MWLU : Chapitre 148

MWLU : Chapitre 147
MWLU : Chapitre 149
〈 148. Un Héros, un Orque, un humain (3) 〉

 

« …Eh ? Qu’est-ce que tu veux dire ? Quel concours ? »

– Nominalement, c’est une exhibition destinée à définir qui a le plus contribué à la société, monsieur, mais elle est structurée comme un concours. Le gouvernement vient d’en faire la requête. Apparemment, ils souhaitent réconforter les citoyens pendant cette période de crise.

Kim Sae-Jin avait trouvé une excuse pour quitter le village en prétendant être incapable de rester en place. Kim Yu-Rin l’ennuya en lui rappelant qu’ils devaient installer plusieurs pièges prochainement, mais puisqu’il lui avait dit qu’il ne partait qu’une petite heure, elle n’eut pas d’autre choix que de le laisser partir.

« Bien, si les intentions sont bonnes, je ne refuserai pas mais… Mais comment un concours pareil peut-il aider à réconforter les masses ? »

Il avait trouvé un endroit dans la forêt, exempt de toute présence, se transforma en humain et la toute première chose qu’il fit fut d’appeler Yu Sae-Jung très brièvement – une cinquantaine de minutes ; actuellement, la personne à l’autre bout du fil était Jo Hahn-Sung qui avait des affaires à gérer avec Kim Sae-Jin.

Et le sujet principal était l’organisation par le Monstre de la soi-disant exhibition pour la contribution à la société dans son ensemble.

Sous le nom d’exhibition, le but principal de ce concours était d’observer de plus près les personnes au sein des cinq grandes catégories – magie, chevalerie, art, alchimie et société – et en admettant que certains d’entre eux avaient contribué au bon fonctionnement de la société, leur permettre de trouver une place dans la Guilde. Si les cinq catégories s’avéraient être de trop, magie et chevalerie étaient suffisantes.

– Je pensais comme vous au début, mais après y avoir réfléchi, je trouve ça plausible. Pendant ces temps de trouble, ce concours peut posséder le potentiel nécessaire pour devenir une chose pour laquelle les citoyens, même si ce n’est qu’un tout petit peu, peuvent se passionner.

« Bien. Si c’est ainsi, alors ce sera merveilleux. Mais est-ce qu’ils vont réellement prêter une telle attention à ce concours ? »

Non. C’était absolument certain qu’ils allaient le faire. Tout d’abord, le truc allait être totalement télévisé.

Ceci dit, dire qu’ils allaient consoler les masses dépressives en cherchant simplement un nouveau membre pour la Guilde le rendait quelque peu hésitant.

– Oui, bien sûr. Pas uniquement le pays, mais je suis sûr que le monde entier va nous regarder, monsieur. Lorsque nous avons recruté le directeur Yi Yu-Jin, une base de fans s’est rapidement formée autour de tous ces soi-disant favoris et ils ont commencé à argumenter et se battre les uns contre les autres, vous savez. Et comme nous allons officiellement annoncer les candidats, je pense que l’effet sera encore plus important cette fois.

« …Vraiment ? Mais quand même, ne serait-ce pas ennuyeux si ça devient un succès un peu trop important ? J’ai peur que nous ne devions recevoir des critiques… Par exemple pour avoir fait baisser la vigilance du public. »

– Le climat est certainement au plus bas, mais je crois qu’avoir trop peur est encore pire, monsieur. Même le gouvernement pense de la sorte et plutôt que ce souci de vigilance, il est plus pertinent de faire diminuer la peur du public.

Kim Sae-Jin secoua la tête.

« Mais… En hébergeant simplement un concours comme celui-ci, la peur des gens va diminuer ? »

 

– Si nous choisissons quelques nouveaux candidats en tant que membres de Guilde, nous serons à même de dire au monde entier qu’il y a encore de nombreux talents inconnus et de Chevaliers ardus à la tâche dans notre pays, suffisamment bons pour entrer dans le Monstre. Ce devrait être largement assez, monsieur.

« Aha. Hmm… Dans ce cas, très bien, fonce. »

– Oui, monsieur. Tout de suite.

Raccrochant sur ces mots, Sae-Jin spiritualisa le téléphone à l’intérieur de son corps.

Et si l’on devait ajouter quelque chose d’accessoire à cette action, la spiritualisation de l’appareil avait accordé une capacité particulière à la personne qui venait de le faire. Les mots affichés sur la fenêtre d’informations étaient tels :

[Un smartphone a été absorbé via spiritualisation. En utilisant les yeux de l’hôte, des photos et vidéos peuvent être enregistrées.]

Même si ç’avait l’air plutôt marrant et potentiellement intéressant, il n’y avait pas vraiment d’utilité à ce fait.

 

***

 

« Tu as dix minutes de retard. »

Kim Yu-Rin boudait ouvertement comme si ses lèvres braquées vers l’avant cherchaient à percer Sae-Jin de part en part. Il se gratta l’arrière de la tête et lui présenta une excuse qui n’en était pas vraiment une.

« Je peux aussi être en retard. »

« Hmm… Bien. Commençons. Les pièges. »

Heureusement, elle ne se plaignit pas outre mesure. Kim Yu-Rin attrapa simplement le poignet de l’Orque et le traîna vers la zone dans laquelle les pièges allaient être installés. Oui, oui, elle le tenait par le poignet. Bien que ce léger contact peau contre peau n’était vraiment pas grand-chose, celle qui avait pris l’initiative étant qui elle était, Sae-Jin s’en trouva légèrement gêné.

« Oii. Ton plan, il va fonctionner ? »

Ainsi posa-t-il une question parfaitement inutile de façon délibérée afin de parvenir à récupérer sa main en la sortant de la douce étreinte de la jeune femme. Cependant, elle le tenait fermement et il n’y parvint pas ; il n’osa pas forcer et ne put pas se libérer.

« Oui. Tu n’as pas à t’inquiéter. Les chances de victoire sont plus grandes que les chances de défaites, en réalité. Et comme des fantassins combattent des fantassins pendant que les dirigeants combattent les dirigeants, les pertes devraient être minimes. »

Le contenu du plan de Kim Yu-Rin la rendait fière et confiante au point d’afficher un large sourire.

Selon le radar de détection de TM, l’armée d’Ogres était probablement formée d’une soixantaine d’individus qui avançaient en colonnes de dix.

L’Ogre à trois tête était accompagné par quatre Ogres à deux têtes qui avaient le rôle de gardes royaux, montrant supposément la majesté du commandant au milieu.

Cela dit, les Ogres étaient connus pour leur intelligence assez limitée. C’est pourquoi Kim Yu-Rin avait décidé de partir sur la tactique la plus simple qui soit – les pièges et les embuscades.

Même si un Ogre à deux têtes ne tomberait pas dans un piège évident parce qu’il était plus malin que la créature de base, un Ogre restait un Ogre au bout du compte. Donnez-lui une bonne leçon et infligez-lui plus de douleur qu’il ne pouvait en supporter et la rage qui en résulterait briderait immédiatement toute forme d’intelligence qui pourrait encore exister. À ce moment, un Ogre suivrait la carotte en redemandant encore une fois à se faire avoir.

« Pas d’autres choses à faire à part ça ? »

« Non. Nous allons uniquement construire des pièges aujourd’hui, puis nous rentrerons. »

Vingt minutes de marche plus tard, Kim Yu-Rin et l’armée d’Orques arrivèrent près d’une rivière.

La création de fosses au fond desquelles des piques furent installées fut effectuée en un tournemain. Comme on pouvait d’ailleurs s’attendre de la force manuelle des Orques qui étonnait même les chercheurs.

« C’est terminé ! »

L’étape finale, couvrir les fosses à l’aide d’herbes, fut rapide également. Kim Yu-Rin déclara nonchalamment la fin des travaux en essuyant la sueur de son front.

Satisfaction et contentement étaient évidents sur son visage mais Sae-Jin était un peu différent. Quoi qu’il arrive, l’endroit gueulait « il y a un piège ici ! », et il ne pouvait pas arrêter de stresser.

« …C’est très amateur. »

« Et ça ira. À cause de leurs énormes corps, les Ogres ne font pas attention à ce qui se trouvent sous leurs pieds, de toute façon. »

« Hmm… »

Quand Sae-Jin l’Orque examina les environs des pièges recouverts d’herbe d’un œil peu convaincu, Kim Yu-Rin l’intima de ne surtout pas s’inquiéter en lui claquant le dos.

« Allez, ça ira ! Rentrons, je suis crevée. »

Après ça, elle attrapa à nouveau Sae-Jin par le poignet et entreprit de mener l’armée d’Orque vers leur village. Comme si elle voulait éviter qu’il ne puisse retirer sa main à la moindre occasion, sa prise était une fois de plus ferme et parfaite.

Voyant ça, Sae-Jin comprit que ce geste n’était absolument pas inconscient mais délibéré. Il gloussa et plutôt que de tenter de retirer sa main, attrapa celle de la jeune femme en retour.

« …Ah ?! »

Elle rougit en un éclair – au début du moins – mais rapidement, son visage se teinta des couleurs de l’agonie.

« Ah-ahck !! Ah, qu… Qu’est-ce que tu fais ?! Eh, ça fait mal ! J’ai dit, ça fait mal !! Kkyaack !! Ma main va casser, elle va se briser !! L’Orque vient de me capturer ! »

« Évidemment. Les Orques capturent les gens. »

« Eeee, eeeeeek !!! »

La voir ainsi appeler les autres Orques et même Cornlak à l’aide était plutôt pathétique.

 

***

 

Les Orques retournèrent à leur village, exténués par leur travail sur l’installation des pièges.

Ils sortirent des morceaux de viande non-identifiée de leur espace de stockage, la firent griller et la dévorèrent. Puis, quelques-uns s’entraînèrent entre eux avant de se retirer vers leurs quartiers pour la nuit.

Cependant, Kim Yu-Rin, qui n’était définitivement pas une Orque, ne possédait pas de tel endroit dans le village. Alors elle trouva un coin confortable sur le sol de la caverne et s’y allongea, utilisant le ventre de Cornlak comme oreiller. Même si elle était un Chevalier entraîné, l’endroit restait glacial, trop pour fermer l’œil.

« …Hmm. »

Comme il sortait de sa propre tanière pour passer un coup de fil urgent, Sae-Jin la découvrit tentant de s’endormir ainsi ; il lui apporta alors une épaisse couverture et la déposa sur elle, des pieds jusqu’au cou.

Les sens d’un Chevalier étaient toujours alertes ; aussitôt la couverture posée, Kim Yu-Rin ouvrit les yeux. La vue d’un Orque perplexe emplit sa tête dans la seconde.

Kim Yu-Yin l’étudia silencieusement pendant quelques secondes avant de sourire paresseusement tout en parlant d’une voix endormie.

« J’avais vraiment froid, alors… merci. »

« …… »

Son gentil sourire et ses yeux assoupis provoquèrent un choc chez Sae-Jin, dont le cœur loupa un battement. Il fit cependant de son mieux pour hocher la tête de façon indifférente avant de retourner vers les quartiers du Chef. Non, en fait, il essaya mais quelque chose attira son regard.

Il s’agissait d’une poupée à l’effigie d’un Orque, dont la tête sortait du sac près de la queue de Cornlak.

Inconsciente de la situation, une Kim Yu-Rin souriante suivit son regard un peu hasardeusement pour observer ce qu’il observait lui-même. Et avec un rapide « Ahck ! », elle bondit pour s’emparer de la poupée.

« Je… Je… Je ne l’ai pas amenée ici, ok ?! L’un des Orques l’a faite pour moi, tu vois ?! »

« …Un de mes Orques ? »

« Ou… oui. Il a vraiment beaucoup de talent, surtout pour un Orque… »

« On dirait moi ? »

Kim Sae-Jin ne ressemblait pas aux autres Orques. C’en était à un point où même le plus abruti des macaques serait capable de comprendre qu’il était leur chef, et bien plus attirant que ceux de son espèce.

Comme Yi Hye-Rin l’avait insinué par le passé, son apparence était même plus attirante que certains humains…

« …Complètement, définitivement, ce n’est pas toi ! Sérieusement, tu dois souffrir du syndrome de la princesse… »

Elle cacha rapidement la poupée au fond de son sac.

« Bon, ok. »

Il se retourna avant de ricaner tout bas et de retourner vers sa propre demeure.

Kim Yu-Rin, quant à elle, s’imagina qu’elle avait trouvé une excuse parfaite. C’était sans doute ça, puisqu’il pouvait entendre des soupirs de soulagement, derrière lui.

Après qu’il fut rentré au sein de ses propres quartiers, Sae-Jin prit un temps considérable pour réaliser qu’il tentait en réalité de s’éclipser pour passer un coup de fil.

 

*

 

« Ils arrivent. »

Au loin, même sans ouvrir les yeux bien grands, les silhouettes géantes se démarquaient. Un coup d’œil tout simple permettait déjà de déterminer leurs nombres ; il y en avait bien plus que 60. Et même si ça ne semblait toujours pas un nombre extraordinaire, les Ogres étaient des monstres puissants qui vivaient dans la zone de chasse de niveau moyen supérieur et au-dessus.

Il n’était pas facile de combattre un simple Ogre errant, alors en voir autant au même endroit, même s’ils n’étaient pas si bien organisés qu’on le pensait, était suffisant pour provoquer des frissons dans le dos de Kim Yu-Rin.

« Tu es à l’aise avec le plan ? »

« Oui. »

Et en plein milieu des quelques colonnes de dix Ogres plutôt aléatoires, l’un d’eux était spécialement énorme et marchait fièrement. Trois têtes et une peau d’un noir d’encre – il était extrêmement rare de voir un Ogre posséder l’une de ces caractéristiques, alors les deux à la fois était une première.

Une fois que l’armée d’Ogre arriverait à l’endroit prévu, 950 Orques apparaitraient des deux côtés pour les distraire, provoquant sans doute un brisement de la formation pour une quarantaine d’Ogres.

Lorsqu’ils auraient quitté leur formation, ce serait alors le tour de Kim Yu-Rin d’entrer en action, montée sur le puissant Cornlak. Elle infligerait une très intense douleur au boss et à ses laquais, les attirant de la sorte vers l’endroit exact ou Sae-Jin et ses sous-fifres directs attendraient leur arrivée.

Après quoi, ils commenceraient par tuer la vermine en premier et au moment où le boss serait le seul debout, Kim Yu-Rin devrait alors utiliser son Trait pour l’assommer durant une bonne minute. Ainsi, le tuer serait relativement facile.

« L’assommer, tu as confiance en toi ? »

« Oui. Même si ce n’était qu’une invocation, j’ai quand même assommée un Léviathan pour cinq minutes par le passé. Pour être précise, je l’ai endormi. »

« Hmm. »

Sae-Jin l’Orque hocha la tête. Comme il avait personnellement assisté à la scène, il n’avait aucun besoin de la questionner à ce propos.

« Alors j’y vais. Tu devrais aussi te rendre vers le lieu de ton embuscade. »

« Attends. »

Juste alors qu’elle était sur le point de partir en attrapant les rênes de Cornlak…

« Avant que tu partes, prends. »

Sae-Jin lui tendis un pendentif gravé de l’emblème des Héros Orques. C’était l’un de ces super puissants artefacts qui augmentaient les performances d’une personne simplement lorsqu’elle le portait.

« Un signe. Toi, notre camarade. »

« Ah… ? »

Kim Yu-Rin observa le pendentif d’un air perplexe avant de l’accepter en l’attrapant des deux mains et de le presser contre sa poitrine.

« …Merci. »

À ce moment précis, la corne d’un Orque résonna. Ce signal ordonnait à tous les Orques de se diriger vers leurs postes respectifs d’une manière fluide et disciplinée. 950 guerriers divisés en deux moitiés égales partirent à droite et à gauche tandis que les 50 restants suivirent prudemment Sae-Jin vers la zone où Kim Yu-Rin devait attirer le boss et sa clique.

« Allez-y. Je vous rejoins vite. »

Les yeux humides sous le poids de l’émotion, elle monta Cornalk à nouveau et se rendit vers le champ de bataille où une armée de monstres allait affronter une armée de monstres, une humaine seule au milieu se battant pour que l’un des deux camps l’emporte et trouvant ça parfaitement normal.

 

***

 

Il n’y avait virtuellement aucun changement dans la faible intelligence des Ogres ; la bataille se déroula exactement telle que Kim Yu-Rin l’avait prédit. Une quarantaine d’Ogres se firent séparer de leur armée et tombèrent dans les pièges tandis que le boss se fit frapper violemment par Kim Yu-Rin et incapable de calmer sa rage irrésistible, se mit à la prendre en chasse sans se préoccuper de son armée.

« Ils arrivent. Préparez-vous. »

Vingt foulées.

Vingt foulées et une vingtaine d’Ogres arriveraient à l’endroit où se trouvait Sae-Jin. Il donna ses ordres aux autres Orques et prit une profonde inspiration.

Khoong ! Khoong ! Khoong…

De nombreux et puissants bruits de pas, chaotiques et effrénés – aucun doute, le boss suivi des Ogres à deux têtes étaient dans le lot.

Sae-Jin ferma les yeux et laissa son corps à la merci de ses cinq sens, à l’exception notable de la vue. Bon, pour être parfaitement clair, les corps gigantesques des Ogres étaient trop gros pour ses yeux, de toute façon. Ainsi, le plus proche il se trouvait de ces monstres, le plus dérangeant il allait être de les voir partout autour de lui.

Sentant les ennemis arriver à l’aide de son corps tout entier, Sae-Jin attrapa fermement sa masse. Il but la potion spiritualisée Rage du Gobelin et activa le Guerrier du Retournement.

Et tandis que ses sens se propageaient autour de lui, les bruits de la course des monstres ralentissaient, de plus en plus…

Et lorsqu’il entendit un certain pas bien précis…

Utilisant toute sa rage et sa toute-puissance dopée à coup de potion, il balança sa masse aussi violemment qu’il le put en direction de la cheville de l’Ogre qui venait de le dépasser.

KWAHAHAHANG !!!

Le coup si phénoménal possédait une puissance à même de terrifier les dieux. La cheville d’un Ogre à deux tête fut immédiatement réduite en bouillie et la bête en laissa son pied sur place, enfoncé dans le sol. Suite à l’onde de choc provoquée par l’impact, toute sa jambe explosa et il s’effondra au sol, à la merci d’une nuée d’Orques qui s’abattirent sur lui sans lui laisser la moindre chance.

Ceci dit, Sae-Jin garda les yeux clos. Le corps du seul et unique Héros Orque brillait d’une lumière rouge vive et sa masse s’envola déjà à la recherche de sa victime suivante.

KWAHANG !!

Et ce coup fit trembler toute la montagne.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 147
MWLU : Chapitre 149

12 Commentaires

  1. Gunts92Gunts92

    long chapitre cool

    Répondre
  2. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    L’excuse de Yu-Rin m’a bien fait rire.

    Répondre
  3. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  4. sean

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. sean

    Merci pour le chapitre. La page anti doublon un petit peu embêtant

    Répondre
    1. sean

      Je me suis trompé de chapitre .

      Répondre
  6. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. tang san

    MERCI POUR LE CHAPITRE

    Répondre
  11. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com