OG Chapitre 346

OG Chapitre 345
OG Chapitre 347

Salut tout le monde !

Nouvelle semaine, nouveau lundi, nouvel OG !

Et du coup on commence ce petit chapitre terminant l’invasion de Reidan, et ouvrant vers autre chose…

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 346

 

Lors de leur retour à Reidan, la différence de niveaux entre l’armée du Nord et celle de Grid devint évident. Les soldats de Reidan ne haletaient pas du tout, alors que leurs collègues du Nord étaient au bout de leur vie.

Les troupes nordiques avaient fait de gros sacrifices durant la guerre, alors se pouvaient-ils qu’elles soient épuisées à cause de leur moral en berne ?

Non.

La principale différence entre les armées étaient leurs stats de base. L’armée du nord était considérée comme une des meilleures du royaume, mais elle ne supportait pas la comparaison avec celle de Reidan, qui avait subi l’entraînement infernal de Piaro et d’Asmophel.

Les soldats du Duc Grid avaient non seulement un haut niveau, mais leur force et leur endurance surpassaient largement celles du soldat moyen. De plus, leur capacité à s’adapter au terrain était si élevée qu’ils tenaient plus de la chèvre des montagnes que du soldat.

J’aimerais avoir une copie de la méthode d’entraînement des soldats de Reidan.

Pendant que Laden était impressionné par l’armée reidanaise, Grid interpella Asmophel à la tête des troupes. : « Asmophel, tu t’es donné beaucoup de mal à entraîner l’armée, mais grâce à ton dur labeur nous avons pu gagner aisément cette guerre. »

« Je ne mérite pas tant d’éloges, Mon Seigneur. De plus, je n’ai pas entrainé les soldats seul. »

« Non, c’est mérité. Notre armée était aussi différente de l’armée royale que les cieux le sont de la terre. C’était également pour moi une chance de connaître tes capacités. Et Piaro ? Il passe généralement son temps dans les champs, non ? Tu es cent fois mieux que lui. »

« Mon Seigneur… ! »

Asmophel n’avait pas réussi à produire de résultats évidents depuis qu’il s’était mis au service de Grid. Il craignait que ce dernier ne le remarque jamais, mais ses inquiétudes étaient infondées. Le forgeron avait reconnu ses efforts et ses capacités.

Enthousiasmé, Asmophel s’exclama : « Je vais travailler dur pour atteindre vos buts ! »

« Oui, très bien. Continue de te focaliser sur l’entraînement de l’armée. »

« … Huh ? »

La position officielle d’Asmophel était ‘chef de la 2nd Division de Chevaliers Surstuffés’. Ça ne signifiait pas qu’il devait entraîner les soldats ; les commandants de division étaient supposés mener des missions de haut niveau. Asmophel, en particulier, jouait un rôle crucial dans l’Empire Saharien.

Il veut que je continue d’entraîner les soldats dans le futur ?

Le problème était qu’il n’était pas actif au front.

Mon Seigneur ignore encore de quoi je suis capable.

Sa position était rétrogradée à celle de simple entraîneur… ?

Grid demanda à un Asmophel anxieux et frustré : « Au fait, quel est le montant du butin que tu as ramassé ? »

« … L’armée royale a laissé tomber 933 lames, 712 lances, 250 arcs, 195 boucliers et 141 pièces d’armure. »

« C’est tout ? »

« Oui, votre Seigneurie… »

« Pourquoi ? »

« Hein ? Euh… C’est tout ce que les soldats royaux ont laissé derrière eux. »

« N’y a-t-il pas eu 4,000 morts ? Alors ne devraient-ils pas avoir laissé tomber au moins 4,000 objets ? »

« … »

Tout comme les monstres et les joueurs, les PNJs ne faisaient pas toujours tomber d’objets à leur mort. Grid avait beau le savoir, il trouvait néanmoins que son butin laissait vraiment à désirer. Asmophel garda le silence et Grid posa une question à Lauel.

« Lauel, combien d’argent avons-nous gagné ? Tu as dit qu’on pourrait s’assoir sur un tas d’or avec le butin, alors c’est quoi ça ? Mes attentes étaient trop élevées ? »

« Nous avons obtenu un total de 2,090 armes de rang normal et 141 armures de rang normal. Si on fait le total en comptant le prix minimal de vente, nous obtenons un profit de 25,000 pièces d’or. Vous allez tôt ou tard devenir un propriétaire terrien. Allez-vous vraiment rejeter autant d’argent ? »

« Heok ?! »

25,000po revenait à environ 30 millions de wons. Cette demi-journée de combat avait rapporté énormément d’argent.

« Comment ça peut valoir autant ? »

« Les armes niveau 130 de rang normal se vendent au moins 10po, tandis que les armures se vendent 30po. La quantité fait toute la différence. Et si vous fondez tout ça et vous en servez pour faire des objets, vous pourrez en tirer un plus gros profit encore.

« … La guerre est une bonne chose. »

« De fait. Avec la guerre nous pouvons non seulement profiter du butin, mais également établir un commerce avec la logistique. Tout ça sera très bénéfique à l’économie, et c’est pourquoi l’empire se bat constamment depuis des siècles. »

« Devrions-nous nous battre tous les jours, dans ce cas ? »

« Ce n’est pas si facile. Certes, Reidan est indéniablement un territoire optimisé pour servir de base stratégique lors de guerres : elle est entourée par un désert où des monstres apparaissent en grande quantité. Nous pouvons également produire de grandes quantités de nourritures grâce à Piaro. Ce sera utile le moment venu. »

« Piaro… »

Le visage du Duc se tordit à ce nom. Cet homme au rôle de commandant n’avait pas participé à la guerre ; plus il y pensait et plus il trouvait ça scandaleux.

« Pourquoi s’est-il rendu aux Altes juste avant la guerre sous l’excuse d’entraîner un seul soldat ? Quel excellent timing… »

Piaro avait en fait écrasé un groupe séparé mené par Hurent, qui devait les prendre à revers, et il avait même obtenu 850 nouveaux fermiers… Non, il avait sécurisé des prisonniers. Le fermier avait accompli le plus grand exploit lors de cette guerre, mais son seigneur l’ignorait.

 

***

 

« Votre Altesse… ! Votre Altesse ! »

Un homme d’une noble lignée mourut sans laisser de testament dans la nuit froide du désert.

Chucksley étreignit le cadavre du Prince Ren en pleurant à chaudes larmes, sous le regard bienveillant d’Aslan.

« Sire Chucksley, votre loyauté envers la famille royale me rassure. Maintenant, rejoignez-moi et servez-moi jusqu’à ma mort. »

« … »

Chucksley n’éprouvait rien de particulier à l’égard du Prince Ren, il révérait juste également tous les membres de la famille royale. Cependant, il éprouvait à ce moment de l’hostilité à l’égard d’Aslan. Sa cruauté, qui l’avait fait commettre un fratricide sans sourciller, le dégoûtait.

Il est effrayant !

De plus, Chucksley avait perdu une grande partie de son amour-propre après avoir échoué à protéger le prince Ren… Il ravala sa peur, sa colère et son désespoir et s’inclina devant Aslan.

« … Je vous obéirai. »

C’était son devoir. Il devait suivre le prince Aslan, aussi pourri soit-il, car il servait la famille royale du Royaume Éternel.

Cependant.

Je ne peux être vraiment loyal envers un homme aveuglé par sa soif de pouvoir et qui a emprunté la main d’une puissance étrangère pour tuer son frère.

Il allait juste accomplir son devoir, rien de plus. Son ardente loyauté avait été refroidie. Le prince Aslan, qui ignorait tout de ce que son homme lige pensait, était heureux. »

« Quel beau jour que celui-là. »

Aslan n’était pas destiné à devenir roi, simplement parce qu’il était né deux ans après Ren. Il avait toujours maudit son sort et haïssait cette vie horrible qui le condamnait à rester éternellement prince. Cependant, son destin avait changé grâce à la stupidité de son frère.

« Bien, rentrons à présent. Je vais prendre soin de mon frère, qui a été tué par le Duc Grid. »

Le 10 février de l’année 406 du Royaume Éternel, le prince héritier Ren avait lancé son invasion de Reidan avec une armée de seulement 7,000 hommes.

Le 17 février de l’année 406 du Royaume Éternel, le 13e Roi Wiesbaden rendit l’âme et le prince Aslan devint roi.

Le 21 février de l’année 406 du Royaume Éternel, le 14e Roi Aslan convoqua les nobles du royaume.

« Le Duc Grid a peut-être tué le prince, mais il n’est pas coupable de lèse-majesté. Le Prince Ren avait oublié les services rendus au royaume du Duc et a envahi ton territoire sans justification. Il était clairement en tort et le Duc n’a fait que se défendre. »

Grâce à cette réunion au sommet, Grid put maintenir sa position et vivre sa vie malgré cette accusation de régicide. Sa position en tant que grand seigneur du Royaume Éternel était toujours solide.

Mais ça n’était pas ce que Lauel désirait.

Selon mon plan initial, Grid aurait déjà dû occuper une position supérieure à la famille royale.

Son intention était de profiter des erreurs du prince Ren, mais ses plans étaient tombés à l’eau après son assassinat. Lauel était convaincu que l’assassin en question était le Roi Aslan, mais il ne pouvait pas publiquement faire part de ses doutes car il n’avait aucune preuve substantielle, pas plus que de mobile. De plus, le Roi Aslan favorisait publiquement Grid.

Il est malin.

En agissant ainsi, il empêchait le Duc d’accroître son influence tout en développant leur amitié. De son côté, le roi pouvait accroître sa puissance militaire et économique en s’alliant avec l’empire.

Le royaume s’est immédiatement rapproché de l’empire après le couronnement d’Aslan. Ça prouve que la famille impériale est derrière son accession au trône. Aslan va pouvoir établir ses fondations grâce à l’empire, et l’empire va pouvoir parfaitement contrôler le Royaume Éternel. Les deux parties y gagnent.

Aslan, quel adversaire problématique. Plutôt que de froncer les sourcils, Lauel rit en y réfléchissant.

« Kukukuk… ! Excellent, Roi Aslan ; vous êtes le premier à stimuler ma passion. Les plis de mon cerveau tressaillent d’excitation. »

Lauel couvrit la moitié de son petit visage de sa grosse main. Il s’adossa à la fenêtre et leva un verre.

« J’ai hâte. De nous deux, le maître du verre rempli de larmes amères sera moi. »

Ainsi…

Lauel se plongeait dans son délire pendant que Grid se réjouissait.

« Le Roi Aslan a envoyé un autre cadeau ? Hé ben, quel bon gars. Hahaha ! Il est bien mieux que l’ancien roi ! »

Après la guerre, il avait obtenu un gros butin et le Roi Aslan lui envoyait des coffres pleins d’or. Du coup, Reidan connut une période d’abondance, qui allait permettre d’établir les fondations permettant aux 1,000 soldats de la ville de s’équiper de l’Ensemble de Grid Produit en Masse. Les soldats de Reidan allaient renaître en tant que véritables soldats d’élite.

 

***

 

Grid passait son temps à produire des Ensembles de Grid Produits en Masse avec les Mains Divines. Il décida de passer du temps avec Lord et alors qu’ils se baladaient dans les champs, il écarquilla soudainement les yeux.

« Eh ? »

Un grand nombre de fermiers occupaient à présent les terres. En fait, il avait l’impression qu’il y avait plus de 1,000 nouveaux fermiers.

« D’où viennent tous ces gens ? »

Reidan souffrait d’un manque chronique de population, alors comment se faisait-il qu’il y ait autant de fermiers ? Piaro vint à la rencontre de son seigneur et lui expliqua.

« Je les ai trouvés par chance dans les Altes. »

« … »

Il avait trouvé des gens dans les montagnes par chance ? Et plus de 800 personnes ? C’était une explication ridicule, que le Duc accepta cependant à cause du précédent avec le clan Ul.

« Ce devait être une minorité ethnique vivant dans les Altes… Très bien. Je comprends mieux pourquoi je ne t’ai pas vu durant la guerre. »

Ce fut le moment où les soldats du Royaume Éternel furent traités comme une minorité.

Royman avait une question. Elle confirma que Grid était occupé avec Lord et demanda à Piaro :

« Commandant, pourquoi ne pas avoir dit la vérité au Duc ? Ils ne font pas partie d’une minorité, ce sont des gens du Royaume Éternel comme nous. »

« Je ne veux pas que la main-d’œuvre que j’ai obtenue soit enrôlée dans l’armée. Je ne trompe pas mon Seigneur se faisant ; l’agriculture contribue à la puissance nationale donc au final, j’ai fait un choix pour lui. Je vais également les entraîner et leur faire faire des exercices militaires. »

« Ah d’accord ! »

Royman, qui avait vu ses techniques irrésistibles, admirait sincèrement Piaro, aussi tout ce qu’il pouvait dire paraissait juste à ses oreilles. Quoi qu’il en soit, 850 fermiers furent ajoutés à Reidan. Ils travaillaient dans les champs le matin et étaient entrainés le soir. Parmi eux se trouvait le Maître de l’Aura Hurent.

Mais qu’est-ce que je fous là ?

C’était très déroutant et embarrassant, mais il ne pouvait s’empêcher de désirer les bonus de la ‘★ Quête Secrète ★ Entraînement Amusant et Excitant’. Reidan devenait plus forte chaque jour.

 

N’hésitez pas à me payer un café si vous aimez mes trads ! J’apprécie toujours votre soutien =)

 

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 345
OG Chapitre 347

Related Posts

5 thoughts on “OG Chapitre 346

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com