OG Chapitre 282

OG Chapitre 281
OG Chapitre 283

Bissoir tout l’monde !

Oui, je suis en retard, mais après une grosse insomnie et un rattrapage de sommeil tardif, voilà votre OG du jour !

Celui de demain arrivera plus tôt ! 🙂

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 282

 

J’ai envie de le voir.

L’archère experte, Jishuka, accomplissait son devoir en tant que seigneur de Bairan. Tout en développant la ville, elle s’attaquait régulièrement au Gardien de la Forêt et distribuait les ressources obtenues durant le raid. On pouvait dire sans exagération que Reidan pouvait tenir grâce à elle.

Cependant, Jishuka se sentait irritée, car elle n’avait pas rencontré Grid depuis sept mois déjà, et elle mourrait d’envie de le voir. On la considérait comme la plus belle femme d’Amérique du Sud, elle était courtisée par la crème de la crème des hommes de ce monde, mais elle était agacée par le forgeron.

« Aaaaah. » Soupira-t ’elle. Elle souhaitait pouvoir tout laisser tomber et rester à ses côtés.

[Votre seigneur ‘Grid’ vous a invoqué. Voulez-vous accepter son invocation ?]

« Eh bien ? »

La fenêtre de notification qu’elle attendait apparut enfin, et au bon moment.

Savais-tu que j’avais envie de te voir ?

Ce devait être de la télépathie ou bien le destin, aussi son cœur commença à battre la chamade. Ses fantasmes prirent le dessus dû à son manque d’expérience romantique.

Il me demande de le rejoindre sans me prévenir…

Lui avait-il préparé une surprise ?

« Jishuka, j’avais aussi envie de te voir. Chaque soir, j’imaginais ton beau visage chaque soir et je luttais pour m’endormir… »

Elle s’imagina Youngwoo lui susurrer de tels mots d’amour dans une tenue sexy, et elle sourit d’une oreille à l’autre. Elle baissa son regard rêveur sur elle-même avec timidité. C’était la première fois qu’elle tombait amoureuse de toute sa vie. Le problème était que les vêtements qu’elle portait à ce moment n’étaient pas recommandés aux mineurs…

« J’accepte l’invocation. »

Elle répondit à son appel sans s’en soucier, et la première chose qu’elle vit une fois téléporté auprès de lui fut une montagne de pièces d’or.

A-t-il préparé ça pour moi ?

Ses longs cils tremblèrent. Elle était touchée par sa surprise. Son imagination s’emballa à nouveau.

« Cet argent servira à financer notre mariage. » Rougit-elle.

Mais Grid, nous devons sortir ensemble avant de nous marier.

Le mariage ne pressait pas, puisqu’il fallait d’abord qu’ils sortent ensemble. Elle était peut-être amoureuse de lui, mais elle n’était pas du genre à sauter les étapes. Elle voulait apprendre à le connaitre en profondeur avant de penser au mariage. Quel genre d’homme était-il durant la journée, et durant la nuit… ?

Des voix familières la sortirent de ses délires.

« Hé Jishuka, ça fait longtemps non ? »

« Tu parais plus belle qu’avant ; t’es-tu trouvé un petit ami ? »

« Pour les armures féminines couvrent de moins en moins de peau plus leur niveau est élevé ? Non pas que je me plaigne.

Pon, Regas, Vantner, Toban, Faker, etc. Une fois revenue à la réalité, elle vit que tous les membres de feu Tzedakah étaient présents.

« … ? »

Grid ne tentait pas de la voir en tête à tête ? Embarrassée, elle tourna la tête vers le jeune homme, qui ne lui accorda pas un regard. Il était occupé à bourrer la bouche de Noé de pièces d’or. « Récupérez l’argent ! L’argent ! Cet endroit va exploser dans 2 minutes 40, alors assurez-vous de ramasser autant de pognon que possible ! »

« … Et c’est pourquoi il nous a invoqué. »

Les membres de Surstuffé saisirent rapidement la situation. D’un autre côté, Lauel pressa Jishuka, qui avait le regard perdu dans le vide.

« Qu’est-ce que tu fous ? Ramasse vite l’argent ! »

C’était une énorme quantité de pièces d’or. S’ils pouvaient s’en emparer, ils pourraient régler tous les problèmes financiers de Reidan.

[Vous avez obtenu 62 pièces d’or.]
[Vous avez obtenu 75 pièces d’or.]

« Le ramassage manuel a ses limites. »

Un joueur ne pouvait ramasser qu’une quantité limitée de pièces à la fois, la limite étant le volume contenu entre leurs mains.

« Si Euphémina était là, elle aurait pu tout transférer avec Téléportation de Masse. »

« Rah… Pourquoi est-elle déconnectée quand on a besoin d’elle ? »

« Je vais me servir d’une pelle. »

« Devrais-je les ramasser avec mon bouclier ? »

« Oh, c’est pas con, ça ! »

« Hrmm. »

Lauel réfléchit pendant que Vantner et Toban bavardaient, puis il utilisa une technique.

« Griffes du dragon ! »

Kururung !

Trois piliers de pierre apparurent depuis le sol de l’entrepôt et disparurent peu après, laissant derrières elles une fosse. Lauel en confirma la profondeur, puis il produisit du vent.

« Rugissement du Dragon de Vent ! »

Kwa kwa kwa kwang !

Sous l’effet du vent, les pièces se déversèrent dans le trou à la façon d’une cascade. Il n’y avait aucune garantie que toutes ces pièces puissent échapper à l’explosion en étant enfouie, mais ça valait le coup de tenter. Les autres membres de Surstuffé suivirent son exemple et utilisèrent leurs techniques.

« Lance Mur du Son ! »

Kuwaaaang !

La lance supersonique de Pon brisa le mur de l’entrepôt, ouvrant un passage vers l’extérieur.

« Chargez ! »

Kuuong ! Kung !

En se tenant l’un à côté de l’autre avec leur bouclier, Vantner et Toban faisaient penser à des bulldozers ; ils poussèrent lentement la montagne d’or vers le trou dans le mur. De son côté, Piaro grimpa sur la montagne avec une binette dans une main, et la houe dans l’autre.

« Agriculture Libre. »

Pa pa pa pa pak !

C’était incroyable à voir. Les outils dans ses mains bougèrent plus vite que l’œil ne peut suivre, arrachant des pièces à la pile énorme. Une grande quantité d’or coulait par le trou et s’accumulait soigneusement. Asmophel, qui n’avait pas réussi à s’adapter à la situation, se mit enfin à bouger.

« Explosion d’Aura. »

Kwa kwa kwa kwang !

Son explosion puissante créa un plus grand trou que celui que Pon avait percé. Asmophel visa cette nouvelle ouverture et lança une grosse Tornade d’Aura, qui expulsa une énorme quantité de pièces d’or à l’extérieur. C’était époustouflant. À ce rythme, ils allaient réussir à sortir la majorité des pièces d’or de l’entrepôt dans la limite de temps.

Et que faisait Grid, pendant ce temps ?

« Oh ! Je vais emporter tout ça ! »

Il glissait à pleines mains des pièces dans son inventaire et dans la bouche de Noé. Auparavant, Piaro avait suggéré que Grid était si aveuglé par l’argent qu’il ne voyait rien d’autre.

« Ce champ de vision limité est un poison. »

Le jeune homme le savait déjà, mais il avait complètement zappé tout le reste à cause de sa cupidité déchaînée. Il se ressaisit rapidement et observa ses camarades.

Je peux aussi utiliser des techniques… !

Illuminé par cette révélation tardive, il lâcha enfin Noé, dont les grands yeux étaient remplis de larmes.

« Ptt ptt ptt ! Ces trucs dorés n’ont aucun goût ! Nyang ! Burp ! »

« Peu importe le goût, continue de les manger dans en cracher… Attends une minute, pourquoi rotes-tu ? »

« J’ai dit que je n’en mangerai pas, non ? Nyang ! »

« Non ! Ne les mâche pas, garde-les juste en bouche ! Comme un écureuil garde ses glands ! »

Noé, la meilleure créature des enfers, pouvait librement augmenter la taille de sa bouche en utilisant Ingestion d’Âmes. Par conséquent, il pouvait évidemment engloutir toujours plus de pièces ! Après avoir donné ces ordres à son familier, le forgeron dégaina Échec.

Quel niveau ont atteint tes techniques à présent, Grid ?

L’attention de tous les guildeux se tourna sur lui. Piaro comme Asmophel étaient également impatients de voir ses progrès. L’aventurier s’équipa du Cache-Œil du Boucher et utilisa une technique.

« Danse du Sabre de Pagma, Transcender. »

Kuooooh !

Il produisit une émission d’énergie qui fit voleter ses cheveux, puis il contempla de son œil rouge les pièces d’or avant de brandir prudemment Échec.

Kwaang ! Kwa kwa kwa kwang !

Kurururung !

L’équilibre de la montagne d’or s’effondra sous sa frappe exquise et se déversa par le trou créé par Pon et Asmophel. Piaro et les autres regardèrent le tsunami de pièces couler avec stupéfaction.

Quelle frappe exquise.

Ses techniques s’étaient améliorées, preuve qu’il ne s’était pas tourné les pouces durant son aventure solo ces derniers mois. Sa façon de briser l’équilibre de la montagne d’or était remarquable, même s’il se fiait à la puissance d’un objet. Alors que tout le monde était gagné par l’enthousiasme, Jishuka bandit son arc en boudant.

« Évitez mon tir. Flèche du Phénix ! »

Kuwaaaaaang !

Sa technique exerça une puissance écrasante, qui embrasa la moitié de montagne d’or restante dans l’entrepôt. Les pièces furent projetées vers l’extérieur à cause de l’explosion, mais une grande partie de ces pièces ne supporta pas la haute température et fondit. Ce n’était pas bien grave, vu qu’il ne restait déjà que 10 secondes avant la destruction de l’entrepôt. N’aurait-elle pas lancé sa technique qu’ils auraient perdu tout cet argent quoi qu’il arrive

« Aaah, aaah… évitez mon tir, hein ! »

Grid grimaça après avoir été presque touché par la Flèche du Phénix, puis ses camarades et lui sortirent de la salle en courant. Juste après, l’entrepôt sauta dans une explosion qui secoua les environs.

Kuwaaaaaang !

« Kyaaak ! »

« Qu’est-ce que c’est, cette fois-ci ? »

Les invités rassemblés près du bâtiment en ruine tournèrent leurs regards en direction de l’explosion. La première salle de prières brulait. « Ce doit être causé par les criminels qui ont tué les doyens ! Allons-y ! » S’écrièrent les paladins.

« Une minute, je vous prie. » Les interpella rapidement Damien.

« Bien, Agent de la Déesse. »

L’otaku était peut-être ignoré par les doyens, mais il était très estimé par les membres de l’Église.

« Restez-ici et menez l’enquête. Je vais aller voir ce qui se passe avec Isabelle-chan et Grid. » Dit-il aux hommes de foi.

« Je vais suivre les ordres de l’Agent de la Déesse. »

Damien était actuellement un des survivants les plus hauts gradés, aussi les paladins lui dégagèrent immédiatement le passage.

« Allons-y. » Dit-il en jetant un regard à Isabelle et Grid, qui était bien évidemment Randy. Sa forme devenait graduellement étrange à cause de l’influence du pouvoir divin ; il était comme le forgeron, mais pas vraiment.

« Suivez-les ! »

L’équipe d’OGC emboîta hâtivement le pas au groupe de Damien. Ils voulaient savoir qui avait tué les doyens de l’Église de Rebecca. Cependant, le futur pape ne les laissa pas faire. Il démontra l’habileté à l’épée qu’il avait développé en s’entraînant avec Piaro et Kraugel, puis il lança des douzaines de sorts. Les spectateurs étaient indignés, mais il n’hésita pas.

Il voulait protéger Grid.

 

***

 

« C’est la fortune secrète de Pascal. »

Grid et les membres de Surstuffé fourraient l’argent éparpillé à la ronde dans leurs inventaires. Damien grimaça devant cet argent, qui avait causé tant de souffrances entre les mains de Pascal. Il haïssait ctout cet or.

« Devenez pape, Damien. » Dit le forgeron avec une expression sérieuse… Mais il n’était pas aussi impressionnant, tout accroupi qu’il était à ramasser des pièces. Cependant, aux yeux de l’otaku, il semblait briller.

« Je vais certainement devenir le pape dont vous aurez besoin. »

L’aventurier avait tout fait pour lui : il avait sauvé Isabelle et tué Pascal. Si malgré tout, il ne pouvait pas devenir pape, il n’aurait plus aucune fierté.

Rassuré par son regard résolu, le duc se mit à rire. « J’ai foi en vous. »

« … »

Damien était ébranlé. Il savait parfaitement que Grid ne l’avait pas aidé par générosité de cœur, mais il croyait tout de même en lui ? C’était la première fois que quelqu’un lui accordait sa confiance.

« Peut-être voudriez-vous… Rejoindre Surstuffé ? »

Ce serait cool d’avoir un guildeux pape, mais Lauel opposa son veto.

« L’Église de Rebecca est supposée être neutre en apparence. »

Cette neutralité était nécessaire pour une église qui prêchait sa doctrine sans faire de distinctions entre nationalités et races. Elle perdrait de sa valeur si diverses puissances s’opposaient à un favoritisme flagrant.

« En effet. » Sincèrement navré, Grid tendit sa main à Damien. « Bah, qu’importe si nous ne sommes pas dans la même guilde ? Ça ne change rien à notre amitié éternelle. Rejoignez-nous une fois votre mandat terminé. »

«… Oui. »

Il avait un ami. L’otaku sourit, heureux, et secoua la main tendue.

 

 

Bientôt la facture du site, j’ai besoin de vous !

 

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 281
OG Chapitre 283

Related Posts

7 thoughts on “OG Chapitre 282

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com