EER Chapitre 44

EER Chapitre 43
EER Chapitre 45

Chapitre 44 : Deuxième classe 7/10

 

Cœurs de monstres endormis de deuxième classe : 500 / 500 unités
Sang de troll : 500 / 500 litres
Sommeil reposant : 100 / 100 heures
Pierre magique de monstre de troisième classe : 1 / 1 unité

Enfin, les conditions nécessaires à l’évolution de sa compétence ou, plus exactement, les matériaux requis étaient siens. Rien à ses yeux n’aurait pu être plus beau que ce tableau, et certainement pas le Grand Canyon.

« Et maintenant, je fais quoi ? » demanda‐t‐il à Herta.

« Comme pour le manartisanat… Offre ces matériaux aux annales akashiques. Consacre toute ta volonté à faire évoluer ton repos. » expliqua‐t‐elle.

Finalement, le procédé était similaire à celui utilisé pour choisir une classe. Il suffisait de se concentrer, et par cette seule concentration, les objets sortiraient de sa besace magique avant de tournoyer en l’air et d’émettre un champ lumineux, la pierre magique en leur sein ! Ce fut bien ce qu’il se passa, sous les yeux rêveurs d’Herta, qui n’avait encore jamais vu une aptitude aussi formidable évoluer. Ce n’était même plus du rang SSS, c’était bien plus encore.

Matériaux consumés, ajout compilé.
Vous absorbez l’essence des archives. La compétence repos est en phase d’évolution…

La nouvelle aurait dû le soulager, mais bien au contraire, il ressentit une douleur aussi monstrueuse que si de la lave avait mystérieusement remplacé son sang. C’était comme si on changeait la structure même de son corps.

Nouvelle compétence : Régénération transcendantale. Vous récupérerez plus vite et plus efficacement des traumatismes physiques comme psychologiques. Au niveau 1, vous pouvez régénérer un doigt coupé. Attention, cette compétence ne pourra être rechargée qu’après une nuit de repos. Les effets du repos sont maintenus.

« Eh bien voilà… »

« Félicitations ! Tu as obtenu une compétence de rang X ! » le congratula Herta.

« J’étais certain que t’allais en faire tout un foin… » lâcha‐t‐il, blasé.

Les détails de cette compétence, sans aller jusqu’à l’inquiéter, ne le rassuraient en tous les cas absolument pas. Bien sûr, pouvoir faire repousser l’un de ses doigts pouvait être utile, tout du moins s’il prévoyait un jour de devenir Yakuza. Lui s’inquiétait plutôt de dommages au cerveau…

« Alors, alors ?! C’est bien, hein ? » s’excita Herta.

« Ouais, ouais, c’est bien… »

Mais l’enthousiasme d’Herta eut enfin raison de sa déception. Il se leva et lâcha un grand éclat de rire.

« Bon, occupons‐nous de cette classe maintenant. »

Ayant déjà tué un monstre de troisième classe en une attaque surprise, remplir la tâche d’en tuer 100 de deuxième classe lui semblait être d’une facilité presque déconcertante.

« Je trouve quand même un peu étonnants les pré‐requis d’obtention de ta nouvelle classe… Mais tu vas y arriver. Cette classe est faite pour toi. » lui dit Herta.

« Évidemment. Nous n’en serions pas là, autrement. » assentit Yu Ilhan.

Kang Hajin et Na Yuna partis, il ne croisa plus le moindre scorpion. En revanche, les trolls semblaient avoir changé…

« Troll… Trouver plouc, et ‘crabouiller ! »

« Troll courir, mais troll trop lent… »

« Troll ? »

« Qu’est-ce qui leur prend, à ces cons‐là ? On dirait des mômes à la fin des vacances d’été. » s’étonna Yu Ilhan.

Leur particularité n’était-elle pas de passer tout leur temps à dormir ? Contrairement à toutes ses attentes, il sembla bien à Yu Ilhan qu’ils souhaitaient venger la mort de leur chef.

« Troll fatigué. »

« Troll dodo… »

« Non, oublie ce que je viens de dire… » s’amusa-t-il.

« Renvoie‐les dormir. » le commanda Herta.

Mouais… Ça cache quelque chose, cette histoire. pensa‐t‐il avant d’envoyer à la mort un premier troll.

Il n’avait plus besoin cette fois de s’encombrer à attendre qu’ils dorment. Il suffisait de les tuer en un seul coup. Cependant, puisqu’il fallait rester dissimulé, il eut à les isoler afin de ne pas se faire repérer. Ce qui avait, à dire vrai, tout d’étonnant. Les trolls étaient plutôt connus pour ne surtout pas voyager en groupe, enfin, à condition seulement qu’ils acceptent de le faire.

Entrecoupant sa chasse de pauses dont il profitait pour se repaître, Yu Ilhan commença à sincèrement se demander comment il avait fait pour se contenter si longtemps des seules viandes terrestres. Non que le bœuf soit mauvais, mais la viande de troll était tellement plus riche… La pensée était vaine, mais trahissait bien son niveau d’ennui. Il voyait de moins en moins de trolls.

« Herta, tu peux pas faire quelque chose ? J’en ai marre de courir pour rien ! » s’agaça-t-il finalement.

« Ce que tu me demandes est impossible. »

Ce qui l’agaçait plus encore, c’était que les trolls semblaient se méfier de quelque chose. Comme s’ils avaient développé une conscience collective de la mort de leurs pairs.

« Troll pas vouloir mourir… »

« Troll, courir. Troll, fatigué. Troll, vivre. Troll, plus savoir… »

« Trolls mourir ? »

« Troll partir maintenant. Ça suffat comme çi. »

Dans les deux donjons, une espèce de sixième sens l’avait mis en garde chaque fois qu’il entrait dans l’espace personnel d’un champion. Or, ce sixième sens était complètement en alerte.

« Herta, tu crois qu’il peut rester un boss ? »

« Certainement pas, lui répondit‐elle sans hésitation. Les annales akashiques ont été claires sur ce point : le troll des hautes‐terres était le plus haut dans leur hiérarchie. »

« Des trolls, peut‐être. Mais des autres monstres ? » s’inquiéta-t-il.

Au troisième jour et après 97 trolls tués, Herta finit par lui admettre la réalité alors qu’il dévorait la viande du troll des hautes‐terres. Sans doute valait‐il mieux profiter de sa bonne humeur.

« Bon… il est possible qu’un deuxième monstre de très haut niveau ait été attiré ici. »

« Ouais, je t’ai pas attendue pour le penser. » rétorqua Yu Ilhan.

« Pourquoi ? » s’étonna Herta.

« Parce que les scorpions et les trolls semblent avoir un objectif commun. Mais c’est surtout l’attaque conjointe du Géant Pisteur des Ombres et du boss troll qui m’a convaincu de ça. »

« Je comprends… Pff… Écoute, Ilhan, je suis désolée, mais je pense qu’il vaut mieux que tu sortes de ce donjon dès maintenant. »

« Ouaip, tant pis pour la deuxième classe. » consentit‐il à dire.

Le fait étonna d’ailleurs quelque peu Herta. Yu Ilhan et sa confiance en lui‐même à crever le plafond abdiquaient ? Puis, elle se remémora leurs premiers échanges.

Si ça devient trop risqué, je partirai.

« Et puis de toute manière, ajouta‐t‐il, il doit y avoir des monstres de deuxième classe partout maintenant. »

« Tu dis ça comme s’il y avait de quoi se réjouir… » déplora Herta.

Il aurait bien pu rester pour tuer les trois derniers trolls manquants, mais à quoi bon ? Ils repartirent vers l’extérieur sans un regret, toutefois quelque chose les troubla.

« Je sais qu’on fait pas la route dans le même sens, mais… Je sais pas. J’ai l’impression qu’on prend pas le même chemin, là. » confia Yu Ilhan.

« J’ai une impression similaire… » lui admit Herta.

« Tu peux utiliser tes pouvoirs divins et nous téléporter au vortex ? »

« Non. Je t’ai déjà dit que je ne pouvais pas me servir de mes pouvoirs divins. »

Elle entreprit toutefois de le localiser, ce qui ne devait à l’évidence pas constituer une violation des lois divines.

« Yu Ilhan… La sortie a disparu… »

« Répète un peu ? »

« La sortie a disparu ! Nous sommes bloqués !!! Comment est‐ce que c’est possible, ça ?! » commença‐t‐elle à paniquer.

« Calme‐toi, Herta… » tenta‐t‐il de la rassurer.

« Je ne peux pas me calmer ! C’est la première fois que ça se produit, je n’ai jamais entendu parler de ça ! »

« Je t’ai dit de te calmer. »

Il l’attrapa alors entre ses mains qu’il rapprocha un peu, pour lui offrir un cadre aussi sécurisant que la chaleur de son corps. Il la regardait en souriant et, petit à petit, Herta finit par reprendre ses esprits. Elle n’était pas seule dans ce bourbier. Malgré toute la commisération du jeune homme, il prit véritablement conscience en cet instant que les anges, et peut‐être même Dieu, n’étaient pas les êtres omnipotents et omniscients qu’on pouvait se représenter.

« Merci… Bon, je vais contacter les autres. » trancha Herta.

Elle invoqua son auréole mais très rapidement, elle réalisa qu’un autre problème les guettait.

« Je n’y arrive pas. Ça ne fonctionne pas. »

« On est peut‐être dans un coin où le réseau passe mal ? » plaisanta‐t‐il.

« Tu plaisantes, mais si c’est le cas… » commença‐t‐elle avant de s’interrompre d’un air grave.

« Si c’est le cas… ? » grommela Yu Ilhan.

Elle hésita et finit par lâcher la vérité, honteuse, comme si elle venait de lui montrer ses seins.

« Alors, ce monde est abandonné. »

« Tiens, c’est amusant. J’avais autant envie d’entendre ça que toi de le dire. »

« Comme tu le sais, la gestion de très nombreux mondes incombe aux cieux. Dieu souhaite qu’ils s’épanouissent tous, aussi donne‐t‐il à leurs maîtres certains pouvoirs. » expliqua‐t‐elle.

« Oui, c’est pour ça qu’il a donné des quêtes aux humains. Et donc, tu veux en venir où ? » s’impatienta-t-il.

« Eh bien que malgré toute la planification, certaines choses ne peuvent tout à fait se dérouler selon les règles. Il y a une part de hasard, en quelque sorte. »

« Non, sans déconner ? Tu veux bien en venir aux faits ? »

« Si l’axe principal de la vie se déséquilibre, ce n’est pas très grave. Les monstres et les animaux s’adapteront à la puissance des humains et des elfes. Par contre… »

« Si les monstres deviennent trop puissants ? »

« Alors, nous interviendrons pour assister les races intelligentes, comme nous l’avons fait sur Terre. Comprends donc que nous n’intervenons donc pas directement vis‐à‐vis des monstres. En tout état de cause, ajouta Herta, il arrive parfois qu’un être devienne puissant au point non seulement de menacer l’équilibre, mais la vie elle‐même. »

« Et dans ce cas, vous abandonnerez ce monde. » comprit Yu Ilhan.

« Oui. Un monde sans futur ne vaut rien. Les monstres, en l’absence de concurrence, se tourneront les uns vers les autres jusqu’à ce qu’il soit vide. À ce moment, la communication avec les cieux devient impossible… »

« Je vois. Mais, nous sommes dans un donjon, pas sur Terre, hein ? »

« Bien sûr, rassure‐toi. La Terre n’a pas été abandonnée. »

Un frémissement dans l’air mit tout à coup Yu Ilhan en état d’alerte. Sans trop savoir pourquoi ni comment, il eut le réflexe de protéger Herta entre ses mains et se jeta au sol. Il vit alors une faux cyclopéenne se planter dans le sol avec une telle force qu’elle sépara en sa longueur la terre en deux.

« Nouvelle archive ! » lança la mystérieuse silhouette.

Se relevant d’un bon, Yu Ilhan replaça Herta au sommet de sa tête et vit face à lui un être en robes noires. Avec sa faux, c’était comme si ce monstre s’était matérialisé en ce que s’apprêtait à devenir Yu Ilhan. Un dieu de la mort… D’aucuns s’en seraient inquiétés, mais lui ne voyait pas de raisons de paniquer. Il avait vaincu la panthère noire, il vaincrait aussi cet être spécialisé dans l’art de la dissimulation.

Enfin, il aurait été malhonnête de dire qu’il était à l’aise. Il n’était pas de quatrième classe, mais sans le moindre doute bien plus puissant que ne l’avait été le troll des hautes‐terres. Du reste, si le monstre ne voyait pas Yu Ilhan, il vit autre chose… Herta. Son bonus de camouflage lui sembla se désactiver, aussi le monstre le prit‐il pour cible.

« Tu m’emmerdes, Herta… » lâcha Yu Ilhan en évitant un nouveau coup faucheur.

« Je te jure que si on survit, je te récompenserai pour avoir sauvé un être supérieur ! Ne meurs pas Yu Ilhan, je t’en prie ! » paniqua‐t‐elle.

« Donner archives ! »

Ainsi commença le combat l’opposant au véritable maître de ces lieux.

Nostra

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

EER Chapitre 43
EER Chapitre 45

9 Commentaires

  1. RakaRaka

    « Ça suffat comme çi. »»

    Ils sont encore plus cons que je l’imaginais.

    Répondre
    1. nikos74190

      merci pour le chapitre !
      ps : que veut‐tu, on dirait des gens gens avec un Q.I de petit de la crèche, alors je doute qu’as cette époque quelqu’un maitrisait la grammaire à la perfection XD

      Répondre
    2. NostraNostra (Auteur de l'article)

      Troll pas stupide. Troll ’crabouiller.

      Répondre
  2. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. flo

    merci pour le chap ça devient intéressant 🙂

    Répondre
  4. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Cèlen

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  7. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com