MWLU : Chapitre 66 Bonus

MWLU : Chapitre 65 Bonus
MWLU : Chapitre 67

Encore un grand merci à Gael 🙂

 


 

〈 66. La balle perdue (3) 〉

 

Kim Sae-Jin rentra chez lui après avoir plus ou moins écarté une avalanche de journalistes, plusieurs Chevaliers et même une ambulance.

Aussitôt à la maison, il se rendit directement au fin fond de son lit. Et il put enfin profiter d’un long et profond sommeil, le premier depuis très, très longtemps. Tout ça parce que le désir de baston de l’Orque avait enfin été satisfait par la rencontre avec le Basilic.

Et ainsi, le soleil se leva sur un nouveau matin ; Sae-Jin se sentait bien alors qu’il se levait d’un bond. Il alluma la télé par habitude…

Il dut faire face aux symptômes liés à l’arrêt momentané de son cerveau pour quelques secondes.

À l’écran était diffusée l’enregistrement de la conférence de presse tenue par la chef de la Division Spéciale de la Police. Le bureau spécial à l’intérieur même des forces de police, spécifiquement établi pour s’occuper des criminels possédant des Traits ou la capacité d’utiliser le mana.

De nom, cette Division faisait partie de l’administration générale du gouvernement, mais à cause de sa nature spéciale les poussant à faire face à des circonstances spéciales, elle était traitée comme une entité autonome la plupart du temps.

En plus de ça, ses employés étaient traités bien mieux que la plupart des Ordres de Chevaliers communs, et il y avait de nombreux cas recensés de Chevaliers ayant cherché à se faire embaucher.

Mais comme le statut inhérent et le prestige l’indiquaient, la fierté de la Division d’Enquêtes Spéciales en tant qu’organisation était incroyablement élevée.

Certaines personnes les traitaient d’égoïstes et de vaniteux mais en vérité, depuis la création de la Division, elle avait fait face à des milliers de cas et pourtant, le nombre d’échecs qui leur restait en travers de la gorge se comptait sur les doigts des deux mains. Leur fierté était immensément justifiée.

« …Qu’est-ce qui ne va pas avec elle, merde ?! »

C’est pourquoi Sae-Jin avait écrit ces mots, il avait affirmé qu’il accepterait le travail après qu’elle se soit excusée, et il l’avait fait sournoisement, imaginant qu’elle ne le ferait jamais – maintenant qu’il y repensait, il avait vraiment agi comme un gamin.

Des excuses publiques de la part de la chef de la DES. Ce qui revenait à peu près au même qu’avoir l’organisation toute entière inclinée devant respectueusement devant lui en reniant leur fierté. Une telle chose n’était jamais arrivée, pas une seule fois dans toute l’histoire de la DES.

– Le mercenaire Lycan a travaillé dur tout seul pour éviter que d’autres tragédies ne surviennent en prévoyant par lui-même ce qui allait se produire. Cependant, nous, à la DES, avons commis un acte terrible en l’accusant de crimes en lieu et place d’aides publiques…

La voix qui passait les lèvres tremblantes de Yu Baek-Sung était faible et plutôt pathétique.

Avant de vraiment s’en rendre compte, Sae-Jin s’était installé confortablement et avait augmenté le volume de la télé.

– Les résultats des enquêtes de la DES montrent que ces incidents relatifs à l’apparition de monstres sont définitivement des crimes et non des accidents, et au cours de notre enquête, un Vampire qui avait demandé la protection du gouvernement il y a deux ans est devenu le suspect numéro un…

Alors qu’il fixait la télé d’un air bête, le regard perdu sur la jolie bouche rebondie de Yu Baek-Sung, son téléphone commença à sonner bruyamment. Il ne pouvait pas décrocher ses yeux de la télévision, mais répondit tout de même à l’appel à tâtons.

« Allô ? »

– Grand frère, c’est Sae-Jung. Tu vas bien ?

C’était Yu Sae-Jung. Etrangement, sa voix semblait si petite et lointaine, plus douce même qu’un murmure.

« Ouais. Je vais bien. »

– Ouah… C’est bien. Je…

Elle n’eut pas l’occasion de finir ce qu’elle voulait dire. D’un seul coup, il put entendre de puissants cris de colère du genre « Petite fouine !! Tu l’appelles… » à l’autre bout de la ligne et la tonalité passa au point mort.

« …Qu’est-ce que ça veut dire ? »

– Moi, Yu Baek-Sung, en tant que chef de la DES, tiens à présenter des excuses publiques à Lycan le Mercenaire, et souhaite bénéficier de sa coopération.

C’était une déclaration de la part de la distante nana Tigre Blanc. Des Excuses publiques.

 

***

 

Deux jours plus tard, il n’avait jamais vu un tel chaos.

L’anxiété concernant les monstres et la zone de chasse qui avait soudainement doublé de volume avait diminué très rapidement et à la place, les nouvelles concernant le Lycan avaient renversé le pays entier.

Comme prévu, les vagues dévastatrices crées par le fait d’avoir fait faire des excuses publiques à un Tigre Blanc avaient des conséquences profondes.

Le public et les médias gardèrent yeux et oreilles grands ouverts en attendant la réponse du Lycan – que le Mercenaire Légendaire accepte les excuses de la DES qui avait tenté de le faire passer pour un criminel, ou qu’il reste silencieux comme maintenant.

Je vais devenir taré, là…

Mais en réalité, la personne au centre de tout ce chaos, Kim Sae-Jin, était profondément plongé dans le regret et dans le dilemme en regardant les messages que Yu Baek-Sung avait écrits dans le bloc-notes.

On disait qu’une pierre lancée sans trop viser pouvait tuer une grenouille – maintenant qu’il pensait à ce qu’il avait fait, il avait effectivement agi sans réfléchir. Il fallait qu’il ne pèse pas la valeur de la fierté et de la réputation de la DES concernant la résolution de ces crimes !

Et il fallait qu’il se foute de la gueule de ce genre de personne, comme un gros con…

« …Fuuuu… »

Sae-Jin soupira longuement et s’allongea sur le lit.

Les Vampires – ces putain de suceurs de sang.

Il n’avait pas eu l’occasion de penser à eux plus intensément que ça les derniers temps, mais sa colère et sa haine restaient les mêmes, profondément ancrées.

Les pensées tourbillonnaient toujours dans sa tête – Pourquoi est-ce qu’ils ont assassiné ma mère ? Y avait-il une raison particulière ou était-ce simplement pour se remplir la panse ? Et puis… Qui est responsable ?

Récemment, à chaque fois qu’il y réfléchissait un peu, sa colère bouillait intensément, tellement même que parfois, il s’éveillait au milieu de son sommeil.

Peut-être que l’instinct du monstre l’affectait. Le Loup, pour une raison inconnue, haïssait les Vampires, et l’Orque ne savait pas calmer sa fureur sans combattre, alors…

Il était sûr que, quoi qu’il arrive et peu importe le monstre qui allait s’assimiler à lui, la furie contre les Vampires n’irait pas en diminuant.

Après une longue, longue délibération, tentant de rester posé et logique à travers un état d’esprit humain, Sae-Jin prit une décision.

Il avait réellement fauté, il ne pouvait pas l’ignorer. En plus la dette que les Vampires avaient envers lui était encore plus grande. Et le plus important, est-ce que ces enfoirés n’avaient pas juste lancé une offensive délibérée ? Alors, est-ce qu’il serait cool de les laisser faire, juste comme ça ?

Après avoir mis ses idées en place, Sae-Jin gratta le papier du calepin. Et dix minutes plus tard, les médias sortirent tous des informations de dernière minute.

 

=======

[Dernières nouvelles][Le Lycan accepte les excuses de la DES]

(Première édition)

 

=======

[Commentaires : 4830]

– OMG. Il a accepté le job ?! Mais ces flics en avaient fait un criminel \(ºд°\)

└ Honnêtement, c’est un criminel. Il a assassiné des Vampires.

└ T’es complètement débile. Ces incidents ont été causé par des putain de Vampires, mais tu les considères comme des humains ? Ils sont pires que des putain d’animaux, voilà ce qu’il en est. Hey connards de suceurs de bites ensanglantées, remboursez-moi ma baraque détruite, sales putes. Le mec qui a posté juste au-dessus de moi à l’aire d’un putain de Vampire, que quelqu’un trace son IP.

– Mais mec – Le Lycan était un vrai Mercenaire ? Mon oncle, qui en a été un pendant un moment quand tout s’est effondré, dit qu’il n’a jamais entendu parler de ce type.

└ La plupart des Mercenaires dont la populace entend parler sont les fonds de cuve, en réalité. Ceux qui sont vraiment puissants ne donnent jamais leurs informations à qui que ce soit, parce que ça pourrait les menacer, hein ? Et il y a un paquet de Mercenaires qui ont travaillé sans être enregistrés en tant que tels, alors ça reste sacrément crédible.

└ C’est vrai. Les boulots des Mercenaires il y a 20 ans étaient de tuer des races hostiles, alors pourquoi auraient-ils dû faire de la pub et dire qui il est à moins d’être débile dans sa tête ? Une erreur et il se faisait assassiner le jour suivant.

– Ouah. Est-ce que ça veut dire que la guerre entre les races va recommencer ?

└ Non, t’es fou ? On a juste besoin de trouver les Vampires responsables et de tous les tuer.

└ Comment ça, tuer ? Nous devrions les réhabiliter ☝~1)ꖘ~ C’est les gens comme toi qui rendent ce monde cruel et dangereux.

└ Ne me fais pas rire. Tu savais que 80% des Vampires envoyés en prison se suicident ? Ils se donnent la mort après avoir tenté de résister au sang animal, en disant à quel point ils ont horreur de ce truc. Les réhabiliter ? Quelle bonne blague. Tue-les juste tous.

 

Plus de 4.000 commentaires étaient apparus en moins de trois minutes sur les articles qui étaient sortis dix minutes auparavant, juste après que le Lycan ait accepté la proposition. Ça montrait à quel point l’attention du public était ciblée sur toute cette affaire.

« …Wouah. »

Cependant, Kim Sae-Jin soupira doucement alors qu’il observait le contenu du calepin.

[Il n’y a plus énormément d’espace sur ces feuilles désormais. Nous avons besoin d’une nouvelle méthode de communication.]

Peut-être parce qu’il avait ajouté une simple amélioration à un simple cahier, mais les pages étaient déjà toutes remplies. C’était compréhensible, cela dit ; la DES devait se sentir anxieuse, à en croire les messages quotidiens qui avaient tranquillement empli chaque ligne de chaque page, alors que Sae-Jin était simplement occupé à les ignorer royalement…

Il se plongea dans une nouvelle réflexion.

Il y avait deux moyens de gérer la situation. Leur donner un autre bloc-notes, ou les rencontrer face à face et en finir une bonne fois pour toutes.

La première option était simple et sûre. La deuxième était bien plus compliquée et il y avait forcément un gros risque.

Mais tout de même… Sae-Jin la choisit.

Bien entendu, il n’allait pas leur révéler son identité. Non, il allait juste pousser Kim Sae-Jin comme intermédiaire public entre eux et le Lycan.

Et puis, le Lycan dans les archives était une personne totalement différente de Kim Sae-Jin. Il ne fallait pas oublier que lorsque le Lycan avait commencé à exister dans l’ombre dix ans plus tôt, Sae-Jin vivait une vie de merde entre les quatre murs d’un orphelinat sans aucun espoir pour l’avenir, et il n’avait absolument aucune raison de pouvoir être suspecté.

Ce sera mieux ainsi.

S’il était découvert, il courait le risque d’être arrêté pour fraude publique mais il choisit tout de même d’affronter tout ça directement. Ainsi, il serait capable de leur demander de rouvrir le cas du meurtre de sa mère, survenu bien plus de dix ans auparavant.

[Il n’y aura aucune autre méthode de communication. S’il y a quelque chose que vous souhaitez me dire, dites-le au président du Monstre, Kim Sae-Jin.]

Ce fut ses derniers mots griffonnés sur le calepin.

Et dans la salle de conférence souterraine de la DES, à l’endroit où le message fut reçu…

« … »

Yu Baek-Sung vit son visage momentanément décomposé. Il en allait de même pour les autres agents présents dans la pièce, tous présents afin de penser leur prochain mouvement.

« …Pourquoi est-ce que le nom de Kim Sae-Jin sort de n’importe où, comme ça ? Eh, toi. Qu’est-ce que ça veut dire, putain ? »

« Pardon ? »

Yu Baek-Sung tapota l’agent à côté d’elle du doigt sans aucune honte pour lui poser la première question qui lui passait par la tête.

« C’est, c’est… Peut-être qu’ils sont, euh, amis ? »

« Les membres de sa famille, vous avez dit qu’ils sont… ? »

« …tous morts, madame. »

« Alors putain, comment est-ce qu’il connait le Lycan ?! »

Elle fronça les sourcils et les fixa tous, l’un après l’autre.

« …Excusez-moi, madame. »

Celui à qui elle avait posé la question ne se fit pas prier pour se transformer en un coup de vent littéral pour filer au loin sans demander son reste.

« Kim Sae-Jin… J’entends ce nom un peu trop souvent, ces derniers temps… »

Yu Baek-Sung s’appuya contre le dossier de sa chaise et arbora une expression empreinte d’une signification inconnue.

BAAAAAILLLLE ~~~

Elle laissa échapper un violent bâillement.

Une Bête Divine était toujours considérée comme très jeune à 40 ans, et en tant que telle, elle avait toujours besoin de beaucoup de sommeil.

 

*

 

Après que l’incident concernant la Fissure Morte se soit calmé, Kim Yu-Rin se trouva dans un dilemme intense, jouant avec son téléphone.

« Au fait, ce Kim Sae-Jin doit être quelqu’un de vraiment incroyable, non ? Il a même des liens personnels avec le Lycan ! Peut-être que la rumeur est vraie, après tout ? Celle qui dit qu’il utilise son Trait pour remonter le temps ? »

« …Pas moyen. C’est juste stupide. Oh, c’est vrai ! Hé, toi, tu as déjà donné ces papiers ? »

Actuellement, Yu-Rin savourait une pause dans la salle de repos temporaire près de la zone de chasse. Les histoires parlant d’un certain type y étaient légions.

« Quels papiers ? »

« Tu n’as pas vu la note publique ? Elle dit que Le Monstre cherche des nouveaux membres. »

« Ahh, ça ? Evidemment, j’ai déjà donné mes papiers. Bon, j’ai entendu que dans l’Ordre de l’Aube, presque tout le monde et y compris les Chevaliers de haut niveau ont tous fait de même. Et idem dans l’Ordre du Corbeau, chez les niveaux moyens supérieurs. »

Yu-Rin arrêta d’écouter ces blablas incessants et commença à tapoter légèrement sur la table du bout de son index. Elle était perdue dans les souvenirs de ce qu’il s’était passé quatre nuits plus tôt.

Lorsqu’elle avait vaincu le Basilic avec l’aide du Héros Orque ; Sae-Jin était soudainement apparu et l’avait approchée, elle qui était tombée d’épuisement après la bataille. Et l’Orque qui avait disparu quasiment en même temps…

Le timing est juste trop parfait… Hé, attends… Kim Sae-Jin peut communiquer avec les monstres, alors peut-être… Peut-être qu’il a réussi à apprivoiser l’Orque ?!

Mais comment… Même en l’imaginant, comment pourrait-il, un truc aussi… énorme ?

Elle commença à sentir un mal de crâne monter tout doucement. Elle se massa les tempes tout en observant l’écran de son téléphone.

[Kim Sae-Jin 082-2349-3048]

Mis à part les questions qui lui trottaient dans la tête, ne devait-elle pas simplement déjà lui exprimer sa gratitude pour son aide ?

Elle déglutit et appuya sur le bouton d’appel.

Et malheureusement, comme souvent, il ne répondit pas.

« ….Ahhh~~~ »

Et il y avait une autre preuve d’un appel manqué de la grande Kim Yu-Rin : elle se sentait si embarrassée qu’elle se mit à jouer avec ses cheveux de manière désordonnée.

 

*

 

Et alors que Kim Yu-Rin tentait de l’appeler…

Est-ce que ça va marcher, maintenant… ?

Kim Sae-Jin le Gobelin se concentrait sur une expérience.

Si j’échoue encore, ça sera un anneau de 0-mana. Un anneau complètement vide de mana.

C’était le danger inhérent à la création d’objets magiques hautement spécialisés. Le plus précis était le but de l’objet, le plus complexe était le plan de fabrication.

C’était déjà son 13ème essai. Juste pour créer un seul et unique objet, il était prêt à produire encore une fois un anneau de 0-mana…

« Fuu… »

D’abord, il utilisa sa compétence Seigneur des Océans, qui était maintenant de niveau D, sur 100 millilitres de son propre sang contenu dans un bécher, pour en extraire du mana pur.

Puis, de ce mana pur émergèrent des cristaux. Cependant, les cristaux de mana de Kim Sae-Jin n’avaient aucune utilité sous cette forme. Mais s’il les utilisait pour créer des tatouages magiques, alors l’histoire n’était plus la même.

De base, les Traits et compétences particuliers d’une personne étaient contenus dans sa signature de mana unique. Bien sûr, il était complètement impossible pour lui de donner son Trait à quelqu’un dans sa totalité – mais avec les niveaux améliorés de ses compétences, il était possible d’infuser une partie de ses compétences passives dans des objets.

En d’autres termes, Kim Sae-Jin était en train d’essayer d’ajouter l’une de ses compétences passives dans un objet, pour en faire un outil spécial.

Et ce qu’il tentait de transplanter était l’Odorat du Loup. L’objet créé avec cette compétence était un collier dont le but était de permettre de renifler l’odeur unique émise par les Vampires.

Le collier agirait de la sorte : le cœur de l’objet dans lequel la compétence serait ajoutée serait également équipée d’un autre attribut spécial grâce à la Technique de Forge de l’Orque. Quand l’outil détecterait l’odeur particulière, il commencerait à vibrer et à émettre une lumière cramoisie.

Et ça ressemblait effectivement de près ou de loin à des artefacts classiques en vente et disponibles à tout public. Mais ce collier les dépassait tous largement en terme de performance – même si de base, les effets de la compétence seraient un peu diminués, mais quand même.

Pour le moment, n’en produire rien qu’un seul était un challenge ardu ; et il ne faisait qu’un outil d’enquête, et pas quelque chose avec une large variétés d’utilisations, mais…

Mais tant qu’il pouvait devenir meilleur dans la création de tels objets, il serait capable d’en créer des bien plus efficaces à l’avenir, alors c’était parfaitement acceptable.

En plus, ses points de maîtrise crevaient le plafond suite à tous ces échecs.

« …Keuheung. »

Sae-Jin le Gobelin concentra absolument toutes les fibres de son être dans le tatouage magique, et termina avec la technique de Forge. C’était son treizième essai pour la journée. S’il échouait encore, alors il arrêterait là jusqu’au lendemain.

« …Heup !! »

Il contrôla le taux de l’humidité dans l’air, et créa une odeur qui imita avec précision celle des Vampires. C’était cette senteur métallique qui le faisait à chaque fois perdre les pédales.

Quand la fragrance s’approcha du collier, soudain, une lumière rouge vive irradia sa surface.

« J’ai réussi !! »

Se changeant en humain à nouveau, Sae-Jin ramassa le précieux et laissa échapper un long soupir de soulagement. Mais comme il avait utilisé un bon paquet de mana, les vertiges l’assaillirent.

Néanmoins, il n’eut pas le temps de se reposer.

Toc Toc Toc

« C’est le chef de la DES. »

Il avait effectivement rendez-vous avec Yu Baek-Sung ce jour-là.

Après avoir vérifié le temps qu’il lui restait sous forme humaine, quatre heures, il se dirigea vers la porte pour la laisser entrer, quand soudain…

…C’est vrai. Mon odeur.

L’odeur qui sortait de son corps était juste suffisante pour rendre les humains amicaux, mais ça devenait autrement plus compliqué quand une Soo-In était concernée.

Et Yu Baek-Sung était la soi-disant première génération, la pur-sang, l’une des huit dernières restant au monde. Comme son odorat était sans doute bien plus développé que celui des autres Soo-In, les phéromones seraient juste trop efficaces sur elle.

…Huh. Bon, ça ne devrait pas poser trop de problème, hein ?

Seulement, si elle ne pouvait pas supporter les besoins pressants provoqués par une odeur quelconque, alors elle ne méritait pas d’être appelée Bête Divine. Il oublia ses inquiétudes et ouvrit la porte.

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 65 Bonus
MWLU : Chapitre 67

References   [ + ]

1. ꖘ~

19 Commentaires

  1. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre.
    (repose toi et soigne toi aussi…)

    Répondre
  2. Mazz

    Elle veut communiquer avec le “lycan”, un loup-garou se balade dans la nature et notre héros sent très fort le loup mais tout va bien se passer xD

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Absolument tout.
      Surtout quand tu vois sa réaction face au risque :
      “Oh et puis fuck, elle a qu’à apprendre à se tenir.”

      Répondre
  3. Cèlen

    Merci pour le chapitre!!!

    Prend soin de toi Raka !

    Et Merci aux donateurs pour tous ces chapitres!!!

    Répondre
  4. Sei

    Merci pour les chapitres hâte de la suite.

    Répondre
  5. tang san

    Je vois déja le truk au prochain chapitre MDR !

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. drak

    merci pour le chapitre

    sa s’annonce comique leur rencontre

    Répondre
  7. estelle

    merci pour les chapitres

    Répondre
  8. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Shirosuu

    Je pense que leur rencontre va être “mouvementé” mdrr, et merce pour le chapitre !

    Répondre
  11. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Gunts92Gunts92

    Merci pour le chapitre
    Bonne blague à venir

    Répondre
  13. Lowethi

    Merci pour le chapitre et un grand merci à gael pour nous permettre de connaître la suite de cette histoire

    Répondre
  14. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  15. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    J’attendait ce moment depuis un bout de temps déja.

    Répondre
  16. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  17. Danicool

    Merci Gaël et Raja pour le chapitre 🙂 bon rétablissement.

    Répondre
  18. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com