IATM Chapitre 74

IATM Chapitre 73

Chapitre 74 : Un danger peut en cacher un autre 5/7

 

Après un moment de pondération, Roan prit finalement la décision de faire part de ses informations à Aaron Tate, puis à Io Lancephil. Les localisations étaient bien trop éloignées pour qu’il s’agisse d’une banale erreur. L’une d’elles était forcément un piège, sinon les deux.

« Je tiens à rappeler à votre intention, commença Oren d’un air agacé, que je suis ici en tant que représentant de l’organisation de monsieur Phillips. Nous avons plus de 300 membres à notre actif, et nos informations ont été récoltées au fur et à mesure de la guerre avec le plus grand soin. Je suis persuadé que nous vous offrons le véritable stockage. »

Pens n’afficha aucune réaction. Lui avait commencé avant même que la guerre ne commence… Pour l’heure, toutefois, il valait mieux garder secrète l’agence de Chris.

« Oren, est-ce bien votre nom ? Loin de nous l’idée de remettre en cause tout le prestige de votre agence, mais la nôtre n’a aucune preuve à faire. Nous possédons certes moins de membres, mais c’est grâce à nous qu’ont été coupées les routes de ravitaillement et que nous avons pu repousser un raid. Pouvez-vous en dire autant ? » répondit Aaron Tate, sur un ton par trop respectueux pour ne pas constituer une certaine forme de défi.

Avec pour effet immédiat d’obtenir le silence. Oren avait beau être soutenu, il n’en restait pas moins un badaud.

« Dans tous les cas, il va nous falloir inspecter les deux. Nous allons vérifier vos informations, que diriez-vous d’aller vérifier les nôtres ? » lui dit Roan, en gage de sa bonne foi.

« Nous ? » s’étonna Oren.

« Oui, c’est le meilleur moyen d’être sûr ! Vous savez ce que vous avez à faire. » assentit Io Lancephil.

« Nous comprenons. » répondirent les quatre hommes.

Après une révérence, ils sortirent afin de s’organiser. Roan en profita pour discuter un peu avec Pens.

« Je crois en vos informations, sachez-le. »

« Vraiment… ? »

« Bien sûr. Démontrons au monde entier quelle agence de renseignements est la meilleure ! »

Roan lui adressa un large sourire, auquel Pens répondit sur la même ligne. Plein d’une nouvelle détermination, Pens réalisa alors tout le poids qu’avait chacune de ses actions. Mais si Roan n’avait pas cru en lui, qui l’aurait fait ?

 


 

La petite troupe partit dès le lendemain des terres de Io Lancephil. Composée d’une quarantaine de soldats sélectionnés avec le plus grand soin, c’est Roan qui en prit la tête. Sa première décision fut de faire des groupes de 5 qui tous s’activèrent afin de trouver le plus rapidement possible le lieu indiqué, et surtout de ne pas se faire repérer.

Si c’est le bon endroit, il va falloir qu’on sécurise très vite le périmètre, sans qu’ils remarquent quoi que ce soit…

Leur mouvement était lent, et il fallut près de 9 jours pour qu’enfin, ils se soient suffisamment enfoncés en territoire ennemi pour arriver à la zone désignée.

Hmm… C’est une position stratégique intéressante, entre deux montagnes avec un grand chemin d’est en ouest…

De surcroît et par opposition à la fois précédente, il y avait cette fois de très nombreux gardes. S’efforçant de ne faire aucun bruit, il vint se positionner seul en hauteur.

Heureusement, rien de matière à bloquer ma vision… Le campement est installé de sorte à rester un moment. Ça corrobore avec l’idée du stock, mais…

Mais quelque chose, une impression, le dérangeait. Sans trop pouvoir mettre le doigt dessus, ses soupçons furent soudain confirmés. Un soldat était en effet occupé à lire un rapport.

Un simple soldat en train de lire ?

Les réactions du Colonel Tate et du Commandant Gale en apprenant que lui-même en était capable étaient encore trop fraîches dans son esprit pour qu’à son tour, il ne s’en étonne pas. L’homme invita alors ses collègues à en prendre connaissance eux aussi.

C’est impossible qu’ils sachent tous lire… Non, il y a véritablement un problème. Dans l’armée, on n’apprend classiquement à lire qu’au grade de chevalier… Et si… ?

Et si c’en étaient ? Il n’existait qu’une seule façon de le vérifier. Roan insuffla alors une faible quantité de mana dans la Larme de Kallian, juste afin d’identifier la concentration de cette énergie dans l’air. Et c’était le camp tout entier qui en transpirait. Le mana circulait comme un cheval fou de soldat en soldat.

Les chevaliers d’Istel… Ils sont au moins 500. C’est un piège.

L’évidence était déjà là. Pour que des guerriers aussi fiers acceptent de porter des armures d’aussi piètre qualité, c’est qu’ils avaient un plan.

Heureusement que j’ai en ma possession cet artéfact… La douleur infligée à chaque utilisation a presque complètement disparu.

Depuis l’explosion dans la grotte, quelque chose avait changé en lui. Il lui était devenu plus simple de maîtriser le mana. De sauvage, celui-ci était devenu bien plus calme, comme domestiqué. La cause ne lui était pas encore tout à fait établie, mais il avait de fait progressé d’un coup dans l’utilisation de la technique de mana de Flamdor. En revanche, agréger le mana restait pour lui un processus lent.

Bon, je vais noter tout ça et redescendre.

Lorsqu’il fit part de ses observations à ses soldats, la plupart émirent quelques réserves. D’un simple coup d’œil, rien ne leur semblait poser de problème. Ils se rangèrent toutefois à son opinion, lui accordant un certain crédit. Seul Pens semblait véritablement le croire.

« Tout porte à croire qu’il s’agit bien de ce que nous cherchons, commença Pens, mais la force déployée me semble un peu trop importante pour une telle forteresse. Des archers pourraient parfaitement se placer de part et d’autre de la montagne, et par ce sentier là-bas, une embuscade aurait tôt fait de nous prendre un étau face aux défenseurs. »

Même sans pouvoir ressentir le mana, Pens en était arrivé à la même conclusion que lui. Restait un autre élément…

« Regardez mieux leur formation, dit Roan à ses soldats. Vous trouvez qu’ils ont l’air de garder quoi que ce soit ? Ils sont tous postés en formation de combat et en armes. »

D’aucuns hochèrent la tête. Il avait réussi à les convaincre, alors même qu’Oren et ses associés s’y étaient trompés.

Pens a pourtant trouvé matière à y redire… Comment se fait-il que je n’ai aucun souvenir de lui ?

De l’agence de renseignements de Chris, on connaissait surtout lui-même et Oren. Dans cette vie, pourtant, Roan comptait bien mettre Pens en lumière.

 


 

De retour dans le campement de Io Lancephil, Roan et Pens remarquèrent qu’Oren était déjà revenu. Ils allèrent ensemble dans la tente de Io Lancephil sans s’adresser un mot, mais à en voir le sourire d’Aaron Tate et l’expression frustrée de son concurrent, Roan comprit immédiatement que ses informations étaient les bonnes.

« Messieurs ! La vérité et le mensonge ont-ils été révélés ? » demanda Io Lancephil.

« Hélas, nous avons découvert que l’endroit indiqué par Oren ci-présent constituait un formidable piège. » répondit Roan, remettant au passage quelques feuillets à son interlocuteur et à Aaron Tate.

« Bien. Oren ? »

« Notre agence a été inspecter la zone trouvée par le septième corps, et… Nous suspectons qu’il s’agit là du véritable point de stockage. » répondit l’intéressé, s’efforçant d’étouffer un soupir autant que possible.

Aaron Tate eut cette fois peine à retenir son sourire. Alors, lui et Io Lancephil inspectèrent soigneusement l’ensemble des informations avant de trancher.

« Je tiens à vous féliciter tous. L’opportunité de mettre fin à la guerre est désormais à notre portée, et ce grâce à votre travail d’investigation soigné. » dit Io Lancephil avant d’adresser un regard à ses chevaliers et mages.

Les différents chefs de l’armée de Rins, Roan inclus, entreprirent alors de discuter de la stratégie à adopter. Après un long moment, Io Lancephil soupira et estima que tout était prêt.

« Préparez-vous à donner l’ordre à vos hommes de décamper. Nous partons bientôt. »

« Bien ! » répondit Aaron Tate.

Tous sortirent alors, s’apprêtant à rejoindre leurs campements. Oren en profita pour interpeler son concurrent.

« Monsieur Pens ? » lui dit-il d’un air grave et un peu désolé, avant de lui tendre la main.

« Nous avons gagné cette fois, mais… » répondit Pens, comme pour le rassurer.

« Non, ne vous justifiez pas. J’ai perdu, et je vous en remercie. J’ai encore beaucoup à apprendre. À payer trop d’attention au lieu, j’en ai omis l’aspect le plus important : les gens qui le gardaient. Grâce à vous, j’ai appris. »

Roan, qui écoutait discrètement leur discussion, fut agréablement surpris. Oren ne tenait pas son talent d’un coup du destin. C’était véritablement quelqu’un d’intelligent.

« Grâce à vous, la prochaine fois, c’est moi qui gagnerai. » reprit Oren.

« Tant mieux. » répondit Pens.

Oren fronça les sourcils. Pourquoi ne prenait-il pas la balle au vol ? La compétition était le meilleur moyen de progresser…

« La seule chose qui m’importe, c’est que nos alliés l’emportent. » ajouta Pens, pour répondre à l’interrogation manifeste de son homologue.

Loin de dissiper une impression négative, Oren parut cette fois furieux. Il tourna ainsi les talons aussitôt et s’éloigna.

« Ouch… Ça fait deux claques pour le prix d’une. » lança discrètement Aaron Tate à Roan.

Pens, cependant, entendit parfaitement ses propos et éclata de rire.

« Pens. Pour honorer votre précieux travail… Je vous offrirai la victoire. » dit d’un ton beaucoup plus formel Roan.

« Je ne désire rien d’autre. » lui répondit Pens, faisant écho au propos qu’il venait d’avoir et exprimant ainsi une nouvelle fois toute sa loyauté.

Nostra

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

IATM Chapitre 73

10 Commentaires

  1. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Tempus

    Merci bcp pour le chapitre.

    Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  6. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  7. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  8. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com