LVL1S : Chapitre 142

LVL1S : Chapitre 141
LVL1S : Chapitre 143

Chapitre 142

 

* Crik *

Une fêlure dimensionnelle se matérialisa devant mes yeux et un bras blanc en sortit.

Le temps lui-même avait été si ralenti qu’une simple fraction de seconde s’était écoulée.

Et comme la fissure s’agrandissait, une créature transparente et blanche aux formes humanoïdes en émergea. Bien que ce nouveau venu se déplaçait lentement, il le faisait bien plus rapidement que tout ce qui se trouvait dans la pièce.

La Lance de Longinus d’Uriel n’avait toujours pas avancé d’un centimètre lorsque ce personnage étrange prit possession des lieux par sa seule présence.

La seule raison pour laquelle je pouvais encore voir et comprendre quoi que ce fut ? Grâce au piège d’espace-temps de Lena, bien sûr. Sans ça, mon cerveau aurait été aussi ralenti que le reste.

Hm… Suis-je capable de lancer un sort ? Gèle !

Je fis surgir ma volonté en direction du réseau de Sephiroth, contrôlé par Machina. Et comme je m’y attendais, la température de tout ce qui se trouvait autour de moi chuta jusqu’à une valeur proche du zéro absolu. Cette vague de froid progressa instantanément jusqu’au visiteur inconnu.

* Pak *

Tout aussi instantanément et d’un mouvement de la main, il fit simplement disparaître ma volonté.

Ah… C’est la capacité de lavage de cerveau ? Il a même réussi à rendre le réseau Sephiroth confus.

Oui, celui qui venait de sortir de nulle part était bien Métatron. Ses pouvoirs englobaient la manipulation de l’espace-temps et le contrôle mental.

D’ailleurs, il y avait un pouvoir de plus. Machina l’avait suspecté depuis longtemps de pouvoir, en quelque sorte, copier toute forme de magie.

Aussi, Métatron s’approcha rapidement de moi et m’inspecta avec attention. Il était évidemment intéressé par un être qui avait, pour la première fois, réussi à contrattaquer sous l’influence de son arrêt du temps.

« Hmm… Qui es-tu ? Je ne pense pas que ce jouet du Père du Ciel là-bas serait capable de m’attaquer. Alors, c’était toi ? »

Métatron se mit alors à me toucher un peu partout, comme s’il inspectait mon corps sous toutes les coutures. Encore un peu et j’aurais pu le traiter de pervers fini… si je ne savais pas qui il était.

Argh ! Mais c’est que ce type commence à me courir sur le haricot !

Tandis que ses mains froides me palpaient çà et là, il arracha un de mes bras sans crier gare.

« Hmm… Pas humain. Pas un monstre non plus. Quelle étrange créature. »

Il porta son doigt jusqu’à ma blessure et entreprit de goûter mon sang.

« Intéressant ! Je vais prendre ce bras avec moi, comme souvenir. Oh, au fait… As-tu aperçu un signe de la présence d’Abaddon ? C’est la première fois que je parviens à m’en approcher autant. »

Ignorant la douleur incroyable qui m’aurait fait mourir sur place si je n’avais pas été un dieu, je poussai à nouveau ma volonté afin d’atteindre le réseau Sephiroth.

Accélération ! Accélération ! Accélération !

Toutes les particules de la pièce, à l’exception d’une certaine zone autour de Métatron, s’accélérèrent comme je le commandais. Je fus alors capable de dérober le contrôle du temps à ce dernier.

« Cough ! Enfoiré ! »

Nos rôles étant désormais inversés, il était celui qui ne pouvait plus bouger. J’avais cependant appris à la dure que le sang d’un dieu était doré et je le voyais sortir de mon épaule, violemment pompé par mon cœur puissant.

Arrachant mon bras des mains de mon bourreau, je le plaçai à nouveau contre la blessure avant de me mettre à soigner ce qui pouvait être soigné. Cela me prit quelques douloureuses secondes – et je devais maintenir par la force de ma volonté la connexion au réseau pendant ce temps.

« Hmpf. Une fois que mon bras sera entièrement guéri, je m’occuperai de ce mec. Lena, prépare des pièges magiques. »

« Compris ! »

Après avoir sécurité dix milles couches de pièges magiques autour de Métatron, je choisis de découper son corps en plusieurs morceaux avant de l’entourer du bouclier Rohim. Même si j’étais allé si loin, je savais qu’il ne mourrait pas même si le flux du temps était restauré.

« Tu as dit que c’est la tête qui lance la magie ? »

« Exact. Selon Machina, le reste du corps ne sert qu’à amplifier les sorts. La pensée et le lancement se passent dans la tête. Il existe plusieurs récits de batailles durant lesquelles le Père du Ciel n’a pas été capable de le comprendre et a souffert de violentes défaites. »

« Bien. Alors faisons une pause et ensuite rendons-nous dans ce lieu sécurité créé par Machina. »

Selon la suggestion de cette dernière, je séparai le corps de Métatron en six parties, chacune restreinte par son propre set de pièges et d’entraves magiques qui l’empêchaient de se rassembler facilement. La tête, cependant, était bloquée par des sorts spéciaux qui l’empêchaient d’avoir accès à la magie du monde qui l’entourait.

Moins d’une seconde s’était écoulée dans l’espace qui entourait ce tocard. Pourtant, maintenant que le temps avait repris son cours et que la tête ne pouvait plus interagir avec le monde, il ne pouvait plus lancer de sort et s’échapper.

« Ok, on en a terminé ici. Lena, active la formation de téléportation. »

« Très bien ! »

Les six parties de Métatron furent ainsi ramenée dans l’espace sécurisé de Machina.

« Bienvenue, Johra. On dirait que Métatron a été capturé avec succès ! »

J’entendis la voix joyeuse de Machina aussitôt sur place.

« Oui, grâce à ton support. Je vais emmener la tête dans la pièce sécurisée. »

Laissant Machina à ses affaires et lui imputant la surveillance des autres morceaux du corps, je pris la tête avec moi et pénétrai dans la pièce.

Il s’agissait concrètement d’un cube entouré par d’épais murs noirs et sécurisée par des millions de sorts intriqués qui bloquaient à 100% toutes forces connues.

Je retirai alors le bâillon qui recouvrait la bouche de Métatron.

« Comment oses-tu me faire ça, à moi ?! Penses-tu pouvoir me retenir ici indéfiniment ?! »

Ce furent bien sûr ses premiers mots. Un type dans sa situation qui pense immédiatement à me menacer était vraiment quelqu’un de trop confiant. Je le regardai froidement, durement et sans compassion. Sa tête était posée sur la table devant moi et même s’il pouvait parler, il ne pouvait lancer aucun sort. Je savais bien à quel point ça devait être frustrant.

« Pourquoi ? Penses-tu pouvoir t’enfuir ? »

« Même si je ne peux pas immédiatement, aussi longtemps que je vivrai… Je trouverai un moyen de me venger ! »

« Ah~ Je sais à quoi tu penses. En fait, je vais être clair : n’y pense même pas. »

« Enfoiré ! Arrête de raconter des conneries et tue-moi ! »

« Oh, alors je suis le méchant, maintenant ? Eh bien. Je ne vais pas te tuer, non. Et il y a deux raisons à ça. La première étant ta résurrection. Tu vas simplement revenir à la vie et je ne peux pas le permettre. Ensuite, je sais que tu peux copier le pouvoir de ton meurtrier. »

« C… Comment as-tu appris ça ? »

Métatron baissa d’un ton mais sa voix devint plus acérée. J’avais touché à une corde sensible, un secret bien gardé.

« Une simple information que j’ai obtenue après cent millions d’années d’analyse. »

« Es-tu l’un des sous-fifres du Père du Ciel ? »

Je lui offris une expression étrange, savant mélange de confusion et de moquerie.

« En réalité, le Père du Ciel et moi-même ne sommes pas en si bons termes. »

Je vis la colère brûlante dans les yeux de Métatron tandis qu’il me scrutait avec ce quelque chose de terrible. Il voulait découvrir qui j’étais et ça semblait être la chose la plus importante de l’univers en ce moment précis.

Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

LVL1S : Chapitre 141
LVL1S : Chapitre 143

7 Commentaires

  1. Hinomurakid

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Hyrtik

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  5. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  7. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com