LVL1S : Chapitre 92

LVL1S : Chapitre 91
LVL1S : Chapitre 93

Chapitre 92

 

Selon les données que Lena avait obtenues dans les livres du Compte, il existait quatre célèbres donjons de par le monde. Même s’il en existait d’autres plus petits dans lesquels des monstres apparaissaient également, ces quatre étaient les plus mystérieux de tous et les aventuriers y disparaissaient régulièrement dans leur quête de trésors hypothétiques.

Ces donjons étaient nommés Jeduth, Kilion, Pali et Barr d’après les dieux déchus qui avaient choisi de suivre Métatron. La légende racontait que ces dieux avaient été scellé dans les profondeurs de ces donjons mais à ce jour, personne n’avait été capable de confirmer la véracité de cette histoire.

Nous avions décidé de nous rendre à Jeduth en premier lieu car il était le plus proche des trois, à seulement quatre jours de marche de Gartmar. Après avoir embarqué plus d’un mois de nourriture, nous nous mîmes en route vers Jeduth.

J’ai deux mois jusqu’à mon rendez-vous avec Daryl. J’ai juste besoin d’être rentré à temps.

Actuellement, je devais me concentrer sur le gain de niveau et la montée en puissance de Viezda. Il fallait également que je m’assure de récupérer quelques pierres magiques.

Dans la ligne temporelle précédente, lorsque je devins le propriétaire de la chaîne de montagne de Wetheros, je n’ai vu aucune mention du donjon de Jeduth. Clairement, quelqu’un était déjà passé par là pour le conquérir.

Puisque rien n’était dit dans le futur, je suppose que ça ne fera pas de différence si je le conquiers moi-même.

En terminant ce donjon, je pourrais acquérir de l’expérience ainsi que gagner suffisamment de richesse pour résoudre tous mes problèmes financiers. Peut-être même que ma récente aventure concernant les échecs ne serait pas aussi profitable que raser l’un des quatre donjons légendaires.

« Johra, veux-tu que je te porte jusque là-bas ? »

« Non. C’est un monde humain ; si on fait ça, on va créer un vent de panique. »

Le donjon de Jeduth était plutôt connu et assurément, des aventuriers erraient aux alentours. Si Lilinor devait arriver sous sa forme de Dragon, elle était certaine de provoquer des complications.

« Au fait, Lilinor, possèdes-tu un moyen de cacher ton statut ? Si quelqu’un peut le voir, on risque d’avoir des problèmes. »

« Bien sûr, sans souci. »

« Huh ? Comment as-tu fais ça si facilement ? »

« Mon petit secret~ »

Son statut se changea immédiatement en celui d’une fillette de neuf ans.

Hmm… Je ne peux pas détecter la moindre différence. Son statut précédent était-il le vrai ou l’avait-elle déjà modifié ?

Je lui envoyai un regard suspicieux mais n’eus d’autre choix que d’abandonner face à son rire innocent.

Elle n’a quand même pas pu cacher son statut depuis le tout début, n’est-ce pas ? Peut-être que j’en fais trop mais mon intuition me travaille… Je suis un peu curieux et je devrai résoudre ça, plus tard.

Voyageant avec Viezda et Lilinor, je conservai une allure soutenue et nous arrivâmes après seulement un jour et demi de marche. Cependant, malgré la réputation du donjon, il n’y avait aucun aventurier en vue.

« Est-ce le donjon de Jeduth ? On dirait plutôt un… »

« On dirait un jardin fleuri. »

« Génial ! Si je m’ennuie, je pourrai simplement venir ici et m’amuser ! Il y a tant de belles fleurs ! »

Lilinor se mit à courir au hasard du parterre fleuri et s’allongea au milieu des senteurs naturelles. Pendant une seconde, j’eus peur qu’elle se fasse piquer par des insectes avant d’éclater de rire. J’avais oublié qui elle était, l’espace d’un battement de cil.

« Johra ? »

Me voyant rire, Viezda me regarda d’un air curieux mais je secouai simplement la tête.

« Ce n’est rien. »

L’entrée du donjon était un gigantesque jardin fleuri, après quoi il se transformait en un énorme labyrinthe.

Une si grande structure… Elle n’était définitivement pas là quand j’ai pris possession de la chaîne montagneuse. Je l’aurais clairement remarqué avec ma vue du propriétaire.

Nous nous aventurâmes à l’intérieur de ce qui sembla rapidement être un labyrinthe sans fin. Les murs étaient d’un granit solide, hauts de 20 mètres, des plantes grimpantes poussant çà et là jusqu’à leur sommet.

En levant la tête, je pus vois qu’au-dessus des murs existait un brouillard épais et permanent et nous arrivions à y voir clair uniquement grâce à l’aide de quelques pierres incrustées dans la roche.

« Quel labyrinthe dément, il est si grand que si nous nous y perdions, nous ne pourrions que mourir de faim. Es-tu déjà venue ici, Lilinor ? »

« Non, c’est la première fois, mais il ne m’a pas l’air si grand. »

Lilinor sourit avec excitation tandis que Viezda restait dans mon dos, apeurée par la taille imposante des lieux.

Après avoir marché pendant un moment et rencontré quelques monstres faibles comme des Gobelins qui furent rapidement éliminés, j’en conclus autre chose.

« Il ne m’a pas l’air si spécial, ce donjon. Je m’attendais à quelque chose de différent. »

« Moi aussi. Je pensais qu’il y aurait de nombreuses créatures puissantes ici. »

Viezda eut l’air soulagée.

« Non, tu devrais être plus prudent. Cet endroit a l’odeur de créatures puissantes qui pourraient te menacer. »

« Au pire, je m’enfuirai. Il y a aucune raison de risquer notre vie. »

« Eh bien… Ce n’est pas si simple. Il y a certaines restrictions magiques ici qui vont rendre compliquées le chemin du retour. »

Lilinor sourit une fois de plus d’un air sournois.

« Quoi ? Tu aurais pu me le dire plus tôt ! »

Nous avions erré dans le labyrinthe pendant presque une journée entière et Lilinor venait de sous-entendre que nous avions plus ou moins tourné en rond.

« Merde, c’est chiant. Lilinor, si nous nous trouvons dans une situation de vie ou de mort, tu devras nous aider ! »

« Eh bien, je ne te laisserai pas mourir, mais pour ton esclave… »

« Non, protège-la aussi. »

« Pas intéressée. Elle n’est pas mon amie. »

« Même si je te le demande en tant qu’ami ? »

« Oh, quoi ? Désolée, je ne t’entends pas. »

Elle se boucha les oreilles et s’enfuit en courant en débitant des absurdités.

« Urgh… Quelle gamine… »

« Ne vous inquiétez pas à propos de moi, Maître. Je ne veux pas être un poids alors si nous rencontrons un quelconque danger, laissez-moi derrière et enfuyez-vous. »

« Je n’imaginerais même pas ça comme une éventualité à discuter. »

Je lui pris calmement la main et nous avançâmes dans le donjon.

« Il arrive ! Johra, attention ! »

Lilinor cria d’un seul coup en se ruant vers nous.

« Quoi ? »

« Un sort arrive ! Baisse-toi ! »

Comprenant son avertissement, j’entrainai Viezda au sol.

* Ziiiing ! *

Un rayon laser nous rasa la tête.

« Qu’est-ce que c’était ?! »

« Peut-être un rayon paralysant. Ses caractéristiques collent avec ceux des livres que nous avons étudiés. »

Lena me répondit en même temps que Lilinor.

« Un Gardien ! Merde, que fait une de ces choses ici ?! »

« Un Gardien ? »

« Un monstre capable d’annuler n’importe quelle magie dans un certain rayon et de tirer des traits de lumière comme tu viens de le voir. Il pourrait être très ennuyeux, mais il n’est pas totalement mature, fort heureusement. »

Lilinor ne se montra quant à elle pas ébranlée le moins du monde.

« Peux-tu le vaincre ? »

« Normalement oui, mais j’ai besoin de redevenir un Dragon et dans ces lieux exigus, tu te ferais écraser contre les murs et ton esclave aussi. »

* Tch *

Un œil géant flottait dans le brouillard. Il avait une pupille de 2 mètres de diamètres entourée par 5 gemmes qui avaient l’air de pierres magiques. Il regardait frénétiquement dans tous les sens en cherchant sa proie. Finalement, son regard se verrouilla sur nous et il approcha de nous.

« Merde, il arrive ! »

« Courons ! »

Nous tentâmes de nous échapper lorsqu’un rayon orange partit du centre de l’œil du Gardien.

« Merde ! Cough ! »

« Maître ! »

Nous chutâmes à nouveau par terre, complètement paralysés et incapable de lever un doigt.

L’œil géant flottait au-dessus de nous et nous regardait de façon menaçante.

Je ne peux pas bouger. Qu’est-ce qu’il se passe ?

« Désolée Johra, j’ai activé le bouclier Rohim mais on dirait qu’il le trav… »

* Thud Thud Thud *

La voix de Lena fut coupée nette tandis que le montre tenta de nous écraser de son poids. Cette fois, le bouclier l’en empêcha.

Eh bien, je ne peux pas y faire grand-chose pour l’instant. Je vais devoir faire confiance en Lena.

« Il semble émettre une certaine longueur d’onde, un son qui interfère avec ton système nerveux et te paralyse. Nous allons tenter un léger choc électrique pour réactiver tout ça. »

Je ne sentis même pas le choc, mais…

« Oh ? Je peux bouger ? »

Lilinor et Viezda me regardaient, incapables de cligner des yeux. Lena avait apparemment réussi à annuler ce truc qui avait provoqué ma paralysie.

« Tu auras peut-être 1% de réduction dans tes capacités motrices, Johra. Fais attention. »

« …Compris. »

Le Gardien continua de se jeter à corps perdu contre le bouclier, qui resta insensible à ses assauts physiques.

« Il faut que je sorte d’ici tout de suite. »

Ramassant une fille sur chaque épaule, je me mis à courir aussi vite que possible.

« Par chance, elles sont plutôt légères toutes les deux. »

Une fois que j’avais assuré une certaine distance entre nous et le si lent Gardien, je déposai les filles contre le mur de granit.

« Voyons voir. Je devrais avoir une potion quelque part par là… »

Après avoir cherché pendant quelques secondes, je trouvai finalement ce que je désirais et en avalai la première gorgée avant de tenter d’en donner aux filles. Mais elles étaient incapables d’avaler à cause de la paralysie.

« J’ai pu t’aider à avaler grâce aux nanorobots, Johra. D’abord, pose ta main sur sa gorge. »

J’attrapai la gorge de Viezda comme Lena me le demandait et la laissai m’aider au travers des nanorobots.

« Continue à masser sa gorge pour 5 secondes afin de détendre ses muscles. »

Après avoir compté jusqu’à 5, je versai un peu de potion dans la bouche de Viezda. Même si la majeure partie coula au sol, elle parvint tout de même à en avaler un peu.

« Viezda, reste allongée jusqu’à ce que la potion puisse se répandre dans ton corps. »

Elle ne fit que cligner des yeux pour toute réponse.

« Maintenant, au tour de Lilinor. »

Lorsque ses yeux purent à nouveau exprimer un sentiment, ce fut un amas de colère. Elle ne pouvait pas accepter avoir été paralysée par un être si insignifiant qu’un Gardien. Peut-être était-ce simplement le karma, elle était sous sa forme humaine lorsqu’elle avait encaissé l’attaque.

Lorsque j’attrapai son coup pour l’aider à boire la potion, ses yeux se plissèrent. Certainement, pour un Dragon, il s’agissait là d’un coup direct à sa fierté, de se faire tenir ainsi par la gorge. J’y repensai alors, le cou de Valenor avait lui aussi toujours été très sensible.

« Je n’ai pas le choix, Lilinor, c’est le seul moyen de te faire avaler la potion. »

« Je comprends, Johra. Fais. »

Peut-être parce qu’elle était un Dragon, il était plus compliqué de lui masser la gorge et elle eut du mal à avaler la concoction.

« Désolé, Lilinor. C’est un peu dur à contrôler. Si tu veux, reste allongée et repose-toi. »

La fureur toujours présente dans ses yeux, elle se laissa aider tandis que je sortis une couverture pour les couvrir toutes les deux. Je m’assis et me mis à surveiller le brouillard attentivement.

« Je ne sens pas le moindre monstre approcher. »

« Il n’y a aucun signe de vie à moins de 100 mètres. Pourtant, ce brouillard semble distordre mes scanners et je ne peux pas voir aussi loin que d’habitude. »

« Distordre ? »

« Oui, il semble se concentrer sur mes capacités de détection comme s’il possédait une volonté propre. »

« Alors, quelle partie du labyrinthe as-tu réussi à cartographier ? »

« Je ne peux pas voir au-delà du brouillard au-dessus. Mais à l’aide d’ondes sonores, je suis en train de cartographier tout le labyrinthe. Je vais le projeter sur ta cornée sous peu. Contente-toi de suivre la ligne bleue. »

« Parfait, je n’aurais pas pu demander mieux. Peux-tu le garder affiché dans le coin haut droit de ma vision ? »

« Bien sûr, pas de problème. »

Après être revenu de ma petite inspection, je vis Lilinor et Viezda assises, l’air bien plus vivant.

« Maître, je pensais que j’allais mourir ! »

« Hmpf ! Je n’étais pas en danger. S’il m’avait attaqué directement, je suis sûre que j’aurais repris ma forme naturelle. »

Lilinor renifla de dédain en regardant vers le brouillard.

« Alors… Que nous serait-il arrivé, à nous ? »

« Je suis sûre que ça serait allé… »

Je cessai de l’importuner malgré ses contradictions. Elle était toujours très irritée d’avoir connu un tel sort des mains… ou plutôt de l’œil d’une créature inférieure. Si j’en disais plus, je ne ferais qu’empirer son état mental.

« Je ne rentrerai pas tant que je n’aurai pas tué cette saloperie. »

« Suis-moi, je sais comment retrouver l’entrée. »

Lilinor marcha à mes côtés, toujours enfouie dans sa précédente humiliation tandis que Viezda regardait souvent derrière, toujours apeurée par le Gardien qui pourrait nous avoir suivis.

« Huh ? Comment ? Je pensais que la magie d’illusion des lieux empêchait de se repérer dans le labyrinthe ? »

« Eh… Il y a un truc. »

« On dirait qu’on est de retour au point de départ. »

« Ouaip. »

« Entrons à nouveau et tentons de résoudre le problème. »

Mais alors que je proposais ça, je réalisai que les filles arboraient des expressions incertaines.

« Ok, j’ai une idée, je veux l’essayer. Pourquoi vous deux ne resteriez-vous pas ici pour préparer le camp pendant que j’y retourne pour tenter le coup ? »

Je laissai les filles à l’entrée du labyrinthe et m’éloignai un peu dans le jardin fleuri.

« Lena ? Est-ce que ça va fonctionner ? »

« En théorie, absolument. Mais tu dois être conscient des risques, n’est-ce pas ? »

« Oh que oui. »

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

LVL1S : Chapitre 91
LVL1S : Chapitre 93

12 Commentaires

  1. ZRM

    Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

    Répondre
  2. IsybileXiaoNovels

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. Gunts92

    Je suis super énervé il n’a toujours pas choisi sa prochaine évolution

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      A croire qu’il a oublié !

      Répondre
      1. RakaRaka (Auteur de l'article)

        Mais c’est normal, tu verras pourquoi dans 2 ou 3 chapitres, de mémoire.

        Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  6. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  7. Gunts92

    Je me doute, il va choisir pour ce sortir d’une impasse comme ça lui es déjà arriver

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Pire.

      Répondre
  8. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre !

    Que va bien pouvoir faire Johra pour vaincre un gardien qui leur a posé une difficulté non négligeable ? Et puis, c’est quoi ce donjon qui leur fait tourner en rond ? Bref, ça va être coton pour notre groupe d’aventurier composé d’un ancien squelette devenu humain avec une I.A pété, un dragon super balaise et une esclave elfe. Un groupe plutôt original quand on y pense ^^.

    Répondre
  9. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com