MWLU : Chapitre 147

MWLU : Chapitre 146
MWLU : Chapitre 148
〈 147. Un Héros, un Orque, un humain (2) 〉

 

L’Orque et le Chevalier se regardèrent pendant un long moment. Le vent hivernal soufflait et mordait en un frisson glacial dans les branches des arbres nus tandis que tombaient du ciel gris et triste des flocons de neige qui fondaient avant même de toucher le sol.

Debout au milieu d’une nature qui les gratifiait d’un assourdissant silence, combien de temps restèrent-ils ainsi, immobiles et face à face ?

Dhung—

Une vibration presque imperceptible fit vibrer le sol.

« Ah ! Ex… Excuse-moi ! »

La première à montrer une réaction fut Kim Yu-Rin. Elle trotta jusque devant l’Orque et se tint là, face à lui. Sans doute à cause du froid faisant pâlir son visage plus qu’à l’accoutumée, ses joues à peine rosées ressortaient encore plus.

« Un ennemi va arriver très prochainement… C’est un Ogre. Enfin, c’est genre, deux têtes d’Ogres et une tête de Troll, et, euh… »

Cependant, elle était clairement au bout de sa vie, rien qu’à essayer d’expliquer la situation à l’Orque de façon détachée et naturelle. Il était ceci dit vrai que le nom du boss était un peu maladroit… Le Troll à trois têtes, ou pour être plus précis, L’Ogre-à-deux-têtes-d’Ogre-à-une-tête-de-Troll-et-à-la-peau-noire était son titre de noblesse complet. Et son souci venait de la nécessité de le lui expliquer en excluant les termes anglais composant son nom 1)NdT : Alors, impossible à traduire ça. Le nom est écrit en Coréen mais avec des mots anglais romanisés en Coréen. Comme par exemple ‘tête’ (head) composé de deux caractères coréens se lisant « Hé-du » (pour simplifier) et Kim Yu-Rin parle ici en se tordant la langue pour tenter de le dire avec un accent Coréen pur et dur… Impossible à traduire.

« Ah-woo… Ou… Ouais, ce que j’essaye de dire… Tu ne connaîtrais pas cet Ogre, par hasard ? »

Elle mima çà et là avec ses mains et totalement frustrée, finit par se résigner à devoir expliquer toute la situation depuis la base.

« Je connais. »

« Ouah ! Quel soulagement. Eh bien, en ce moment, un Ogre à trois têtes, deux d’entre elles étant des têtes d’Ogre et une de Troll, la peau totalement noire en plus de ça, enfin… Un Ogre avec ces caractéristiques se dirige par ici. »

Il savait déjà tout ça mais tourna tout de même la tête pour jouer le jeu. Il put voir le paysage hivernal désolé, comme si toute vie avait abandonné les lieux ; pas une seule trace humaine n’était remarquable à la ronde.

« Tu es seule ? »

« Eh ? Ah, c’est exact. Je suis venue toute seule. »

« Hmpf. Les humains ne combattent pas le boss ? »

« Ah… Le truc, c’est que… »

Voyant que Kim Yu-Rin esquivait son regard d’un air gêné, Sae-Jin put grossièrement comprendre ce qu’il s’était passé.

La situation était plutôt compliquée en Corée. Après tout, il y avait un total de trois boss différents errant dans la péninsule en même temps – le démon Minotaure près de Pyongyang, un monstre appelé Beherokbel près de Busan et cet Ogre dans la zone de chasse.

Si on devait calculer le niveau de menace de des trois entités, alors ceux proches des zones résidentielles devaient être traités de façon bien plus urgente, en effet.

Peu importe comment on les considérait – des Héros Orques, des Orques Coréens, peu importait, vraiment – ils étaient finalement des Orques, et rien de plus.

Le gouvernement ne pouvait pas offrir plus d’attention que ça à des Orques et à leur survie ; ils espéraient même que ces derniers seraient capables de retenir le boss suffisamment longtemps pour qu’ils aient le temps de s’en occuper plus tard.

« Tu es la seule humaine qui se bat ? Exact ? »

« …Oui. C’est exact. »

Il était vrai que sous la forme de l’Orque, les tendances et les émotions de l’Orques étaient plus puissantes mais il pouvait tout de même facilement comprendre leur raisonnement. Plus que probablement, c’était Kim Yu-Rin qui n’avait pas accepté leur choix et avait refusé les ordres qui lui avaient été donnés afin de se rendre directement dans la zone de chasse.

« Je suggère d’effectuer une retraite immédiate. Nous sommes actuellement en train de construire un piège géant entre la bordure de la zone de chasse et les limites de la ville, alors si tu coopérais avec nous, … »

« Non. »

Kim Sae-Jin secoua sèchement la tête. Même si la mort était seule à les attendre, la retraite ? Un telle chose n’existait pas pour les Orques. D’ailleurs, ils ne mourraient pas des coups de simples Ogres.

« Nous combattons. »

Sa voix était grave, charmante et certainement assez téméraire pour faire déglutir Kim Yu-Rin en silence.

Les mots qu’elle finit par répondre après une délibération longue et posée étaient totalement hors de tout ce que Sae-Jin attendait.

« Dans ce cas, permets-moi de vous aider. »

Elle était tendue, peut-être même inquiète de se voir rejetée.

Ceci dit, Sae-Jin ne répondit rien et se dirigea vers l’intérieur du village. Réalisant qu’il s’agissait là de sa façon de lui donner sa permission, Kim Yu-Rin le suivit, un large sourire plaqué sur le visage.

Entrant dans le village des Orques après tant de temps, ils ne purent que réaliser à quel point celui-ci s’était développé. Les zones étaient séparées de façon strictes : entraînement, stockage de la nourriture, résidences, forge, etc… C’était impressionnant au point qu’il était sincèrement difficile de croire que les Orques étaient les seuls responsables de ces avancées.

« Ouah… Vraiment, tout a tellement progressé. »

Honnêtement impressionnée par ce qu’elle pouvait voir, Kim Yu-Rin observait le village, les yeux ronds comme des soucoupes. Kim Sae-Jin, quant à lui, s’approcha du centre du village et y appela les Orques afin qu’ils s’y rassemblent. Approchant d’une manière disciplinée et une dignité des plus discernables, les Orques s’amassèrent en un rang chaotique mais ordonné, et ils étaient déjà plus de mille.

Sae-Jin laissa flotter son regard sur la foule d’Orques puis tourna les yeux vers Kim Yu-Rin. Sous le poids de ce regard, elle sentit son visage rougir d’un seul coup mais fit mine de ne rien en savoir et se contenta d’enrouler ses pauvres cheveux autour de son doigt.

Sae-Jin ricana et prit la parole.

« Toi, prend le commandement. »

 

***

 

« Tu vois, je te l’avais dit. Il n’y a personne ici. »

À peu près au même moment, Bathory surveillait la zone sombre dans laquelle elle se trouvait comme si elle devait se plaindre de quelque chose. La cité souterraine qui lui avait demandé tant d’efforts pour être localisée n’était plus là. Tout ce qu’il restait, c’était une caverne totalement vide, déserte, désolée.

Autrement dit, les Nosferatus avaient fui. Comme s’ils avaient planifié ça en avance, il ne restait pas la moindre trace d’eux ; à tel point qu’il était difficile de croire qu’une ville avait jadis existé en ces lieux.

« Mes excuses les plus sincères, madame. Nous aurions dû suspecter quelque chose au moment où ils ont bâti un village souterrain afin d’échapper aux yeux de notre Seigneur. »

La voix d’un Ancien chatouilla les oreilles de Bathory.

Oui. C’était un Ancien. Dans le but de purifier les lignées, placé au-dessus des apôtres et juste sous ce qui se trouvait être la classe dirigeante.

Cependant, la voix d’un tel homme était à ce moment faible et pathétique.

Ce n’était pas à cause de son âge avancé. Si ça avait été le cas, en sermonnant ses sous-fifres, sa voix aurait été tout aussi faible et timide et ce n’était absolument pas le cas.

« Tes excuses sincères ? »

« Oui, oui, madame. Nous sommes sincèrement désolés… »

« À quel propos ? »

« C’est… que nous n’avons pas suspecté… »

« Mais pourquoi être désolé ? Ce sont les Nosferatus qui sont en faute, là. Pas toi. »

« Uh… »

« Peu importe. Vous tous n’êtes qu’une bande de vieux croulants, rassemblés comme une meute de monstres, n’est-ce pas ? Vous manquez de tripes, vous n’avez pas de fierté… Non, attendez… Peut-être que c’est logique puisque vous n’avez pas la force nécessaire ? »

La veille, Bathory était allé à la rencontre du Seigneur Vampire même si elle aurait pu être vue comme ne faisait preuve d’aucun respect. Mais il n’était même pas là. Au lieu de ça, un des servants fidèles du Seigneur lui avait donné un ‘conseil’ – mieux valait arrêter avec les questions qui n’étaient pas nécessaires.

Cela dit, les vagues qui se répercutaient dans son esprit n’étaient pas faciles à apaiser, maintenant qu’elles avaient été soulevées. Au minimum, elle ne serait plus jamais satisfaite à moins de pouvoir déterrer la vérité de ses propres mains pour confirmer de ses yeux que ‘ce n’était pas vrai’.

« …Eh, vous tous ? »

Bathory s’adressa à des dizaines d’Anciens et d’Apôtres qui l’avait suivie dans la caverne, et elle le faisait de la plus belle voix imaginable. Complètement charmés, ils ne purent même pas soutenir son regard et s’inclinèrent au plus bas. Malheureusement pour eux, Bathory prévoyait de les forcer à prendre la décision la plus difficile de leur vie.

« Décidez. »

D’une voix si mélodieuse qu’elle aurait pu faire avaler sa propre langue à un rossignol, elle continua sur un ton beaucoup plus sérieux cependant.

« Décidez immédiatement qui du Seigneur ou de moi vous allez désormais suivre. »

C’était une déclaration ouverte de rébellion. Ces mots prononcés, plus aucun retour en arrière ne serait possible désormais. Ils se trouvaient bien dans ce souterrain profond, lieu où les yeux du Seigneur ne pouvaient voir… S’ils avaient été en terrain ouvert, ils auraient immédiatement perdu leur soif de sang et fini par mourir de soif suite au contrôle mental du plus puissant des leurs, le Seigneur. Mais si quiconque parvenait à transmettre l’information à l’extérieur, le résultat n’allait pas être meilleur.

« M… Mais… Madame, c’est… »

« Vous tous. C’est regrettable, mais je… Eh bien, je ne pense pas pouvoir attendre jusqu’à ce que la Fissure soit totalement ouverte. »

Soudain, dans un rayon de cinq cent mètres, un dôme composé de mana noir s’éleva. C’était une barrière dont le but était d’empêcher tout Vampire de s’échapper. Elle avait tout prévu.

« Alors, voilà. Je sens que je pourrais vous mettre au parfum de certaines choses qui vous aideraient probablement à faire votre choix. Alors asseyez-vous et écoutez bien. Ensuite, prenez le temps d’y penser et choisissez sagement, m’kay ? »

Avant qui quiconque ne n’ait remarqué, un trône était apparu sous ses pieds.

Anciens et Apôtres l’écoutèrent parler tout en continuant à lécher le sol.

 

***

 

Kim Yu-Rin commença le briefing de mission devant les Orques. Ceci dit, elle était simplement trop énergique pour un Chevalier sur le point de participer à un combat de cette ampleur. Plus important même, les sujets qui écoutaient de tout leur cœur étaient des Orques. Même si ces types n’étaient pas vraiment ‘normaux’ pour leur espèce, les Orques étaient tout de même réputés pour être à peine plus intelligents que des saumons…

« Les Ogres sont la personnification de la destruction, et se combattent et se tuent même entre eux. La seule raison pour laquelle ces Ogres s’unissent, c’est ce boss. »

Elle avait même entrepris de dessiner sur les murs pour illustrer ses propos – une forme de vie qui pouvait bien être le boss à trois têtes et d’autres personnages qui étaient sans doute d’autres Ogres ressemblant au plus gros et le suivant de près.

« Quand nous tuerons le chef, le reste d’entre eux perdra toute cohésion et ils se mettront alors tous à se battre entre eux. »

Son plan était simple : Ignorer tous les Ogres et se concentrer sur le boss.

Le plus gros problème cependant était que ce boss dépassait le bon sens.

Les résultats sortis des analyses scientifiques effectuées par des chercheurs en monstrologie montraient que la puissance d’un Ogre augmentait de 300% lorsqu’il possédait une tête de plus. Quatre fois plus fort ! Et celui-là n’en avait pas une mais deux, alors il était au minimum seize fois plus puissant qu’un Ogre normal.

En plus de ça, une autre variable était ajoutée à la mixture : sa peau noire.

Un Ogre était plus fort lorsque sa peau était achromatique. Selon les théories standards, les Ogres dont les couleurs étaient le plus proche des limites du spectre achromatique, noirs ou blancs, étaient deux fois plus fort qu’un congénère coloré.

Autrement dit, même avec la plus pessimistes des approximations, ce boss était au moins trente-deux fois plus puissant que n’importe quel autre Ogre.

Et si on pensait que c’était tout, il fallait encore ajouter à cette situation malheureuse que l’une de ses têtes était celle d’un Troll. Un Troll ! Une créature largement connue pour sa ténacité incroyable, sa vitalité hors du commun et sa violence qui faisait même grincer des dents aux plus vétérans des Chevaliers.

« Bien sûr, ce sera difficile. Ce boss est… incroyablement puissant. Cependant ! »

Kim Yu-Rin laissa son regard glisser en direction du chef du village et sourit largement.

« Cependant, ce sera faisable grâce à vous tous, la toute-puissance de votre chef et Cornlak seront combinés. »

 

*

 

Un Ogre se nourrissait deux fois par jour. Après le repas, pour presque une demi-journée, il ne bougeait plus, ce qui signifiait qu’il restait encore au moins un ou deux jours avant l’arrivée de l’armée de monstre près du village. Kim Yu-Rin utilisa ce temps pour entraîner les Orques et commença aussitôt que le briefing de missions avait touché à sa fin. Comme si elle les poussait à l’extrême, des cris pathétiques d’Orques continuaient de résonner à travers le village.

J’aurais dû venir plus tard…

Et à ce moment, Sae-Jin l’Orque était assis dans la salle du Chef tout en regrettant profondément sa décision. Il ne connaissait rien des habitudes de vie des Ogres dans le détail. Il pensait vraiment que ces monstres allaient déferler comme des fous comme leur apparence le laisser penser, mais merde, qui aurait pu savoir qu’ils aimaient à prendre tant de casse-croûtes aussi souvent ?

Bien entendu, grâce à ça, il disposait d’assez de temps pour se préparer. Et puis, il avait été assez malin pour emmener son téléphone portable spiritualisé…

[Yu Sae-Jung : Eh, n’est-ce pas trop ?! Et pourquoi ne peux-tu pas répondre au téléphone !! Tu penses qu’un simple petit mot va être suffisant ?! tu penses que je vais rester comme ça pour toujours, même après avoir été traitée comme ça ? …Je n’essaye pas de te quitter, ne prends pas les choses de travers, ok.]

[Non, attends, je retire ce que je viens de dire. Je vais rester près de toi pour toujours. Même si tu me considères comme une roue de secours, je resterai. Une vraie sangsue.]

Il avait tout de même répondu.

[Je ne pouvais pas de le dire, tu étais endormie. D’ailleurs, pourquoi te plains-tu, je t’ai dit que j’avais des choses à régler. Je devrais être de retour dans deux jours alors arrête avec ça. Un chouinement de plus et je ne rentre pas pour un mois complet.]

Il se trouvait sous sa forme d’Orque alors ses réponses étaient plus tranchantes et sèches qu’à son habitude. Il se doutait bien qu’il allait blesser la fierté de sa compagne mais sa réponse arriva étonnamment rapidement, et elle semblait bien plus douce qu’il ne s’y attendait.

[Désolée… C’est juste que j’ai été très surprise parce que tu es parti sans dire un mot… Au fait, Tu es fâché pour quelque chose que j’ai fait ?]

[Non, pas du tout. Je désire vraiment te voir comme un fou, là, tout de suite. Alors arrête de me donner envie, ok ?]

Ses mots étaient vraiment brusques, sous tous les aspects.

[(Un émoji d’un hamster tenant un cœur) Aah-iiiii, mais quoi… Ehehehe…. Compris, alors rentre vite~~~]

[Je serai de retour aussi vite que possible.]

Tandis qu’il finissait de répondre, il pouvait entendre des bruits de pas hors de la bâtisse. Sae-Jin absorba rapidement le téléphone, à une vitesse phénoménale.

Toc, toc.

Il n’y avait pas besoin de toquer, par contre – puisqu’il n’y avait pas de porte pour commencer.

« Oui ? »

Kim Yu-Rin pencha la tête dans l’ouverture lorsqu’il répondit. Et comme si elle sortait de la douche, ses cheveux humides brillaient en cascadant sur ses épaules.

« …………Où est Cornlak ? »

Entendant sa question prudente, Sae-Jin frappa légèrement le sol. Ayant été invoqué un peu plus tôt, le Loup géant bondit violemment dans la pièce. Et aussitôt entré, il sauta sur Kim Yu-Rin et commença à l’attaquer à coup de léchouilles affectueuses.

La poussière se leva et la pièce en fut rapidement emplie.

Sae-Jin fronça les sourcils et était sur le point de crier, lorsque…

« Ahahahahahaht !! Attends !! Attends !! Compris, compris, Cornlak ! J’ai dit, compris !! »

…Il ne parvint pas à s’y résigner après avoir vu le sourire radieux de Kim Yu-Rin, qui lui réchauffa profondément le cœur après l’avoir imaginée souffrant et suant à l’entraînement.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 146
MWLU : Chapitre 148

References   [ + ]

1. NdT : Alors, impossible à traduire ça. Le nom est écrit en Coréen mais avec des mots anglais romanisés en Coréen. Comme par exemple ‘tête’ (head) composé de deux caractères coréens se lisant « Hé-du » (pour simplifier) et Kim Yu-Rin parle ici en se tordant la langue pour tenter de le dire avec un accent Coréen pur et dur… Impossible à traduire.

11 Commentaires

  1. HiroHiro

    Merci pour le chapitre
    Hate que le combat commence ^^

    Répondre
  2. Joju

    Je commence a douter du fait que l’auteur conte un jours permettre à Kim Yu-Rin je savoir qui est l’orque. C’est Presque du troll à se niveau là XD

    Répondre
  3. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Je veux ce téléphone spiritualisé !

    Répondre
  4. Gunts92

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  6. Shirosuu

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  7. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com