OG Chapitre 25

OG Chapitre 24
OG Chapitre 26

Encore un sacré chapitre qui vous attend, et un autre vilain cliffhanger :p

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 25

 

« Va pourrir en enfer ! Ennemi de Johnson !»

Buuuong.

Les cliquetis bruyants des ennemis qui m’attaquaient suffirent à me faire mal et à me faire dégouliner de sueur.

Kwang ! Kwajajak !

Leurs attaques étaient assez puissantes pour briser un mur en un coup ! Je parvins à les éviter quelques fois, car elles étaient lentes et leur trajectoire simple, mais je me demandai combien de temps je pourrais maintenir ce niveau de concentration. Puis mes ennemis commencèrent à se servir de leurs cerveaux.

« Attaquez tous en même temps. »

« Ohhhhhh !»

Des armes différentes me frappèrent simultanément depuis toutes les directions.

[Vous avez reçu 150 points de dégâts.]

[Vous avez reçu 163 points de dégâts.]

Urghh…”

Deux coups suffirent à réduire ma barre de vie comme peau de chagrin, et ne me laissèrent que 23 points de vie.

C’est ouf ! Ce n’était même pas des coups critiques.

Je sortis une potion de mon inventaire et la bus. C’était une potion de soin intermédiaire qui rendait 1500 points de vie d’un coup.

Je suis loin d’avoir 1500 points de vie, mais c’est la potion de plus bas rang que j’ai. Ça aurait été bien d’en avoir de plus bas rang…

La potion avait un temps de réutilisation de 20 secondes, donc je devais me défendre et tenir pendant au moins 20 secondes… Mais comme mes ennemis commençaient à présent à enchaîner systématiquement leurs assauts, ça devenait plus difficile.

« Nous avons combattu ensemble pendant 10 ans alors tu peux tenter ce que tu veux, tu finiras éventuellement par aller pourrir en enfer !»

Je me déplaçai latéralement pour éviter une grosse épée qui voulut me décapiter, puis une attaque visa mes genoux comme s’ils avaient prévu mon esquive. Mon sens du combat, que je tenais de mon temps en tant que guerrier, m’avertit d’un danger.

Il était inévitable !

Kuk !”

Je pointai la flèche vers le bas.

Kaaang !

La flèche Jaffa spéciale frappa précisément la massue pour tenter de dévier sa trajectoire. Cela dit, une arme aussi légère ne pouvait pas dévier la trajectoire d’une grosse massue pensant plusieurs kilos.

Kwajak !

« Kuaaaak !»

La massue frappa à moitié mon genou et m’infligea un coup critique.

[Vous avez reçu 200 points de dégâts.]
[Votre jambe gauche est sévèrement endommagée. Votre vitesse de déplacement est réduite de 40%. Votre capacité à contrôler votre corps est réduite.]

Tandis que je gémissais, allongé sur le sol, j’entendis un éclair tonner au‐dessus de moi. Mon crâne allait être enfoncé si je restais immobile !

« Hup !»

J’endurai la douleur et fis une roulade en arrière.

Kakakakak !

Le sol où je me tenais il y a quelques secondes encore fut réduit en pièces. Je fixai mes ennemis et pris une décision.

Je vais me comporter comme un riche, aujourd’hui.

Je me résolus à sortir une potion intermédiaire de puissance, et une potion intermédiaire d’agilité. Le prix de ces potions à l’unité était de 10po, soit 12000 wons ! (NdT ou 9,50€ :p)

Ça me navre, mais je n’ai pas le choix.

Je fermai les yeux et versai 20 pièces d’or soit 24000 wons dans ma gorge.

Glou glou.

Je pleurai en avalant les potions.

Aahh ! Ces potions sont plus chères qu’une délicieuse grillade !

J’avais gardé de côté ces potions de boost pour les cas d’urgence lors de la quête du Comte Ashur, mais je rechignais tellement à m’en servir que je ne les avais jamais sorties de mon inventaire. Elles me servaient maintenant pour accomplir une quête de rang B, et pas pour affronter un Boss…

[Vous avez bu la potion intermédiaire de force. Votre force est augmentée de 50 pendant cinq minutes.]

[Vous avez bu la potion intermédiaire d’agilité. Votre agilité est augmentée de 50 pendant cinq minutes.]

Les notifications système s’affichèrent tandis que je subissais un déluge d’attaque depuis deux directions.

« Fils de pute ! Ne crois pas qu’on ne peut pas te toucher pendant que tu bois !»

Je parvins à éviter deux attaques grâce à ma brusque augmentation d’agilité, puis j’agrippai ma flèche et rendit coup pour coup. Cependant, comme j’étais attaqué depuis deux endroits différents, je fus forcé d’abandonner.

« Haa, haa… C’est v‐vraiment horrible. »

J’aurais décédé sans ma potion d’agilité. J’avais l’impression que mon coeur pouvait exploser sous la tension extrême que je subissais, et les brutes enragées m’attaquèrent à nouveau.

« Pourriture ! Combien de temps vas‐tu fuir encore ?»

« Où est parti l’élan de ta première attaque ? Quelle honte ! Bats‐toi honorablement. »

Ces quatre types se liguaient à quatre contre moi et ils se plaignaient que je ne me battais pas honorablement ?!

« Hé, vous n’avez aucune conscience, bande de connards ! Battons‐nous en un contre un !»

« On gagnera tout de même si on se bat contre toi en un contre un, non ?»

« Ah ouais ? Amenez‐vous !»

« Bah tiens ! Tu ne sais donc pas que savoir se battre en groupe est une vertu ?»

Chwaruruk !

Le fléau s’allongea comme un fouet.

Tatatang ! Tang !

Je le frappai de la flèche et parvins à peine à pivoter mon corps. Je sentis une grosse brûlure me lancer tandis qu’une épée longue égratigna mon flanc.

[Vous avez reçu 30 points de dégâts.]

Par chance, je parvins à l’éviter. Maintenant que la crise était passée, je tentai de poursuivre la conversation pour gagner du temps, jusqu’à pouvoir réutiliser mes potions.

« Dites les gars, parlons franchement : vous devriez savoir à présent que je suis un dur à cuire, non ?»

.…..”

Les brutes n’avaient pas envie de l’admettre, mais ils ne le nièrent pas. Je fis une suggestion : « Donnez‐moi le contrat et personne d’autre n’aura à mourir. »

« Quoi ?!»

Les voyous étaient furieux.

« Te fous pas de nous ! Tu penses pouvoir sortir d’ici vivant après avoir tué Johnson ? Ne t’inquiète pas du contrat, tu vas crever ici. »

« Bah alors ? Personne pour accepter ? N’allez-vous pas le regretter ? Vous pouvez vraiment sortir d’ici vivant si vous me remettez le contrat. »

« Ha ha ! Arrête tes conneries ! Un type à la jambe blessé nous dit ça… On pouvait partir depuis le début mais toi, tu es le seul qui va crever ici !»

« Hmm, je me demande si ça va vraiment se passer ainsi ?»

Le temps de rechargement de mes potions s’était réinitialisé durant la conversation. Je me détournai des bandits et bus discrètement une potion ; ma vie et jambe gauche recouvrirent.

Maintenant.

Les brutes pensaient que j’étais encore grièvement blessé, et j’en profitai pour lancer une attaque‐surprise sur l’un d’entre eux.

« N‐non ?!»

Ils ne purent réagir à temps et je parvins à percer précisément l’un des leurs de la flèche.

[Coup critique !]
[L’effet de la flèche Jaffa spéciale est activé ; la défense de l’ennemie est complètement ignorée.]

« Keeok… !”

[Vous avez vaincu le bandit de Winston, Neil.]
[Votre réputation au sein du village de Winston a augmenté de 60.]
[Vous avez obtenu 4300 points d’expérience.]
[Vous avez gagné un niveau.]
[Vous avez gagné un niveau.]
[Vous avez gagné un niveau.]

Parfait [Vous avez reçu 30 points de dégâts.]!

La brute que j’avais frappée au ventre n’eut pas le temps de crier qu’il se changea en lumière grise. Les yeux des voyous tremblèrent en voyant un autre de leurs compagnons mourir.

« En… Enfoiré ! Comment se fait‐il que ta jambe aille soudainement mieux ? N‐ne me dis pas que tu as bu une potion ?»

«… Vous ne m’avez pas vu la boire ?»

« Espèce de bâtard débile ! Tu devrais te battre avec ton propre corps !»

« C’est quoi ces conneries ?! Tu peux vraiment dire un truc pareil ? Vous êtes des voyous qui harcelaient un citoyen innocent !»

« Espèce de… Tuez‐le ! Tuez ce môme aussi vite que possible ! C’est un vrai cafard, alors attaquez‐le jusqu’à ce qu’il crève !»

« C’est juste un toxico, non ? Je vais l’écraser !»

Veil, extrêmement furieux, mena ses hommes. « Formation ’tu vas crever’ !»

C’était vraiment un nom de merde. Quoi qu’il en soit, les brutes, sous le commandement de leur chef, multiplièrent leurs attaques.

Kwa kwa kwa kwang !

Chukak. Bam !

Ils déchaînèrent des attaques meurtrières sans aucune considération pour leur protection. Même lorsque ma flèche visait leur coeur, ils n’essayèrent pas de l’éviter ou de se protéger. Ils ne firent qu’attaquer encore et encore.

Kuk !”

Même lorsque ma flèche les poignardait, ils poursuivaient leurs assauts. Je me retrouvai de plus en plus sur la défensive.

[Vous avez reçu 203 points de dégâts.]

[Vous avez reçu 180 points de dégâts.]

Chwaruruk ! Buuuong. Kwaang !

L’épée longue avec sa grande portée me fit en peur bleue en m’acculant, comme un serpent me traquant dans une voie sans issue. Même si j’évitais la massue, je perdais l’équilibre parce qu’elle brisait le sol ou les murs.

Il me restait 13 secondes avant de pouvoir utiliser une autre potion, et mes points de vie étaient au plus bas.

J’atteins ma limite, je ne peux pas en supporter davantage.

Je n’avais aucun moyen de m’en sortir, à moins que la patience légendaire du forgeron ne s’active et ne renforce ma défense et mes points de vie.

C’est la fin.

Au moment où j’allais abandonner la quête… Une pensée me traversa tout à coup.

Mais pourquoi je dépends de potions ou de techniques ?

Étais‐je un guerrier ? Non. J’étais le descendant de Pagma.

Où suis‐je, là maintenant ?

Dans une forge.

Je suis tellement stupide… Pourquoi n’y ai‐je pas pensé avant ?

Je remarquai les diverses armes et armures exposées un peu partout. Plusieurs idées me traversèrent l’esprit.

Khan !”

Khan, le vieux forgeron qui se tenait dans un coin répondit aussitôt à mon appel.

« Parle. »

Je lui demandai : « Voulez‐vous garder cette forge ?»

« Bien sûr ! J’avais déjà perdu espoir, mais j’ai changé d’avis grâce à toi. Je vais pouvoir garder cet endroit si tu m’aides !»

J’appréciai sa réponse cool.

« Hé, qu’est-ce que tu fais ? Pourquoi bavardes‐tu avec ce vieillard au lieu de te battre ? Tu ne préparerais pas un autre tour ?»

Kwa kwa kwang !

Les brutes n’arrêtèrent pas leur offensive. J’évitai leurs attaques et lançai ma flèche vers le plus gros du lot.

Peut‐être avait‐il senti le danger ou alors il était juste confiant de pouvoir la bloquer, mais Praga changea d’attitude et se mit sur la défensive.

[Coup critique !]

Chaaeng !

Wah !”

Un coup critique apparut au moment où la flèche frappa la massue, et son énorme puissance fit instantanément reculer la brute. Cependant, les deux autres voyous l’ignorèrent et frappèrent dans ma direction. Je me retournai et m’enfuis.

« Kuhahahaha ! Imbécile ! Tu as jeté ton arme. »

Les bandits me pourchassèrent après avoir vu que je m’enfuyais sans armes. Praga soupira de soulagement de s’en être sorti, mais je ne me retournai pas pour les regarder. Je courus en avant de toutes mes forces, puis montai les escaliers et arrivai à l’étage.

Une armure brillant avec éclat et une super grosse épée longue de 3 mètres de long s’y trouvaient.

Je criai vers Khan au rez‐de‐chaussée.

« Khan, prêtez‐moi cet équipement !»

« M‐mais…»

« Je vous les rendrai à la fin du combat ! Donnez‐moi la permission de les prendre si vous voulez garder votre forge !»

Prendre des objets sans l’accord de leur propriétaire aurait fait de moi un criminel. J’attendis la permission de Khan, mais il bégaya de manière frustrante.

« Ce n’est pas tout le monde qui peut se servir de cet équipement ! Il vaudrait mieux que tu m’empruntes l’armure de cuir et le marteau de forgeron par ici. C’est un équipement idéal pour toi. »

« Non, prêtez‐moi juste ceux‐là. »

« M‐mais cette tenue de combat…»

Kihahaha ! Je t’ai enfin rattrapé ! Crève !»

Les ennemis m’avaient rattrapé sans que je ne m’en aperçoive. Khan réalisa enfin l’urgence de la situation et hocha la tête. « D-d’accord, tu peux t’en servir si tu le peux !»

« Bien. Vous auriez dû me dire ça plus tôt. »

[Grâce aux caractéristiques de votre classe, vous avez équipé Dainsleif (Reproduction).]
[Une pénalité est appliquée, car vous ne répondez pas aux conditions d’utilisation.]
[La pénalité sera réduite lorsque votre compréhension de Dainsleif (Reproduction) augmentera.]

[Grâce aux caractéristiques de votre classe, vous avez équipé Valhalla.]
[Une pénalité est appliquée, car vous ne répondez pas aux conditions d’utilisation.]
[La pénalité sera réduite lorsque votre compréhension de Valhalla augmentera.]

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

OG Chapitre 24
OG Chapitre 26

10 Commentaires

  1. Gunts92Gunts92

    Merci waz

    Répondre
  2. Pawedon

    Merci pour ce chapitre ! Vraiment hâte de lire la suite ! 😀 J’aurais presque préférer connaître ce site plus tard pour avoir plus de choses à lire

    Répondre
  3. Cèlen

    Merci pour le Cliff!!!! XDDDD

    Répondre
  4. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Il vont pas la voire venir celle là.

    Répondre
  5. Shirosuu

    Ça va envoyer du paté dans la forge!merci pour le chapitre

    Répondre
  6. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com