OG Chapitre 52

OG Chapitre 51
OG Chapitre 53

Un arc se conclut et un autre s’ouvre ! Des gens seraient à la recherche d’un forgeron ? Mais qui ?

Vous le saurez rapidement ! Bonne lecture !

 

 

Chapitre 52

 

Peut-être étais-je trop con pour comprendre le contenu de la lettre ? C’était comme si je n’arrivais pas à comprendre les aboiements d’un chien. “Où se trouve cet homme, à présent ?”

Khan répondit prudemment : “Le Comte Steim l’a condamné à dix ans de prison.”

C’était ridicule.

Non, pourquoi ?! C’est bien Lapin qui a aidé Winston, non ?”

Il est certainement un des héros à avoir sauvé Winston, mais le village avait des soucis à cause de la Compagnie Mero en premier lieu. Il a fini par réaliser ses pêchés, mais le comte pense qu’il est déraisonnable de tous les pardonner.”

Bordel.

Chié… C’est quoi ce merdier… ?”

Lapin ne m’avait-il pas promis de me rendre riche ? Mais à présent, il était emprisonné ? Putain d’imbécile ! Il avait dit qu’il allait faire quelque chose de bien pour moi, et voilà comment ça se termine.

Khan me tapota l’épaule en sentant ma frustration. “Je comprends que tu sois triste de voir que la personne qui t’a sauvé est à présent sous les verrous, mais souris. Tu es en vie. Ne sois pas si contrarié.”

Que bavassait-il ?

Non… Je me fiche de Lapin, là maintenant… Oh au fait, j’ai entendu dire que tu avais été arrêté après moi ? Tu n’es pas blessé, hein ?”

Le vieillard rit : “Pourquoi t’inquiètes-tu pour moi quand tu as été victime d’un coup monté et insulté ? Aah, tu as vraiment bon coeur…”

Bien que souriant, il se retrouva à pleurer à nouveau. “On m’a raconté ce qui s’est passé. Tu étais encerclé par les chevaliers et même ainsi, tu m’as protégé ? Une fois de plus, tu m’émeus profondément.”

Faisait-il référence à l’incident lors de mon interrogatoire ? J’avais essayé de balancer Khan comme étant le commanditaire de Huroi, mais je n’avais pas pu le dire à cause du bâillon dont on avait couvert ma bouche. Je ris amèrement : “Eh bien… Je ne pouvais pas te balancer.”

Snif… Même lorsque tu étais torturé… Grid ! Je crois que je peux te la confier !”

De quoi ?”

Cette forge !”

… Hein ?”

Que voulait-il dire par la forge ?

Peut-être que… ?

Aaah, j’ai du mal comprendre. Je ne devrais pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Alors que le doute m’habitait, Khan me sourit avec bienveillance et dit : “Tu as prétendu être mon successeur pour protéger cette forge et te battre contre la Compagnie Mero ; j’ai commencé à te considérer comme mon successeur dès ce moment-là. Cette forge t’appartiendra dans le futur.”

… Sans déconner.”

Certains joueurs avaient reçu des positions des mains d’un PNJ, mais je n’avais jamais entendu parler de joueur devenir le successeur d’une affaire. Peut-être étais-je le premier.

Tu ne plaisantes pas, hein ?”

Ha ha, ai-je jamais dit quoi que ce soit de faux auparavant ? Comme tu le sais, je n’ai pas de successeur et je serai très bientôt trop vieux pour travailler… Et cette forge perdra son propriétaire et sera négligée. Je ne veux pas que cette forge, qui a été dans ma famille pendant des générations, disparaisse. Je veux sincèrement que tu me succèdes à sa tête. Tu es le descendant de Pagma et tu as une super personnalité (NDT : HAHAHAHAHAHAHAHAHA), alors je suis sûr que mes ancêtres s’en réjouiront. Et mon fils est mort, aussi…”

Le visage du vieil homme s’assombrit dès qu’il évoqua son fils.

Comme il m’avait chamboulé, je lui demandai pour être sûr : “Ne le dis pas juste à l’oral, écris un contrat ! Ce  n’est qu’alors que je te croirai et travaillerai dur pour la forge !”

…”

Un moment plus tard, je reçus un contrat des mains du forgeron me transférant la propriété de la forge. Une fenêtre de notification apparut alors.

[Vous avez obtenu la position de ‘Successeur de la forge’.]

[Successeur de la Forge.]
[Vous avez le même statut que le propriétaire dans la forge de Khan.]

Je ne rêve pas, hein ?” Je me pinçai aussi fort que possible. “Ça fait mal…”

Je m’étais pincé si fort que ma joue me lançait. Ça n’était pas un rêve.

Je ne rêve vraiment pas ! C’est réel. Ah… ! Hahahaha ! Puhahaha ! Oui ! Oh oui ! Ouii~ !”

Je ne pus contenir davantage ma joie en pensant que cette grosse forge à deux niveaux allait un jour m’appartenir. Khan me regarda en souriant comme un possédé. “Je suis content de te voir aussi heureux. Tu t’occuperas assurément bien de la forge.”

Bien sûr ! Travaillons, à présent ! Nous allons faire de super objets et montrer aux gens à quel point notre forge est fantastique !”

Oh, tu es vraiment motivé ! C’est bien !”

J’obtiendrai la reconnaissance de mes parents au travers de mon travail à la forge ! Je me consacrai à la production d’objets les jours qui suivirent. Je travaillais sur les chantiers du matin à l’après-midi, puis je me connectais à Satisfy et faisait des objets de la nuit jusqu’à l’aube.

Je continue de faire du travail manuel…On dirait que je n’y échapperai jamais…”

J’étais tellement motivé que je ne dormais que quatre heures par jour. J’étais crevé, mais je pouvais le supporter grâce à l’argent, aux stats et à l’expérience que j’accumulais.

***

La guilde Tzedakah n’avait que 17 membres, mais ils étaient tous des joueurs classés de top niveau dont certains étaient même des élites !

Jishuka était la maîtresse de cette guilde, et elle avait pris l’habitude de consulter quotidiennement la salle de ventes, car elle était accro aux performances des flèches jaffa spéciales qu’elle avait achetées deux mois auparavant.

Ces flèches avaient la meilleure puissance d’attaque de toutes les flèches existantes, et étaient deux fois plus puissantes que les flèches jaffa ordinaires tout en ayant une chance d’ignorer complètement les défenses ennemies. Leurs excellentes performances ainsi que leur puissance destructrice l’avaient enthousiasmée.

Cependant, les flèches jaffa spéciales ne réapparurent plus dans la salle des ventes après cette première vente.

Pourquoi ?

En général, les forgerons créaient des milliers de flèches ; en d’autres termes, il était probable qu’il existe tout autant de flèches jaffa spéciales. Cela étant, leur créateur n’en avait mis que 99 à la vente.

Impossible… Est-ce qu’une autre guilde l’aurait déjà trouvé ?

Jishuka devint nerveuse. Si une autre guilde avait mis la main sur le forgeron et monopolisait ses objets, alors les membres de sa guilde et elle ne pourraient plus s’approvisionner auprès de lui.

Comme d’habitude, elle était le centre de l’attention. Sa peau bronzée et son corps sensuel faisaient battre le coeur des hommes, dont les regards étaient attirés par son regard perçant et ses lèvres pulpeuses.

Eh regarde, c’est Jishuka.”

Woah, elle est encore mieux roulée de près.”

On essaye de la draguer ?”

Hé toi, essaye et tu vivras une horrible expérience.”

La jeune femme tenta de les ignorer, mais il y avait une limite à tout. Les joueurs commencèrent à se rassembler autour de la salle des ventes en apprenant qu’elle s’y trouvait, aussi ne fut-il pas longtemps avant qu’elle soit bondée.

Vous pouvez me laisser passer ?”

Ses yeux en croissant de lune attiraient les hommes, mais son ton autoritaire la rendait inapprochable. Au final, les hommes ne purent le supporter davantage et la laissèrent passer. Une fois qu’elle eut quitté cet endroit, elle fit apparaître un clavier holographique, puis elle déclara dans la fenêtre de discussion de la guilde : {Si vous ne me trouver pas le forgeron dans le mois, vous allez tous suivre un entraînement infernal.}

{Ooh ! J’accueille cet entraînement à bras ouverts !}

{Arrête de dire des conneries, Regas ! Si ça s’appelle ‘entraînement infernal’, c’est pour une raison.}

{Capitaine, pour être honnête, il est presque impossible de trouver quelqu’un dans Satisfy avec aussi peu d’indices. Vous savez combien il y a de joueurs dans Satisfy ?}

{C’est impossible.}

{… Oooh… Je suis d’accord.}

Alors que les membres commençaient à se plaindre, la maîtresse de guilde leur dit sérieusement : {Une petite guilde composée d’élites, comme la nôtre, doit être plus puissante que les autres pour montrer précisément sa valeur. Nous avons besoin de ce forgeron pour devenir plus forts, alors trouvez-le s’ils vous plaît.}

{D’accord, je vais m’assurer de le trouver.}

{Hé ! On devrait faire un pari. On mise 100 pièces d’or par personne, et la somme ira à qui le trouvera en premier !}

{Quoi ? Je me ferai 1,600 po si je gagne ? Okay, je vais le trouver !}

Jishuka était vraiment une femme dure comme fer, toujours tenace, aussi était-il extrêmement rare qu’elle ‘demande’ quoi que ce soit d’eux. Par conséquent, les membres de la guilde réalisèrent d’eux-mêmes l’urgence de la situation et devinrent motivés.

Seul Regas se plaignit.

{Je veux m’entraîner, moi…}

{Où es-tu ? ^^}

Jishuka s’est servie d’un émoticon !

Tout me monde pensa en même temps : La Capitaine est en pétard.

Regas est mort.

À ce moment, une notification apparut dans la fenêtre de discussion de guilde.

[Vantner vient de se connecter.]

Vantner avait enfin conquis le top du classement des chevaliers gardiens il y a cinq jours de ça.

{Salut Vantner.}

{Hé, pourquoi as-tu dormir sept heures ? T’es pas un peu trop paresseux ? Tu vas perdre ton classement.}

{J’ai vu un truc intéressant sur internet, et je suis un peu en retard parce que je cherchais des articles au sujet de cet incident. Avez-vous entendu parler d’un coin appelé Winston ?}

{C’est un village au Nord du Royaume Éternel, non ?}

{Aaaah, ce coin-là ? Je m’y suis arrêté en me rendant au village de Bairan. Pourquoi ? Que se passe-t-il ?}

{Un concours de création d’objets s’est déroulé là-bas, et il paraît qu’un des compétiteurs a créé une dague de rang épique en trois heures.}

{Un joueur, pas un NPC hein ?}

{En effet.}

{C’est lui !}

{Le forgeron s’est enfin montré !}

{On t’a, mon salop !}

Les membres de la guilde devinrent tout excités. Il était rare de trouver un forgeron capable de créer un objet de rang épique en trois heures. Même le forgeron n°1 au classement, Panmir, en était incapable.}

Jishuka ordonna : {Que tout le monde se rende à Winston ! Nous y concentrerons nos recherches dorénavant !}

{Oui Capitaine !}

{S’il faut aller à Winston… Ça va me prendre trois jours pour y arriver.}

{Moi ça va me prendre une semaine.}

{… Le dernier à arriver ferait mieux de serrer les fesses. Et Regas, je te tuerai pour de vrai si tu n’arrives pas dans 12 heures ^^}

{C-Capitaine ! Je suis dans la Principauté de Burns là ! Ça va me prendre deux jours à dos de cheval pour arriver à Winston.}

{Ne dépends pas d’un cheval, cours directement jusqu’ici ! Tu devrais pouvoir arriver dans une journée comme ça, non ?}

{O-oooh ! Je peux arriver dans 12 heures ?}

{Je vais te tuer si tu n’es pas là dans 12 heures.}

{Que devrais-je faire ?!}

La guilde Tzedakah commença à se réunir à Winston.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

OG Chapitre 51
OG Chapitre 53

7 Commentaires

  1. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  3. PoloZore

    Merci pour le chapitre =)

    Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. essitamessitam

    merci pour le chapitre
    PS:FREEZ!!!

    Répondre
  6. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  7. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com