LVL1S : Épilogue

LVL1S : Chapitre 156

Épilogue —

Je réapparus dans ma chambre, de retour sur Terre.

« Lena ? »

Elle ne répondit pas. Peut-être avait-elle totalement disparu dans l’explosion.

« Hmm… Comment faisait-on encore pour créer un cercle de téléportation ? »

J’avais observé Lena en faire des dizaines de fois et lui avais même occasionnellement donné un coup de main. Mais c’était la toute première fois que je m’y essayais en solitaire.

Après quelques expérimentations, je pus trouver le chemin de retour vers la Fosse et fus chaleureusement accueilli par ceux qui m’étaient chers. De plus, j’étais désormais en contact avec Machina et lui demandai s’il existait un moyen de ramener Lena.

« Eh bien… Je possède une sauvegarde de Lena, que je pourrais restaurer mais… cela n’inclurait pas ses souvenirs. Ce serait un copie remise à zéro. »

« Hmm… Non, ça ne m’arrange pas. »

Déçu par cette information, je sortis dans la Fosse tout en ne la partageant pas avec les autres. Je pouvais enfin profiter à la fois d’un bon temps bien mérité sur Terre et dans l’autre monde et même si je n’allais pas laisser passer ça, Lena me manquait de plus en plus.

Des années passèrent et suite à des recherches de ma part, j’entendis rapidement parler d’un génie nommé Gnoss ; je le vis même à la télé. Un gosse assez prodigieux pour résoudre des problèmes de niveau universitaire. Ce fut à ce moment qu’un voix apparut dans mon esprit.

« Comment vas-tu depuis tout ce temps ? »

C’était la voix de Lena ! Les nanorobots qu’elle avait laissés à Gnoss et que j’avais totalement oubliés contenaient toujours une sauvegarde de ses souvenirs et de sa personnalité. Elle avait sans doute même pris soin de lui communiquer toutes les données en sa possession jusqu’à son sacrifice. C’était ma Lena, c’était comme ça que je la connaissais. Prévenante et avec toujours un train d’avance.

Via internet, je pus découvrir l’adresse de Gnoss et à l’aube du jour suivant, je me tenais devant chez lui.

*Ding Dong *

Dans l’intercom, j’entendis une voix familière.

« Johra ? »

C’était celle de Gnoss bien que plus jeune de quelques dizaines d’années. Il m’avait visiblement reconnu parce que personne ne me connaissait par ce nom sur Terre. Mais sans doute n’était-ce pas un souvenir… Lena avait dû l’en informer.

« Gnoss. Ou devrais-je t’appeler Phil ? »

Il secoua la tête en réponse.

« Je suis bien Gnoss. »

« Ok. Rends-moi Lena. »

J’avais déjà décidé d’en venir immédiatement au fait.

« Ha ha ! Oui, elle a dit qu’elle pouvait te revenir maintenant que Metatron était mort. »

« Je suis du même avis. »

« Ma mission ici est claire. Je dois faire échouer les attaques prévues et mises en place par Metatron avant sa disparition. Lena m’en a informé. Tu peux la récupérer, maintenant. »

Gnoss me demanda de partir aussitôt ceci fait.

« Avant ça… Gnoss, ne pouvons-nous pas être amis une fois de plus ? Tout recommencer ? »

J’avais eu besoin de faire des efforts conséquents pour lui demander ça, mais j’y était arrivé.

« Hmm… Mais Lena m’a informé que tu étais et que tu avais toujours été méfiant envers moi. »

Il était vrai que durant la majeure partie de ma vie, javais été suspicieux. Ses buts, ce qui le motivait, il m’avait caché un nombre important de choses et volontairement oublié d’autres. Cela dit, à chaque fois que je l’avais écouté, les résultats s’étaient avérés positifs.

« C’était ma faute. Si j’avais cru en toi un peu plus, j’aurais pu m’éviter de nombreuses épreuves. »

Gnoss me regarda, l’air confus. Finalement, il m’adressa un sourire.

« Il semble qu’après toutes ces années, nous sommes enfin devenus de vrais amis. »

Il tendit la main et je m’empressai de la lui serrer sans me poser d’autre question.

« Eh bien, mon bon ami. Je pense que mes souvenirs sont revenus. »

« Ah… Attends, quoi ? »

« Je ne suis pas sûr du pourquoi mais je crois que je possède les souvenirs de Metatron. Je… crois que je suis sa réincarnation. Quelque chose comme ça. »

« Quoi… ? »

C’était à mon tour d’être stupéfait. Je n’avais jamais imaginé que Metatron ait pu se réincarner, et encore moins en Gnoss. Mais après tout, n’avais-je pas déjà expérimenté la réincarnation d’un dieu avec Gnoss ? Pourquoi étais-je surpris ? Peut-être avait-il simplement un don pour ça.

Je tentai de retirer ma main mais il la tenait fermement.

« Si ce n’était pas grâce à toi, Johra, cette planète aurait disparu désormais. Nous n’aurions pas été capables de devenir amis. De vrais amis. »

Son sourire me fit froid dans le dos mais je ne pouvais nier la véracité de ses mots.

« Oui. Amis pour la vie. »

« Et les suivantes, ha ha ha ! Je t’apprécie vraiment beaucoup, Johra. Tu m’as fait passer par une paire de morts désagréables mais je ne peux pas m’empêcher de t’apprécier ! »

Ses mots résonnèrent dans mon esprit. Puis, il disparut sans laisser de trace. Depuis ce moment, je ne le revit jamais malgré toutes mes recherches.

J’avais vérifié tous les pièges magiques que Metatron avait précédemment créés et n’y trouvai aucun indice. Je demandai à Gaia, au Père du Ciel et à Odin mais aucun d’eux n’avait vu Gnoss ni ne savait où il avait disparu malgré ce petit sourire malicieux qu’ils m’adressèrent silencieusement.

« Merde… J’ai peur que Gnoss fasse un truc dément une fois de plus. »

Le temps s’écoula et je n’entendis malgré tout jamais parler de celui que j’avais appelé mon meilleur ami. Avec mes quatre femmes, j’eus une progéniture féconde : treize enfants en pleine forme. Et depuis ce jour, les deux mondes vécurent en paix.

Plus jamais je ne parlai à quiconque de ce sentiment malsain qui existait toujours au fond de moi, savant mélange d’anxiété et d’appréhension tandis que je songeais au futur à venir.

 



 

Alors voilà.

Une série de plus terminée, et même si la fin reste à la hauteur du scénario global – beaucoup d’attentes pour une conclusion qu’on peut comprendre un peu comme on veut – il faut dire que ça a le mérite de clôturer pour de bon les aventures de notre dieu suprême et absolu.

Je ne vais pas énormément m’étendre sur le sujet, l’épilogue ne racontant finalement que deux chose : il a récupéré Lena et Gnoss est toujours aussi étrange et mystérieux qu’avant. La fin en elle-même, un chapitre plus tôt, avait déjà tiré une conclusion sur ce qui devait être dit et avait répondu à un certain nombre de questions, même si elle ressemblait plus à un “à suivre” qu’à une vraie fin.

 

Concernant ce que (et je ne l’ai pas nié pour ne pas trop en dire) beaucoup pensaient tout au long de la série et à plusieurs reprises, à savoir “L’auteur ne sait plus quoi faire alors il reset, encore”, voilà qui est posé : ça n’a jamais été le cas.

J’avais discuté avec Daystar sur Discord, longtemps avant qu’il n’arrive au chapitre 100 ; on avait parlé de sa série, que je prévoyais déjà de traduire sans en connaître la fin. Il m’avait raconté alors ce qu’il cherchait à créer au niveau du scénario global et voilà ce qu’il m’avait dit, traduit pour vous :

Je veux raconter l’histoire d’un Dieu suprême qui ne sait pas qui il est. Un Dieu suprême et tout-puissant, si puissant qu’il en est hors du temps et des lignes temporelles successives, forcé de recommencer sa vie depuis l’échelon le plus bas afin d’éviter de devenir ce qu’il a été dans le futur. Dans un autre futur qu’il ne veut plus voir se reproduire. Pour ça, il va passer par plusieurs vies, plusieurs puissances différentes mais toujours écrasantes. Il sera liche, humain ou dieu. Il sera aimé, détesté, il va gagner et perdre des batailles. Tout ça pour que finalement, au bout du compte, il récupère ses pouvoirs et ses souvenirs afin d’assurer que l’univers qu’il connait ne soit pas détruit.”

Il ne m’en a pas dit plus mais on constate déjà qu’il savait parfaitement où il allait depuis le début et même si certains points sembles brouillons, je sui d’avis à la deuxième lecture que même s’il peut y avoir deux ou trois loupés ou oublis de temps en temps, la plupart de ce qui existe dans l’œuvre a été soigneusement planifiée.

Pour ça et pour sa capacité à avoir tenu bon tout au long de plusieurs réincarnations et lignes temporelles, pour n’avoir pas créé de trop grosses incohérences, je lui tire mon chapeau. Il m’a dit ce qu’il voulait faire et une fois la série finie, force est de constater qu’il y est parvenu avec ce que je qualifie de brio, pour un écrivain amateur (ne l’oublions pas, c’était son tout premier texte.)

Johra… Que dire de Johra. Ce type est charismatique mais en même temps souvent incompréhensible. Il fait des choses sur des coups de tête, dirais-je. J’ai l’impression qu’il ne sait même pas ce qu’il fait, parfois et pourtant… Tout finit toujours par prendre une logique. C’est sans doute le seul point faible de l’écriture que j’aurais à déceler : l’auteur sachant où il veut aller, il sous-entend déjà des choses que le lecteur ne peut savoir et ne peut comprendre. Mais à part ça, il reste un personnage hors-norme et que j’ai pris plaisir à apprécier.

Je ne vais pas non plus m’éterniser sur les autres personnages, parce qu’aucun n’est réellement assez important pour ça – et c’est dommage. On aurait pu croire que le Père du Ciel était vraiment un personnage à exploiter et pourtant… Il n’apparaît que trop peu. Abaddon abandonne (quel calembour, mes amis) trop vite pour fusionner et totalement disparaître à mon goût. Et il y a des personnages comme Gaia,  je pense à elle, qui n’est pas du tout introduit. On en entend parler une ou deux fois, puis on la rencontre sans expliquer plus que ça qui elle est ni d’où elle vient – alors que les autres dieux, on a assisté à leur naissance – et devenir l’un des personnages finaux les plus importants.

Ca ressemble un peu à un manque dans l’écriture même si je reste persuadé qu’avec tout ce qu’il avait prévu et achevé l’auteur n’a pas pu laisser ça au hasard. Ca rejoint ce que je disais un peu plus haut : il écrit les choses comme il les “sait” en ne pensant pas que le lecteur ne “saura” pas.

Concernant l’histoire, elle est partie dans tous les sens et c’est ça que j’aime ! Dans la même œuvre, on trouve du HF, de la SF et même un peu de vie contemporaine. Mélanger la magie et la science de la sorte m’a rafraichi, vraiment. La partie “vaisseau spatial” magique restera ma préférée.

Que dire d’autre ?

Rien, je pense.

Je vais vous laisser conclure 🙂

 

Bien à vous, votre dévoué.

Raka
Les derniers articles par Raka (tout voir)
LVL1S : Chapitre 156

30 Commentaires

  1. Szabrowników

    Merci pour c’est trad même si je trouve la fin décevante par rapport a l’histoire mais je pense que c’est car je n’avais pas envie qu’il se finisse.

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Je pense que l’auteur ne sait pas écrire une fin, tout simplement 🙂 Alors il l’a jouée en “ils vécurent heureux et eurent 13 gosses” même si “merde, y a la réincarnation de Metatron qui se dit mon pote qui pourrait revenir” pour ouvrir une possibilité de suite qui n’arrivera jamais.

      Répondre
  2. Wiss

    En vrai, j’ai énormément aimé, du début jusqu’à la fin, même si elle laisse beaucoup de question à mon goût ! J’ai hâte de lui sa prochaine LN !!!

    Répondre
  3. Night-Hunt

    Bonne oeuvre mais un final qui nous laisse sur notre faim, moi je voyais bien genre sa fille qu’il avait avec viezda être devenu une existence qui aurai pu arrivé au même niveau que lui et le retrouvé a la fin car on nous a dit que son potentiel était inconnu ou un truc du genre mais comme s’était sa première oeuvre je ne dirai rien,même si ça m’exaspère les oeuvre bien faite mais les fin bâclé mais sinon super boulot et encore merci pour la trad vous êtes super continué

    Répondre
  4. Cèlen

    Très bon LN ! Surtout quand on prend en compte le fait que c’est sa première ! Pour qu’on en arrive a la comparer à SSN c’est qu’il a quand même un niveau le monsieur !

    En tout cas merci beaucoup pour cette trad!!

    Répondre
  5. Matt

    Un énorme merci pr cette histoire incroyable.
    Chaque chapitre était attendu est rarement décevant.
    Vous nous avez transporté.
    Merci pr votre travail, aucun mot ne suffit pour dire le plaisir que vous nous offrez avec ces chapitres.
    Longue vie à xiaonovel.

    Matt

    Répondre
  6. 4Help

    Bon ben la fin est comme le dit les autres commentaires, décevant mais que l’on doit comprendre pour un auteur amateur.
    Sinon je pense qu’il peut écrire des histoires alternatives sur les autres personnages dans des suites comme dans le manhua “Soul Land”.
    Sinon merci pour cette série.

    Répondre
    1. Dhan

      Merci Raka de nous avoir fait découvrir cette œuvre. Très surpris que tu nous dises que c’était son premier écris. Chapeau à lui. Merci aussi pour la traduction de qualité et de nous avoir fait découvrir les vies de Johra. Bisous à toutes l’équipe.

      Répondre
  7. Ryuja

    Merci d’avoir traduit ce LN

    tu as tout résumer a la fin de prologue

    tu comptes reprendre un autre LN en remplacement ou bien te concentrer sur ce que tu as déjà ?

    Répondre
  8. Amon

    Merci beaucoup , mais un truc je bute dessus , les dieux etaient des hommes-rats avant , il rencontré la femelle rat ,on sait pas qu’est’ce qu’elle fait puis un des homme-rats s’appelle ‘Odin’ aussi ce serait L ? Ou un truc du genre ?

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Bonne question

      Répondre
  9. HinomuraHinomura

    Merci pour cette LN.
    J’ai beaucoup apprécié cette histoire même si la fin me laisse sur ma faim.
    Une fin qui laisse la porte ouverte à une suite.
    Encore une fois merci pour tous ces chapitres !

    Répondre
  10. Siphore

    Merci encore pour tout le travaille de trad et hâte de t’exploiter a nouveau pour de nouvel traduction…

    Ps:c’était génial

    Répondre
  11. PoloZore

    Merci pour ton travail =)

    Avec ton explication ca fait beaucoup plus sens 😉

    Répondre
  12. leffi22

    merci pour ton travail

    Répondre
  13. georgesjungles

    merci pour cette histoire et bon courage pour les traductions à venir.

    Répondre
  14. gutsguts

    merci pour ce LN et bon courage pour les traductions à venir

    Répondre
  15. Gunts92

    Si le prochain nouvelle et du même auteur, je le lirai pas.

    J’ai apprécié toute la première partie où il se il devient un aventurier humain, vraiment la meilleure partie. Je pense que ça a dû s’arrêter là. Ou plutôt que ça aurait dû continuer sur le même timeline.

    Merci pour m’avoir fait découvrir sur google même si ce n’est pas du tout mon préféré, ça reste. 1 de ce que j’ai suivi avec le plus d’attention et surtout la des rares que j’ai réussi à finir.

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Non, j’assure que le suivant ne sera pas du même auteur. Il n’a jamais continué son deuxième LN.
      Le suivant, je ne sais même moi-même ce que ce sera, je n’ai pas eu les autorisations nécessaires pour les quelques projets que j’avais. Donc c’est toujours en suspens.

      Répondre
      1. Polo

        Salut Raka, j’ai decouvert The second coming of glutony à travers le webcomics, du coup j’ai commencé à le lire sur WuxiaWorld. Si tu traduisais cette LN, ça serait du bonheur pour moi. Sinon, t’en fais pas, je sais que c’est toi qui choisit 😉

        Répondre
        1. RakaRaka (Auteur de l'article)

          J’ai essayé parce qu’il me tenait à cœur aussi, je me suis heurté à un refus net de l’auteur qui ne possède plus les droits dans leur intégralité.

          Répondre
  16. Gunts92

    Tu peux toujours sortir un petit truc sympa de ton chapeau magique j’suis sur

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Hmmm, ça va être compliqué cette fois.
      J’ai bien deux ou trois trucs sous la manche, mais ça reste des œuvres à moi et parce que ce n’est pas purement asiatique, ça intéresse moins de monde, ça ne reste qu’un plaisir personnel à écrire.

      Répondre
  17. essitamessitam

    merci pour ce LN 🙂

    Répondre
  18. Hinomurakids

    Merci pour toute c’est trad, j’ai adoré suivre l’histoire de Johra, même si la fin m’a plutôt déssu car elle laisse penser à une suite.
    Encore merci pour ce magnifique Light novel

    Répondre
  19. Boubou71Boubou71

    Je suis déçu…mais juste parce que c’est FINI …
    J’ai adoré ce LN !
    Personnellement même si c’est pas purement Asiatique j’aime beaucoup tes projets,que ce soit osumba,wuying ou shi kun 🙂

    Répondre
  20. Aximili

    Merci pour ce LN !

    Répondre
  21. Benco

    Merci pour le travail de trad !

    Répondre
  22. rêveur

    J’ai suivi du début à la fin ce LN, merci pour tout le travail ! Il y a eu des hauts, des bas comme dans toutes les histoires. En dépit d’une fin, que je qualifierais de particulière, cette histoire fut au final assez plaisante à suivre.

    Je le redis donc, merci pour ce travail bénévole.

    Répondre
  23. Guillaume

    Je suis mitigé.. Autant j’ai adoré la première partie, autant la partie sf était nul à chier.. Puis la partie ou il repart de zéro en tant qu’aventurier humain était bof bof avec une évolution trop rapide, des combats sans aucune saveur et le l’évolution en méta humain avec une ia dans le corps ultra pourri et clichés..
    Le développement des personnages secondaire s’arrête trop brutalement..
    Par contre la dernière partie bien que complètement pompé sur certaines histoire est un plaisir à lire malgré une rapidité encore beaucoup trop chiante !
    De mon point de vu il manque les 3/4 de l’histoire. L’auteur manque cruellement d’expérience et c’est dommage.
    Néanmoins la qualité de la première partie surpasse la médiocrité du reste. J’espère que l’auteur fort de cette expérience écrira une nouvelle aventure ou reprendra cette histoire et l’améliora.
    Merci pour la trad

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com