[Bonus !] OG Chapitre 253
OG Chapitre 255

Bonjour à tous !

J’ai traduit ce chapitre après une nuit d’insomnie, donc ne m’en veuillez pas si ce n’est pas des plus soignés. Je repasserai derrière, promis.
Sur ce, je vais faire la sieste, ce chap’ sera posté automatiquement :p

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 254

 

Hao était un joueur classé considéré comme un génie du combat, qui représentait la Chine. Les membres de Hadès, qu’il avait sélectionné et entraîné lui-même, étaient très forts, bien que certains les sous-estiment à cause de leur petite taille. À tort.

La Guilde Hadès s’assurait une place solide au sein des sept guildes, avec son niveau moyen de 253. C’était terriblement haut, et ça compensait leur faible nombre. C’était un groupe parfait d’individus unis sous un ordre hiérarchique similaire à celui de l’armée, capable d’un excellent travail d’équipe et aux capacités tactiques considérables.

Leur puissance d’attaque occupait le haut du panier des sept guildes.

Kieek !

Kyaak !

La lumière sélène brillait sur le désert, que traversait sans repos les guildeux de Hadès sous l’ordre de Hao. Rien ne ralentissait leur marche, pas même le froid, le terrain sableux et les monstres locaux.

[Vous avez gagné un niveau.]

« Ce coin est un super terrain de chasse, non ? »

« C’est grâce à ça que les membres de Surstuffés ont gagné plein de niveaux. »

Les monstres du désert avaient un niveau supérieur à 300 et donnaient beaucoup de points d’expérience, plus qu’ils ne l’imaginaient, même. Grâce à ça, les guildeux de Hadès gagnèrent rapidement des niveaux, au point qu’ils voulurent rester sur place pour en gagner davantage.

« Ne vous laissez pas distraire et marchez plus vite. »

Hao était encore nerveux, et il ne cessait de jeter des coups d’œil en arrière de crainte qu’ils ne soient poursuivis. Ce fermier du nom de Piaro avait tué Zibal en un coup, certes, mais les guildeux de Hadès ne comprenait pas pourquoi il le craignait, vu le temps qu’il avait mis à tuer Seuron.

« Le fermier qui a tué Seuron est fort, mais il l’est moins que ce Piaro, non ? J’ignore pourquoi vous le craignez autant. »

Le chinois révéla la vérité : « Le fermier qui a tué Seuron est le ciel au-dessus du ciel. »

« Plaît-il… ? »

Cette image lui évoqua une seule personne.

« Vous voulez dire que c’était Kraugel ? »

« En effet. Le chapeau de paille camouflait son identité, mais j’ai pu le reconnaître. »

Kraugel était le seul que Hao craignait autant qu’il l’admirait, aussi ses guildeux comprirent son irritation et se mirent à bavarder entre eux.

« Si Kraugel est bien sous les ordres de Grid, alors c’est un sacré problème… »

Grid avait déjà posé les bases nécessaires à l’entraînement des meilleures forces armées, et si on lui ajoutait le russe… Il s’étendrait sans pareil.

Hao calma ses collègues très inquiets : « Kraugel n’est pas à son service, ils coopèrent juste pour une raison ou l’autre. Il n’est pas du genre à être sous les ordres d’un autre. » Il était le ciel, après tout.

« … »

Malgré ses promesses, les guildeux étaient toujours inquiets. Le forgeron avait déjà absorbé la guilde Tzedakah, aussi se demandaient-ils s’il pouvait également mettre la main sur Kraugel. Cela dit, ils s’abstinrent de faire part de leurs doutes à voix haute. Ce n’était qu’une supposition et ils ne voulaient pas inquiéter leur chef.

« Dépêchez-vous. »

« Oui, chef. »

Ils s’éloignaient de Reidan et allaient bientôt arriver au bout du désert, afin d’entrer dans l’empire où ils seraient alors en sécurité. La Guilde Hadès marcha toujours plus vite ; ils semblaient inarrêtables en progressant tout en massacrant les monstres.

Mais la vie est une série d’épreuves : quand on en termine une, une autre nous attend. Et c’était également le cas pour eux.

Une voix figea la guilde Hadès sur place ; elle semblait savoir qu’ils allaient passer par là. « Ne bougez plus. Ne devriez-vous pas être punis avant de filer à l’anglaise ? »

Le jeune homme aux cheveux d’argent, Lauel ; un des 10 fameux débutants. Non, ‘débutant’ n’était plus un terme qui lui convenait. Il avait mûri à un rythme monstrueux après avoir rejoint Surstuffé, et il était à présent l’une des figures centrales de Satisfy.

« Vous allez payer de vos vies le crime d’avoir souillé les terres du Duc Grid de vos pieds dégueulasses. » Dit-il froidement, tandis que ses collègues fixaient sombrement les membres de Hadès.

Hao les regarda et se tendit.

Ils sont peut-être moins, mais…

28 membres composaient la guilde Surstuffé. Cela étant, Grid était dans l’Empire, Ruby et Lycéenne Sexy étaient des débutants, et Jishuka était occupée à Bairan avec trois guildeux. De plus, Pon, Regas et Euphémina étaient déployées sur d’autres missions, et le groupe de Vantner était en train d’éliminer la Guilde Dorée.  Du coup, Lauel n’était accompagné que de 15 personnes.

De son côté, la guilde Hadès avait 80 membres, et donc un avantage clair. Leur supériorité numérique était énorme, mais Satisfy privilégiait la qualité à la quantité, et Hao pouvait le constater de ses propres yeux.

Les 15 membres de Surstuffé face à lui avaient tous fait leur 3e évolution de classe, tandis que les 80 guildeux de Hadès n’en étaient qu’à la 2e. La victoire de Surstuffé était évidente, aussi Hao prit sa décision et donna un ordre à ses collègues.

{Fuyez tous.}

Les membres de Hadès n’apprécièrent pas.

{Fuir ?}

{Bah voyons !}

{Nous allons stopper les ennemis, et vous en profiterez pour vous enfuir.}

Une fois de plus, c’était un ordre qui leur déplaisait. Leur loyauté ne pouvait pas leur permettre de sacrifier leur maître de guilde pour survivre.

{Vous devriez fuir pendant qu’on les retient.}

{Nous ne pouvons pas vous abandonner entre leurs mains.}

Hao tança ses camarades.

{La guilde va rapidement perdre son pouvoir si vous mourrez tous ici. Fuyez.}

Il était de toute évidence plus sage de sacrifier une personne plutôt que 79, et les guildeux de Hadès le savaient mieux que personne, mais… Hao était 16e au Classement Global, et il n’y avait que 4 niveaux de différence entre le 11e et le 50e. Par conséquent, il ne manquerait pas de chuter terriblement dans le classement s’il venait à mourir et à perdre de l’expérience.

{Le Classement n’est qu’un symbole, ne laissez pas ça vous tracasser. Fuyez, nous planifierons notre vengeance plus tard.}

Les guildeux, tôt ou tard, obtiendraient également leur 3e évolution de classe, et ils pourraient massacrer les types de Surstuffé une fois la différence de puissance réduite. Ils leur feraient alors payer cette disgrâce.

{… Soit.}

Les collègues de Hao cédèrent devant sa détermination.

« Où croyez-vous aller ? » Les membres de Surstuffé ne pouvaient pas les laisser s’échapper. Il fallait ne montrer aucune pitié aux envahisseurs ! Par conséquent, ils se lancèrent à leur poursuite, mais Hao leur bloqua la route. Il dégaina une barre de fer et traça une ligne au sol.

« … ? »

Que signifiait cette ligne ? Les Surstuffés ne comprenant pas, le chinois leur expliqua :

« Vous ne pourrez pas passer cette ligne pendant les 5 prochaines minutes. »

Satisfy n’offrait aucun choix d’espèce lors de la création du personnage ; tous les joueurs commençaient inconditionnellement en tant que humains. Cela dit, est-ce que ça signifiait que les 2 milliards de joueurs étaient humains ?

Nope. Une petite minorité différait de la norme. Ils avaient pu changer d’espèce au travers de certaines quêtes, et Hao en faisait partie.

Jjejeok ! Jjejejeok !

Le dos, les épaules ainsi que la peau près du torse et de l’abdomen se déchirèrent pour révéler des écailles rouges.

Flap.

Une paire d’ailes surgit de son dos tandis que le blanc de ses yeux prit une teinte dorée. Hao était un demi-draconien ; le pouvoir du draconien augmentait sa force, son agilité, sa santé et sa résistance de 10%. Il pouvait également cracher du feu et voler, bien que ça soit plus mal que bien. Par contre, il ne pouvait plus utiliser la plupart des sorts et techniques disponibles aux humains. Cela dit, il en avait moins besoin dans cette forme.

C’est en elle et en ses armes secondaires qu’il se fiait pour l’emporter dans ses combats. Sa transformation draconienne maximisait sa puissance d’attaque.

{Toban, Laella et Zednos ; occupez-vous de Hao tous les trois, s’il vous plaît. Les autres, pourchassez et tuez les ennemis.} Ordonna Lauel.

Hao était un des meilleurs joueurs PVP, aussi trois personnes devraient suffire à le gérer. Du moins l’estimait-il.

« Seulement trois ? Vous me sous-estimez ou quoi ? » Railla-t-il en voyant les trois Surstuffés se positionner en formation triangulaire.

Chwaruruk !

Hao utilisa tout à coup une chaine et attira le bouclier de Toban vers lui, faisant preuve de rapidité et de délicatesse dans son contrôle. Le paladin ne s’y attendait pas et pencha fortement en avant. Le chinois le frappa alors à la nuque avec sa barre de fer, puis il visa Laella.

Cette dernière, déroutée, se défendit avec la magie entreposée dans son orbe, mais elle fit l’erreur d’utiliser un sort non-ciblé. Il était virtuellement impossible de toucher Hao avec ce genre de sorts, et c’est pourquoi Yura avait jugé qu’elle ne pourrait le vaincre.

Peeok !

« Kyak ! »

La barre frappa la jeune femme en plein cœur, et elle tomba sur les fesses après avoir subi de gros dégâts. Le chinois enchaîna sans hésitation dans le but de la tuer.

« Et merde ! Arrêtez-le, vite ! » Cria Laella.

Ibellin se lança aussitôt, brandissant la flamberge bleue que Grid lui avait faite pour sa troisième évolution de classe.

Hao éclata de rire en le voyant le charger avec si peu de maîtrise. « Bleusaille. »

Chwaruruk !

Les armes secondaires étaient difficiles à contrôler, et c’est pourquoi la plupart des joueurs ne s’en servaient pas.

Hao, lui, avait la maîtrise des armes secondaires. Il lança une chaîne qui s’enroula autour de la taille d’Ibellin, puis il se servit de sa force draconienne pour l’envoyer bouler. Une fois cela fait, il se tourna à nouveau vers Laella et la frappa à nouveau à l’abdomen. Son corps fut propulsé dans les airs, puis la barre de fer tourbillonna et cogna son cou fin.

« Uh… ! »

La jeune femme grogna tandis que son sang se répandit sur le sable. Elle qui était magicienne ne pouvait endurer la puissance d’attaque du draconien. Sans le buff défensif de Toban et le bouclier de Zednos, elle aurait déjà rendu l’âme. Hao, voyant qu’elle était assommée, se tourna vers Zednos. Face à la vitesse de l’assaillant, ce dernier n’eut pas le temps de jeter un sort, aussi tenta-t-il de se protéger. Un bouclier apparut alors devant lui ; c’était Toban, qui avait récupéré juste à temps.

Peeeeeong !

Quelque chose d’incroyable se produisit lors de la collision entre la barre de fer et le gros bouclier. Le meilleur guerrier défensif de Surstuffé- non, de Satisfy, fut repoussé de deux pas.

Le paladin grogna de mécontentement.

Ce mec…

Hao fut capable de trouver où précisément frapper pour que Toban subisse la plus grande pression. Le paladin eut l’impression de faire face à Piaro, ce qui en disait long sur le niveau de Hao. Il était égal à Pon et Regas aux yeux de tous.

Le chinois jeta un regard aux membres de Surstuffé et déclara : « Quatre minutes. Je peux tenir encore quatre minutes. »

Une minute s’était déjà écoulée depuis sa déclaration précédente, et les membres de Hadès s’enfuyaient petit à petit. Ils allaient avoir du mal à les traquer d’ici quatre minutes.

Irrité, Lauel donna un nouvel ordre : « Avant toute chose, tuez-le en premier ! »

Les Surstuffés se jetèrent tous sur Hao.

 

 

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
[Bonus !] OG Chapitre 253
OG Chapitre 255

Related Posts

6 thoughts on “OG Chapitre 254

  1. Je ne commente pas souvent donc merci pour tous les chapitres précédents celui-ci
    Et merci pour ce chapitre en particulier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com