OG Chapitre 26

OG Chapitre 25
OG Chapitre 27

Dernier OG de la semaine, qui va encore une fois vous donner envie d’avoir la suite bien qu’il soit plus long que d’habitude :p

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 26

 

J’eus l’impression d’être une montagne après m’être équipé de l’armure d’or et, avec l’épée géante en main, je me sentis même assez brave pour attaquer un dragon.

Les voyous brandirent leurs armes, mais je n’avais plus besoin de les éviter.

Kwang ! Kwajajak !

[Les dégâts des ennemis ont été neutralisés.]

Les attaques des brutes avaient une bonne inertie, mais ils ne purent ne serait‐ce qu’égratigner mon armure. Je ne subis pas le moindre effet ; se furent plutôt leurs armes qui furent endommagées.

« Q‐quoi ?»

« Qu’est-ce que c’est ça… ?»

Les bandits vivaient dans un monde sans foi ni loi, du coup ils détectaient instinctivement le danger mieux que quiconque. Et à ce moment, ils plongèrent dans le désespoir.

« C-c’est absolument ridicule… !»

Je souris de toutes mes dents : « Avez‐vous entendu parler des effets des objets ?»

Les potions ? Les techniques ? Je n’avais pas besoin de trucs pareils depuis le départ. Il y avait toutes sortes d’armures empilées partout dans la forge et en tant que Descendant de Pagma, je pouvais toutes les utiliser !

Clink !

Je saisis le manche de l’épée des deux mains et contractai mes abdos autant que possible, avant de la lever de toutes mes forces. Je n’avais pas besoin de me servir de la moindre technique, juste de l’élan de l’épée, pour ravager tout ce qui se trouvait sur mon chemin.

Seokeok !

Je sentis ma frustration disparaître tandis que l’épée tailla les ennemis. Les voyous se changèrent en lumière grise en un coup.

[Vous avez vaincu le hors‐la‐loi de Winston, Praga.]
[Votre réputation dans le village de Winston a augmenté de 60.]
[Vous avez obtenu 4300 points d’expérience.]

[Vous avez vaincu le hors‐la‐loi de Winston, Um.]
[Votre réputation dans le village de Winston a augmenté de 60.]
[Vous avez obtenu 4300 points d’expérience.]

[Vous avez vaincu le hors‐la‐loi de Winston, Veil.]
[Votre réputation dans le village de Winston a augmenté de 100.]
[Vous avez obtenu 6600 points d’expérience.]

[Vous avez gagné un niveau.]
[Vous avez gagné un niveau.]
[Vous avez gagné un niveau.]
[Vous avez gagné un niveau.]
[Vous avez gagné un niveau.]
[Vous avez gagné un niveau.]
[Vous avez gagné un niveau.]
[Vous avez gagné un niveau.]
[Vous avez gagné un niveau.]
[Vous avez gagné un niveau.]

[Quête réussie !]
[Votre affinité avec Khan est montée au maximum.]

Les notifications gratifiantes apparurent sans cesse, mais je ne pris pas le temps de les apprécier.

« Cette arme, cette armure…»

Je me servis aussitôt du sort d’Expertise du Forgeron Légendaire.

[Le forgeron qui deviendra une légende a expertisé les objets avec un oeil très averti. Si ces objets sont dotés d’une fonction cachée, elle sera trouvée.]

[Dainsleif (Reproduction)]
[Rang : Unique.]
[Durabilité : 500/500]
[Puissante d’attaque : 451–635]
[Vitesse d’attaque : -8%]
[* L’ennemi subira 10% de dégâts additionnels, équivalents à sa défense actuelle.]
[* Plus le porteur est entouré d’ennemis, plus les dégâts qu’infligera l’épée seront élevés.]
[* Le sort ’Flash Doré’ peut être généré.]
[Une pièce créée par Albatino, le premier humain à recevoir le titre d’artisan avant l’ère de Pagma. Il tenta de reproduire l’arme mythique, Dainsleif.]
[Bien que sa copie soit loin d’égaler la Dainsleif originale, Albino parvint à restaurer certaines de ses options et en fit un chef-d’oeuvre de son cru.]
[La copie fut acclamée comme était un ’chef-d’oeuvre de l’histoire de l’humanité’ par le fondateur du Royaume Éternel et le roi du noir, Loran.]
[La rumeur dit que le forgeron légendaire Pagma a été très inspiré par le travail d’Albatino.]
[Conditions d’utilisation : niveau 250 et plus. Plus de 1800 points en force. Maîtrise de l’épée avancée.]
[Poids : 1580.]
[Il n’y a pas de fonction cachée.]
[Vous n’avez pas encore assez de connaissances et d’expériences pour comprendre de quoi est fait Dainsleif (Reproduction), sa méthode de production et les intentions de son créateur.]
[Vous n’avez aucune compréhension de Dainsleif (Reproduction).]

 

[Valhalla]
[Rang : Unique]
[Durabilité : 701/701]
[Défense : 872]
[Vitesse de déplacement : -5%]
[* +20% à la récupération des points de vie.]
[* Si la vie du porteur descend sous les 10%, un bouclier absorbant 3000 points de dégâts sera généré pendant 5 secondes.]
[* +10% de Défense face aux attaques de taille et d’estoc.]
[* +180 à la résistance magique.]
[Une pièce crée par Albatino, le premier humain à recevoir le titre d’artisan avant l’ère de Pagma. Son but était de créer une forteresse mobile.]
[La copie fut acclamée comme était un ’chef-d’oeuvre de l’histoire de l’humanité’ par le fondateur du Royaume Éternel et le roi du noir, Loran.]
[La rumeur dit que le forgeron légendaire Pagma a été très inspiré par le travail d’Albatino.]
[Conditions d’utilisation : niveau 250 et plus. Plus de 800 points en force. Plus de 1000 points en endurance. Maîtrise des armures lourdes avancée.]
[Poids : 1712.]
[Il n’y a pas de fonction cachée.]
[Vous n’avez pas encore assez de connaissances et d’expériences pour comprendre de quoi est fait Valhalla, sa méthode de production et les intentions de son créateur.]
[Vous n’avez aucune compréhension de Valhalla.]

 

*T‐tousse…*

Q-qu’étaient ces pièces incroyables ? Comment des objets pareils avaient pu atterrir dans la forge d’un village pareil ? Alors j’en restais stupéfait, Khan arriva à ma hauteur et m’agrippa fermement les épaules.

Il me demanda alors d’une voix tremblante : « Tu… Comment peux‐tu te servir de Dainsleif et de Valhalla ?”

« Que font des pièces aussi belles dans un endroit pareil, Khan ? Hein ? Où les avez‐vous eues ?»

« Heok !»

Q‐quelle surprise.

Khan flippa à ma question, et il me surprit parce qu’on aurait dit que ses yeux allaient sortir de leurs orbites.

Wow, ce type n’est pas une grenouille alors comment ses yeux peuvent‐ils saillir comme ça ?

Khan me secoua comme un prunier : « Tu… Tu comprends vraiment la valeur de ces pièces ?»

« On peut la connaître juste en les regardant, non ? C’est le grand Albatino qui les a faites. »

« H‐heok ! Tu as deviné qui en était le fabricant ? S‐se peut‐il que tu sois… ?»

Le visage et le cou du vieil homme virèrent au rouge, puis il se mit à tituber comme s’il allait s’effondrer.

Quoi ? Pourquoi est‐il dans cet état ? C’est à cause de sa pression artérielle ?

L’avais-je sauvé pour qu’il meure d’une attaque ? Non ! Je ne pouvais pas laisser ça arriver.

« Hé, hé ! Vieil homme ! Calmez‐vous, calmez‐vous ! Vous devez faire attention !»

Ah ! Kuoock…”

« Heok ? I‐il bave ? Hé ! Vieil homme ! Hé ! Que se passe‐t‐il ? Ne meurs pas ! J’ai réussi la quête, non ? Alors pourquoi meurs‐tu ? Si tu as une autre quête, donne‐la‐moi !»

Non, une minute. Si Khan devait mourir, qu’arriverait-il à Dainsleif et Vahalla ?

«… Hé vieil homme, est‐ce que ça va ? Merde ! Tu dois vivre. Il le faut. »

Je rangeai Dainsleif et Valhalla sur leurs présentoirs d’origine et portai le vieux forgeron à la clinique.

***

Winston était un village reculé, mais lorsque la route fut construite et que les transports se développèrent, il se mit à se développer rapidement.

Des terrains de chasse de niveaux variés l’entouraient, et Winston débordait de spécialités de grande qualité et de quêtes uniques. Grâce à ces trois facteurs, il n’y avait pas de fin à son développement.

Ces temps‐ci, de nombreuses personnes y voyageaient. Une station télé avait mené un sondage auprès des nouveaux utilisateurs, et Winston faisait partie des dix premiers ’nouveaux villages où je veux commencer’.

Les gens enviaient ses habitants en voyant le village évoluer perpétuellement. Les terrains étaient désormais 20 fois plus chers qu’auparavant, aussi pouvait‐on s’attendre à ce que les habitants soient riches.

Ce n’était cependant qu’une illusion, et la réalité tait tout autre. Les résidents de Winston étaient loin de vivre la grande vie, et ce à cause de la Compagnie Mero.

La Compagnie Mero dominait la partie nord du Royaume Éternel depuis longtemps. Valmont, le président de la compagnie, avait deviné le potentiel de Winston avant tout le monde et lorsque ça n’était encore qu’un village isolé, il avait acheté les terres et les zones commerciales du village à vil prix auprès des habitants.

Par conséquent, la majorité des terres et des commerces de Winston étaient sous la coupe de la Compagnie Mero. Le village n’avait pas encore été officiellement promu au rang de ville, mais de nombreux écriteaux du coin portaient le nom de ’Mero’. D’un autre côté, les résidents perdirent leurs emplois et souffrirent de pauvreté.

La Compagnie Mero avait le monopole sur Winston, ce qui lui permettait d’engranger une véritable fortune, et le seigneur local ne faisait rien contre elle grâce aux taxes supplémentaires et aux pots‐de‐vin qu’il touchait.

« De fait, l’important est d’avoir de l’intuition. »

Le président de la Compagnie Mero, Valmont, était tout les jours heureux, et il menait une vie luxueuse puisque la majorité des profits du village tombait dans sa poche. Cependant, quelque chose le contrariait : l’existence de la forge.

Selon le décret du roi, les villes et les villages ne pouvaient légalement avoir qu’une seule forge. C’était une des mesures gouvernementales extrêmes prises pour empêcher les pouvoirs locaux de produire des armes en série et de renforcer les armées.

Par conséquent, il n’y avait qu’une forge à Winston, et son propriétaire était un forgeron du nom de Khan, et pas la Compagnie Mero. Il était rare qu’un fabricant d’armes gagne régulièrement et confortablement sa vie.

La Compagnie Mero avait proposé une somme astronomique à Khan, mais il refusait de vendre sa forge sous prétexte qu’elle était dans sa famille depuis sept générations. Même l’intimidation ne servit à rien.

Cette situation donnait mal au crâne à Valmont, mais abandonner la forge aurait été trop regrettable. Par conséquent, il réfléchit longuement à la situation et trouva un plan ingénieux pour mettre la pression sur Khan.

« Achetez de grandes quantités d’armes de qualité et de matériel agricole auprès des forgerons de Taji, puis revendez‐les aux habitants de Winston et aux voyageurs à bas prix. Le profit ? Vous n’avez pas besoin de vous en soucier. Vendez‐les à vil prix !»

La forge de Khan perdit du coup sa compétitivité, et plus personne n’alla chez lui. Les produits vendus à la Compagnie Mero étaient d’une qualité un peu moindre que ceux vendus chez Khan, mais la diversité de choix et les prix réduits poussèrent les gens à y faire leurs emplettes.

Valmont avait également préparé quelque chose en plus : un plan visant à tromper Khan en embauchant un imposteur.

« Si tu augmentes la taille de votre forge, tu donneras davantage à tes clients et ton commerce tournera à nouveau. Je vais te prêter de l’argent avec un taux d’intérêt réduit, alors investis et agrandis ta forge. Montre aux habitants de Winston et à la Compagnie Mero que tu vas réussir !»

Khan avait sottement cru l’escroc, car c’était un de ses amis de longue date. Sans jamais imaginer que son vieil ami ait pu être soudoyé par la Compagnie Mero, Khan emprunta de l’argent sans lire correctement le contrat. Résultat, sa dette enfla jusqu’à atteindre un montant qu’il ne pouvait rembourser.

Valmont adorait voir Khan s’effondrer.

« Huhuhu, cette forge sera mienne dans un avenir proche. »

La dernière chose que Valmont fit fut d’engager un groupe de voyous, et il attendit en pensant que la forge allait bientôt lui appartenir. Mais Khan était aussi têtu qu’une mule, et Valmont enragea davantage encore en le voyant refuser de vendre même en étant dos au mur.

« Où sont‐ils ? J’ai dit à ces brutes d’être prêtes à subir les conséquences s’ils n’arrivaient pas à récupérer la forge cette fois. »

Il les avait sérieusement mis en garde, ce qui les avait d’ailleurs motivés à faire plus d’efforts. Cette fois, la forge allait enfin être sienne…

« Quoi ? Ils ont disparu ?»

« Oui, c’est bien ça. »

« Ces petits bâtards !»

Chachachang !

Valmont renversa la table couverte de mets délicats à ce rapport, puis il demanda à son plus proche subordonné, Lapin. « Qui a recommandé ces voyous ?»

« Biel. »

« Fais le venir sur‐le‐champ !»

Quelques instants plus tard, Valmont demandait doucement à un Biel tremblant : « N’est-ce pas toi qui as recommandé ces brutes ? Tu avais dit qu’on pouvait leur faire confiance ? Alors où sont‐ils ? Non seulement ils ne sont pas revenus de la forge de Khan à l’heure promise, mais ils se sont enfuis à présent. Je les ai même payés d’avance. Comment comptes‐tu assumer la responsabilité de la situation ?»

« J‐je suis vraiment désolé. C’était les bandits les plus connus dans le quartier alors je les ai recommandés…»

« Je n’ai pas besoin d’excuse. Donne-m’en. »

« Hein ? D‐de quoi… ?» Demanda Biel, qui ne comprenait pas ce que son patron demandait.

Valmont fut frustré par sa confusion et parla crûment : « Tu dois être stupide si tu ne comprends pas alors que tu travailles pour une compagnie marchande. De l’argent. Donne‐moi de l’argent. Tu vas assumer la responsabilité de l’avance que je leur ai faite, ainsi que de la compensation pour l’échec de la commission. »

« O‐oui ? J‐je n’ai pas autant d’argent. Donnez‐moi une autre chance, s’il vous plaît…»

Biel attrapa l’ourlet du pantalon de Valmont et le supplia, mais ce dernier resta implacable.

« Si tu n’as pas d’argent, obtiens‐en ou je te vendrais sur le marché aux esclaves. Ton prix de vente me compensera en partie. Huhuhu. »

« M‐maître ! Je vous en prie… Je vous en prie !»

« Virez‐moi ce gars. »

Biel avait passé dix ans auprès de Valmont, et il avait toujours travaillé dur. Cependant, Valmont ne tolérait pas le moindre échec. C’était une décision cruelle, mais il n’avait que faire de la morale.

Fier et cruel.

Lapin n’aimait pas la nature de son patron, mais il pouvait gagner énormément d’argent sous ses ordres, et c’est pourquoi il ne l’avait jamais trahi. Une fois que Biel fut traîné hors de la pièce, Lapin se retrouva seul avec Valmont et lui dit : « J’ai du mal à croire que les bandits que Biel a engagé se soient enfuis. Ils habitent ici à Winston ; ils ne peuvent pas abandonner leurs maisons pour si peu d’argent. »

« Et s’ils n’ont pas fui, alors que se passe‐t‐il ? Ils se sont fait frapper par ce vieillard ?»

« Je pense que c’est ce que nous devrions envisager pour le moment. Ils sont allés à la forge de Khan ce matin comme d’habitude, mais ils n’en sont pas revenus. Nous pouvons donc être certains que quelque chose est arrivé à la forge. »

« Où est Khan ?» Demanda Valmont après son explication.

« Il a également disparu. »

« C’est ridicule ! Qu’est-il arrivé dans cette forge, bon sang ?»

« Nous sommes en train d’enquêter donc vous le saurez rapidement. »

La situation était frustrante puisqu’ils ne connaissaient pas les circonstances exactes, et c’est pourquoi ils faisaient des hypothèses sur la situation.

Un informateur entra et fit son rapport : « Je sais où se trouve Khan ! Il y a deux heures, un témoin a vu un jeune homme étrange porter Khan sur son dos. »

« Un jeune homme étrange… Ce doit être le responsable de cet incident. Lapin, tu es dorénavant responsable de l’obtention de cette forge. Débarrasse‐toi de quiconque se met sur ton chemin. »

« Bien. »

D’après l’évaluation de quelqu’un, Valmont avait du talent en tant que marchand, mais il avait une personnalité brutale et violente. Comment avait fait la Compagnie Mero pour grossir à ce point ? C’était grâce à Lapin, qui était une personne talentueuse et pleine de ressources, capable de palier les déficiences de Valmont. Il étouffait ses émotions et prenait des décisions calmement, de sorte à obtenir les meilleurs résultats.

À présent, Lapin était sur le point de rencontrer Grid.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

OG Chapitre 25
OG Chapitre 27

9 Commentaires

  1. Gunts92Gunts92

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. zocrou

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    C’était donc bien une quête multiple.

    Répondre
  6. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. nikos74190

    merci pour le chapitre !
    ps : c’est parti pour le civet!!

    Répondre
  8. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com