OG Chapitre 53

OG Chapitre 52
OG Chapitre 54

Pfiou, la journée fut LONGUE une fois de plus mais voilà votre OG du jour !

Laissez-moi vous dire qu’il y en a qui sont dans le pétrin…

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 53

 

Bordel ! Bordeeeeeeeeeel !”

Katz, le possesseur de la troisième classe épique, était furieux.

Kuwek !

[Vous avez tué le pionnier empoisonné.]
[Vous avez gagné 5 pièces d’or.]
[Vous avez obtenu un vêtement dégoulinant de poison.]
[Vous avez gagné 543,500 points d’expérience.]

Argh… !”

[Vous avez tué le pionnier enfermé.]
[Vous avez gagné 2po.]
[Vous avez obtenu 617,000 points d’expérience.]

Cette saleté !”

Un mois auparavant, Katz était enfin parvenu à la 39e place au Classement Global grâce à sa classe épique, spécialisée dans la chasse des ennemies. Tout allait bien alors, d’autant que comme il n’avait mis qu’un mois à passer de la 53e à la 39e place, il s’imaginait que la place de n°1 qu’il convoitait était à portée de main.

Mais que se passait-il ? Il passait sa journée à chasser si ce n’était lorsqu’il dormait mais malgré tout, il stagnait à la 39e place et n’arrivait pas à monter. Sa grande fierté avait été réduite en morceaux.

C’est de moi qu’on parle, là ! Pourquoi ai-je passé un mois à stagner autour de la 40e place ?”

Il avait déclaré à la télé qu’il allait obtenir la première place au classement parce qu’il avait obtenu une classe épique, alors pourquoi se retrouvait-il dans cette situation ? Le monde entier se payait sa poire en regardant la liste des joueurs classés. Le second fils du conglomérat japonais dominant le marché, ‘Jin’, était à présent considéré comme un vantard.

J’ai beau me creuser la tête, j’arrive pas à comprendre.

Katz ne cessait de réfléchir à la question, même en chassant des monstres.

La puissance et la vitesse d’attaque du Guerrier de Sang sont inégalées ; aucune classe ne peut chasser aussi vite et facilement, alors pourquoi ne monté-je pas dans le classement ? Comment font ces gens pour monter plus  rapidement en niveau que moi ?

Il était actuellement niveau 215. À partir du niveau 210, il fallait bien plus de points d’expérience pour gagner un niveau supplémentaire, au point que cette section soit appelée la ‘section infernale’ par les joueurs classés. Katz, lui, surmontait rapidement ce tronçon pénible en chassant seul, mais sa position au classement ne changeait pas. Ses points d’expérience ne cessaient d’augmenter, mais rien n’y faisait, bien qu’il ait utilisé la puissance de sa famille et soit équipé des objets les plus puissants…

Ça… Ça veut dire que je joue moins bien que les autres !”

Il n’arrivait pas à comprendre.

Je n’ai jamais raté le haut du classement dans n’importe quel jeu jusque là !”

Il avait été complètement écarté de la succession, car, comparé à son frère et sa soeur qui étaient qualifiés de ‘génies’, il avait une intelligence moindre et un caractère défaillant. Cependant, il était bien plus doué qu’eux aux jeux vidéo et il était certain d’être le meilleur joueur au monde.

Mais sa fierté avait été réduite en morceaux.

Je ne peux pas l’accepter… Je ne peux pas l’accepter !”

Dans la vie réelle, Katz était un loser qui ne pouvait pas surmonter le mur que représentaient son frère et sa soeur, aussi ne voulait-il pas en être un dans Satisfy. Par conséquent, il prit une décision.

Je vais déplacer mon terrain de chasse à un endroit où les monstres sont plus puissants encore !

Il se trouvait à ce moment dans un coin plein de monstres niveau 230, où ils apparaissaient par paquets de trois et avec des sorts différents. Même les meilleurs joueurs classés chassaient en groupe, là-bas.

Même Katz dépendait énormément de ses potions pour jouer solo dans les parages, et ce bien qu’il absorbe la vie de ses ennemis à chaque attaque… Et il voulait se rendre à un terrain de chasse de plus haut niveau encore ? Sa classe était peut-être excellente, mais ça allait être très dur. La moindre inattention allait se payer en points d’expérience.

Mais il avait de l’argent.

Je vais m’équiper des meilleures armes et potions.

Son équipement tout entier était de rang unique, mais ça ne lui suffisait pas. Les performances de son armure et de ses gants, en particulier, laissaient à désirer.

[Armure du grand chagrin]
[Rang : unique.]
[Durabilité : 38/310.   Défense : 459   Vitesse de déplacement : -11%.]
[ * Renvoie 10% des dégâts reçus.]
[ * Une fois que sa durabilité descend sous les 100, toutes les stats seront augmentées de 5%.]
[Une armure portée par un ancien chevalier du nom de Daymode lorsqu’il se battait contre Piaro et fut faussement accusé de trahison.]
[Son armure est emplie de son chagrin et de sa rancune.]
[Conditions d’utilisation : niveau 180 et plus, plus de 750 points de force, plus de 600 points d’endurance, maîtrise de l’armure lourde intermédiaire niveau 4 et plus.]
[Poids : 2,300.]

 

[Gantelets de vent noir]
[Rang : unique.]
[Durabilité : 110/170.   Défense : 57   Vitesse d’attaque : +5%.   Précision : +10%.]
[Gantelets utilisés par les Assassins du Vent Noir.]
[Très légers et confortables, ils permettent d’attaquer la cible plus facilement et en toute sécurité.]
[Conditions d’utilisation : niveau 200 et plus, plus de 220 points d’agilité.]
[Poids : 200.]

L’armure avait d’excellentes options, mais elle avait une défense moindre que les autres armures lourdes. De leurs côtés, les gantelets avaient de bonnes performances basiques, mais n’avaient aucune option spéciale. Elles avaient quelque déficience malgré leur rang d’unique.

Katz décida de se déconnecter, puis il visita un site d’échanges d’objet et regarda la liste des armures et des gantelets. Des dizaines de milliers d’objets apparurent sous forme de liste, mais il ne trouva rien de mieux que ce qu’il avait déjà.

… C’est dingue.”

Tout son argent ne lui servait à rien. Il maudit les joueurs forgerons.

Les forgerons se touchent la nouille ou quoi ? Quand seront-ils capables de créer des objets supérieurs à ceux qu’on obtient en chassant ou en faisant des quêtes ? C’est carrément de l’abandon de poste, bordel.”

Il y avait au moins deux milliards de joueurs dans Satisfy, aussi la demande d’objets était astronomique. Cela étant, la croissance des joueurs artisans était relativement lente, et l’offre ne parvenait pas à suivre la demande. Les joueurs de Satisfy espéraient sincèrement qu’un forgeron qualifié finisse par apparaître.

Euphémina avait de la chance d’avoir découvert le forgeron du nom de Grid, et elle lui avait demandé de lui faire un objet. Mais à ce moment précis, la jeune femme n’était pas très jouasse.

 

Frontière, capitale du Comte Steim

Euphémina avait déjà passé une semaine dans cet endroit traversé quotidiennement par des centaines de marchands. Elle rassemblait toutes les informations depuis son point d’ancrage au marché, et elle surveillait également les sites d’échange et de ventes aux enchères toutes les heures.

Malgré tout, elle ne parvenait pas à trouver une méthode de production d’orbe. En fait, elles semblaient avoir toutes disparu. En temps normal, la jeune femme se fichait de savoir comment faire des objets, mais elle réalisait à présent à quel point c’était difficile. Les méthodes de production d’objets avec des conditions d’utilisation de haut niveau étaient aussi rares à trouver qu’il était rare de voir une étoile filante.

Ooooh… Au final, tous mes efforts ont été vains. L’artisanat est-il vraiment si difficile… ?”

La demoiselle avait fouillé toutes les villes majeures du Royaume Éternel ce mois dernier, mais en vain. Elle avait envie de pleurer. Après avoir gagné les 6,500 pièces d’or du concours de production et de la quête de Lapin, elle s’était imaginé pouvoir trouver facilement une méthode de production ! Mais la réalité était cependant cruelle.

C’est agaçant, mais…

Tout à coup, son expression se raidit ; sa stat de perspicacité anormalement élevée avait détecté le regard d’une personne. Ça faisait maintenant deux jours qu’elle sentait ces regards ; des inconnus s’étaient mis à la surveiller de façon systématique.

Qui est-ce ?

Euphémina était une joueuse classée discrète qui avait renoncé à de nombreux avantages en cachant son nom sur le classement global. Elle opérait prudemment sous de nombreux pseudonymes, aussi était-il peu probable que quelqu’un puisse retrouver sa piste. C’était même la première fois qu’elle était surveillée.

C’est déplaisant…”

Qui ? Pourquoi ? Comment ?

La jeune femme entra dans une allée isolée, puis elle s’adressa au vide alentour : “Sors de là. Je sais que tu es ici.”

***

Sors de là. Je sais que tu es ici.”

… !!”

Faker sentit son coeur sombrer dans sa poitrine en entendant les mots de sa cible.

Elle n’a pas percé ma furtivité à jour, quand même ?

Non, c’était impossible. Faker était un génie qui avait atteint la position de n°1 au classement des assassins seulement huit mois après avoir commencé le jeu. Même le Démon à la Vieille Épée, qui occupait cette position depuis le lancement de Satisfy, s’inclina devant son talent.

Un forgeron ne peut pas percer ma furtivité à jour.

L’assassin s’en convainquit et parla dans le salon de discussion de la guilde.

{Ça n’a aucun sens qu’elle s’adresse à moi. Elle doit vous avoir repéré.}

Ses camarades lui renvoyèrent la balle.

{Ne me fais pas rire ! Nous maintenant une distance de sécurité ! Elle ne peut pas nous avoir remarqués !}

{Hé ho, c’est dans ta direction qu’elle regarde.}

{ㅋㅋㅋㅋㅋㅋㅋ L’assassin n°1 s’est fait griller par une pauvre forgeronne.}

{Pourquoi l’as-tu collée d’aussi près… ? Tu es trop fier de ta position…}

Faker et les membres de son groupe faisaient tous partie de la guilde Tzedakah.

Tout avait commencé il y a un mois de ça.

La guilde Tzedakah avait appris qu’un concours de production d’objets avait eu lieu à Winston, et ses membres s’y étaient vite rendus. Ils ont ensuite rassemblé des informations à propos du forgeron qui avait produit une dague de rang épique. Ils n’eurent aucun mal à y parvenir, car de nombreux spectateurs avaient assisté au match.

Le forgeron en question était une femme dénommée Erina ; elle faisait 1m60, on estimait qu’elle avait entre 17 et 19 ans, elle avait des cheveux dorés qui descendaient jusqu’à sa taille et elle était d’une beauté inoubliable.

La guilde fit un portrait de la jeune femme basé selon les témoignages des spectateurs, puis ils se séparèrent pour la retrouver. Et il y a deux jours de ça, Fake parvint à la retrouver à Frontière.

Jishuka, en entendant son rapport, lui ordonna : {Je vais la rencontrer en personne, alors surveille-la d’ici à ce que j’arrive à Frontière.}

Et là, la surveillance de l’assassin était sur le point d’être découverte par Erina.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

OG Chapitre 52
OG Chapitre 54

7 Commentaires

  1. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre.
    Ça sent le quiproquo.

    Répondre
  3. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Je me disais bien que c’était pas possible qu’il ai un coup de bol aussi gros ! XD

    Répondre
  4. ptitkudo

    Merci pour le chapitre, clair, ça sent le quiproquo ^^, vivement la suite !!

    PS : le bleu foncé pour nommer les équipements n’est pas très lisible, je conseille une couleur plus clair pour le contraste avec le fond noir.

    Répondre
  5. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  7. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com