OG Chapitre 55

OG Chapitre 54
OG Chapitre 56

Le 1er avril est passé, nous reprenons une activité normale 😀

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 55

 

Je n’avais pas quitté la forge durant tout le mois dernier, et j’y avais passé tout mon temps depuis ma connexion à Satisfy jusqu’à mon coucher. Pendant ce temps, j’ai pu confirmer certaines choses que je ne connaissais que vaguement, et j’ai aussi pu découvrir de nouvelles choses.

Premièrement, produire les mêmes objets répétitivement n’augmentait pas efficacement les points d’expérience du métier. Par contre, à chaque fois que je produisais un objet différent, j’obtenais une belle quantité d’expérience.

Secondement, plus les matériaux utilisés étaient de qualité, et plus il était possible que l’objet produit avec soit de meilleur rang.

Par exemple, lorsque je produisais deux épées de fer avec les mêmes matériaux et en suivant la même méthode, l’épée réalisée avec un métal de mauvaise qualité avait presque 100% de chance d’être de rang normal, tandis que celle faite avec le meilleur métal avait une chance relativement élevée d’être de rang ‘rare’.

Troisièmement, même avec la même base, les objets sur lesquels je passais le plus de temps étaient ceux qui avaient le plus de chance d’avoir un rang élevé.

J’avais vraiment eu du pot d’avoir réussi à produire une dague de rang unique en seulement trois heures. Si je voulais qu’un objet finisse au moins au rang ‘rare’, il me fallait passer au moins une demi-heure dessus ; en d’autres termes, je ne pouvais réaliser qu’un nombre d’articles limités par jour, aussi mes stats n’augmentaient pas aussi facilement que je ne le pensais.

Quatrièmement, si je voulais être un bon forgeron, je devais investir des points en endurance, ainsi qu’en force et en dextérité.

L’équipement et les minéraux utilisés dans la forge étaient pour la plupart lourds. J’avais donc besoin de beaucoup de points en force pour travailler efficacement, et j’avais besoin de beaucoup d’endurance pour ne pas finir épuisé en faisant un objet.

Ainsi, j’aimais beaucoup mes stats élevées d’endurance et de force.

Aaah, aaah… T-t’es encore jeune, non ? Tu- tu ne peux pas être déjà fatigué.” Contrairement à Khan qui devait reprend son souffle après chaque objet terminé, je pouvais en faire constamment sans prendre de pause.

Le mois dernier, j’avais créé 73 objets, ce qui signifiait que j’avais pondu une moyenne de deux produits ou plus par jour. 11 de ces 73 objets étaient de rang rare, et 3 d’entre eux de rang épique. Grâce à ça, toutes mes stats augmentèrent de 34 points.

J’avais à ce moment 11 types de stats : force, endurance, agilité, intelligence, dextérité, persistance, sang-froid, indomptable, dignité, perspicacité et courage. Comme chacune d’entre elles avait obtenu 11 points, ça voulait dire que j’avais gagna un total de pas moins de 374 points, soit l’équivalent de 37 niveaux.

J’étais cependant insatisfait. Pourquoi ? Parce que j’avais fabriqué 73 objets, investi au moins six heures par objet produit, tous les matériaux utilisés étaient aussi bons que possible dans la limite de mes moyens, mais je n’avais pas produit un seul objet unique, et encore moins un légendaire ! C’était complètement abusé !

Je n’ai eu que trois objets épiques… C’est dingue. C’est ça, la classe de forgeron légendaire ? Aaaah, je suis tellement fatigué…

À chaque fois que je finissais un truc, je priais sincèrement pour qu’il soit de rang unique mais malheureusement, c’était presque à chaque fois un rang ‘normal’ qui tombait… Et à chaque fois, j’éprouvais une incroyable déception et voulais maudire le jeu.

Mon seul réconfort était de voir le niveau de mon métier monter.

[Forgeron Légendaire]
[Niveau 2]
[Vous permet de produire des objets que vous savez faire.]
[Vous pouvez créer un nouvel objet à travers des plans grâce à la compétence ‘Création du forgeron légendaire’.]
[Vous avez une chance certaine de produire un objet rare ou épique.]
[Vous avez une faible chance de créer un objet unique.]
[Vous avez une chance infime de créer un objet légendaire.]
[Les objets que vous créez verront toutes leurs stats augmenter de 12%.]
[Quand vous produisez un objet rare, toutes vos stats augmentent de +2 de façon permanente, et votre réputation à travers le continent augmente de +30.]
[Quand vous produisez un objet épique, toutes vos stats augmentent de +4 de façon permanente, et votre réputation à travers le continent augmente de +80.]
[Quand vous produisez un objet unique, toutes vos stats augmentent de +12 de façon permanente, et votre réputation à travers le continent augmente de +300.]
[Quand vous produisez un objet légendaire, toutes vos stats augmentent de +25 de façon permanente, et votre réputation à travers le continent augmente de +1000.]
[Quelque chose de spécial se déroulera à chaque fois que vous produirez cinq objets légendaires.]

 

[Création du Forgeron Légendaire]
[Vous pouvez créer trois objets à chaque fois que ‘Forgeron Légendaire’ monte en niveau.]
[Nombre d’objets créables actuellement : 5/6.]
[Le nom du forgeron est automatiquement inscrit sur tout objet produit par cette technique.]

[Souffle du Forgeron Légendaire]
[Niveau : 2]
[Lorsque vous êtes concentré à faire un objet, la volonté du Descendant de Pragma emplira ledit objet.]
|Toutes les stats de l’objet produit seront augmentées de 7%.]
[Il y a une maigre chance d’accorder des traits spéciaux à l’objet produit.]

 

Il y avait autre chose de satisfaisant : comme Khan voulait me transmettre autant de connaissances que possible avant de prendre sa retraite, il m’apprenait une nouvelle méthode de production quotidiennement.

C’était un butin extraordinaire car normalement, j’aurais dû obtenir chacune de ces méthodes séparément au travers de quêtes spécifiques et à la difficulté variable. Du coup, il était généralement très difficile de trouver des méthodes de production. C’était un sacré coup de pot de pouvoir en obtenir autant sans avoir à courir partout alentour, juste en ma qualité de successeur de Khan.

Je sortis un livre de mon inventaire, titré ‘Liste de méthodes de production d’objets’, qui décrivait en détail les diverses méthodes que j’avais apprises. La table de matière s’était étendue : depuis mon ‘Échec’ aux flèches jaffa que j’avais appris à Bairan, jusqu’aux douzaines de méthodes que le vieillard m’avait enseignées…

C’était excitant.

Je n’avais que quatre méthodes en ma possession à Bairan, dont celle de la hache, celle de la pioche, celle des flèches Jaffa et Échec…

Regarder cette liste me fuit penser à Euphémina.

Pourquoi n’est-elle pas encore venue me voir avec une méthode pour créer l’orbe ?

Elle voulait que je lui fasse un orbe, et c’était pourquoi il était très probable qu’elle m’amène la meilleure méthode d’orbe disponible, ce qui me permettrait d’en apprendre une de plus gratuitement.

J’étais heureux rien que d’y penser. Non, attendez une seconde…

Si… Si je n’ai qu’une seule chance… Et si Euphémina m’apportait la méthode et les matériaux et que je me ne produisait qu’un orbe de rang normal ?”

Me tuerait-elle ? Peut-être qu’elle me retiendrait prisonnier jusqu’à ce que je parvienne à lui sortir un orbe unique…

Si c’est elle…” Je me souvins de son sourire psychotique alors qu’elle brûlait les gardes du corps du seigneur. “Que me fera-t-elle ?”

Je ne l’attendis plus ; en fait, j’espérai même qu’elle ne se montre pas. Alors que je tremblai de terreur, la porte de la forge s’ouvrit.

Hiiiiik ! Eu-Euphémina ?” Quand on parle du loupJ’ai eu l’impression qu’elle attendait que je parle d’elle pour se montrer.  Par chance, les gens qui entrèrent n’étaient pas la jeune femme ; au premier regard, ils ressemblaient à deux joueurs très haut niveau.

C’est ici la forge de Khan ?”

Je suis Khan… Pourquoi me cherchez-vous ?”

Ils commencèrent à questionner le vieillard : “Vous avez participé à un concours de production d’objets avec une voyageuse du nom d’Erina le mois dernier, n’est-ce pas ?”

C’est exact…”

Est-elle vraiment une forgeronne ? L’as-tu vu produire un objet de tes propres yeux ?”

C’est une question étrange. Bien sûr qu’elle est forgeronne ! Elle a été embauchée par la Compagnie Mero pour participer à ce concours, et j’ai directement fait l’expérience de son grand talent. Attendez une seconde, qui êtes-vous bon sang ? Pourquoi me posez-vous des questions aussi étranges ?”

Les deux hommes ignorèrent sa question, discutèrent entre eux puis ils lui en posèrent d’autres.

Est-ce que la Compagnie Mero était la seule organisation impliquée dans le jeu de production ? Y a-t-il une chance que d’autres organisations aient été impliquées ?”

*Tousse* !” Le mécontentement envahit le visage du vieux forgeron. Il s’était montré amical parce que ces deux jeunes hommes étaient d’un âge similaire à celui de son fils, mais ils avaient ignoré ses questions et ne se souciaient que d’eux-mêmes. Pire, ils commencèrent à hausser le ton.

Pourquoi ne réponds-tu pas ? Si tu sais quelque chose, ne devrais-tu pas me le dire ? Il vaudrait mieux pour toi que tu ne nous fasses pas perdre notre temps.”

Ça sonnait comme une menace.

Que c’était drôle.

On était dans la forge de Khan, et ces gens étaient des invités ; ils n’étaient pas en position de le questionner ! Pourquoi cette attitude détestable, dans ce cas ?

Ils prenaient le vieil homme de haut alors qu’il avait l’âge de leurs grands-pères. Ils l’ignoraient parce qu’il était un PNJ ; en fait, c’était un comportement commun parmi les joueurs. Les PNJs n’étaient pas humains, certes. Ils n’étaient qu’une partie du programme, des intelligences artificielles.

Mais je savais que malgré ça, Khan avait des souvenirs et des sentiments propres. Il pouvait éprouver de la colère comme du désespoir, il pouvait pleurer et rire ; il était quelqu’un sur qui je pouvais compter. Et parfois, son fils mort lui manquait.

Du coup, j’étais furieux qu’ils le traitent avec une telle désinvolture. “Hé, vous là, c’est quoi cette attitude ? De quel droit menacez-vous Khan ? Hein ?”

Les deux hommes me toisèrent du regard et rirent en voyant mes vêtements sales et mon vieux marteau.

C’est qui, ça ? Quand est-il arrivé ici ?”

Quoi ? Pourquoi me parlaient-ils impoliment alors que je n’étais pas un PNJ ?

Quand suis-je arrivé ici ? Je suis un employé de la forge, de toute évidence. Pourquoi êtes-vous aussi arrogants quand vous êtes dans la boutique de quelqu’un ? Hein ? Vous êtes en terrain conquis ou quoi ?”

Arrogant ? Ne me fais pas rire, on veut juste votre coopération.”

Et c’est là l’attitude de quelqu’un qui veut obtenir la coopération d’un inconnu ?”

Aaah… Alors quoi, on aurait dû venir avec un jus d’orange ?”

Je haïssais vraiment les gens comme eux. D’après leurs équipements, ils devaient être des joueurs classés autour du niveau 200, mais je ne pouvais pas m’empêcher de leur rentrer dans le lard en voyant leurs expressions.

Son compagnon tenta de nous concilier.  “Tu ne devrais pas t’énerver autant envers un débutant.”

*soupir* D’accord. Je dois me calmer. Bordel, je suis sur les nerfs depuis que Faker a été attaqué. Hé, forgeron débutant, on cherche une femme ; on est pressé alors on a accidentellement été grossier envers le PNJ. C’était une erreur, je suis désolé. C’est bon maintenant ? Si oui, bouge de là s’il te plaît.

Tu devrais t’excuser auprès de Khan, pas auprès de moi.”

…”

Ils recommencèrent à m’ignorer et interrogèrent Khan à nouveau.

Khan, réponds-moi : sais-tu si Erina est associée à une autre organisation que la Compagnie Mero.”

Craignait-il que je sois blessé ? Le vieillard me cacha derrière lui et répondit.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

OG Chapitre 54
OG Chapitre 56

9 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. ManaMana

    Je veux savoir la suite maintenant !

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  5. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  7. MisterLights

    Merci beaucoup ! Compte crée à ce chapitre 🙂

    Répondre
  8. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  9. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com