LDO : Chapitre 31

LDO : Chapitre 30
LDO : Chapitre 32

Chapitre 31     La rune la plus pratique

 

 

– Pourquoi allons-nous dans cette direction ? D’après ce que je sais, il n’y a rien par là. C’est une zone montagneuse stérile.

Nous marchions depuis quelques heures déjà et allions bientôt arriver.

Dai Lin avait retenu les cartes qu’elle avait lues et était formelle : il n’existait rien dans cette chaîne de montagnes. Même l’herbe n’y poussait pas. Ceci dit, je savais qu’il y avait en cet endroit une rune qui me permettrait peut-être de récupérer l’œuf de Phoenix. Je voulais absolument ce familier, et s’il fallait que je récupère une rune au passage, je n’allais certainement pas refuser ce cadeau.

– Ne t’en fais pas. Je sais ce que je fais. Nous allons trouver la rune que je cherche dans cette chaîne de montagnes.

– Ah ? Toutes les cartes que j’ai pu lire étaient formelles : il n’y a rien dans ces contrée désertes. Pas le moindre monstre, pas la moindre plante.

Elle me montrait du doigt les premiers pics qui apparaissaient devant nous.

Erreur. Je sens une présence vivante dans ces montagnes. Ses informations sont erronées.

En effet. Je la ressens aussi.

Hah ! Facile de répéter ce que les autres disent !

Ah, mais tu as simplement parlé plus vite que moi ! Aie un peu de respect pour celui qui vivait ici avant toi !

Ah… Les humains… Continuez, continuez. J’aime vous regarder vous chamailler, vous êtes très divertissants.

Toi ! Reste à ta place ou je te révoque et je te renvoie dans ton monde !

Pfff… Tu crois pouvoir ? Essaye donc.

M’en crois-tu incapable ?! Alors regarde bien !

Ils n’avaient pas fini, ceux-là ? Décidément, aucun des trois ne parvenait à s’entendre avec les deux autres. Ils ne se haïssaient pas, mais… ils cherchaient à se montrer dominateurs. Tous autant qu’ils étaient.

Et moi, je devais subir ça, obligé d’entendre leurs jérémiades à longueur de journée.

Arh ! Je n’ai pas assez de puissance dans ce corps !

Ha ha ha ! Dis m’en plus ! Je sais que tu ne peux pas me révoquer, je ne possède plus de support ! Je fais partie du qi d’Osumba, désormais ! Il est le seul à avoir un quelconque contrôle sur moi. Retiens bien ça.

On verra ça quand je serai à nouveau plus puissant… et vivant.

Ouais, ouais. On verra. Ha ha… Entre temps, tu m’as quand même invoqué afin d’aider Osumba à devenir puissant. Cesse de te contredire ! J’ai déjà accepté de l’aider !

– Au fait, Osumba, tu sais où chercher exactement ?

Dai Lin me sortit de mon calvaire en m’adressant une question au bon moment.

– Oui. J’ai les coordonnées exactes. Par contre, tu as dit qu’il n’y a pas de vie dans ces montagnes ? Je crois que tu te trompes.

– Que je me… Non, je ne pense pas, les cartes que j’ai pu étudier sont claires à ce sujet. Il n’y a pas la moindre pousse d’herbe, donc pas d’herbivores, donc pas de carnivores. Rien de rien.

– …Eh bien, nous verrons ça sur place, mais…

Après trente minutes de plus, nous étions entourés par la roche orange et stérile. De toutes parts, comme une désert rocailleux et montagneux.

– C’est vraiment triste, comme paysage… Et dire que tout autour, il n’y a que verdure et vie…

Dai Lin était morose. Elle n’aimait pas cet endroit ; et moi non plus. Outre le fait qu’il n’y avait aucune vie en ces lieux et que les deux vieux se trompaient sans doute – elle avait raison, pas de plantes signifiait pas de vie animale – je sentais également un étrange malaise à mesure que nous avancions.

Soudain, alors que je m’apprêtais à lui raconter une blague pour passer le temps et la divertir, j’entrevis un mouvement du coin de l’œil. Tournant rapidement la tête de côté, je vis se lever des pierres qui ne se distinguaient des autres pierres et du sol que parce qu’elle se levaient lentement, comme poussées par une source d’eau souterraine.

– Il… Il y a de l’eau ici ?

Je m’étonnais. Il y avait une source d’eau souterraine et pas de plantes ? C’était décidément très étrange !

Dai Lin remarqua également l’étrange phénomène et m’arrêta de la main tandis que j’allais m’en approcher pour vérifier de quoi il s’agissait.

– Attends ! Quelque chose ne va pas ! Ce n’est pas de l’eau !

Effectivement, le tas de gros cailloux s’élevait encore et au fur et à mesure qu’il prenait une forme humanoïde, on pouvait distinguer qu’il n’y avait que le sol dessous.

Au milieu de l’endroit où s’était formée la tête, deux yeux sombres s’ouvrirent. Des yeux sans orbites, rien que des crevasses dans la pierre, mais qui se mirent à cligner de la même façon que j’aurais pu le faire. Je pris peur l’espace de deux secondes avant d’entendre Dai Lin réagir.

– Un Golem ! C’est un Golem ! Merde !! Je croyais que rien ne vivait ici par manque de végétation, mais les Golems mangent de la pierre !

– Un Golem ?

Je n’avais presque jamais rien lu sur ce qu’on appelait un Golem. Mais il s’agissait vraisemblablement d’une forme de vie, si j’en croyais ce que sous-entendait mon amie, qui se nourrissait de pierres. Me tournant rapidement vers elle, je compris au ton de sa voix et à son visage livide que ce ne devait pas être un gentil Golem.

De la même manière, elle se tourna vers moi et voyant que je ne comprenais pas de quoi il s’agissait, elle m’expliqua dans l’urgence :

– C’est un monstre très territorial ! Il ne se supportent même pas entre eux et lorsque deux Golems se rencontrent, ils se frappent jusqu’à ce que l’un d’eux s’écroule ! On dit que ça peut durer des semaines !

La créature termina de s’élever lentement et nous toisa du haut de ses trois mètres. Elle était vraiment immense ! Et contrairement aux autres monstres, celui-là n’avait pas l’air d’avoir peur de moi !

Osumba, c’est un Golem !

– Sans blague ?! C’est maintenant que tu te réveilles ! Tu aurais pu le détecter bien plus tôt !

Ah, désolé… J’étais occupé avec Zhou Xuefang et Waad…

– Encore en train de vous engueuler, oui, je sais ! Tu crois que je ne vous entends pas !

Le Golem, quant à lui, n’attendit pas.

Ma tenue de cuir et de tissu se mit à luire d’une clarté rougeâtre, je ne compris pas immédiatement pourquoi. Au début, c’était faible, mais plus le poing du Golem se levait au-dessus de ma tête, plus la lumière était intense.

Suivant le premier poing, il leva le deuxième vers le ciel pour les rassembler et tandis que de la poussière et des gravats en tombaient, Dai Lin m’attrapa par le col et me tira en arrière. Nous bondîmes à plusieurs mètres de là, juste avant l’impact colossal. J’eus l’impression que toute la montagne avait tremblé et il ne restait du sol qu’un énorme cratère à l’endroit où le Golem l’avait frappé – là où nous nous trouvions deux secondes plus tôt.

Ma tenue cessa de luire à ce moment.

– Il faut s’enfuir !

Dai Lin était encore plus paniquée que moi. Elle était aussi livide que sa couleur le lui permettait et voulut m’entraîner en arrière pour s’enfuir avec moi.

– Un Golem est lent ! Nous pouvons courir, il ne nous rattrapera pas !

– Mais… Pourquoi fuir ?!

Je ne comprenais pas. Ne pouvais-je pas simplement envoyer le Golem bouler quelque part dans le temps ?

– Tu… Tu ne penses pas à ce que je pense, tout de même ?! Les Golem de roche sont des créatures anciennes et puissantes ! On ne sait pas exactement mais elles semblent être au sommet du qi terrestre, à cause de leur affinité naturelle, parce qu’elles sont composées de pierres !

Je levai la tête et le vis approcher, d’un pas lent et décidé, pas du tout apeuré par moi ; même la chimère avait réfléchi à deux fois lorsque nous nous étions fait face. Mais j’avais plus d’un atout dans ma manche. Je pouvais voir que ses mouvements étaient plutôt lents, et même si Dai Lin sous-entendait que le Golem ne serait peut-être pas affecté par mon qi temporel – et je n’en comprenais pas la raison – je pourrais au moins esquiver ses attaques assez facilement.

– Pourquoi ne pourrais-je pas l’affronter ? Je ne te comprends vraiment pas. Il est lent…

Elle me tira encore un peu plus en arrière, insistant sur le besoin urgent de fuir.

– Un Golem de pierre est un amas de roches solides et renforcées par un qi terrestre au summum de la puissance qu’il peut dégager. Même les plus puissantes des techniques ne parviennent pas à érafler son armure naturelle ! Je crois même que ton qi temporel se fera repousser par son armure renforcée !

– Oh… Je vois.

Nous bondîmes une fois de plus en arrière pour esquiver un deuxième énorme coup de poing qui modela lui aussi le paysage et j’entrepris tout de même de tenter ma chance. Après tout, le qi temporel pouvait-il vraiment être arrêté ?

Le Bagua du Taiji se dessina autour de moi, sur le sol. Les piliers s’élevèrent et je lançai immédiatement une salve de qi via la rune Qos en direction du Golem.

– Disparais !

Je n’étais pas obligé de hurler mais j’avais alors une certaine classe, aussi ne pus-je pas m’en empêcher. Dai Lin me regarda d’un air circonspect avant de secouer la tête dans l’urgence et de me tirer de côté juste avant que le Golem n’écrase ma position précédente à l’aide de son énorme pied droit.

Bon sang, rien que ce pied était presque aussi gros que moi !

– Osumba ! Arrête tes bêtises ! Ne sois pas entêté et fuyons ! Pour vaincre un Golem de pierre, il faut au moins quatre ou cinq guerriers au stade de la fondation des voies ou de l’âme ! Et quand bien même, ils y joueraient leur vie !

Effectivement, le qi temporel avait été repoussé par une barrière de qi à la surface des roches du Golem avant de me revenir en intégralité. Il avait simplement rebondi, incapable de passer une défense

Par contre, j’avais constaté qu’à chaque fois que j’étais sur le point de subit une attaque, mon vêtement émettait cette lueur rouge. Plus le danger était imminent, plus la lumière était puissante ! C’était un vrai trésor, mais ce n’était vraiment pas la bonne situation pour le découvrir !

J’avais cependant autre chose en tête. Si la roche composant le Golem était trop solide pour être même percée du qi temporel, alors j’avais là autre chose à tester, et le moment était idéal.

J’activais à nouveau le Bagua du Taiji grâce au qi des ténèbres. Cette fois-ci, ce fut au tour du pilier du Feu bâti à l’aide de la rune Sir de déployer sa puissance. S’il y avait une armure impénétrable, alors j’avais l’arme idéale !

Ma tunique ne brillait pas malgré la proximité du Golem. J’étais alors plutôt certain de ne pas courir de danger immédiat ; mais il lui faudrait encore deux pas pour à nouveau tenter de nous fracasser en même temps que le sol. Alors je m’empressai de donner tout ce que j’avais, et du pilier du Feu sur lequel était gravé la rune Sir partit une espèce de projectile noir comme la nuit en forme de cylindre allongé dont la pointe tournoyait et frappa le monstre de plein fouet.

Je sentis effectivement qu’il n’avait rencontré aucune résistance, comme s’il se trouvait sur un autre plan d’existence ; comme s’il était trop puissant pour être arrêté par quoi que ce fut.

Le Golem ne s’arrêta pas et transpercé par une grande lance noire de part en part, il se rua sur moi, les deux poings à nouveaux levés bien haut. Ma tenue s’illumina d’un rouge vif et je n’eux que le temps de bondir en arrière au dernier moment.

– Merde, il est enragé ? Pourquoi sa vitesse a augmenté ? Il était tellement lent !

– Tu… Tu as réussi à le blesser ?! C’est incroyable ! Tu n’as pourtant pas le niveau !

Osumba, tu peux le vaincre. Plus tu le blesseras et plus il deviendra enragé ; mais les runes ont le pouvoir de transcender les niveaux et de ne pas se limiter à de si petites différences. Blesse-le encore deux fois de la sorte et tu auras créé une brèche suffisante pour y insérer ton attaque temporelle.

Allez, tu peux le faire ! De toute façon, maintenant, il est trop rapide pour que tu songes à fuir !

Besoin d’aide ?

Soudain, Waad me proposa de l’aide, juste comme ça. Si ça me parut ridicule au premier abord, je me souvins rapidement qu’il était tout de même un démon, une créature d’un autre plan. Il devait posséder une puissance sans pareille, et peut-être était-il capable d’achever ce Golem en un coup ?!

Ma tunique se mit à briller à nouveau tandis que le Golem chargeait. J’invoquai ma lance de foudre, qui se matérialisa dans ma main avant d’ouvrir les yeux. Suivant la volonté de Waas le démon, elle s’envola et se mit à tournoyer dans les airs autour du monstre de pierre. Il se mit à le frapper encore et encore, déchargeant des éclairs à chaque impact. Mais il ne parvint pas à le blesser réellement.

– Haaa ! Cette lance est vraiment trop faible ! Elle a été créée à l’aide de si peu de qi ! Osumba ! Je suis désolé ! Je ne peux rien lui faire ! …À l’avenir, il va falloir que tu songes à invoquer d’autres armes de qi !

D’autres armes de qi ? Hah, ce n’était pas le moment de penser à ça, le Golem frappait !

Je n’avais plus le temps d’esquiver ! Son énorme poing s’abattait vers ma tête tandis que ma lance disparaissait pour me revenir. Je n’eus plus le choix et après avoir déployé le Bagua du Taiji le plus rapidement possible, je balançai une longue pointe de ténèbres grâce à la rune Sir, en direction de la main de pierre qui m’arrivait dessus à toute vitesse.

Elle s’y empala comme si elle n’était faite que de mousse et sa course fut stoppée à quelques centimètres de mon crâne.

– Ouaaaaaah !

Paniqué par les tremblements de son bras alors qu’il essayait de se dégager, je reculai vivement pour me retrouver à nouveau hors de portée d’un nouvel assaut direct. Il ne pouvait plus bouger de là où il se trouvait. Une grande lance noire lui transperçait une pierre pectorale et une autre montait vers le ciel, empalant son poing de part en part.

Il grinçait et grognait d’un son qui me faisait penser à de la pierre qui s’effritait tout en se mettant à frapper la lance qui retenait sa main à l’aide de ses pieds et de son autre main. Il cherchait à la briser ! Et en effet, si des craquelures apparurent sur son corps en divers endroits, d’autres étaient déjà visible sur mon propre projectile noir.

C’est le moment, Osumba ! Porte-lui encore un coup, puis le coup de grâce !

Sans y réfléchir, j’obéis.

Rapidement, une troisième pointe noire lui traversa le ventre, terminant sa course dans le sol, immobilisant le monstre encore un peu plus.

Dai Lin s’était sauvée à plusieurs dizaines de mètres de là, abandonnant même l’idée de me convaincre et me croyant sans doute déjà complètement fou. Mais je savais ce que je faisais ! J’avais de bons conseils, après tout.

Maintenant ! La rune Qos, le temps !

Sans avoir le temps de penser à ce que je faisais, je fis bouger mon corps. C’était devenu presque instinctif. Le qi temporel jaillit à nouveau en une brume bleutée, électrisante et scintillante qui s’infiltra dans toutes les fissures sur le corps du Golem. Il ne put absolument rien faire contre mon attaque.

Elle n’était pas parfaite et il n’était pas encore complètement hors d’état de nuire, et mon attaque ne parvint pas à le téléporter dans le temps en totalité.

L’effet fut surprenant. Les pierres les plus craquelées et fragilisées par mes précédentes attaques disparurent instantanément tandis que celles les plus intactes se désolidarisèrent et tombèrent au sol, inertes. Je pouvais cependant sentir la présence d’un puissant qi dans ces pierres mortes et j’eus immédiatement le réflexe de reculer de deux pas avant de me rendre compte qu’elles ne bougeaient réellement plus.

– Je… J’ai réussi ?

Oui. Par chance, tu avais touché son noyau, qui devait se trouver dans son ventre, ce qui t’a permis de le faire disparaître. Sans noyau, il n’est plus rien. Il est mort. Ces pierres… Je leur attribuerais volontiers une valeur phénoménale. Demande donc à ton amie si elle sait quelque chose à leur propos. Elle avait l’air de connaître les Golems, il y a un instant.

Il avait raison ! Si les Golems étaient si compliqués à tuer, alors leurs résidus devaient être hors de prix. Et j’en avais bien plusieurs centaines de kilogrammes sous le nez.

– Oui, je vais lui demander, mais comment vais-je transporter tout ça ?!

Ah, pour ça, il faut que la rune que je sens proche de nous te le permette. Si mon estimation est correcte, alors ce sera l’une des runes les plus utiles que tu trouveras en ce monde.

– Proche ?

Je ne sentais pas de rune pro…

– Oh !

La sensation avait été perturbée et oblitérée par la puissance qui se dégageait des pierres du Golem, mais en plissant les yeux, j’aperçus cette lueur familière sur l’une de ces pierres.

– La rune était dans le Golem ?! Il s’était servi d’une pierre comportant une rune pour créer son corps !

Sans attendre, je m’empressai de poser la main sur l’objet de ma présence en ces lieux.

 

***

 

– La rune Mim… Une rune du vent. Je vois…

Toutes les informations étaient entrées dans ma tête en même temps que la rune s’était gravée sur le pilier du vent qu’elle venait de bâtir dans mon dantian.

Alors ? C’est bien ça ?

– Attends. Je crois comprendre.

Il fallait que je teste cette rune à l’aide de mes trois affinités. Si c’était vraiment ce que je croyais, alors… alors… alors j’étais une espèce de dieu, désormais.

J’activai le Bagua du Taiji et activai la rune Mim à l’aide du qi des ténèbres. Une ouverture apparut, un vortex dans les airs. En y balançant l’une de ces roches, la plus petite, je la sentis se désintégrer et le qi qui la composait pénétra mon dantian.

C’est bien ça ?

– Oui. C’est un portail direct vers mon dantian. Je peux dissoudre une certaine quantité de qi tous les jours. Ainsi, je peux simplement y balancer les pierres spirituelles, plus besoin de les raffiner et de perdre mon temps à cultiver !

Osumba… Ne perds pas le nord. Cultiver est essentiel pour renforcer ton corps. Sans quoi un excès de qi te tuera.

– Oh… J’avais presque oublié… Zut !

Je tentai la même manœuvre à l’aide du qi du magma. Le résultat fut le même. Peu importait l’affinité, j’ouvrais un vortex qui me permettait de désintégrer des objets et de voler leur qi pour me l’approprier.

– Je ne peux pas vous faire sortir, par contre. Je peux dire que ce vortex est destructeur. Si vous essayez de le traverser, dans un sens ou dans l’autre, vous serez annihilés. Je vous préviens, tous les trois.

Mais avant de leur laisser le temps de répondre, il fallait que je teste le point le plus important. Si ce que j’avais en tête était exact, alors…

Les yeux brillants de désir et d’anticipation, j’activai la rune Mim à l’aide du qi temporel.

Un vortex bleuté crépitant se matérialisa devant moi, et je me dépêchai d’y jeter une autre petite pierre. Elle disparut instantanément.

Hm ? La pierre n’est pas entrée dans ton dantian. Pas plus que son qi. Où est-elle ?

– Pas où… Quand.

Quand ? Ah ! Ce vortex te permet également de balancer des objets dans le temps ?

– Il me permet bien plus que ça.

Je souris en coin. L’activant une nouvelle fois, je n’hésitai pas à y plonger la main.

…Att… !

Ceci dit, je ne craignais pas de la voir se désintégrer. Je savais. La rune Mim m’avait appris ce qu’elle pouvait faire.

Je ressortis la main du vortex, et en écartant les doigts, je pus voir que dans la paume de celle-ci se trouvait la pierre que je venais d’y jeter.

– Et voilà. Un système de stockage temporel. Que dites-vous d’un sac au contenu infini qui se trouve quelque part dans le temps ?

C’est ce que je pensais ! Grâce à ça, Osumba, tu vas pouvoir rechercher l’œuf que tu as fait disparaître dans le temps !

Souriant toujours, je m’assis par terre en tailleur et me mis à tester l’étendue des possibilités de ce nouveau pouvoir insensé.

 


 

Et nous sommes partis pour une nouvelle sélection.

Maintenant qu’ils en sont arrivés là, que vont donc faire nos amis ? Les possibilités sont nombreuses, ils ont des tas de choses sur le feu, après tout.

D’ailleurs, je ne vous demande pas uniquement leur choix. Il se peut qu’il arrive des choses imprévues également.

Surprenez-moi !

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

LDO : Chapitre 30
LDO : Chapitre 32

19 Commentaires

  1. Storm

    Il va tenter de rentrer à l’intérieur de son sac temporel, sauf que l’ouverture se refemera derrière lui…

    Répondre
  2. yannick345yannick345

    Quand il rouvrira un vortex avec le QI temporel, et attrape l’oeuf, malencontreusement une jeune fille vas suivre, et seras obligé de le suivre, ignorant où elle est. (Genre une fillette du futur).

    Répondre
    1. SebOSebO

      Avec 3 gars dans son dantian, et Dae Lin, ca fait déjà une belle troupe, non ? Et puis il peut attraper ce qu’il y a stocké, ou manipulé avec du qi temporel. Donc je ne vois pas comment la fille pourrait arriver dans son espace temporel à lui, s’il ne l’a pas “manipulé” préalablement.

      Répondre
  3. Hastin

    Il trouve l’œuf. Mais… le temps s’est écoulé différemment pour lui, et c’est déjà un cadavre, il est mort de vieillesse. Mouhahaha

    Répondre
  4. SebOSebO

    Il va retrouver l oeuf, mais le soldat de magma aussi (et comprendre qu’il peut donc stocker des formes de vies sans les tuer, comme Dae Lin si elle est en danger par exemple).

    Peut-être pourrait-il ressortir les objets ou les personnes avec l’âge qu’il souhaite : restauration des objets (l’objet revient à sa puissance max, faire ressortir Dae Lin avec son âge 1 jour avant d’être transformée en noir). Et donc possibilité de se soigner, avec certaines limites pour ne pas tomber dans l’immortalité.

    Aussi pourrait-il extraire un peu de ce qi temporel dans ce vortex pour l’assimiler dans son dantian. Une source infinie de ce qi lui permettrait de refermer chaque porte après ouverture, et de devenir encore plus puissant. De plus, comme il utilise ce ki de temps en temps, il sera à sec un jour, il faut trouver une source d’approvisionnement.

    Enfin, il pourrait y stocker un des deux anciens s’ils continuaient à être trop chiants :p

    Et surtout : merci Raka!!!!!

    Répondre
  5. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre

    Je propose qu’il aille à la fosse aux bêtes où toutes les bêtes seraient aussi puissantes que le golem et le boss de fin ce serait un parent de Zombicorne (ou Zombicorne elle-même) qui a développé une intelligence et la parole grâce à son haut niveau de cultivation.

    Répondre
  6. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Sa nouvelle capacité est en fait une chambre de l’espace et du temps qui lui permet de cultiver plus vite sans vieillir.

    Répondre
  8. crazycatcrazycat

    Il va absorber les pierres du golem, et pourra invoquer son golem grâce au démon des objet, ou en développant le QI de la terre.

    Répondre
    1. crazycatcrazycat

      PS : Merci pour tout les chapitres que je viens de lire.
      PS 2 : Ou est passé Pio ?

      Répondre
      1. RakaRaka (Auteur de l'article)

        Enfin quelqun qui se pose la question.
        A priori il est resté près du camp des bandits.

        Répondre
        1. ALEXISEMPREUR

          Il va revenir ?

          Répondre
  9. varas

    super idée cette rune et merci pour ce chapitre
    pour la suite je pense qu’il y a pas mal de chose à faire dans ce monde, entre trouver des runes (avec son vieux c’est encore plus simple) et trouver ce qui ce passe dans ce monde
    après on peut avoir le mal qui “ronge” ce monde qui casse la barrière et combat la ligue
    bon rien de bien original dans mes idées mais bon 🙂

    Répondre
    1. varas

      après j’ai une question que ce passe t’il si Osumba ressuscite quelqu’un avec son qi temporel ?

      Répondre
      1. RakaRaka (Auteur de l'article)

        Bonne question hein ?

        Répondre
  10. sidsquall

    Merci pour ce chapitre, j’aimerais savoir ou est Pio le cousin de Dai Lin ?

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      On n’en a plus entendu parler depuis leur fuite du camp des bandits.
      Je les soupçonne de l’avoir “oublié”.

      Répondre
  11. wolverine

    bjr et merci pour ton dur labeur
    pour la suite je voit bien notre jeune héros continué a chassé les golem pour son entrainement et drop des matériaux qui lui serviront plus tard.
    puis il ira cherché son œuf et le passage sera obstrué car le temple se sera effondré résigné zou xuefang le guidera vers une autre rune et un autre temple pour récupéré d’autre chose qu’il aura laissé a son futur successeur

    Répondre
  12. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com