OG Chapitre 11

OG Chapitre 10
OG Chapitre 12

Quel suspense ! Notre héros va‐t‐il produire une épée super pétée comme il le souhaite ? (ou va‐t‐il passer pour un con une fois de plus ?)

Vous le saurez en lisant ce dernier OG de la semaine !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 11

 

[Veuillez dessiner l’objet.]

Un plan vierge apparut devant moi. J’étais perplexe.

Je dois le dessiner ? Et comment je fais ça ?

Je sus ensuite ce que j’avais à faire. Je n’avais pas à créer une arme moderne comme un tank ou un avion de chasse, j’avais juste à dessiner une épée. C’était juste une histoire de forme, non ? Je réfléchis longtemps et commençai à dessiner du doigt sur le plan. L’intelligence artificielle sembla corriger automatiquement mes traits en suivant mon image mentale.

Je dois faire une épée cool.

D’abord, j’établis la taille de lame à 2 mètres, et sa largeur à 80cm pour 8 centimètres d’épaisseur. Je lui donnai ensuite un manche de 40cm.

«… Ça ressemble à une épée longue comme on en voit partout. »

Le dessin terminé montrait les limites de ma pauvre imagination. Je réfléchis un long moment avant de trouver une bonne idée. Je changeai alors la forme de la lame pour lui donner l’aspect courbé d’un cimeterre, et augmentai ensuite la taille de la lame à 3 mètres.

« Bon, ça donne quoi ?»

J’aimais bien le rendu final. L’épée ressemblait à un grand cimeterre avec une petite poignée, mais elle avait l’aspect imposant d’une grande épée.

Sa forme me rappelle le profil d’un requin. La pique sur la lame ressemble à un aileron, et le bout du manche à une queue.

J’admirai longuement le dessin fini.

J’ai fait un truc sophistiqué et cool !

Elle avait vraiment l’air d’un requin qui nageait. Peut‐être que lorsque je la tiendrais, les gens pourraient avoir l’impression que j’avais un vrai requin en main et en resteraient sur le cul.

Je ne savais pas que j’avais un tel talent pour le design. Une fois que j’aurais gagné de l’argent et remboursé ma dette, je ferai du design ma matière principale à la fac.

Ce fut avec une grande satisfaction que j’appuyai sur le bouton OK en bas du plan.

[Avez‐vous décidé ? Lorsque vous validez un plan, le nombre d’objets que vous pouvez créer diminue de 1.]

« Oui. »

Une fois que j’eus répondu, des nombres et des inscriptions en divers langages couvrirent rapidement le plan ; des équations étaient en cours de calcul. A priori, le système calculait les détails qui manquaient sur mon dessin. Au bout d’un moment, une version améliorée et définitive de mon dessin apparut, accompagnée d’un tas de jargon technique et de nombres compliqués.

« Hein ?»

Je compris totalement ce jargon et ce que les nombres représentaient. Je regardai alors les contenus conceptuels du dessin à la recherche de la moindre faute, mais en vain. C’était extraordinaire. Je comprenais les contenus de la conception d’un objet que je n’avais jamais vu ou étudié !

C’est l’effet compensatoire de ma classe !

C’était vraiment génial, j’avais l’impression d’être un grand forgeron. Tandis que j’admirais mon oeuvre, une fenêtre de notification système apparut.

[Veuillez décrire les caractéristiques de l’objet.]

« Oh, mais c’est vrai ! Il reste enfin la partie la plus importante !»

J’étais excité comme une puce.

« C’est une arme extraordinaire à la puissance d’attaque d’un million… Non, de plus de dix millions et qui ne pèse qu’un kilo. Elle n’exige aucun niveau minimum, et peut absorber des points de vie à chaque coup. Elle peut faire pleuvoir des météores. Les ennemis mourront en un seul coup de cette arme et bien sûr, elle ignore la défense. Bref, c’est une arme qui peut tuer un dragon toute seule. »

[Ce n’est pas possible. Les performances et les options d’un objet ne peuvent être déterminées arbitrairement. Les performances et les options sont déterminées en prenant en compte les matières premières utilisées, le design et la description de ses caractéristiques.]

… Dommage. (NdT tu t’attendais à quoi…)

J’essayai alors de donner une aussi bonne description que possible.

« C’est une grande épée qui, grâce à sa forme inhabituelle, à un tranchant phénoménal. La partie protubérante ressemblant à un aileron de requin permettra des attaques‐surprises et pourra même percer les armures. Elle est légère et solide grâce à l’orichalque bleu qui la compose. Et… Et… Hum… Bon, ça suffira. »

Pourquoi avais‐je aussi peu de vocabulaire. J’eus terriblement honte. De toute façon, tout ce que je savais de l’orichalque bleu, c’était qu’il était léger et solide. Je ne connaissais pas ses particularités alors j’étais incapable d’en expliquer les avantages.

« Ensuite… Il faut…»

Tout à coup, j’eus l’impression qu’on m’assénait un coup de marteau derrière la tête. Je réalisai tardivement que si je voulais que ma grande épée soit en orichalque bleu, il me faudrait m’en procurer…

Je suis tellement baisé.

Ce minerai n’était trouvable que sur un monstre BOSS de niveau 200, alors que je n’étais que niveau -3. Je pouvais en acheter à d’autres joueurs, mais ça n’allait pas être facile puisqu’il n’y en avait pas beaucoup sur le marché et que ça coûtait bonbon. Ça voulait dire que mon dessin n’allait servir à rien !

« Annulez ! Annulez la technique ! Annulez tout !»

[L’achèvement du dessin a déjà détruit une des créations d’objets disponibles. Le nombre ne sera pas restauré même si vous annulez la technique maintenant. Voulez‐vous tout de même l’annuler ?]

«… Nope. »

Mais quelle erreur de jugement… C’était une technique qu’il fallait utiliser après des recherches minutieuses et mûre réflexion.

[Veuillez nommer l’objet.]

« Euh… Merde…»

[Voulez‐vous l’appeler ’Euhmerde’ ?]

« C’est quoi ces conneries ? Non, attendez ! Bordel, qu’est-ce que c’est que ça ?»

Je n’y réfléchis pas trop longtemps.

« Échec. »

[Voulez‐vous l’appeler ’Échec’ ?]

« Oui. »

Oui, c’était un échec que je n’aurais pas dû créer pour commencer. J’étais triste d’avoir perdu une chance de créer un objet, mais un hologramme de l’épée fut ajouté dans les brouillons.

 

[Échec]

Rang : Unique ~ Légendaire

Informations du rang Unique :

Solidité : 699/699

Puissance d’attaque : 733~1,621

Défense : 50

  • +30 Agilité
  • Vous avez une faible probabilité de bloquer les attaques ennemies.
  • Vous avez une certaine probabilité d’activer la technique ’Attaque des 5 articulations’.
  • Vous avez une grande probabilité d’activer la technique ’Découpage’.
  • Si l’ennemi a 20 niveaux de moins que l’utilisateur, applique un effet de peur.
  • Puissance d’attaque +20% dans les endroits sombres.

Informations du rang Légendaire :

Solidité : 1090/1090

Puissance d’attaque : 874~1,820

Défense : 80

  • +50 Agilité
  • Vous avez une faible probabilité de bloquer les attaques ennemies.
  • Vous avez une certaine probabilité d’activer la technique ’Attaque des 5 articulations’.
  • Vous avez une grande probabilité d’activer la technique ’Découpage’.
  • La technique ’Couper en deux’ sera créée
  • Si l’ennemi a 20 niveaux de moins que l’utilisateur, applique un effet de peur.
  • Puissance d’attaque +20% dans les endroits sombres.

Le design de cette arme a été créé par un forgeron légendaire. C’est une longue épée, mais elle a un excellent tranchant grâce à sa forme unique. Elle ressemble au prédateur des océans, le requin, et inspire la peur chez les ennemis. Les petites lames sortantes de l’épée augmentent sa défense.

Le forgeron s’est servi d’orichalque bleu comme matériau de base. Sa légèreté rend la vitesse d’attaque conséquente. À cause de la nature du minerai, l’arme est plus puissante dans les ténèbres.

Conditions d’utilisation : Niveau 300 et plus. Force de 5000 et plus. Maîtrise avancée de l’épée niveau 8 et plus.

Poids : 550.

 

«… Hic !« ’

Incroyable. C’était une pièce de maître, pas un échec ! Un objet unique au monde, et c’était moi qui l’avais créé. Je n’arrivai pas à y croire.

« Elle est pas un peu énorme ?» Dis‐je sans m’en rendre compte tant j’étais stupéfié. Je pouvais devenir riche… Si je creusais ma dette et achetais de l’orichalque bleu, je pourrais produire un ’Échec’ et le mettre en vente sur les sites d’échange. Il se vendrait à un prix astronomique, et je pourrais rembourser toutes mes dettes et avoir encore beaucoup d’argent !

Cette classe était vraiment légendaire ! Une vraie poule aux oeufs d’or.

Mon excitation retomba comme un soufflet quand mon regard tomba sur les conditions d’utilisation de l’épée.

«… Hein ? Il faut être niveau 300 ?»

J’avais entendu, il y a deux jours, que le niveau du premier joueur classé au classement mondial était estimé aux alentours de 250.

Du coup, 300… ?

Mais ça n’était pas le seul problème.

« 5000 de force ?!»

On gagnait 10 points de stats à chaque niveau, du coup même si un niveau 300 avait ajouté tous ses points en force, il lui était impossible d’avoir 5000 points, même avec ses titres et son équipement.

Certaines classes donnent des points supplémentaires en force, mais c’est rare. Et de toute façon, qui serait assez con pour investir tous ses points en force ?

Enfin, il y avait ’Maîtrise avancée de l’épée niveau 8 et plus’. Actuellement, le premier épéiste classé n’était qu’au niveau intermédiaire. Je ne pouvais pas estimer le temps qu’il allait falloir aux gens pour arriver à maîtrise avancée niveau 8…

Même si j’arrivais à produire ’Échec’, personne ne serait capable de s’en servir à court terme… Il m’était donc impossible de la vendre. Mon rêve de fortune se brisa en un instant. ’Échec’ portait bien son nom.

«… Alors c’est fini, pas de belle jeunesse pour moi. Faich’.»

J’étais frustré, mais je me ressaisis rapidement. J’essayai ensuite de trouver pourquoi des conditions d’utilisation aussi démesurées avaient été attachées à l’épée que j’avais créé. Je n’eus pas de mal à arriver à une conclusion.

C’était stupide d’essayer de la rendre aussi balèze.

L’équipe de développement de Satisfy avait créé un monde capable de séduire le monde, alors il fallait s’attendre à ce qu’il ne laisse pas passer une telle faille. On ne pouvait pas obtenir ’Échec’ au hasard d’un raid ou d’une mort de monstre. C’était une arme que je pouvais produire indéfiniment si j’avais assez de matières premières, donc ce n’était pas étonnant que le système mette des restrictions pour maintenir l’équilibre du jeu.

Bon, ça reste une performance acceptable. N’est-ce pas le plus important avec cette technique de création ?

Je ne pouvais créer qu’un nombre limité d’objets, aussi devais‐je m’en servir avec précaution. Je décidai de sceller cette technique pour le moment. Je pourrais gagner rapidement de l’argent et payer ma dette en créant et vendant des objets supérieurs aux autres sans pour autant être déséquilibrés, mais je ne voulais pas faire ça n’importe comment.

Je voulais considérer la technique de création comme mon arme ultime face à une quête difficile ou un puissant ennemi.

Cette technique est pour moi. Si je me retrouve dans une situation critique, je pourrais créer un objet qui me permettra de m’en sortir.

Par exemple, si je devais tomber sur un BOSS capable de causer d’énormes dégâts de feu, je pourrais créer un objet augmentant grandement ma résistance au feu avant le raid.

Je n’aurais pas à me soucier des conditions d’utilisation si je gardais les objets que je créais pour moi. C’était un des plus gros avantages de ’Descendant de Pagma’ : je pouvais me servir de n’importe quel objet en faisant fi des conditions d’utilisation. Ainsi, même avec un objet pété comme ’Échec’, je pourrais démontrer sa toute‐puissance par rapport aux objets existants, même avec des pénalités.

Une fois mon calme retrouvé, je vérifiai comment produire ’Échec’. Les matières premières étaient également un problème : pour créer ’Échec’, il me fallait 15 minerais d’orichalque bleu, soit une quantité énorme.

Même le manche est fait d’orichalque bleu… C’était une grossière erreur que de ne choisir que ça comme matière première. Si j’avais utilisé d’autres matériaux, je n’aurais pas eu besoin d’autant d’orichalque bleu.

Les stats énormes d’Échec me donnaient très envie de la fabriquer et de m’en servir immédiatement. Si je pouvais mettre la main dessus, je pourrais démontrer une puissance offensive terrifiante… Mais il était impossible d’obtenir autant d’orichalque bleu.

Faut que j’oublie cette vaine idée. Non, attends un peu. Et si je participais au groupe du raid du Gardien de la Forêt ? Le recruteur disait que le niveau importait peu.

Je me rappelai de l’endroit où se trouvait ce type et retournai au centre de la place, puis je me dirigeai vers un homme noir avec le pseudo ’Toban’.

« J’aimerais participer au raid. »

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

OG Chapitre 10
OG Chapitre 12

10 Commentaires

  1. Shirosuu

    Merci pour le chapitre ! Il s’est encore fait troll par le karma mdr

    Répondre
  2. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Cèlen

    Haha le mec en mode no brain et bim retour de baton XD

    Bon il a fait un patron péter quand même !

    Merci pour le chapitre ^^
    Sympa la série avec ce qu’on en entend vraiment hâte de voir son développement !
    Merci Waz !

    Répondre
  4. Champitron

    il est con quand même… Mais n’empêche que j’adore ! Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. tang san

    Ca change d’un Mc qui a tout facilement

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Dagua

    LVL -3 pour participer au raid si on peut l’inspecter c’est mort pour y entrer :p

    Répondre
  7. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    J’adore, c’est vraiment trop bien.

    Répondre
  10. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com