EER : Chapitre 91
EER : Chapitre 93

Chapitre 92 – Étrangers 11/17

 

L’attaque combinée des dragons était vraiment effrayante, comme on pouvait s’y attendre. Une simple attaque physique était déjà largement assez puissante, mais ils y ajoutaient une large dose de magie.

Ils n’étaient pas les utilisateurs ultimes de magie, comme on pouvait rencontrer dans certaines histoires fantastiques, mais comme ils avaient vécu une longue vie, chacune de leurs magies était de la plus haute référence. Leurs sorts étaient dévastateurs, nombreux et variés.

— Que les flammes de l’enfer te dévorent ! hurla l’un.

[Coup critique]

— Aïe !

— Yu Ilhan ! réagit Herta.

— Grompf… Je vais bien, grogna celui-ci. On récolte ce qu’on sème, hein ?

Par chance, les dragons avaient une affinité proche du feu, et les magies qu’ils employaient l’étaient également. Aussi, Yu Ilhan pouvait réduire les dégâts reçus à chaque fois qu’il n’avait pas le choix que d’encaisser une attaque.

— Ku… Kukukukukukuhahahahahahaha ! éclata l’un des dragons.

— Les humains sont si faibles ! s’extasia un autre.

— Faites attention, ne le tuez pas ! rappela un troisième.

Ils n’imagineraient jamais que Yu Ilhan portait une armure complètement fumée qui augmentait sa résistance au feu de 80%, et chacun de leurs coups qui portait les faisait hurler de rire et de satisfaction.

En vérité, ils ne pensaient que cet humain ne bénéficiait que d’une mobilité et d’une puissance d’attaque incroyables, et que ça s’arrêtait là. Il avait l’air ridiculement faible à leurs yeux.

Et c’était une bonne chose pour lui, car les dragons baissaient leur garde. Il analysa leurs mouvements lorsqu’ils utilisaient la magie, il attendit le moment opportun, lorsqu’ils discutaient les uns avec les autres comme si cet humain n’avait pas éradiqué la majeure partie de leur espèce, à la recherche de l’opportunité parfaite pour retourner la situation.

— Maintenant !

À une occasion, les dragons virent une ouverture et usèrent de leurs magies les plus puissantes afin de mettre Yu Ilhan hors d’état de nuire une bonne fois pour toutes. En quelques secondes, le ciel fût couvert de mana et d’explosions. Yu Ilhan avait patienté, en attente de ce moment précis, et bondit dans les airs.

— Merde !

— N… Nous ne l’avons pas touché. A-t-il fui ?!

Réalisant leur erreur, les dragons se mirent à chercher alentour, choqués, un ennemi déjà camouflé et invisible. Un ennemi qui se sentait bien, pour une raison de plus.

[La compétence Saut a atteint le niveau 40. Le nombre de sauts successifs passe à 3, et il est désormais possible de stagner dans les airs un peu plus longtemps grâce à l’utilisation de mana.]

Il s’agissait précisément de ce qu’il désirait depuis qu’il s’était mis à bondir encore et encore à cause de l’absence d’ailes dans son dos. Grâce à ça, il pourrait à présent faire preuve d’une encore plus grande mobilité dans les airs !

— Si c’est comme ça… marmonna-t-il avec plaisir.

Au début, il avait imaginé lancer son arme, mais il changea d’avis immédiatement après avoir reçu la mise à jour de sa compétence et effectua un bond supplémentaire vers l’un des dragons : celui qui souffrait d’une blessure au cou à cause du combat qui s’était tiré en long jusque-là.

Les dragons se déplaçaient çà et là, installant des pièges magiques et tentant en vain de capter une once de la présence de l’humain, parce qu’après tout, on ne sait jamais. Et leur attitude désordonnée et sur la défensive était la preuve qu’il fallait à Yu Ilhan : ils ne le trouvaient pas. Ils ne semblaient même pas conscients que son camouflage lui permettait de passer outre les alarmes magiques !

Yu Ilhan attrapa sa lance fermement, des deux mains, tout en pénétrant dans la zone protégée par magie, et s’approcha du dragon occupé à utiliser une magie de soin sur son cou. Il insuffla alors du mana dans sa Force Surhumaine sans en retenir la moindre goutte, afin de doper ses muscles au maximum, tout ça pour frapper de la pointe de sa lance directement là où ça faisait mal.

[Coup critique]

— Khaaaaaaaak !! s’étouffa à moitié sa victime surprise et sous le choc.

— Merde ! Nous nous sommes fait frapper une fois de plus ! réalisa un autre, un peu plus loin.

Les pièges détectèrent Yu Ilhan, bien évidemment beaucoup trop tard, et le blessèrent en s’activant. Il s’y attendait, naturellement, et suçait déjà une Boissang avec passion tout en activant la Régénération Transcendantale.

[La compétence Régénération Transcendantale a atteint le niveau 40. L’efficacité de la récupération d’énergie au repos ainsi que la vitesse de soin augmentent grandement.]

Pendant ce temps, même cette compétence avait pris un niveau.

Maintenant, il pouvait se soigner plus rapidement avec moins d’énergie accumulée grâce au repos. Une compétence devenue tout à coup deux fois plus efficace qu’avant était toujours bonne à prendre ! Dorénavant, il irait bien après quelques secondes, même avec des os brisés ! Herta avait raison. La compétence de repos était vraiment la meilleure !

— Kyahak ! Kyaaaaa !

— Ugh !

Le dragon ne put retenir la douleur et tortilla son énorme corps dans les airs. Ce moment était plus jouissif que tous les tours de montagnes russes que Yu Ilhan aurait pu faire durant toute sa vie ; il savait que s’il perdait sa concentration, ce serait la fin pour lui.

Il s’agrippa au cou du dragon. Peu importait la magie qui le frappait, peu importait leur puissance ou leur précision, il résista tout en enfonçant la lance d’une main, profondément dans le corps du monstre.

Il ne lui fallut ensuite plus que transférer le poids de sa besace dans l’arme, et des centaines de milliers de tonnes pendaient au cou de ce malheureux lézard. Yu Ilhan avait vivement espéré que c’allait être suffisant pour le lui rompre, mais il semblait bien que les monstres de quatrième classe étaient capable d’endurer une telle chose rien que grâce à leur volonté.

Cependant, le dragon se vit interdit de vol. Incapable de se maintenir dans les airs, il chuta, en compagnie de la lance et de son cavalier de fortune.

— Non ! Nous devons sauver Esila ! décida un dragon dans l’urgence.

— Raaaah ! Je vais tuer cet humain ! hurla un autre.

— Nous ne pouvons pas faire ça, idiot !! le reprit le premier, enragé malgré tout.

Les dragons, toujours dans les airs, paniquèrent après avoir vu leur congénère tomber au combat, et ne savaient pas trop comment réagir. Aussi se contentèrent-ils d’abord de suivre en toute hâte.

Néanmoins, quelque chose pesait sur l’esprit de Yu Ilhan, désormais.

— Ils ne peuvent pas me tuer… ? murmura-t-il tout bas.

— Que veux-tu dire par là ? s’étonna Herta.

Herta, qui ne comprenait pas la langue des dragons comme Yu Ilhan le pouvait, posa la question par réflexe. Cependant, Yu Ilhan ne comprenait pas plus qu’elle ce que signifiait ce caprice et il ne pouvait rien lui répondre. Alors, il se mit à se creuser les méninges.

Ils ne peuvent pas me tuer ? Qui leur a donné cet ordre ? Alors, ça signifie qu’ils prévoient de m’utiliser comme appât pour tuer les dragons appartenant au Jardin du Crépuscule ?

C’était pourtant vraisemblable. À l’heure qu’il était, les dragons alliés avaient sans doute déjà entamé leur bataille. C’était parfaitement plausible.

Yu Ilhan voulut accepter ce fait et tout aurait été plus facile, mais c’était dans des moments tels que celui-là que son cerveau démarrait au quart de tour.

Non. C’est trop bancal. Mon alliance avec le Jardin du Crépuscule est temporaire, et sera terminée une fois le groupe dissout. Les dragons doivent le savoir, et les ennemis ne peuvent pas ignorer que je ne suis pas un otage de choix.

Une autre cible.

Par exemple, une existence supérieure qui combattrait l’Armée du Démon de la Destruction, bieeeeeen plus haut. N’était-ce pas plus réaliste ?

Ils en ont après Lita… ?

Yu Ilhan sentit la rage monter, et son cœur accélérer. Il voulut refuser cette éventualité, mais elle était la plus plausible de toutes. Sinon ça, quel aurait été l’intérêt de le capturer vivant ?

Le doute se changea en certitude et se mit à frapper les quatre coins de son esprit.

Ils prévoyaient de faire du mal à Lita en le capturant.

Au moment où cette pensée se fixa au neurone qu’il fallait, la rage qui bouillonnait en Yu Ilhan prit feu jusque dans son cœur. Face à ce soudain changement d’état d’esprit qui le surprit lui-même, il faillit perdre la raison.

Même si je meurs, je ne mettrai jamais Lita en danger en me laissant attraper.

Il s’agissait de l’une des résolutions qu’il avait prises lorsqu’il était encore seul sur Terre. Accepter la responsabilité de ses actions.

Afin de ne pas permettre à quiconque de découvrir cette faiblesse potentielle et pour pouvoir combattre seul, il en fit le serment face à ses ancêtres et à tous les dieux, et ne se détourna jamais de cette voie. Afin de ne pas paraître faible, il avait toujours vécu sans se plaindre.

Cela dit, s’il se faisait réellement attraper par les dragons, Lita subirait les conséquences de ses actions. C’était une éventualité horrible, et une chose qu’il ne laisserait jamais se produire, même s’il devait y rester.

Tout comme Lita considérait Yu Ilhan important, le sentiment était réciproque.

Heureusement que j’ai compris ça avant de faire une erreur.

Yu Ilhan se rassura. Maintenant qu’il savait ce qu’ils avaient en tête, il n’avait plus peur de rien. Et qu’il pût comprendre ce que les dragons se disaient sans qu’ils ne le sussent était également un atout conséquent.

Il avait combattu avec une résolution suffisante pour mourir s’il le fallait. Et voilà qu’il s’avérait qu’ils essayaient de ne pas le tuer.

Ils avaient fait là une énorme, une gigantesque erreur – grâce à ça, il allait pouvoir se donner à fond et devenir un véritable fléau au combat.

Mais quoi qu’il en fût, la priorité était de tuer ces dargons. Yu Ilhan bondit légèrement dans les airs juste avant que le dragon incrusté de sa lance ne touchât le sol dans un bruit assourdissant. Seulement alors se posa-t-il sur le cou de celui-ci pour récupérer son arme.

Et il n’était pas exceptionnellement difficile de tuer un dragon presque mort. Un seul mouvement de la Lance à la Trajectoire Intraçable fut suffisant à l’égorger pour de bon.

[Vous avez reçu 1.192.303.119 points d’expérience.]

— Je ne peux pas le tolérer plus longtemps ! hurla un des dragons encore en vie. Tu es en train de me dire qu’on doit regarder les nôtres se faire massacrer par ce vulgaire humain !

Celui qui venait de gueuler à qui voulait bien l’entendre devint enragé. Il couvrit son corps de flammes orangées avant de descendre en piqué vers Yu Ilhan ne perdant pas ce dernier des yeux, maintenant qu’il l’avait aperçu à nouveau. Yu Ilhan, qui, pendant ce temps, ramassait la carcasse du dragon, peinard.

Il semblait qu’il venait également de lancer un sort de restriction, si l’on en croyait l’immense main de sable qui venait de surgir du sol pour tenter de capturer son ennemi.

Yu Ilhan ne résista pas. Il se fit capturer par la main de façon très obéissante, posant comme un mannequin, la lance pointée vers le ciel. Il se contenta simplement de concentrer le maximum de puissance possible dans la pointe de cette dernière.

Comme un archer sur le point de tirer une flèche, il tendit tous ses muscles telle la corde d’un arc composite surhumain, tout en faisant légèrement reculer sa lance.

— I… Idiot ! Arrête-le !

— Il y a plus important en jeu ! Protégeons l’humain !

Les autres dragons se hâtèrent de prendre leur congénère en chasse. Cependant, le dragon enflammé fou furieux arriva face à Yu Ilhan le premier.

— Kroaaaaaa….. Kahak !!

[Coup critique !]

Mais bon.

Au moment où il ouvrir grand la gueule en approchant de l’humain ridicule et emprisonné, une fontaine de sang explosa. La charge vicieuse du dragon perdit son équilibre à cause d’une attaque totalement invisible et imprévisible.

Qu’y avait-il à cacher ? Bien évidemment, ce qui l’avait touché était une attaque intraçable. Pour être exact, un lancer intraçable.

Cependant, la raison pour laquelle la Lance à la trajectoire Intraçable était une compétence si exagérée était tout autre.

Même si Yu Ilhan avait attaqué en jetant sa lance, il était toujours en position, prêt à infliger un coup de grâce tandis que dragon numéro 1 venait de perdre l’équilibre et tombait vers lui.

— Imbécile !!

Et dragon numéro 2 (après tout, il était tellement plus simple de les différencier ainsi du point de vue de Yu Ilhan) s’interposa, à la suite de quoi dragon numéro 3 lança un sort pour volatiliser la main de sable qui oppressait l’humain.

Ils devaient s’imaginer que ce dernier allait chercher à immédiatement esquiver en bondissant sur le côté, et il s’agissait du moment exact que Yu Ilhan attendait.

Des flammes pourpres voraces enflammèrent la pointe de sa lance. Il planta fermement ses pieds au sol et lança le tout dans la gueule grande ouvert du dragon numéro 1, qui venait de voler légèrement en arrière à cause du tacle de dragon numéro 2 !

[Coup critique !]

— Kahak !

La pauvre bête cracha un cri d’un seule syllabe, incapable d’en faire plus, le transfert de poids qui venait de s’activer le forçant à se coucher comme un bon toutou.

Sa gueule s’écrasa au sol, la lance transperçant son palais, tout en tentant de battre des ailes pour soulever ce qui ne voulait désormais plus bouger. L’arrière de son corps s’élevait dans les airs, mais la gueule était littéralement collée au sol, dans un cratère duquel elle ne pouvait pas bouger d’un poil.

[Coup critique !]

Et vint le coup fatal. Peut-être ce dragon possédait-il des articulations plus sensibles que le précédent, ou était-il tombé dans une mauvaise position, mais son cou se brisa, juste comme ça.

[Vous avez reçu 1.209.896.198 points d’expérience.]

— Si on m’avait dit que trois d’entre nous devaient mourir… !

— Nous… Une race toute-puissante, ridiculisée par… lui ?

Dragons numéros deux et trois devinrent aussi fous que feu dragon numéro 1, mais Yu Ilhan ne parvint plus à être effrayé par si peu. Il se contenta de récupérer le cadavre et sa lance.

— Je ne te tuerai jamais, murmura dragon numéro 1 dans une volute de flammes de rage. Sache qu’il existe des tourments bien pires que la mort, et tu vas y avoir droit.

— Stupide humain, ajouta l’autre. Je vais faire en sorte que ton corps entier réalise que tu n’as pas encore été témoin de la vraie puissance des dragons… !

Ils chargèrent en ligne droite. Cela dit, Yu Ilhan bondit joyeusement, et encore deux fois de plus afin de s’élancer à plusieurs kilomètres d’altitude.

— Pouvoir bondir autant de fois dans les airs est assurément incroyable, s’extasia-t-il du haut de son nuage.

La vitesse de vol des dragons était effroyablement élevée, mais actuellement, Yu Ilhan les avaient largement dépassés et était capable de les prendre de vitesse s’ils devaient encore combattre. Et tout ça grâce à sa compétence de saut.

Mais comme il souriait en se préparant à leur balancer sa lance de tout là-haut, il entendit un murmure.

— Yu Ilhan, souffla Herta.

— Quoi ? Hâte-toi.

— Je pense que tu devrais voir ça par toi-même.

Yu Ilhan stoppa, l’espace d’une seconde, et tourna la tête. De son altitude, il pouvait apercevoir loin au-delà de l’horizon.

Des dizaines de dragons, accompagnées de centaines de draconiques, arrivaient dans leur direction.

— Quel spectacle, en effet.

— Les… Les dragons fous doivent avoir fait quelque chose qui a attiré leur espèce, ajouta Herta. À ce rythme…

Il avait prévu de tuer les groupes de dragons en effectif réduit, et il s’avérait que ça allait devenir un véritable combat gargantuesque ! Yu Ilhan n’avait d’autre choix que de reconnaître qu’il avait sous-estimé la puissance des dragons.

— Il faut que nous retournions au sol afin d’activer la formation ! Nous ne pouvons pas affronter tant d’ennemis !

Non, c’est malheureusement impossible, intervint Reta. Lorsque l’empire a été détruit, la situation était similaire. Des dizaines de dragons se sont rassemblés en un lieu afin d’empêcher l’activation de la formation, et…

Reta revit avec douleur ce qu’il s’était passé à cette époque et laissa échapper sa frustration. Bon. Yu Ilhan comprit que les dragons n’allaient pas le laisser fuir via l’activation de la formation.

Alors quoi ? Comment survivre, désormais ? Que devait-il faire afin de revoir Lita un jour ?

Yu Ilhan infligea tout d’abord un coup fatal à l’un des dragons encore en vie, qui fonçait vers lui entre les nuages, en lui offrant des flammes pourpres et une pointe de lance. Puis, il activa sa compétence de saut une dernière fois pour s’élancer vers le sol tout en marmonnant.

— Tu peux me parler quand j’aurai l’air d’être sur le point de crever.

— Ce qui signifie… s’écria Herta.

— Ouais, la coupa-t-il en ricanant amèrement. Je pense que je vais utiliser la barrière.

Dix-sept minutes plus tard, Yu Ilhan avait tué quatre dragons de plus, et alors que son corps était sur le point de se faire déchirer en deux, il parvint à activer le Sablier de l’Éternité.

Raka
Les derniers articles par Raka (tout voir)
EER : Chapitre 91
EER : Chapitre 93

Related Posts

10 thoughts on “EER : Chapitre 92

Répondre à El@ssar Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com