’horizon à la recherche de sa cible.

« Même les archives ne connaissent pas cette mutation ! Il n’a pas encore atteint sa taille maximale, mais fais attention quand même, il est imprévisible ! » cria Herta.

« Ouais, je gère. » répondit calmement Yu Ilhan.

Le lance-pieux détruit, il n’avait plus pour se défendre que la lance de la faucheuse à sa disposition. Du reste, il ne pouvait même pas profiter de ses bénéfices sous camouflage et parer les coups de cette chose n’était même pas envisageable, même sous les effets de la force surhumaine. Il allait falloir ruser…

« Archives ! » hurla encore le faucheur.

Était-ce là donc la seule chose qu’il connaissait ? En tout état de cause, Yu Ilhan était certain de pouvoir le vaincre. Car ce n’était aucunement de ses caractéristiques physiques qu’il tirait sa véritable force. C’était de sa capacité d’analyse et d’une bonne dose d’obstination. Il allait attendre patiemment sa première erreur, et l’étudier.

« Rapide ! Donne-moi tes archives ! »

« C’est ça, ouais. » lui répondit-il d’un air amusé.

« Viens ici ! »

« Non, c’est toi qui viens. Voilà… »

La faux était comme un loup s’élançant face à un lièvre. Elle aurait pu le découper de long en large, si elle avait été seulement capable de l’attraper… Mais le loup avait d’autres tours dans son sac.

« Yu Ilhan, attention ! Il lance un sort ! » le prévint Herta.

Les mouvements de Yu Ilhan, jusqu’alors fluides, s’arrêtèrent tout à coup. Il attendit patiemment l’onde de choc de cette aura noire et fit un simple saut pour l’éviter. Furieux, le faucheur s’élança à nouveau contre lui.

« Tellement prévisible… » s’amusa-t-il.

Sauf que ce ne fut pas avec sa faux qu’il l’attaqua, mais avec une nouvelle magie. Des lames de vent… Il eut beau connaître ce sort, Yu Ilhan s’y laissa surprendre. Son armure en épongea tous les effets, mais le monstre accéléra la cadence. Pourtant, Yu Ilhan vit enfin s’installer une habitude dans ses mouvements.

« ARCHIVES ! »

« Bouffe plutôt ça, saloperie ! »

Coup critique !

Entre sa troisième et sa quatrième attaque, le faucheur marquait une petite pause, dont Yu Ilhan profita aussitôt, lui arrachant un hurlement de douleur.

« C’est tout ce que ça lui a fait ? » pesta-t-il.

En dépit de ses jérémiades, il avait au moins réussi une chose : les lames de vent s’étaient estompées. Tout au contraire de l’ombre noire qui grossissait sur sa lance, qu’il eut à secouer pour s’en débarrasser. Il évita alors à nouveau ses attaques, dans l’attente d’une occasion.

« Tu es faible ! Mais puissant… Donne tes archives ! »

« Change de disque… »

Ce que le faucheur s’empressa de faire, faisant regretter à Yu Ilhan d’avoir même pensé cette réplique. Le monstre fit exploser des piques au sol, et chacune de ses attaques à la faux lançait une lame de vent. C’était comme jouer à l’un de ces jeux vidéos où des balles de toutes les couleurs tentaient désespérément de faire voler un vaisseau en flammes, à la différence près qu’il n’avait pas les crédits infinis dans ce cas… La moindre erreur lui coûterait la vie, repos transcendantal ou non.

« Un autre ! »

« Raaaaaaaaaaaah ! »

Malgré les changements, sa façon d’attaquer restait la même. Yu Ilhan parvint donc sans trop de difficultés à éviter tous les cahots jusqu’à l’atteindre, laissant à son armure le soin de stopper les autres. Des coups critiques auraient été préférables de manière systématique, mais tant qu’il avait la force de tenir, il finirait petit à petit par le blesser.

« Tu m’impressionnes, Yu Ilhan… » lâcha Herta, le plus silencieusement possible afin de ne surtout pas gêner sa concentration.

Mais Yu Ilhan n’était pas du genre à se laisser troubler si aisément, aussi s’efforça-t-il de continuer à donner le meilleur de lui-même. L’échec n’était pas une option, car il n’aurait personne à qui s’en plaindre… tel était le lot des solitaires.

« Grmpf… Mon corps brûle. Tu es faible, mais tellement fort… Comment ? Donne-moi tes archives. Je dois comprendre ! ARCHIVES ! »

Les blessures venant à s’accumuler, le monstre perdait en précision. Hélas, il réagissait comme un animal blessé et donnait des coups toujours plus rapides et puissants, abandonnant même les lames au profit de boomerangs de vent. Les piques au sol étaient quant à elles plus grosses, sortaient à une fréquence plus élevée, et leur nombre ne faisait que croître. Sans surprise, Yu Ilhan ressentait de très sérieuses difficultés et son armure en avait déjà pris un sacré coup.

« Bordel de merde ! Vivement le mana ! »

« AAAAARCHIIIIIIIIIVEEEEEEEEEEES !!! »

C’était maintenant ou jamais. Yu Ilhan fit un ultime bond, évitant ses coups une dernière fois jusqu’à parvenir cette fois juste au-dessus du faucheur, où il planta des deux mains sa lance en plein dans sa tête. À cet instant, le monstre lança une nouvelle attaque sous la forme d’un missile sombre qui l’atteignit au bras.

« Argh !!! »

« Yu Ilhan ! » cria Herta.

« Ça va aller… » grogna-t-il.

Du sang se mit à pisser abondamment de la plaie, laquelle eut tôt fait de se teinter d’une couleur brune, puis aussi noire que les robes de son assaillant.

« Merde… Même ta résistance au poison ne peut rien contre ça. C’est une malédiction. » observa Herta.

« Tu t’en occuperas si je survis, hein ? » voulut-il s’assurer.

« Bien sûr ! Mais pour le moment je t’abandonne, tu t’en sortiras mieux sans moi ! »

« Tu es sûre que ça va aller ? »

« Oui, file ! »

À peine fut-elle éloignée que Yu Ilhan vit le faucheur l’abandonner pour se diriger vers elle.

C’était elle, sa cible ?!

Mais il était trop tard pour y penser. Même si tout le donjon s’était mis à l’attaquer, la seule façon de se dépêtrer de cette situation était de répliquer, et d’espérer retenir son attention. Ce que Yu Ilhan s’empressa de faire.

Coup critique !

« Graaaaargh ! »

« Tu vas crever, ouais ? Herta, tire-toi de là ! »

« D’accord, mais ne meurs pas ! »

Elle s’éloigna alors à la vitesse d’un éclair, dans une direction bien spécifique. Il sembla alors à Yu Ilhan qu’elle n’était pas seulement partie pour lui laisser de l’espace…

Il va encore m’arriver une tuile… C’est donc que je vais survivre à ce combat. pensa-t-il.

La plaisanterie le rassura quelque peu, car il s’était persuadé de son bien-fondé. Ainsi s’élança-t-il à nouveau contre ce tourbillon de mana et de mort.

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

EER Chapitre 44
EER Chapitre 46

10 Commentaires

  1. Cèlen

    Beau combat ^^ merci pour le chapitre!!

    Répondre
  2. newkan

    ARCHIVE merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
    1. RakaRaka

      J’allais dire la même chose.

      Répondre
    2. TesaYuuTesaYuu

      ARCHIVE

      Répondre
  3. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Mastacos

    merci pour ce chapitre

    Répondre
  5. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. TesaYuuTesaYuu

    ARCHIVE!! Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Mehlroth

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    ARCHIVES

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com