EER Chapitre 56

EER Chapitre 55
EER Chapitre 57

Chapitre 56 : Tout se taper 4/9

 

Il y a deux catégories principales de monstres. Ceux qui, comme le léopard, ont muté des animaux et sont apparus dès les premiers instants du cataclysme, et ceux qui sont apparus de la concentration de mana, tels que les trolls et les cœurs de métal.

Les anges surnommaient la première catégorie les natifs, et les autres migrants. Si les noms semblaient évocateurs, ils étaient les seuls à en connaître les véritables raisons.

Cette distinction n’en restait pas moins marquée d’intérêt, car il existait une différence critique entre ces deux types. Non vis-à-vis de leurs caractéristiques physiques pures, les seules différences étant inter-espèces et donc indépendantes de leur origine. En fait, c’était du point de vue de leur potentiel de progression que demeurait la véritable scission.

Les monstres nés de la concentration de mana étaient naturellement puissants, mais n’évoluaient qu’à un rythme très lent et sous certaines conditions seulement. Puisqu’ils étaient déjà chargés de mana dès leur naissance, s’en charger davantage tenait de l’exploit.

À l’inverse, les monstres originaires de la Terre ne souffraient pas de cette saturation en mana. Ils étaient dès lors plus faibles au départ, mais leurs possibilités d’évolution étaient bien plus vastes. Certains resteraient faibles, bien sûr, mais que dire de ceux qui se transformeraient en bêtes à la puissance aussi terrible que celle de la panthère noire ? Sans oublier que sur Terre, les animaux avaient eu un millénaire pour acquérir des niveaux… Ce n’était peut-être pas vrai pour tous les mondes, mais un donjon occupé par des natifs n’était très certainement pas à prendre à la légère sur Terre.

Coup critique !
Vous obtenez 2 489 775 points d’expérience.
Grand ours de foudre (niveau 98) ajouté aux archives.
Force surhumaine : niveau 15 obtenu. L’effet contrecoup de cette compétence a diminué.

 

– Fais attention, quand même ! s’inquiéta Herta.

– Mais je fais attention, j’ai encore mon armure. Oh, la force surhumaine a pris quelques niveaux ! remarqua Yu Ilhan, après avoir tranché la nuque de l’ours en un coup.

– Déjà niveau 15 ? C’était une récompense divine, non ? les interrogea Lita, tout juste réveillée.

– C’est tout ce que tu trouves à dire, Lita ? Ne t’étonne pas si Yu Ilhan prend les choses autant à la légère… grommela l’autre ange.

Ignorant leurs chamailleries, le jeune homme s’affaira alors à dépecer l’ours, tout en bénissant les effets de ses classes et de ses titres. Grâce à eux, il venait tout juste d’acquérir une pierre magique particulièrement chargée en électricité.

– Je pense que j’en ai assez, trancha-t-il pour lui-même.

– Hmm… Autant, je trouve que c’est une très bonne idée de vendre des objets de ta conception, autant tu devrais faire attention aux pierres magiques que tu lâches sur le marché. C’est un pouvoir plus dangereux que tu ne sembles l’imaginer, l’avertit Herta.

– Tu crois peut-être que je ne le sais pas ? répondit-il d’une voix un peu distraite.

Non, Yu Ilhan. Tu ne sais absolument pas pourquoi Herta vient encore t’asticoter. Le fait était qu’il croyait dur comme fer que les gens parviendraient un jour à affronter des monstres de deuxième classe, là où l’ange émettait bien plus de réserves. Il admit toutefois, auprès de lui-même tout du moins, qu’il risquait d’attirer l’attention ce faisant. Enfin, il plaça les matériaux dans sa besace, sans trop savoir ceux dont il allait se servir dans la conception de la robe destinée à Kang Mirae. Il devait y en avoir assez.

– Ça fait trois jours, c’est ça ? demanda-t-il soudainement.

– Oui. Tu peux ralentir le rythme, si tu veux. Tu as été bien plus efficace que dans le donjon des cœurs de métal, lui fit remarquer Herta.

– Vous pourriez arrêter de faire référence aux moments que vous avez passé juste tous les deux ? s’indigna Lita.

– Non mais tu rigoles ou quoi, explosa Herta, tu viens de passer tout ton temps à pioncer, et tu oses te plaindre qu’on passe du temps juste tous les deux ?!

– Il faut dormir pour être belle… la tacla Lita.

– Dors autant que tu veux, ça ne fera jamais de toi la belle au bois dormant. Ronflex n’est jamais devenu une idole de la pop, interroge-toi !

– C’est parce que c’est un mâle…

Yu Ilhan se leva tout à coup, coupant pour de bon court à leurs discussions. L’air alerte, il sortit son lance-pieux.

– Qu’est-ce que tu as ? Je n’ai rien senti, tu penses qu’il y a un monstre puissant ? s’étonna Herta.

– Non, c’est juste un pressentiment. Toutes les conditions sont réunies pour qu’il se passe encore un drame… expliqua-t-il simplement.

– Ta vie te pèse à ce point ?

– Au contraire. Après un millénaire, la moindre surprise devient excitante.

La plus raisonnable des deux anges eut beau trouver son propos idiot, il n’en était pas moins entièrement fondé. La poisse avait encore frappé.

– Je ne comprends pas. C’est censé être un donjon de niveau 70, comment est-il possible qu’un monstre de troisième classe soit apparu là, comme ça, de but en blanc ? lança-t-elle, profondément interloquée.

– Pour une fois, je suis d’accord avec toi, la railla Lita. Que les monstres soient ou non natifs, c’est impossible qu’un monstre ait pu évoluer si vite…

– Le niveau du donjon était peut-être bien plus élevé dès le départ… Vous devriez peut-être vérifier plus régulièrement. Avec la Terre, on n’est jamais sûr de rien, lança Yu Ilhan.

– Hmm, oui. Je vais en formuler la demande, assentit Lita.

Le fait était d’autant plus grave qu’on parlait d’un donjon de niveau 70. Ce n’était pas l’apparition d’un monstre de deuxième classe qui était à craindre, mais bien d’un troisième classe. Les anges ne s’en étaient sans doute jamais inquiétés avant, mais Yu Ilhan, Na Yuna et Kang Hajin avaient déjà créé un précédent. Certes, ces deux-là ne se seraient sans doute jamais risqués à entrer dans un donjon de niveau 50 sinon pour Kang Mirae.

N’en restait pas moins qu’il existait une règle d’or à observer pour la survie : ne jamais entrer dans un donjon de 10 niveaux supérieurs au sien, à moins d’être en groupe et d’avoir prévu une échappatoire. De fait, seul Yu Ilhan ignorait totalement cette règle.

Le fruit de son manque de considération se matérialisa sous la forme d’un rapace géant. Son corps semblait comme fait d’or, et chacun des battements de ses ailes projetait des arcs électriques. Difficile de dire de quelle espèce il avait évolué, mais à en juger par l’aura terrifiante qu’il dégageait, il devait avoir tué quelques-uns de ses congénères.

– Le mana s’agrège autour de lui… je crois que ça risque de piquer un peu. Il a l’air plus puissant que le troll des hautes-terres, observa Yu Ilhan.

– Deux phrases, deux euphémismes… plaisanta Lita.

À quoi bon hésiter ? Ce n’était pas comme s’il allait le tuer… au pire, le jeune faucheur ramasserait quelques coups, mais ceci lui permettrait d’améliorer sa régénération transcendantale. Il restait deux minutes d’utilisation de la force surhumaine et il pouvait toujours utiliser une boissang.

– C’est parti !

Le sol recevait tant d’électricité autour du rapace que Yu Ilhan, craignant de s’électrocuter, prit la décision de l’attaquer en prenant de la hauteur. Pour ça, il ne pouvait en donjon pas utiliser les bâtiments comme il l’avait fait auparavant. Seules ses jambes pouvaient le porter… Alors il fit un saut à une hauteur bien plus élevée qu’il ne l’eut pensé.

Vous avez appris la compétence bond. Cette compétence n’est utilisable que sous les effets de la force surhumaine. Vous pourrez sauter plus haut et plus rapidement à mesure que ses niveaux augmenteront.

 

En l’espace de seulement quelques instants, il parvint à une hauteur de plusieurs centaines de mètres, lui faisant un peu tourner la tête tant le paysage changea du tout au tout. Il parvint toutefois rapidement à reprendre le contrôle de la situation et visa sa cible. L’oiseau géant sembla ressentir sa présence un instant, bougea un peu, mais sans pour autant parvenir à le localiser. Alors Yu Ilhan descendit en piqué sur lui, corrigeant légèrement sa trajectoire en fonction de ses mouvements.

– J’ai peur de défoncer sa peau ! cria-t-il.

– C’est de ça que tu t’inquiètes ?! répondit Herta sur le même ton.

Yu Ilhan activa rapidement la capacité de transfert de poids dans sa besace, afin de transférer l’équivalent de trois jours de trophées de guerre dans son lance-pieux. Sa vitesse, aidée de plusieurs tonnes supplémentaires, augmenta et il fit feu.

Le projectile atteignit sa cible, lui arrachant un hurlement terrible, mais quoique sa peau en fut percée, il s’arrêta à mi-chemin en rebondissant. Ce ne serait pas un combat si simple… Yu Ilhan lâcha son lance-pieux à même le sol en faisant un saut en arrière. Après avoir couru dans tous les sens, l’oiseau se mit à battre des ailes et forma une espèce de vortex de foudre. Une seconde trop tard, et c’en était fini de lui.

– Si tu pètes mon lance-pieux… grommela-t-il.

– Tu vas le tuer de toute manière… lui fit observer Herta.

Une fois au sol, Yu Ilhan vit qu’il ne lui restait plus qu’une minute et 12 secondes de force surhumaine. Il aurait fallu finir vite le rapace, mais avec ce vortex, la tâche s’avérait par trop risquée. D’autant plus que l’oiseau savait où il se trouvait désormais… Non, à bien y réfléchir, mieux valait se faire percuter par un train que d’aller l’affronter directement. Dès lors, Yu Ilhan entreprit de courir.

– Tu ne voulais pas améliorer ta régénération transcendantale ? lui demanda Herta.

– Non. Peut-être une prochaine fois ? répondit-il.

À bonne distance de l’oiseau, il sortit son propulseur de lance. Ce n’était pas vraiment l’idéal, tant parce que sa portée ne pouvait être améliorée, la cible chargeant droit sur lui, mais aussi parce qu’il ne pouvait se trouver de lune en ces lieux et ainsi lui faire profiter de 40% de dégâts et de précision de tir supplémentaires, mais ça ferait tout au moins l’affaire pour l’attaquer.

– En plus, j’ai lancé un truc à fragmentation…

– Ah, ça va exploser ! s’exclama Herta.

– Pas avant une certaine profondeur. J’ai pensé à tout… lui expliqua-t-il d’un ton fier.

Le fait était impressionnant de technique, mais il soulevait une autre question bien plus importante…

– Et comment tu comptes t’y prendre ? Ne me dis quand même pas que tu vas essayer d’enfoncer le pieux dans son dos avec ta lance ? voulut-elle s’assurer.

– Si !

Il restait 29 secondes de force surhumaine. Ça devait suffire. Il finit donc un nouveau bond, mais l’oiseau en profita pour l’attaquer d’un puissant trait de foudre, l’arrêtant en pleine course.

– Aaaagghhhhh….

Ce n’était pas un monstre de troisième classe pour rien. Le courant électrique lui arracha une douleur affreuse, au point que même avec sa régénération transcendantale, il ne parvint à récupérer complètement. L’opportunité venait de lui échapper… Il était beaucoup trop risqué de faire un nouvel essai.

Malgré ses muscles enraidis, il parvint de justesse à retomber au sol sur ses deux jambes et décocha avec son propulseur en un éclair. La lance partit à une telle vitesse qu’elle parvint à transpercer le vortex sans la moindre résistance et, pire encore, commença à en absorber le pouvoir. Peu lui importait la théorie de ce qu’il se passait, ça venait de se passer.

Coup de chance suprême et en dépit du fait qu’il n’avait absolument pas visé, la lance atteignit directement le projectile du lance-pieux ! Cette fois, celui-ci s’enfonça bien plus profondément avant d’exploser en des milliers de fragments.

Enfin, l’oiseau s’effondra en poussant un cri sourd, et Yu Ilhan, aidé de son propulseur de lance, l’attaqua une nouvelle fois à l’aide d’une lance d’os. De fait, l’oiseau était déjà mort, mais mieux valait s’en assurer. Le vortex commença enfin à disparaître.

Vous obtenez 6 965 384 points d’expérience.
Rapace de foudre géant (niveau 122) ajouté aux archives.
Vous avez rempli l’un des critères à l’obtention de la compétence contre-attaque. 3 conditions manquantes.
Force diminuée de 60% pendant 7 minutes et 29 secondes.
Faucheur : niveau 4 atteint.
Vous obtenez le niveau 60 ! +1 de force, santé et magie, +2 d’agilité.

 

À sa mort, Yu Ilhan sentit ses forces lui échapper, avant de revenir aussitôt sous les effets de l’obtention d’un niveau supplémentaire. Il semblait pourtant contrarié.

– Qu’est-ce qu’il y a, Ilhan ? lui demanda Lita d’une voix douce.

– Je me demande pourquoi je viens d’obtenir un niveau… répondit-il, l’air alerte à nouveau.

Le lance-pieux, toujours pris dans le vortex qui diminuait, n’était toujours pas retombé au sol. Comme si le vortex cherchait à le maintenir. Et d’un seul coup, le vortex recommença à gonfler.

– GRAAAAAAARGH !!!

– Je le savais ! Je le savais, putain ! explosa Yu Ilhan.

– Concentre-toi au lieu de frimer ! le corrigea Herta.

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

EER Chapitre 55
EER Chapitre 57

10 Commentaires

  1. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. FenrirFenrir

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Même la poisse de Grid n’est pas aussi grande.
    Tout le chapitre est super marrant !

    Répondre
  5. Cèlen

    Mais lol!!! Juste énorme ce chapitre!! Merci bcp !!

    Répondre
  6. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. PasDeNom

    Merci pour le chapitre !!

    Répondre
  8. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  9. TesaYuuTesaYuu

    On pari quoi que c’est un dragon et merci pour le chapitre

    Répondre
  10. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com